AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Marie Belina-Podgaetsky (Traducteur)Emmanuèle Sandron (Traducteur)
EAN : 9782226218605
300 pages
Éditeur : Albin Michel (03/11/2010)

Note moyenne : 3.4/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Non loin de Bruges, sur l'immense plage qui sépare les stations balnéaires de Zeebrugge et de Blankenberge, un cadavre est découvert, enterré dans le sable. Seule sa tête dépasse, ou plutôt ce qui a échappé à la voracité des mouettes. Van In est chargé d'enquêter mais il doit le faire en coopération avec un inspecteur de la Police judiciaire. Et cela ne plaît pas vraiment à l'irascible commissaire.
D'autant qu'il ne veut pas lâcher une autre enquête, pour vio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  03 juillet 2016
A Bruges, le commissaire van In s'occupe du cas de Miriam Dobbeleare, une adolescente victime de viol. Mais l'affaire tourne court, la jeune fille ne porte pas plainte, incitée au silence par son père, un huissier très connu de la ville qui craint pour sa réputation. Contrarié, van In enquête tout de même, alors qu'il est chargé d'une affaire de meurtre. Sur la plage entre Zeebruge et Blankenberge, un promeneur matinal a découvert un corps ensablé, la tête dévorée par les mouettes. En collaboration (forcée) avec la PJ, van In et son bras droit, Versavel, remontent une piste qui implique quelques notables de leur bonne ville de Bruges.
Pour sa septième enquête, van In ne sort pas des sentiers balisés par Pieter Aspe : corruption, chantage, sexe et magouilles dans la bonne société brugeoise et en fond sonore, scènes de ménage avec Hannelore, sa belle épouse qui aimerait un peu plus d'aide au quotidien dans la tenue du ménage et l'éducation de leurs jumeaux. Mais à l'aspirateur, le commissaire préfère la pinte de Duvel à l'Estaminet, son QG pour réunions de travail arrosées. Pourtant, son goût prononcé pour l'alcool n'entame en rien sa détermination à mettre derrière les barreaux les élites corrompues de son pays. Rien ne l'arrête dans sa quête de justice, ni le danger, ni les procédures qu'il contourne allègrement, ni même un voyage jusqu'à Rome pour trouver des réponses.
Si l'on retrouve avec plaisir le commissaire brugeois et son équipe, on se finit par se lasser de leurs enquêtes où les notables n'en finissent pas de forniquer et de s'en mettre plein les poches. Tout comme on en a assez des disputes du commissaire et de sa compagne qui, au début étaient drôles, mais deviennent ridicules au fil du temps. Bref, pour les amateurs de la série, cet opus classique reste plaisant mais on voudrait un peu de renouvellement dans les intrigues pour continuer à la suivre avec autant d'intérêt qu'au début. Wait and see...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
filippo
  28 juin 2017
A vrai dire, c'est la première fois que je lisais cet auteur et que je découvrais le commissaire van In et son équipe. Ce livre est la septième enquête du commissaire van In, il a été publié en Belgique flamande en 2000.
Cela commence par une jeune femme séquestrée qui subit les agressions sexuelles d'un personnage dont on ne connait pas l'identité. Puis une jeune fille, Miriam Dobbelaere, vient porter plainte pour un viol, son père, huissier de justice faisant partie des notables de la cité, a une réaction inhabituelle... Il est en colère contre sa fille et également contre les policiers. Il refuse que sa fille porte plainte. Miriam refuse également l'examen gynécologique. En parallèle, un cadavre dont seule la tête dépasse du sable est retrouvé à marée basse sur la plage de Zeebrugge. le commissaire van In, aidé par l'inspecteur Guido Versavel et par sa femme la juge d'instruction Hannelaure Martens, va résoudre ces enquêtes à sa façon.
Les personnages du commissaire van In, de sa femme Hannelaure et de l'équipe des enquêteurs sont plutôt attachants. Un commissaire est acharné à venir à bout de son enquête par tous les moyens, il a cependant ses faiblesses : il a tendance à boire facilement et il n'est pas indifférent aux belles femmes, mais il est également attendrissant en présence de ses deux jumeaux. Avec ce livre, on découvre aussi un peu la ville de Bruges et pour cette enquête van In ira jusqu'à Rome. J'ai lu avec beaucoup d'intérêt ce roman policier et c'est avec plaisir que j'ai découvert ce nouveau commissaire qui m'a fait penser au Commissaire Adamsberg de Fred Vargas ou au Commissaire Erlendur d'Arnaldur Indridasson.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
adtraviata
  28 avril 2021
C'est mon Pieter Aspe annuel, le septième de la série. Dans cet opus, rien de nouveau sous le soleil (mon billet ne sera pas très long) : l'enquête que le commissaire van In est obligé de mener en co-saisine avec un officier de la PJ (c'était la bonne vieille époque de la guerre des polices en Belgique) (c'est de l'ironie), l'enquête donc mène une fois de plus à une association de malfaiteurs qui sont des notables de la bonne ville de Bruges, van In n'est pas avare de plaisanteries douteuses envers son adjoint l'inspecteur Versavel et la vie du couple qu'il forme avec Hannelore Maerten est toujours émaillée de disputes improbables et de réconciliations torrides sur l'oreiller.
Rien de nouveau, vraiment ? Eh bien si, quand même. Il faut avouer que la Duvel coule beaucoup moins à flots que dans les numéros précédents : la Faculté a fait un peu peur au commissaire en lui révélant l'état de son foie et ma foi, celui-ci tente de faire attention. de plus, si on savait déjà que Pieter van In est un flic intègre avec des valeurs, on le découvre ici très impliqué dans la recherche du violeur de Miriam, la fille d'un huissier de justice, qui refuse de porter plainte sous la pression de son père. Et pourtant van In ne lâchera pas l'affaire, poursuivi par un vieux souvenir insistant. Derrière l'ours mal léché se cache un homme sensible, mais de cela on ne doutait pas. Autre nouveauté, le commissaire doit se rendre à Rome pour des devoirs d'enquête et voilà que pendant son séjour, le pape Jean-Paul II passe l'arme à gauche… Enfin, encore une fois, l'intrigue se termine sur une question inquiétante concernant la famille van In, je serai obligée de lire la suite…
Lien : https://desmotsetdesnotes.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
dido600
  13 mai 2019
Intrigues, suspense, arcanes et dédales omniprésents le long du récit un protagoniste récurrent attachant, beaucoup d'humour, une enquête policière et une histoire d'amour avec la procureure du roi qui avancent de pair, et un auteur qui ne se prend pas au sérieux. van In est désormais commissaire, et non plus commissaire adjoint. Son fidèle Versavel est passé du grade de brigadier à celui d'inspecteur et Hannelore Martens, est devenue juge d'instruction, est mariée au commissaire et lui a donné deux enfants. Cette investigation commence par la découverte d'un homme assassiné, enterré sur une plage, avec une tête qui dépasse du sable. Comment expliquer ce crime atroce? L'enquête va s'avérer tortueuse et particulièrement dangereuse pour van In et sa famille.
En perspective bien écrit ,assez pragmatique, sans ornement, avec tournure d'esprit fine et doucement satirique .
Commenter  J’apprécie          130
Taraxacum
  16 avril 2013
Le commissaire van In travaille officiellement sur une affaire de meurtre: un cadavre retrouvé sur la plage et mort d'une bien vilaine façon. Seulement voilà, il préférerait avoir le droit d'enquêter sur une affaire de viol, dont hélas la victime a finalement choisi de ne pas déposer plainte. Pour ne rien arranger, voilà qu'on lui intime l'ordre de bosser avec un flic de la PJ.
L'enquête est ultra classique, franchement un peu trop à vrai dire, car on a du lire un certain nombre de fois ces suspects là, sur qui le trait est trop forcé; mais on se laisse quand même prendre au jeu. le commissaire est suffisamment humain pour intéresser le lecteur, et s'il a certains des traits classiques des enquêteurs rebattus, comme l'alcool et la capacité d'ignorer les règles qui semble à la mode dans les personnages de flics, l'auteur sait le renouveler par la facette de sa famille.
La fin est assez frustrante: on a envie de réclamer un chapitre de plus à l'auteur mais finalement, cela fait aussi la différence de ce livre, l'empêche d'être aussitôt oublié.
Je ne suis pas sûre de relire des enquêtes du commissaire van In, ou alors je le choisirais dans le début de la série,histoire de voir si je m'attache plus aux enquêteurs. Cela donne un roman correct, mais qui peine, je trouve, à se hisser au niveau d'autres polars à l'enquête plus réussie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
adtraviataadtraviata   28 avril 2021
Un détenu libéré de nuit, c’est aussi rare qu’un écrivain sincère quand il prétend se désintéresser du succès. (p. 299)
Commenter  J’apprécie          60
adtraviataadtraviata   28 avril 2021
Les sourcil en accent circonflexe, Versavel guetta la réaction du taulier. Van In avait l’allure passe-partout, d’accord, mais dans la peau d’un rocker, il faisait à peu près autant illusion que la moumoute d’un sosie d’Elvis made in Las Vegas. (p. 44)
Commenter  J’apprécie          00
adtraviataadtraviata   28 avril 2021
Van In tambourinait à la porte depuis dix bonnes minutes quand King Kong y pointa enfin sa mine de déterré, la braguette à mi-parcours et l’étiquette du T-shirt aux avant-postes. (p. 48)
Commenter  J’apprécie          00
AproposdelivresAproposdelivres   11 janvier 2011
(page 15)
Malgré les nuages noirs qui voilaient la lune par intermittence et les annonces de monsieur Météo, la température n’avait pas baissé d’un degré dans le centre de Bruges. Accompagné en sourdine par le clapotis de la fontaine, un bourdonnement joyeux montait des terrasses bondées du Zand, conférant aux lieux un petit air de vacances à Saint-Trop’. Patrouillant au pas autour de la place, un véhicule barré d’une ligne bleue rappelait aux noctambules que la police veillait au grain.
« Je n’aurais rien contre un peu d’action, soupira l’un des deux agents.
- Tu ferais mieux de demander ta mutation à Bruxelles, se moqua l’autre. D’ici à ce que le crime coure le long des canaux, les poules auront des dents.
- On rentre au bercail ?
- Affirmatif. »
La voiture obliqua dans la rue des Siliques. Les taches rouges de ses feux arrière se délayèrent dans l’obscurité, halos tremblotants sur toile impressionniste : Bruges, Belle de nuit.
Au même moment, une jeune fille de dix-sept, dix-huit ans gagnait en chancelant la sortie d’un bar branché de la place. Parvenue sur le trottoir, elle apostropha le jeune homme qui l’accompagnait.
« Ce que tu peux être rabat-joie, Steven ! La soirée commençait à peine !
- Tu ferais mieux de rentrer, Miriam.
- Je vois pas pourquoi.
- Tu es bourrée !
- Qui ça, moi ?! » susurra-t-elle, les lèvres entrouvertes sur un sourire aguicheur.
Elle lui coula un de ces regards brillants de promesses qui auraient fait tourner la tête à plus d’un.
« Je te raccompagne un bout de chemin ? »
La jeune fille se rembrunit. Steven s’avança vers elle et posa timidement le bras sur son épaule.
« C’est gentil, mais je n’ai pas besoin de baby-sitter.
- On se voit demain, alors ?
- Peut-être… »


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Fanvin54Fanvin54   25 novembre 2014
A ce point de l'échange, Van In regretta amèrement de n'en être qu'à son premier apéro de la journée. Un ou deux degrés d'alcool en plus dans le sang lui auraient insufflé le cran nécessaire pour une expulsion manu militari.
Commenter  J’apprécie          40

Video de Pieter Aspe (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pieter Aspe

Pieter Aspe aux déblogueurs en 2013
Pieter était l'invité de saint Maur en poche 2013, il est passé aux deblogueurs pour se présenter et parler de ses polars. Il nous parle aussi de son dernier...
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Sweet Sixteen-Quizz

Comment se nomme les deux personnages principaux ?

Grace et Victoria
Molly et Grace
Molly et Annabelle
Lucie et Grace

10 questions
73 lecteurs ont répondu
Thème : Sweet sixteen de Annelise HeurtierCréer un quiz sur ce livre