AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2702445268
Éditeur : Le Masque (04/11/2015)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 116 notes)
Résumé :
Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria.
Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (73) Voir plus Ajouter une critique
Aelynah
  07 janvier 2016
Je ne connais pas encore cette auteure, française de surcroît mais j'en ai entendu beaucoup de bien pour son autre titre « Je suis là » même si trop contemporain pour moi ou surtout trop comparé à Musso ou Levy.
Mais cette fois elle se lance dans la fantasy, genre de prédilection s'il en est de votre chroniqueuse. Je ne pouvais donc manquer cette nouvelle série dont le quatrième de couverture quoique succinct donne tout de même envie de s'y plonger.
Eriana est en fuite…depuis toujours… et ce à cause d'une particularité qui la rend non pas dangereuse mais attractive pour les autres. Car son peuple est pourchassé, vendu contre monnaie sonnante et trébuchante ou simplement exterminé.
Eriana fuit.
Mais sa fuite va prendre fin lors de sa rencontre avec Setrian qui va la mener vers Myria, la cité des vents, et plus spécialement sa tour blanche. Car Eriana a changé de statut, de fugitive la voici prétendante.
Une prophétie pèse sur Myria qui dit qu'au printemps suivant un terrible désastre s'abattrait sur eux. Seule solution, une jeune femme, une élue appartenant à leur peuple et tributaire d'un pouvoir.
Car leur peuple est divisé en douze pouvoirs lié au vent (c'est là où personnellement j'ai du prendre des notes du fait des noms en langues xxx, ne me souvenant jamais de quel pouvoir l'auteure parlait).Cependant de ce fait je me suis retrouvée quasiment dans la peau d'Eriana qui elle aussi découvrait et devait assimiler toutes ces nouveautés.
Mais outre le fait qu'elles sont dix prétendantes au rôle d'élue, Eriana est aussi une des rares à être inexpérimentée. Elle ne connaît rien de ce pouvoir, ce inha qu'elle semble pourtant utiliser parfois inconsciemment.
C'est donc un personnage à la fois adulte et cependant inexpérimentée (du moins sur ce point) que l'auteure va nous amener à découvrir et à aimer. Car même si je trouve que l'on en apprend trop peu sur la vie d'Eriana avant son arrivée à Myria, son caractère impulsif, son indépendance, sa fragilité mais aussi sa grande force intérieure nous pousse à la suivre.
Setrian est lui aussi un personnage cachotier. Il semble vouloir garder des secrets par devers lui mais parfois il faut l'avouer ne les reconnaît-il pas lui-même. Depuis le début de la mission que lui avait confié le conseil pour rechercher la dernière prétendante grâce à la prophétie de Matheil, il a senti que son rôle de messager et de chef de groupe prenait un autre sens. Eriana le trouble et le rend hélas parfois idiot.
C'est pourtant un personnage sérieux, dangereux même je pense car il maîtrise son pouvoir mais aussi droit et honnête.
Leur rencontre, les entrainements que vont subir Eriana à la tour une fois sa catégorie de pouvoir découverte puis les complots et connotations alarmistes des prophéties vont les rapprocher mais aussi les jeter dans une chasse à la vérité qui va nous entraîner à leur suite sans un instant de répit.
Clelie Avit a su créer son propre monde sans chercher à le faire ressembler à aucun autre. Et elle l'a fait avec des mots qui vous entraînent et vous subjuguent par les images qu'ils font défiler devant vos yeux.
Les décors, les personnages, les ambiances semblent vivre sous sa plume.
Elle a su trouver au travers de cette histoire sa propre voie fantasy et nous y a invité dés les premiers chapitres.
Là où, au départ, il n'y avait que la fuite au bout du chemin pour Eriana, le lecteur voit évoluer petit à petit des liens, des confiances et des amitiés franches et sincères. La solitude qui étreignait son coeur va elle aussi progressivement disparaître au contact de ces mages et principalement de Setrian, Gabrielle et Joadrin.
Alors lorsque les choses se gâtent, que la prophétie semble prendre un nouveau tournant ne sommes-nous pas surpris de les voir partir ensemble dans une quête qui les mènera vers la sauvegarde de Myria ou sa destruction mais invariablement vers leur destin.
Cette nouvelle quête va emmener le lecteur à traverser de nouveaux territoires dont les descriptions sont si vivantes qu'il n'a aucun mal à se plonger dans ce roman.
Cette nouvelle série fantasy va faire partie avec quelques autres de mes favorites et j'ai dorénavant hâte de pouvoir lire la suite des aventures de nos héros et de cette prophétie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Sobooks
  29 avril 2016
Juste un seul mot, époustouflant !
Sincèrement, j'ai été agréablement surprise par ma lecture et je ne me remets toujours pas de ce tome !
Eriana est une jeune femme toujours en perpétuel mouvement, elle doit se cacher en raison de ses cheveux bleus et de son collier qui montrent qu'elle n'appartient pas au peuple de la Na-Friyie. En effet, ceux-là capturent les Friyens en échange d'une récompense pour leur particularité.
Eriana, qui est un jour découvert, essaye de s'enfuir le plus loin possible. C'est un jour qu'elle rencontre des personnes qui ont la même spécificité qu'elle, et qui étaient justement à sa recherche en raison d'une prophétie dont elle serait une des dix prétendantes.
À partir de ce moment, elle va découvrir qu'elle possède un pouvoir dont elle n'a aucunement conscience jusqu'à présent, et va essayer d'apprendre à l'utiliser tout en découvrant tout ce qui l'entoure.
Dès les premières pages du livre, j'ai senti que ce serait un coup de coeur, l'auteure a su me captiver dès l'instant où j'ai ouvert le livre, par son univers tellement original que j'aurais aimé y vivre !
L'écriture est fluide et très agréable à lire, l'intrigue est vraiment prenante, pendant toute ma lecture, je voulais toujours en savoir plus jusqu'à finir le livre et encore, je veux absolument lire la suite !
Tout s'enchaîne magnifiquement bien, l'histoire, la rencontre des personnages, les différents points de vue qui sont placés justement au bon moment pour nous faire anticiper la suite de l'histoire, ainsi que de mieux la comprendre, tout autant à travers les principaux personnages que ceux qui s'opposent à eux dans cette histoire.
La description des lieux est tout simplement merveilleuse, on se représente parfaitement les endroits, toute cette histoire autour de la prophétie est vraiment intéressante et on en apprend toujours un peu plus dessus au fur et à mesure du roman.
J'ai trouvé ce premier tome vraiment complet, il y a beaucoup d'informations très développés, l'auteure a su parfaitement le dosé pour qu'on ne soit pas perdu dans l'histoire.
Je me suis attachée aux personnages dès le début, Eriana est une femme forte, courageuse, téméraire et intelligente, ce n'est pas un personnage qu'on pourrait rencontrer dans beaucoup de roman et c'est pour cela que je l'ai énormément apprécié !
Setrian qui a tout autant les qualités que possède Eriana, est aussi doux et protecteur, surtout envers elle, ce qui est très touchant.
Malgré qu'ils soient soudés et que chacun porte une grande confiance en l'autre, ils sont manifestement inconscients de leurs propres sentiments, alors que tous les autres le sont pleinement ! En effet, nous-même, lecteurs, sommes conscient pendant l'évolution de leur relation tout au long du roman.
Les autres personnages sont tout aussi géniaux, comme la famille de Setrian qu'on rencontre dès le début, ils sont gentils et acceptent Eriana comme un membre de leur famille, et bien sûr, j'ai aimé Jaedrin, l'ami de Setrian, dès son apparition, il est amusant et vraiment sympathique.
Quant à Gabrielle, l'amie d'Eriana, mais aussi une autre prétendante de la prophétie, est douce et charmante, j'ai beaucoup aimé l'amitié qui s'est créée entre elles dès leur rencontre !
Bien évidemment, j'ai apprécié tous les personnages sans conteste pour toutes les qualités présentes chez eux, et même les personnages étant leurs ennemis pour je ne sais quelles raisons !
Ce livre, ainsi que la plume de l'auteure est une magnifique découverte et j'attends de lire la suite avec une grande impatience !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
prettymelo
  08 novembre 2015
Cette lecture fut envoûtante au point d'être littéralement happée par l'univers aussi fabuleux que épique. C'est un récit qui nous emporte au-delà des mots grâce à la plume fluide et efficace de l'auteure pour nous relater une histoire de fantasy/fantastique qui nous ramène aux fondamentaux des 4 éléments : le vent - la terre - l'eau - le feu.
Je ne vous donnerais donc pas plus de détails concernant l'histoire car la surprise vaut le coup.
Ainsi, nous voilà embarqué dans une aventure plutôt insolite car rien ne peut laisser présager ce qui se déroule au fil des pages. C'est dingue l'imagination que Clélie Avit nous livre avec cet ouvrage. Elle ne se limite pas seulement au bases posées au départ. Elle nous emmène toujours plus loin et nous donne vraiment envie d'en savoir toujours plus. Dès lors, on ne se cantonne pas aux Vents ni à l'apprentissage de ces codes par Eriana mais on se retrouve avec une épopée riche en rebondissements, trahisons, aventures et découvertes.
Personnellement, je trouve le synopsis trop peu flatteur par rapport à la richesse de ce qui nous est conté. Mais d'un autre côté, j'ai beaucoup beaucoup aimé le flou qui entoure la lecture lorsque le récit démarre. En effet, Quand on commence à pénétrer dans ce monde sans âge et sans époque, on n'a aucun point de repère et on évolue dans l'inconnu total. Pas moyen de savoir qui sont les personnages, ni où nous nous trouvons. Il faut lire pour comprendre et se concentrer pour appréhender les subtilités de la mythologie présentée.
D'un côté, c'est très frustrant de n'avoir les informations qu'au compte goutte mais intelligent car l'auteure nous pousse ainsi à aller plus avant dans la lecture.
Certes, ce livre me fait plutôt penser à de la fantasy. Cependant, je pense que l'auteur aurait pu encore pousser plus loin la description du monde Friyen et Na-Friyen. Je suis avide de détails verdoyants et épiques.
J'ai trouvé la trame et le développement des piliers fondateurs autour desquels s'articule l'histoire assez complexe pour en faire un roman aussi réussi que recherché. Que se soit les personnages, le monde moyenâgeux ou les 4 éléments, chaque chose à sa raison d'être et chaque point fini tôt ou tard par trouver son explication même si quelques questions restent en suspens. Assez en tout cas pour avoir envie d'en lire plus.
L'auteure nous laisse très peu de répit durant la lecture car la situation des personnages est souvent en équilibre précaire et un rien peut les faire basculer d'un côté ou de l'autre. C'est vraiment très addictif et prenant. L'histoire ne stagne pas. Chaque chapitre nous fait avancer dans les contrées, découvrir de nouvelles personnes, de nouvelles révélations. On ne reste jamais sur notre faim. J'ai bien apprécier le début qui met en place la situation principale pour ensuite nous propulser dans une quête liée à la prophétie.
De plus, la création des énergies liées aux vents (inha) est intéressante mais manque peut être parfois de clarification car j'ai eu du mal parfois à discerner qui était capable de quoi étant donné que la maîtrise de cet art est fort similaire en fonction des utilisateurs. Je me demande aussi quels seront les changements opérés pour les autres éléments et donc leurs équivalents. Néanmoins, les descriptions concernant l'inha m'ont toujours bien plu car à chaque fois, on découvre une nouvelle facette de son utilisation grâce à l'apprentissage d'Eriana.
Impossible de rester insensible aussi aux personnages qui construisent à merveille le récit. Ils sont assez nombreux mais tous contribue à l'évolution de l'intrigue. Sans eux, sans leurs qualités et leurs défauts, tout ne serait qu'insipide. Or, j'ai été transportée par ces gens qui m'ont touchée, une grande douceur se dégage d'eux. C'est assez indescriptible comme sensation mais les relations développées entres-eux sont fait de liens invisibles. L'enchantement du Vent leur correspond vraiment bien. Comme si chacun était entouré tantôt d'une bise, tantôt d'un tourbillon de cet élément. de même, c'est bête mais quand l'auteur nous décrit les échanges entre Eriana et Setrian, j'imagine un léger vent les entourant avec des feuilles qui virevoltent. Bref, mon imagination fut plutôt débordante.
Enfin, le récit à la troisième personne est bienvenu car même si Eriana constitue le point central de l'histoire, l'alternance des points de vue complète parfaitement le tableau. de ce fait, on en apprend plus sur les personnages et cela nous permet d'avoir une vision élargie des événements.
Bref, un très très bon premier tome avec de l'action, une "magie" bien maîtrisée et des personnages forts de leur personnalité.

Lien : http://melimelobooks.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Samounette
  12 janvier 2016
Alors alors....alors j'avoue, j'avais la pression.... je ne sais pas vous mais moi, quand je lis un livre qu'une de mes copines a adoré, je n'ai qu'une trouille: ne pas l'aimer. Mais je devrai vraiment faire plus confiance à Gwenlan parce qu'à quelques exceptions prés, ses coups de coeurs sont généralement les miens. Alors bon, je n'irai pas jusqu'à dire que pour moi, ce roman est un coup de coeur mais on n'en est vraiment pas loin. J'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ce roman.
Alors ce n'est pas une dystopie, mais plutôt un roman fantasy, une quête, une épopée, bref tout à fait le genre de roman que j'aime. Et la magie opère. Au sens propre comme au sens figuré. J'ai vraiment apprécié tout le travail de l'auteur en ce qui concerne l'univers qu'elle a crée et qu'on découvre, doucement mais surement à travers les yeux d'Eriana. J'ai apprécié que pour une fois, l'héroïne ne soit pas une ado de 16 ans mais une jeune femme de 25 ans entourée d'autres personnages de son age, plus jeunes, plus agés, bref toute une communauté qui oeuvre dans son sens. Si au début du roman, nous sommes comme Eriana, perdu, nous allons découvrir cet univers si riche que les mots de Clélie Avit rend tout de suite accessible et compréhensible.
J'ai adoré la façon dont elle dépeint la ville de Myra, ses habitants, les différents pouvoirs, j'ai aimé bien sur qu'il y a d'autres communautés chacune centrée sur un élément et les différences entre ces cités (et j'ai trop hâte de découvrir les deux autres) J'adore les quêtes, j'adore les chemins tortueux et les personnages élus, j'adore les prophétie (celle ci est particulièrement magnifique d'ailleurs) et ce roman apporte tout ces éléments et en plus d'une manière très juste et particulièrement prenante qui fait qu'on ne peut que tourner les pages et en vouloir plus.
Plus d' Eriana, plus de pouvoir des vents, plus de Setrian bien sur.. parce que oui oui oui il y a un couple qui se forme au fil des pages et j'ai adoré les voir se chercher et être aussi aveugle l'un que l'autre sur les sentiments qu'ils ressentent et sur le fait qu'ils soient réciproques.Surtout que la romance entre Eriana et Setrian est secondaire dans l'intrigue même si on sent qu'elle va prendre une place importante dans la résolution de leur quête et dans la prophétie.
J'ai vraiment aimé les deux camps que l'auteur nous dépeint, j'ai aimé qu'il y ai des gentils et des méchants dans tous les camps, que chaque communauté ait ses propres règles et ses propres façons de voir les choses, de gérer les pouvoirs et l'absence de ces derniers. J'ai adoré la groupe d'Eriana avec la famille de Setrian, avec Gabrielle avec Jaedrin (d'ailleurs j'espère qu'il aura droit à sa petite romance aussi celui là^^) avec Matheïl et Friya ...bref chaque personnage apporte une touche nouvelle et entraînante à l'histoire et on les suit avec plaisir
Sans parler des méchants qui pour la peine sont vraiment méchants.. surtout un personnage de dernière minute dont on ne pouvait que supposer la noirceur sans se douter que c'était à ce point (Bon dieu ce personnage est agréablement détestable!)
Et la fin... nous donne envie de lire la suite parce que aaaaaaah mais je veux la fin de cette quete!! Je veux la suite!! Alors si comme moi, vous aimez les romans fantasy, les grandes épopées et les groupes qui s'affrontent dans une lutte rentre le bien et le mal, n'hésitez plus et lisez ce roman qui mérite vraiment qu'on parle de lui!
Merci encore à Gwenlan de m'avoir fait découvrir ce roman et un grand merci à Clélie pour son accueil, sa disponibilité et sa gentillesse sur le stand MSK au salon et sur le net depuis!
Lien : http://sur-l-etagere.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Elamia
  28 janvier 2017
Une histoire entrainante, une très belle réussite !
Ma crainte première était de tomber dans un récit déjà-vu, dans du convenu, mais pas du tout ! Bien qu'il semble pouvoir être classé en young-adult, Les messagers des vents ne souffrent aucunement des clichés habituels de la Fantasy pour ados. Bien au contraire.
Clélie Avit imagine un univers dense et vraiment original. Son traitement de la magie est particulièrement étonnant. Alliant finesse et poésie, elle invente d'ailleurs une langue qui n'est pas sans rappeler l'elfique de chez Tolkien. Chaque personnage est doté d'un « inha », une sorte d'aura énergétique par laquelle s'exprime ses pouvoirs. La magie puise son énergie parmi les quatre éléments. Si cela paraît simple au départ, ne vous inquiétez pas, les choses se complexifient au fur et à mesure.
Ce titre est un sans-faute pour moi et c'est sans nul doute dû à ce décor qui me laisse rêveuse...
Après une excursion dans la forêt des Havres verts, nous découvrons la Tour des vents. le vent est en effet l'élément qui fait prendre conscience à Eriana de sa vraie nature. Nous pouvons imaginer sans mal à quel point cette tour d'ivoire est grandiose. Cette académie de magie, dans laquelle évolue experts et apprentis, contribue à nous plonger dans une atmosphère réconfortante, et même les pires moments comme la renaissance d'Elendile n'entachent pas l'ambiance agréable et unique de cette histoire. L'auteur dessine des personnages principaux et secondaires qui ont de la profondeur et sont appréciables à suivre. Tout comme les dialogues, menés de main de maître, véritables réflexions approfondies qui font avancer le scénario. le style de Clélie Avit est fluide, elle écrit vraiment très bien. Nous comprenons dès les premières lignes qu'elle maîtrise son sujet à la perfection et qu'elle est là pour nous offrir un récit dense et rythmé.
Cela fait bien longtemps que je ne m'étais pas sentie aussi bien avec un livre. Dès que j'avais un moment de libre, j'aimais retrouver cet univers dépaysant, propre à l'évasion. Aussi, bien qu'il avoisine les 700 pages, il m'aura fallu à peine quelques jours pour finir ce premier tome.
Je suis conquise par le style de l'auteur, aussi bien que par ma découverte des Messagers des vents. Je vais sans plus tarder le recommander aux lecteurs de mon entourage en espérant qu'ils l'apprécient autant que moi. Et vite le livre de poche, dépêchez-vous de sortir la suite !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (1)
Elbakin.net   09 mars 2016
De l’originalité, de la qualité et des personnages attachants : il ne manque plus qu’une suite du même niveau pour confirmer le talent de l’auteure.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
SobooksSobooks   30 avril 2016
Au premier chant de l'oiseau pluie, la nuit s'abattra sur la vie.
Au premier souffle des flots blancs, alors la quête sera aux vents.
Dix prétendantes seront cherchées, si près si loin, alors trouvées.
Seule une des âmes pourra sauver, la vive flamme des grandes contrées.

Au premier chant de l'oiseau de pluie, la nuit s'abattra sur la vie.
Au dernier cri des nouveaux germes, alors la fin mais pas le terme.
Dix prétendantes seront trouvées, si près si loin, alors classées.
Seule une des âmes bien isolée, l'autre pouvoir sera donné.

Au premier chant de l'oiseau pluie, la nuit s'abattra sur la vie.
Combat brûlant, noir et ardent, tempête bleue, rose et argent.
Dix prétendantes seront classées, si près si loin, alors doutées.
Seule une des âmes bien discernée, seule une des âmes alors tranchée.

Au premier chant de l'oiseau pluie, la nuit s'abattra sur la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
IpaashaIpaasha   24 juin 2017
Au premier chant de l'oiseau pluie, la nuit s'abattra sur la vie. Au premier souffle des flots blanc, alors la quête sera aux vents. Dix prétendantes seront cherchées, si près si loin, alors trouvées. Seule une des âmes pourra sauver, la vive flamme des grande contrées.
Au premier chant de l'oiseau de pluie, la nuit s'abattra sur la vie. Au dernier cri des nouveaux germes alors la fin mais pas le terme. Dix prétendantes seront trouvées, si prés si loin alors classées. seule une des âmes bien isolée, l'autre pouvoir sera donné.
au premier chant de oiseau de pluie, la nuit s'abattra sur la vie. Dix prétendantes seront classes, si près si loin alors doutées. seule une des âmes bien discernée, seule une des âmes alors tranchée.
au premier chant de l'oiseau de pluie, la nuit s'abattra sur la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
nightsreadingsnightsreadings   14 février 2016
« Une seule mèche de ses cheveux avait dépassé. Rien qu'une seule, mais il n'avait suffi que d'un rai de lumière pour que les hommes y perçoivent le reflet bleuté. Elle rageait de n'avoir pas été plus prudente. Quand les hommes avaient vu, ils s'étaient aussitôt élancés à sa poursuite.
Heureusement, ils n’avaient pas vu le collier. »
Commenter  J’apprécie          30
JumaxJumax   27 juin 2017
L'odeur de la défaite, murmura-t-il. Elle vous suit partout en ce moment. Celle de la faiblesse aussi.
Commenter  J’apprécie          110
boumabouma   28 décembre 2015
Il plongea dans ses yeux verts et ne put s'en détacher. Il lui était lié, comme s'il lui appartenait. Pour la première fois, il la voyait vraiment, ils échangeaient réellement ce regard, décuplant au centuple tout ce qu'il avait pu ressentir jusqu'à présent. Puis les lèvres d'Eriana remuèrent et le silence fut brisé par le plus faible des murmures.
- C'était toi.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Clélie Avit (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Clélie Avit
Plongez dans la saga des 4 éléments de Clélie Avit. Les tomes 1 et 2 sont déjà disponibles dans la collection MSK : Les Messagers des Vents et Sanctuaires. Avec La saga des 4 éléments, Clélie Avit signe le début d?une grande saga fantastique trépidante et poétique qui séduira les lecteurs avides d?évasion. En savoir plus : http://bit.ly/1VOBAI1
autres livres classés : prophétieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1015 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
. .