AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782754007443
332 pages
First (12/03/2008)
2.37/5   27 notes
Résumé :

Vous ne voulez pas que les gens vous utilisent, vous contrôlent ou vous sous estiment ? Vous souhaitez convaincre, captiver et savoir parler aux hommes et aux femmes ?

Basé sur des études de psychologie, ce livre vous initiera à des techniques efficaces et éprouvées pour ne plus être soumis et retrouver le pouvoir sur votre vie.

Que vous espériez décrocher un job, une augmentation, séduire, négocier comme un pro, devenir leader,... >Voir plus
Que lire après Manuel de manipulation : Pour obtenir (presque) tout ce que vous voulezVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Je ne m'attendais à rien de particulier en lisant ce livre. Et j'avais bien raison. Ce livre s'adresse uniquement aux personnes qui n'ont encore jamais lu ce type de livres. Ou qui sont fans absolus de ce type de livres. 
Mais c'est quoi "ce type de livres" : Des livres qui semblent être des compilations d'articles de magazines (plutôt à haut tirage).
Quoi comme articles ?
Sur la communication, sur les relations avec sa femme ou son mari qui fait chier, avec ses enfants qui font chier, avec ses collègues qui font chier, avec son patron qui fait chier. Pourquoi il font chier ? Parce qu'ils sont d'un type particulier avec des clichés spécifiques que vous pouvez apprendre et ensuite mieux fonctionner avec ces personnes qui font chier. Comme si vous n'étiez, vous, pas non plus un connard qui fait chier.
Des types particuliers, des clichés spécifiques ?
Oui, tout a été étudié, vous savez, et donc on sait tout sur les gens et les relations. Enfin, Azzopardi lui il sait tout et avec ce livre vous saurez tout vous-z-aussi. Enfin, nul doute qu'il en garde un peu pour faire une suite, si jamais ce premier morceau marchait*. 

Mais voilà, maintenant qu'après lecture vous êtes devenus de supers manipulateurs, que vous allez être heureux d'être des supers manipulateurs, vous trouverez ... Boh, j'ai pas envie de terminer ma phrase.

J'ai déjà lu des livres pire que ça.
Il peut toujours un peu aider.
J'ai lu avec un peu d'intérêt le passage sur les ennemis. Leur intérêt. Pour soi.

Pour vous faire saliver, ou vous désespérer, une citation vite fait  : "Tous les jours, nous sommes confrontés à la grossièreté, la bêtise, la mauvaise volonté ou l'agressivité des autres. On s'énerve, on défend pied à pied ses positions. Et on a tort. Rien ne vaut la "peace and love attitude"."

* : A en juger par le faible nombre de lecteurs de ce livre sur Babelio, je doute qu'il ait marché. Il a d'ailleurs mal vieilli bien que pas si vieux. Azzopardi parle d'un type qui s'appelait Lionel Jospin. Enjoy !
Commenter  J’apprécie          30
Si les managers actuels se basent sur ce genre d'ouvrage, je comprends mieux la stupidité de leurs actes quant à la gestion des personnels. Quelques menues vérités parmi un flot continuel d'inepties, une psychologie de bas étage basée sur des certitudes dignes d'articles de magazines grand publics couplée à des notions anthropologiques d'un autre temps : si vous avez les yeux noirs vous êtes ça, si vous avez les yeux clairs vous êtes ça... du grand n'importe quoi.
Commenter  J’apprécie          70
ce livre n'est pas à la page
quand on lit que soit disant le comportement différent homme femme est l'héritage de 30000 ans de domination masculine on remet en question le reste si les notions d'histoire ne sont pas correctes
Le livre s'adresse à un public qui ne s'est jamais penché sur ces question et donne juste les pistes de ce qui devrait être simplement une éducation de base
il a au moins le mérite d'être rapide et facile à lire
Commenter  J’apprécie          10
Ce livre plein d'humour fourmille de bons conseils. Il ne s'agit pas d'apprendre à être sournois, mais comprendre comment dire les choses aux gens selon leur profil afin d'être sûr que le message passe bien. Personnellement j'ai appliqué quelques concepts et ça marche bien !
Commenter  J’apprécie          10
Après mon divorce , j'ai été victime ( comme plein de monde ) de chantage affectif . Utilisant mon amour pour mes petites filles , je fus victime de chantage. de la part de mon ex-femme
Parcourir ce livre , nous ouvre les yeux .
Puisse vous aussi vous apporter plus de confiance en vous , voir clair dans le jeu de l'autre , dévier certains pièges etc .....
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
Avoir des ennemis, c'est bon pour la forme, au physique comme au moral. Ça oblige à être vigilant, lucide, à avoir des réflexes, le sens de la répartie.
Commenter  J’apprécie          80
Gagner du temps
Les faux amis sont toujours de redoutables "chronophages". Ils vous bouffent votre temps. Raison de plus d'en faire des ennemis. Un ennemi, il ne lui vient pas à l'idée de s'incruster. Il n'envahit pas votre bureau ou votre téléphone au prétexte de vous ier. Il ne vous inonde pas d'invitations à des soirées, des week-ends, voire des vacances, où vous n'avez aucune envie d'aller. Moins vous avez de gens qui vous "aiment", plus vous avez de temps pour vos loisirs ou à consacrer aux personnes que vous aimez vraiment.
Commenter  J’apprécie          10
Les comportements difficiles sont d'abord des manifestations défensives, autoprotectiques ou compensatoires. Ils cherchent à masquer, aux autres mais surtout à soi-même, des sentiments de faiblesse ou d'insécurité personnels. De là, les coups qui volent parfois très bas, les sarcasmes ou les humiliations, les marques d'insensibilité ou de perfidie.
Commenter  J’apprécie          20
Vous pouvez aussi vous faire facilement de nouveaux ennemis en disant simplement ``non" (chaque fois que vous le pensez) au lieu de "oui, avec grand plaisir" ou "oui, c'est une bonne idée". La plupart de gens non plus ne supportent pas d'être frustrés dans leurs bonnes, ou leurs mauvaises, intentions. Dire la vérité, savoir dire "non" ou se fâcher nécessite évidemment un minimum de courage que vous n'avez peut-être pas.
Commenter  J’apprécie          10
Il faut d'abord laisser le temps à la personne d'exprimer sa colère, son ressentiment et sa frustration.
Les excuses ne sont pas vraiment efficaces (réparent, réconcilient) qu'à condition de connaître toute l'étendue de l'offense, de ses torts ou de ses erreurs : il faut prendre la peine d'écouter. Et après une offense, le temps nécessaire à la personne offensée pour faire sentir tout son ressentiment peut être relativement long (en fonction du degré l'offense). Dans ce cas, l'offenseur doit attendre, "encaisser" les remarques hostiles de sa "victime" pendant tout le temps nécessaire, avant de présenter ses excuses.
Commenter  J’apprécie          00

Dans la catégorie : Volition (volonté)Voir plus
>Psychologie>Processus mentaux conscients, intelligence>Volition (volonté) (27)
autres livres classés : developpement personnelVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (111) Voir plus



Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
439 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

{* *}