AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2358730734
Éditeur : Le Bruit du Temps (21/10/2014)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Merveilleux prosateur, Babel affectionnait la forme courte. Ses récits venaient ensuite s'insérer dans des cycles. Moins connus que ceux des deux recueils qu'il publia de son vivant, Cavalerie rouge et Récits d'Odessa, mais tout aussi saisissants, les dix récits de l'Histoire de mon pigeonnier, sont ses textes les plus ouvertement autobiographiques. Et cependant, même lorsqu'il parle de lui même, Babel préfère toujours une bonne fiction à la vérité des faits.
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
TCHITAT92
  10 mars 2015
Un petit recueil de récits d'enfance et de jeunesse d'Isaac Babel, plus ou moins enluminés d'éléments fictifs, le tout plein de poésie, de tendresse, mais dans lesquels se fait jour la cruauté des temps que vécut Babel, des premiers pogroms à la montée du pouvoir bolchévique qui le fit chuter et mourir, après l'avoir encensé. le regard de l'enfant, puis de l'adolescent, puis du très jeune homme, donne à ces récits une force qu'un simple roman sur la Révolution bolchévique ne saurait atteindre. Il est d'autant plus bouleversant de les lire, quand on sait ce que ce régime lui a fait subir quelques années plus tard.
Et on regrette, en tant que lecteur, qu'Isaac Babel n'ait pu continuer à écrire, nous transmettre ces histoires qu'il savait si bien conter.
La culture encore une fois tuée par un pouvoir politique intolérant et fermé.
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
jack56jack56   23 décembre 2014
Déjà à cette époque, à vingt ans, je m'étais dis : mieux vaut la faim, la prison et le vagabondage, que de passer dix heures par jour dans un bureau. Ce serment que je me suis fait n'a rien de particulièrement héroïque, mais je ne l'ai jamais transgressé et je ne le transgresserai jamais.La sagesse de mes ancêtres était gravée dans ma tête : nous sommes né pour tirer du plaisir du travail, des bagarres et de l'amour, c'est pour cela que nous sommes nés, et pour rien d'autre.
(page 111)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TCHITAT92TCHITAT92   09 mars 2015
Aujourd'hui encore, je m'en [de ma ville natale] souviens, je la sens, et je l'aime ; je la sens comme on sent l'odeur de sa mère, l'odeur de ses caresses, de ses mots et de ses sourires ; je l'aime parce que j'y ai grandi, que j'y ai été heureux, triste, et que j'y ai rêvé avec une passion qui ne reviendra plus.
Commenter  J’apprécie          80
TCHITAT92TCHITAT92   17 mars 2015
Depuis mon plus jeune âge, toutes le forces de mon être avaient été consacrées à inventer des romans, des pièces, des milliers d'histoires. Elles étaient posées sur mon cœur comme un crapaud sur une pierre. Possédé d'un orgueil démoniaque, je ne voulais pas les écrire trop tôt. Écrire moins bien que Léon Tolstoï me semblait une perte de temps. Mes histoires étaient destinées à survivre à l'oubli. Une pensée intrépide et une passion dévorante ne valent la peine que l'on se donne pour elles que lorsqu'elles sont revêtues de superbes atours. mais comment les coudre, ces atours?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TCHITAT92TCHITAT92   09 mars 2015
Quelque part au loin, elle [notre vie] était parcourue par le malheur monté sur un grand cheval, mais le bruit de ses sabots s'estompait, disparaissait, et le silence, ce silence douloureux qui s'abat parfois sur les enfants en détresse, a soudain aboli la frontière entre mon corps et la terre immobile qui n'allait nulle part.
Commenter  J’apprécie          30
TCHITAT92TCHITAT92   10 mars 2015
Une bonne fiction n'a pas à ressembler à la vie réelle ; c'est la vie qui essaie de toutes ses forces de ressembler à une bonne fiction.
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : littérature ukrainienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1738 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre