AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226159320
Éditeur : Albin Michel Jeunesse (05/10/2005)

Note moyenne : 3.79/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Il errait seul. Ne cherchant rien. Craignant les hommes.
Il aurait cent fois préféré éviter ce troupeau de mustangs gardé par de jeunes Comanches. Les Indiens criaient après lui et n'en croyaient pas leurs yeux : était-ce un bon cheval ou un mauvais esprit ?

" Ce cheval vêtu est aussi têtu. Il sait ce qu'il veut, en
l’occurrence Trois Myrtilles, une femelle mustang,
belle comme le jour et vive comme une dérobade.
Pour l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
MIOP
  09 février 2012
C' est un album intense que nous proposent Fred Bernard et François Roca. La nature, sauvage et immense, le peuple indien, les coutumes et rites, la guerre, la jalousie, la rivalité, la crainte de l'inconnu sont autant de thèmes qu' ils abordent avec justesse, force et poésie. On retrouve le texte soigné de Frédéric Bernard, accompagné des somptueuses illustrations de François Roca. Une fois de plus, le fragile rapport entre texte et image est trouvé par les deux artistes. En plaçant la narration du côté des chevaux, ils donnent un souffle original à cette fresque. Cheval Vêtu, attiré par la jument Trois Myrtilles, arrive en terre indienne et fait se rencontrer deux cultures que tout oppose, celle des Comanches et celle de l'homme blanc. On est au coeur d' une formidable aventure, qui touche, tout en bousculant les esprits.
Commenter  J’apprécie          30
zazimuth
  18 mai 2012
Une très belle histoire appuyée par de belles illustrations.
Un cheval étrange, noir et cuirassé, tourne autour du village d'une tribu d'Indiens, attirée par une jument, la belle Trois-Myrtilles.
Le chef des Indiens décide de le garder et s'approprier son équipement. Comme aucun autre cheval n'accepte de le porter, c'est "Cheval vêtu" qui va partir en guerre avec la tribu...
Un hymne à la liberté et contre la violence des hommes quels qu'ils soient... et des animaux aussi !
Commenter  J’apprécie          40
Corinne31
  19 décembre 2017
Une histoire originale qui propose plusieurs thèmes qui se croisent et qui ont des importances différentes.
On découvre la vie des indiens, leur culture, leur relation avec l'animal, la nature, leurs combats contre les autres peuples.
On suit aussi un beau cheval, on sent son besoin de liberté mais aussi son habitude des hommes.
Enfin, en filigrane, on entend la conquête de l'Amérique par les européens.
C'est bien écrit, ça nous emporte bien et les dessins, très grands, sont très beaux et portent bien le récit.
Commenter  J’apprécie          20
DavidGiacoma
  26 août 2018
Très bel album. Les superbes illustrations aux couleurs chaudes nous plongent dans l'Amérique du Nord encore vierge des colons. Le cheval est vu ici comme un symbole de liberté, de fidélité et de loyauté alors qu'il annonce aussi l'arrivée des européens envahisseurs sur les terres indiennes. le parallèle entre la chasse aux bisons et l'univers de la tauromachie interpelle. On découvre aussi quelques éléments culturels, cultuels et rituels des indiens. A relire !
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
Lecturejeune   01 mars 2006
Lecture jeune, n°117 - Un cheval noir, harnaché d’une cuirasse de guerre impressionnante, erre à proximité d’un campement d’Indiens comanches. Craignant tout d’abord un mauvais esprit, les Indiens fascinés adopteront le cheval espagnol et le nommeront Cheval Vêtu. Il va vivre désormais au rythme de la tribu, partir en guerre, chasser le bison et aimer la jument Trois Myrtilles. Mais la rivalité qui l’oppose à Cheval Sacré ne connaîtra son dénouement qu’en un combat mortel. Pour ce treizième album commun, F. Bernard et F. Roca nous proposent un voyage en terre indienne. Les amours et réflexions animalières passent en effet vite au second plan tant l’ouvrage invite à la découverte du quotidien et de la culture du peuple comanche. Réalistes et documentés, les tableaux de F. Roca représentent des instants de vie. Le format à l’italienne donne la part belle à la nature – ciel et terre. Il permet au mouvement de naître dans des scènes de bataille et de chasse très impressionnantes. Les couleurs sont lumineuses et le reflet doré qui baigne les Grandes Plaines en fait un personnage à part entière. Hélène Sagnet
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Lecturejeune   01 mars 2006
Lecture jeune, n°117 - Le texte est cadencé comme le pas d’un cheval de combat et laisse un arrière-goût de dureté. Il est servi à merveille par l’illustration de François Roca, d’une extraordinaire puissance évocatrice. Odile Mestrallet
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
PegLutinePegLutine   13 septembre 2013
Mais ici, la priorité n'était pas de tuer.
Il s'agissait surtout de porter des coups. De marquer des points. Voler les chevaux. Un Comanche touchait un guerrier Pawnee avec son bâton de combat: c'était un exploit! Il enlevait une jeune femme: une prouesse! Il volait un bel étalon: une victoire.
Commenter  J’apprécie          30
LilizLiliz   15 janvier 2015
Il ne fut d'abord qu'un point à l'horizon. Puis une silhouette sur l'océan d'herbe.
Il errait seul. Ne cherchant rien. Craignant les hommes. Fuyant les bêtes. Il était fort mais fatigué. Beau mais abîmé. Les yeux rivés au sol. Broutant quand il lui plaisait. S'abreuvant si le besoin s'en faisait sentir. Personne ne l'attendait et pourtant ils se trouvèrent dans l'immensité.
Senti par les bêtes. Aperçu par les hommes. Il aurait cent fois préféré éviter ce troupeau de mustangs gardé par quatre jeunes Comanches. Mais Trois Myrtilles était là. Et c'était la saison des amours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EveToulouseEveToulouse   31 janvier 2016
Pour le cheval espagnol, batailler au côté des Comanches ne changeait rien à l'affaire. Il allait falloir, une fois de plus, se battre contre des Indiens... Cheval Vêtu connut de nouveau le vertige de la guerre. Les cris. La vitesse. La violence!
Commenter  J’apprécie          10
RousseauBillieresRousseauBillieres   31 janvier 2016
Les jeunes hommes n'osaient pas s'approcher tant il avait fière allure dans sa carapace d'acier. Car il était cuirassé pour la guerre. Avec épée et arquebuse en bandoulière. Deux sacoches de cuir sautaient sur sa croupe tandis qu'il paradait devant la belle. Et les Indiens le nommèrent : Cheval Vêtu.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Fred Bernard (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fred Bernard
Du 3 au 6 novembre 2016 - Pays Voironnais Invités d'honneur : Gaëlle Josse et Olivier Tallec Invités : Thomas Baas, Fred Bernard, Arno Bertina, Emile Bravo, Delphine Chedru, Cécile Coulon, Alice de Poncheville, Béatrice Fontanel, Pascale Gautier, Guillaume Guéraud, Antoine Guilloppé, Céline Lapertot, Mathieu Larnaudie, Régis Lejonc, Gaëlle Nohant, Xavier-Laurent Petit, Paola Pigani, Yann Rambaud, François Roca, Joy Sorman Auteurs régionaux et locaux : Arielle Alby, Corinne Bourrillon, Paul Giraudi, Alain Graz, Elyane Guillaud-Rollin, Sylvie Lainé, Jean-Philippe Landru, Li-Cam, Lou-Jan, Serge Revel, Fabienne Swiathly, Ghislaine et David Trouilloud
+ Lire la suite
autres livres classés : chevauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

As-tu bien lu "Cheval vêtu"?

Pourquoi Cheval Vêtu s'approche-t-il du troupeau gardé par les 4 jeunes indiens?

Il a faim.
Il a soif.
Il veut s'approcher de Trois Myrtilles.
Il veut défier Cheval Sacré.

9 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Cheval Vêtu de Fred BernardCréer un quiz sur ce livre