AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782756013961
132 pages
Delcourt (28/01/2009)
3.78/5   37 notes
Résumé :
"Cherche hommes pour voyage incertain. Petits gages, froid rigoureux, longs mois de nuit complète, dangers permanents, retour incertain. Honneur et reconnaissance en cas de succès." C'est avec cette annonce que Sir Ernest Shackleton a recruté une bonne partie des membres du bateau "L'Endurance" pour son expédition vers l'Antarctique, qui démarra en 1914 pour s'achever trois ans plus tard. Une aventure humaine parmi les plus incroyables du XXe siècle.
Que lire après EnduranceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,78

sur 37 notes
5
2 avis
4
9 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
En 1909, le lieutenant britannique Ernest Shackelton ainsi que son rival norvégien Admunsen se lancent dans une course folle pour atteindre le pôle sud. Mais, le premier équipage, par manque de vivres et à bout de force, est obligé de faire demi-tour et ce défi est remporté par le norvégien. Malgré cela, l'exploit de Shackelton est salué et celui-ci est alors anobli par Edouard VII. Maintenant que le pôle est conquis, le lieutenant, toujours avide de sensations fortes et de défis à relever, veut rallier les continents de mer en mer. Pour ce faire, il devra trouver des fonds et un local pour s'installer et convaincre sa femme à qui il avait promis de ne plus repartir. Mais, surtout, il a besoin d'hommes courageux. Malgré l'annonce peu alléchante du recrutement promettant un voyage incertain, un froid rigoureux et un retour incertain, de nombreux hommes se présentent. Une fois l'équipage formé, le bateau trouvé et obtenu l'aval de Churchill pour cette expédition, l'Endurance quitte le port pour l'Antarctique en 1914. Aucune date de retour prévue pour ces hommes qui seront confrontés au climat rigoureux...

Marc-Antoine Boidin met en image cette aventure rocambolesque et incroyable du début du XXème siècle, à savoir la traversée de l'Antarctique. Ce récit passionnant révèle les conditions atroces de survie de chacun des hommes confrontés au froid, aux tempêtes et au manque de nourriture. On ne peut que saluer le courage, la force de caractère, la ténacité et la volonté de fer de ces compagnons de galère. le périple est passionnant et terriblement périlleux. Boidin réussit brillamment à nous plonger dans ses eaux glacées où pas une lueur de soleil ou d'espoir ne semble permise. le blanc est glaçant à souhait et les couleurs sombres créent une atmosphère oppressante. le trait est minutieux et réaliste.

Endurance... vous n'en reviendrez peut-être pas...
Commenter  J’apprécie          410
Quand j'ai commencé cette bd, je ne m'attendais pas à l'apprécier autant !
Elle raconte l'histoire vraie de l'expédition vers l'Antarctique de l'Endurance et son équipage, en 1914, mais le bateau va, bien assez vite, rester piégé dans les glaces...
Une histoire que je ne connaissais pas du tout.

Les dessins sont bien faits, réalistes juste comme il faut, et les couleurs choisies nous font bien sentir la température glaciale de l'Antarctique.

Je trouve que le titre "Endurance" est bien trouvé, car c'est non seulement le nom du bateau, mais c'est aussi ce dont les personnages vont avoir besoin pour survivre face au froid, à la faim...et aux années qui passent.
D'ailleurs, la longue durée de l'expédition était bien représentée, mais j'ai trouvé que le dénouement final était beaucoup trop rapide.
Malgré ses 133 pages, c'est une bd qui se lit assez vite et, à aucun moment, on a envie de la lâcher.
Commenter  J’apprécie          61
Voilà une extraordinaire aventure humaine à la conquête du pôle sud au début de la Première Guerre Mondiale ! Quand je lis une telle histoire, cela m'enrichit de nouvelles connaissances historiques. Cela m'apporte quelque chose de réellement positif. Je ne m'ennuie pas une seule seconde à la lecture.

Même le trait graphique est remarquable avec ses couleurs bleues polaires. On arrive à ressentir les émotions des différents personnages qui doivent lutter pour leur vie contre le froid tueur.

Quand on songe que c'est une histoire réelle, cela apporte encore plus de poids à toutes ces difficultés du périple sur cette banquise. Bref, du réellement palpitant !
Commenter  J’apprécie          70
Roman graphique à grosse pagination (beaucoup de pages sans bulles) et format raccourci classique de la collection (qui édite de très bonnes BD comme Un Océan d'Amour, le singe de Hartlepool ou encore les albums de Chloé Cruchaudet Mauvais Genre et Groenland-Manhattan). Cahier biographique en début d'album et historique en forme d'épilogue en fin d'album. du bon boulot avec une couverture simple mais intrigante, efficace.

Endurance relate la tentative de traversée de l'Antarctique par l'aventurier Shackleton en 1914, tentative qui se révèle vite un fiasco et une course contre la montre afin de sauver son équipage à des latitudes inhumaines... Une aventure qui va durer trois ans!

Dénichée lors d'une vente de bibliothèque (genre 1€ la BD) j'ai été attiré par la couverture de cette BD, le format, et tilté sur le dessinateur dont j'avais découvert le travail sur la Guerre des Sambres époque 2.
Sa technique alliant un numérique discret et un aspect crayon gras m'avait beaucoup plu sur Sambre et me fait penser à celui de Cruchaudet sur Groenland-Manhattan. Cette simplicité du trait sur une histoire à la fois graphiquement monotone (peu de lumière, peu de couleurs, peu de reliefs en Antarctique) et nécessitant le dynamisme de l'aventure me semble à la fois pertinente et maîtrisée. Cela se confirme avec l'étonnante précision des traits des visages du grand nombre de personnages qui participent à l'expédition. Dans un environnement qui laisse peu de possibilités d'identification visuelle, le lecteur est rarement perdu, grâce aussi à l'articulation des dialogues.

Les auteurs nous font ainsi participer à une grande aventure bigger than life, telle qu'on les voit au cinéma et dont seule la véracité historique permet de ne pas sombrer dans l'incrédulité. Car très rapidement l'on sait que l'enjeu sera de rentrer vivant et non de traverser le continent! Des mois, des années à parcourir une banquise hostile à pied, avancer de quelques centaines de mètres en plusieurs jours à traîner des barques vitales, à surmonter les cinquantièmes hurlants à cinq dans un esquif, sans jamais capituler. La tension dramatique est assez faible dans cet album qui reflète ce qui a probablement tenu ces hommes debout dans des conditions totalement incroyables: il faut avancer, ne pas réfléchir, un pied puis l'autre. Malgré les quelques informations de date, le temps n'existe plus, l'espace non plus. Tout est blanc, tout est pareil, de la glace, du vent. Seuls les évènements pratiques comptent: le soleil pointe pour permettre d'utiliser le sextant, monter un abri avant la tempête. Les blessures, la faim ne sont pas montrés, seulement certains coups de gueule... Cette BD se lit d'une traite, des préparatifs en Angleterre sans soutien de la société royale de géographie, alors que les navires sont réquisitionnés pour la Grande Guerre, au retour (chût je m'arrête la!).

Endurance (du nom du bateau qui les amena sur le continent vierge) est une vraie réussite qui fait penser dans un autre genre à La lune est blanche d'Emmanuel Lepage.
Lien : https://etagereimaginaire.wo..
Commenter  J’apprécie          20
La réalité peut devenir la plus belle des fictions pour peu que l'on sache y déceler l'émotion sous-jacente et l'exprimer avec justesse. Cet album en est un bel exemple, qui nous relate l'expédition manquée d'Ernest Shackleton en Antarctique, trois ans après Roald Amundsen, vainqueur du Pôle en 1911. Ulcéré par un précédent échec qui lui avait valu les propos désobligeants de son compatriote Robert Falcon Scott, Shackleton ne pense qu'à repartir. C'est en 1914 qu'il quitte l'Angleterre à bord de l'Endurance, un navire qui le mènera une nouvelle fois en Antarctique où l'attend un défi jamais relevé : la traversée du continent de mer à mer via le Pôle Sud. Très vite, l'entreprise tourne au désastre : emprisonné par la glace, l'Endurance se disloque et finit par couler, ruinant tout espoir de réussite. Une seule chose compte désormais pour Shackleton : ramener sains et saufs à leurs familles tous les hommes de l'équipage. Trois longues années lui seront nécessaires pour y parvenir, loin d'une Angleterre plus préoccupée par la guerre qui fait rage que par une poignée de ses ressortissants échoués sur la banquise. Intense et dramatique à souhait, ce récit fort habilement construit évite les pièges de la lourdeur documentaire. Par le biais des dialogues et des rapports humains, il nous fait revivre une époque où le sens de l'héroïsme présidait encore au destin des grandes nations. Une histoire captivante servie par un dessin parfait, qui n'a nul besoin d'être hyperréaliste pour nous faire ressentir les morsures du gel et les affres de l'abandon dans des conditions extrêmes. Magistral et incontournable.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
"Cherche hommes pour voyage incertain. Petits gages, froid rigoureux, longs mois de nuit complète, dangers permanents, retour incertain. Honneur en cas de succès."
Commenter  J’apprécie          20
Le soir après la boisson chaude et la portion de manchot avariée, Martson nous lisait une recette du livre de cuisine qu'il avait gardé.
Nous nous endormions pour quelques heures le ventre plein de rêves ...
Commenter  J’apprécie          10
L'endurance est la clé de la réussite.
Commenter  J’apprécie          40

Video de Pascal Bertho (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Bertho
À l'occasion de la parution de Miroir de nos peines, revivez la table ronde de Pierre Lemaitre et des auteurs adaptant ses univers en bande dessinée chez Rue de Sèvres. Animée par Marie-Madeleine Rigopoulos, en présence de Pierre Lemaitre, Christian de Metter, Pascal Bertho, Yannick Corboz et Giuseppe Liotti.
autres livres classés : antarctiqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (63) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5154 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}