AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2709648636
Éditeur : J.-C. Lattès (21/10/2015)

Note moyenne : 3.98/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Se soigner par les livres

Que vous souffriez d’agoraphobie, de la crise de la quarantaine, d’une jambe cassée, du hoquet ou d’un chagrin d’amour, soyez rassuré ! Vous trouverez dans ce livre le roman qui vous soignera et remplacera avantageusement toute votre armoire à pharmacie.
Grâce à nos Remèdes littéraires, vous pourrez traiter les pathologies suivantes : abandon, alcoolisme, calvitie, chagrin d’amour, mal de dos, hémorroïdes, hypertensio... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
anlixelle
  18 mars 2018
Se soigner par les livres, voici une idée qui m'a convaincue de son efficacité depuis la lecture du très bon Les livres prennent soin de nous : pour une bibliothérapie créative de Régine Détambel. Ici, deux anglaises ayant créé ensemble un service de bibliothérapie à la School of Life de Londres, ont sélectionné des centaines d'ouvrages pour aider les lecteurs à soigner par la lecture de romans des pathologies telles que : syndrome prémenstruel, stagnation mentale, rêver d'être un super-héros, manquer de talents de séduction… et d'autres plus sérieux : être zen, se construire, dépression, affronter ses démons, supporter une chimiothérapie …
Le journaliste littéraire Alexandre Fillon, et des libraires français ont enrichi la version anglaise initiale pour que ces remèdes littéraires agissent sur nous comme des vaccins, parce que les livres sont à l'âme ce que les aliments sont au corps. Les libraires, et leurs conseils de lecture, prouvent dans ce livre original qu'ils sont le relais d'une parole guérisseuse et apaisante pour nos nombreux maux – mots douloureux.
Les allers-retours littéraires entre le singulier et l'universel éclairent ainsi nos vies tourneboulées par la maladie et les chagrins.
J'aime picorer dans ce petit mais (trop) dense (près de 700 pages) ouvrage au gré des hasards. Hélas, je lui reproche de trop faire appel à des ouvrages de la littérature étrangère, et d'accès difficile.
Lien : http://justelire.fr/remedes-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Vintage
  04 juillet 2016
Meilleur résumé ne pouvait être trouvé que cette phrase tirée du Figaro à propos de ce petit bijou littéraire : « Un bon imprimé vaut mieux qu'un bon comprimé ! »
Que cela peut être vrai quand vous tenez entre vos mains un bon livre, qui plus est lorsqu'il résonne en vous, lorsqu'il évoque un sujet particulier qui fait écho à votre propre vie, à vos petits « bobos » du quotidien, qu'il s'agisse d'un pépin purement physique ou d'une peine plus affective.
Voilà donc l'ambition de cet ouvrage qui tient toutes ces promesses, autant le dire sans prendre de raccourci. Vous pourrez découvrir comment soigner une rage de dent ou même encore une éjaculation précoce, autant qu'un chagrin d'amour ou qu'une crise de la quarantaine… Rien ne paraît insurmontable et la surprise de découvrir certaines pathologies auxquelles on ne penserait pas, est totale…
A ceci près que les médicaments proposés ne se trouvent pas en pharmacie mais en librairie ! de la biblio-thérapie donc !
Une dose en trois volumes de Murakami (IQ84) pour retrouver foi en l'amour, une cuillérée à soupe de Stephen King (Shining) pour guérir de l'alcoolisme, radical !
Un spray de Franzen (Freedom) et finis les acouphènes… Ce livre est une mine d'or, non seulement pour trouver dans les livres quelques remèdes mais aussi pour trouver de nombreux ouvrages de référence, des idées de lecture selon donc une thématique particulière… Les fans de listes de livres à n'en plus finir (dont je fais partie), vont complètement s'y retrouver, comme si nous avions besoin de cela ! Tiens d'ailleurs cela fait partie d'une des maladies traitées par ce recueil. Les collectionneurs invétérés de livres et de listes de livres à se demander s'ils ne passent pas plus de temps à constituer ces listes et à observer tous les jours leur bibliothèque qu'à lire réellement… Allez avouez, vous en faites un peu partie…
L'habileté de ce roman est d'évoquer donc aussi les pathologies littéraires comme le refus d'abandonner un livre, ou à l'inverse la tendance à abandonner un livre à la moitié… Les conseils donnés en la matière sont souvent très instructifs et même drôles car on s'y reconnaît forcément, et ils sont facilement applicables en plus.
En parlant de conseils, ce recueil propose aussi des conseils de libraires concernant un ou deux romans reliés à une « pathologie ». Il propose aussi des classements de romans. Par exemple, pour aborder le sujet de l'adolescence, il propose les 10 meilleurs romans pour les ados… Il propose aussi des listes de livres selon l'âge que vous avez… très amusant !
Alors, attention, il faut aussi savoir raison gardée… ne comptez pas réellement guérir de l'anxiété en lisant Portrait d'une femme d'Henry James. Cet ouvrage n'est pas non plus présomptueux à ce point et c'est ce que j'ai aimé d'ailleurs. Il rappelle surtout qu'il est bon de lire et qu'on peut trouver dans certains romans avec des personnages qui ont connu des maux similaires, des pistes qui peuvent guider, plus que d'être de véritables moyens thérapeutiques.
Il suscite donc davantage la curiosité en proposant des parallèles et il aide aussi à trouver des livres selon l'humeur dans laquelle on se trouve. Il est d'autant moins prétentieux qu'il est souvent très drôle !
Un coup de coeur donc pour ce recueil original que personnellement je garde précieusement sur ma table de chevet, car comme tout bon remède qui se veut efficace, il se prend par petite dose régulière…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
cathulu
  25 octobre 2016
D'abord, il y a l'objet en lui même: un bon gros pavé de 639 pages, pas trop encombrant cependant et qui n'abîmera pas nos poignets. Ensuite, les auteurs: l'une artiste-peintre, l'autre romancière . Elles se sont rencontrées à Cambridge, excusez du peu, et sont aidées dans la version française par le journaliste littéraire Alexandre Fillon, mais aussi par des libraires, clairement identifiés qui eux aussi proposent leurs ordonnances littéraires.
Enfin, les prescriptions,parfaitement ordonnées, avec deux index,l'un par pathologies (physiques ou psychiques) l'autre par auteurs, avec indication des références précises pour dénicher les oeuvres mentionnées, ce qui ne manquera évidemment pas de faire monter nos PAL, effet "indésirable" non mentionné mais évident ! à noter aussi des pages spéciales pour les "Maladies de la lecture", dans lesquelles chaque livre-addict se reconnaîtra !
Quid du contenu ? C'est intelligent sans être pédant, les résumés sont très fouillés, les prescriptions sont variées et incluent même des références de littérature jeunesse , ado , ou de science-fiction. Il y a du classique et du contemporain, des auteurs de nationalités diverses et l'on sent une grande empathie, non dénuée d'humour dans les textes présentant les remèdes (voir par exemple à l'entrée Grippe, avoir la* quand on est un homme...).
L'émotion est aussi présente et je retiendrai pour l'illustrer cette "confession" d'une jeune librairie révélant sa bipolarité, mais aussi tout le bien que lui a procuré Sans télé on ressent davantage le froid de Titiou Lecoq (p.522).
J'ai découvert plein d'auteurs, plein de romans et j'ai même été tentée par des romans de SF, c'est dire l'efficacité des présentations !
Last but not least, des listes pour diverses occasions sont aussi présentées, mais non détaillées, pour chaque entrée dans une nouvelle dizaine, par exemple (de 20 à 100 ans) et je trouve que ce serait une excellente idée de cadeau collectif .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62
michelblaise
  09 juillet 2019
Un jour un papa vécu un chagrin indicible. Dans un accident, il perdit ses 2 jumeaux de 6 ans.
Jamais, il n'en dit mot plus que ça. Il cessa son travail ; il s'enferma ; Il lit et écrivit au-delà du supportable.
Mais un samedi de décembre, c'était une fin d'après-midi, alors que tous les papas et toutes les mamans convoquent le père Noël dans le grand magasin du bonheur, il vit, sur le rayon, le livre ouvert à la première page :
" ceci est un manuel médical - à une différence près . Avant tout, il ne fait pas de distinction entre les peines affectives et les douleurs physiques ; vous pourrez trouver dans ces pages soigner un coeur brisé ou une jambe cassée. L'ouvrage traite également également des situations courantes quotidiennes, telles que déménager, chercher l'âme soeur, ou traverser une crise de la quarantaine. Les plus grandes épreuves de la vie, par exemple perdre un être aimé ou devenir un parent célibataire, y ont aussi leur place....Ces pathologies méritent d'être soignées..."
Ce papa demeura dubitatif ; il acheta ce petit espoir, cependant.
Quelques années ont passé , point le chagrin - doux euphémisme .
Mais dans cet océan et ces espaces d'absolues violences, "remèdes littéraires..." lui apporta , parfois, quelques millièmes de secondes apaisantes.
Ce fut peu, mais beaucoup en même temps.
_____________________________________________________________
PS "#Amazon a refusé ce commentaire (reproduit ci-dessus intégralement), le jugeant "obscène".... " :
MOTIF DU REFUS :
"Merci de nous avoir envoyé des commentaires client sur Amazon. Après un examen approfondi des données envoyées, votre commentaire n'a pas pu être posté sur le site Web. Nous apprécions le fait que vous ayez pris du temps pour nous envoyer vos commentaires, mais nous vous rappelons que les commentaires doivent respecter les règles suivantes :
via www.amazon.fr/feedback.
"Nous n'autorisons pas le contenu obscène ou grossier. Cela s'applique aussi aux produits pour adultes". (Sic)

Lien : http://fureur-de-lire.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          910
DocteurVeggie
  07 janvier 2020
Je fais partie de ces gens qui croient que la littérature est salvatrice et qu'elle finit toujours à un moment ou un autre à nous guérir ou bien, du moins, à atténuer une insondable tristesse voire un profond chagrin. La littérature réussi toujours à un moment ou bien un autre à mettre sur notre route un livre qui changera la donne. Qu'elle soit lue ou bien écrire, elle sera toujours un vecteur d'expression de soi.
Remède littéraire se trouvait là sur une étagère d'une petite bibliothèque de quartier. Ce pavé rose épais tel un paquet de guimauves prêt à vous envelopper dans un doux réconfort. Je l'ai vu sans savoir ce que c'était et je m'en suis approché. le remède était administré. Il m'attendait.
Remède littéraire se présente comme un véritable dictionnaire médical sans les monstrueuses photos qui donnent un haut-de-coeur. Ici, il n'y a que des mots pour panser des maux, et que des auteurs qui pensent aux mots. Que l'on soit gagné par l'amertume, la colère, le doute ou la joie voire par un manque d'une bonne tasse de café ou une crise de palier canonique, chaque symptôme a son remède littéraire médical.
Personne n'y est laissé pour compte. On y trouve toujours une solution à un problème et non l'inverse. Ce médicament promet aussi d'éradiquer les maladies de la lecture les plus courantes. Pas assez de temps pour lire ? Conjoint.e qui n'aime pas lire ? Tout cela ne sera plus qu'un lointain souvenir.
Remède littéraire est un médicament sans ordonnance.
Usage prolongé recommandé par tous bons médecins.
J'y ai d'ailleurs acheté le mien chez mon libraire-pharmacien.
Je me sens déjà beaucoup mieux depuis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
LeFigaro   23 novembre 2015
Un bon imprimé vaut mieux qu'un comprimé.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   30 octobre 2015
Le Conseil du Libraire

"Trouble bipolaire"

(...)"Sans télé on ressent davantage le froid- C'est marrant cette phrase. J'aime bien ce titre, je me lance !
Je me lance et, ô miracle, un sourire, un vrai. Le premier depuis tellement longtemps !
Elle est timbrée cette auteure. Mais drôle. Totalement asociale. Mais tellement drôle ! Je me sens moins seule d'un coup ! J'ai l'impression d'être face à un miroir. Je lis un peu ma vie.
Sauf qu'elle réussit à faire de mon quotidien galère de trentenaire célibataire un bijou d'humour cynique. Je ris. Je ris de moi. Je pleure un peu mais ça soulage.
Je me sens vivante à nouveau.
(...) Merci Titiou. Pour moi tu es une héroïne. Tu as chassé la phase dépression avec seulement des mots, des phrases et des points. Mieux que n'importe quel Xanax.
Ce sont mes livres que la sécu devrait me rembourser en fait.
Je vous laisse, je file préparer une pile de livres réservés aux heures sombres. (p. 523)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
PiatkaPiatka   24 octobre 2015
Les meilleurs livres, signés de grands auteurs, peuvent être relus plusieurs fois au cours d'une vie, et ils donnent plus encore chaque fois. De sorte que vous ne finirez jamais le livre. Vous allez incarner le livre. Il deviendra une part de vous-même. Vous n'en voyez pas le bout. En réalité, vous ne faites que commencer.
Commenter  J’apprécie          230
VintageVintage   04 juillet 2016
"Rechercher l'âme soeur" ... Saumon de Ahn Do-hyun
Madame, ce qui vous arrive est commun à bon nombre de nous autres humains, et cette douce désespérance dans cette recherche de l'âme soeur peut-être facilement vaincue. Chez votre libraire, vous irez quérir ce petit roman coréen qui s'appelle SAUMON, oui tout simplement Saumon. Il nous conte la remontée de la rivière de Vif-Argent et de Renard-Limpide. Comme vous la savez, afin de se reproduire, les saumons reviennent dans la rivière qui les a vus naître; et ce n'est pas un, mais des milliers d'obstacles qu'ils vont devoir affronter. Comme vous qui vous lamentez, ils auront leur lot de désagréments, seront sur le point d'échouer, mais c'est en ne renonçant pas, en faisant front, en s'entraidant qu'ils parviendront jusqu'au gravier tapissant le fond de leur rivière natale. Là, Vif-Argent déposera sa semence sur les oeufs de Regard-Limpide. L'hiver les couvrira de glace et les protégera des prédateurs. Un autre printemps viendra. Vous verrez, c'est ici que se niche l'espoir...
A bon entendeur/euse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Calliope2017Calliope2017   21 janvier 2018
Parfois, c'est l'histoire qui charme ; parfois, c'est le rythme de la prose qui agit sur la psyché, qu'il calme ou stimule. Parfois, c'est une idée ou une attitude suggérée par un personnage dans le même embarras ou dans la même impasse que vous. Dans un cas comme dans l'autre, les romans ont le pouvoir de vous transporter dans une autre existence, et de vous faire voir le monde d'un point de vue différent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
anlixelleanlixelle   18 mars 2018
Notre foi en l'efficacité de la fiction - à nos yeux, la forme la meilleure et la plus pure de bibliothérapie - est fondée sur notre propre expérience avec des patients, et corroborée par toutes sortes de preuves empiriques.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : BibliothérapieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15650 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre
.. ..