AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie Cwiczynski (Éditeur scientifique)Laurence Olier (Éditeur scientifique)
ISBN : 2210754259
Éditeur : Magnard (12/07/2001)

Note moyenne : 3.68/5 (sur 147 notes)
Résumé :

Théophile Amoretti a 12 ans. Il aime passionnément la lecture et passe ses mercredis à la bibliothèque. Par le plus grand des hasards, il découvre, un jour, un grimoire, intitulé Leçons pratiques de magie rouge. En le feuilletant, il tombe sur une note oubliée entre deux pages. Stupeur ! Cette note indique comment devenir invisible. Aidé de son ami Bonaventure, il déploie des trésors d'ingéniosit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
Witchblade
  29 décembre 2014
Livre lu après avoir vu le film du même nom malgré le fait que celui-ci était dans ma PAL depuis au moins 6 mois. Il m'intriguait depuis un moment mais je n'ai pas réussi à le lire avant la sortie de la version cinématographique.
Je ne sais si c'est une bonne chose d'avoir fait dans cet ordre car j'ai trouvé l'histoire du film plus intéressante que celle du roman... Que je vous explique maintenant pourquoi (en essayant de ne pas faire trop de comparaisons avec le film) !!
En premier lieu, l'histoire. Théophile est notre jeune héros de 12 ans féru de lecture qui, par un curieux hasard, découvre un grimoire de magie rouge et une recette très alléchante pour sa curiosité. Avec son meilleur ami, Bonaventure, plus féru de jeux vidéos qu'autre chose, ils partent à la recherche des différents ingrédients à leurs risques et périls. L'histoire relatée dans ce roman est bien différente de celle du film, à croire que le scénariste n'a gardé que le nom des personnages principaux (Théo, Bonav' et Arkandias), le grimoire de magie rouge et la bague d'invisibilité. J'ai d'ailleurs trouvé l'histoire du roman bien plate malgré les différents rebondissements rencontrés par les 2 amis. Elle est néanmoins trop linéaire et trop prévisible à mon goût. Dommage donc !!
Ensuite, les personnages. Ils sont assez peu construits. Assez caricaturaux d'ailleurs par rapport à leurs hobbies. Ils sont très décrits dans leurs gestuelles et leurs habitudes mais le caractère peu approfondi. Même si c'est une série jeunesse, c'est un peu dommage... Déjà que l'histoire fait défaut, en plus, les personnages...
L'écriture de l'auteur est néanmoins agréable sinon je ne l'aurais pas fini, surtout que j'avais abandonné depuis longtemps la comparaison avec le film. Il fait beaucoup de descriptions mais ça ne fait pas tout dans une histoire. Dommage... Surtout qu'en plus, l'édition que je possède (Magnard Jeunesse de 1996) est bourrée de fautes en tout genre (coquilles, oubli/rajout de mots...). Ils n'avaient pas de correcteur à l'époque ? La coquille la plus récurrente est l'accent manquant sur « ou » quand on veut le « où » de lieu. Cela fait donc trop de points en défaveur de cette série...
Comme vous l'aurez compris, cette série n'a pas été la bonne découverte que j'espérais après avoir vu le film. Une chose est sûre, si le film a une suite, j'irais le voir !! Par contre, je ne finirais pas cette série en version papier. Tant pis pour moi !! Mais comme on dit, « chacun ses goûts », vous apprécierez peut-être plus cette petite série à sa juste valeur.
Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Bazart
  14 novembre 2014
Mon fiston a tant adoré le film et l'histoire du "Grimoire d'Arkandias" qu'il a voulu, aussitôt après la projection, se plonger dans le livre dont le film est tiré, un livrequi est le premier tome d'une trilogie dont je n'avais jamais entendu parler (mais c'est vrai qu'au départ ce n'est pas le genre de littérature que j'affectionne le plus) qui est l'oeuvre d'un certain Eric Boisset.
Cette trilogie qui commence avec ce premier tome a eu connu un très beau succès dans le circuit de l'édition, avec plus de 350 000 exemplaires vendus. Un livre que nous avons pu parcourir grâce aux éditeurs Magnard Jeunesse (un grand merci à Patrick qui est carrément venu jusqu'à chez moi pour me rencontrer et déposer le livre à mon domicile) et qui a fini de nous familiariser avec l'univers féérique, drôle et fantastique d'Eric Boisset.
On a tendance à affirmer un peu partout sur la toile que le "Grimoire d'Arkandias" devait énormément à la saga Harry Potter, mais que ce soit le livre et le film, j'ai trouvé l'univers était bien plus français ("franchouillard" diront les mauvaises langues), l'auteur revendiquant notamment souvent Marcel Pagnol dans ses influences, un auteur à qui l'on ne pense pas forcément de suite quand on parle de littérature fantastique!! Il faut reconnaitre, pour pousser l'audace du parralèle avec Pagnol, que le roman possède pas mal d'humour dans les dialogues et les situations, un humour que tente de reproduire le film avec plus ou moins de bonheur. Il faut dire aussi qu'une bonne partie de l'humour du livre vient des pensées des personnages, du petit discours intérieur de Théophile à lui-même, difficile à retranscrire sur grand écran.
Ce qui est sûr, c'est que si la trame est identique, et dans le livre et dans le film ( en deux mots, on suit l'histoire de Théophile et Bonaventure, qui découvrent un grimoire de magie rouge qui trouvent à l'intérieur la recette de l'invisibilité, entrainant le début de leurs péripéties), mais dans le détails, on constate énormément de différence entre les deux oeuvres lorsqu'on compare les deux projets aboutis.
Cette divergence entre roman et film se vérifie dès le début, et mon fils a été un peu surpris que le roman (qu'il a donc lu après la projection) ne commence absolument pas comme le long métrage, qui prend plus de chemins détournés et insiste plus sur le côté "boloss" du personnage principal et de ses acolytes (le terme "boloss" n'étant sans doute pas encore popularisé au moment de l'écriture du roman en 1996, soit d'ailleurs au même moment que le début de la saga Harry Potter, donc difficile de parler de copiage ou d'opportunisme chez Eric Boisset).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
kllouche
  08 novembre 2014
Avec la sortie du film annoncée pour la fin du mois d'octobre, j'avais très envie de découvrir ce roman. A la différence de toutes les adaptations d'histoires prenant place dans un monde dystopique, le grimoire d'Arkandias tient plus d'Harry Potter. Comme je commence à faire une overdose, j'étais très contente de découvrir ce roman d'Eric Boisset. Il est sorti quand j'étais petite, en 1996 (avant HP my god!), et je regrettais d'ailleurs de ne l'avoir jamais parcouru.
Finalement, c'est à l'image de ce que j'adorais lire quand j'étais plus jeune. le héros, Théophile, découvre dans un livre de sa bibliothèque la recette pour créer une bague d'invisibilité (pas une cape hein ^^). Il décide de rassembler, à l'aide de son meilleur ami, tous les ingrédients et de tenter l'expérience. Mais un homme étrange les poursuit. Son nom ? Agénor Arkandias. Au cinéma, il est interprété par Christian Clavier. J'aime beaucoup cet acteur, je suis donc curieuse de voir ce qu'il donne dans ce rôle.
C'est un roman d'aventure tout ce qu'il y a de plus classique. Pour les enfants à partir de 10 ans, c'est un excellent divertissement. Il y a un peu de mystère avec la magie, un peu de suspens, un peu d'angoisse en la personne d'Arkandias. Mais surtout, il est question d'amitié et de fidélité, de confiance et d'espoir. Tous ces bons sentiments font passer un beau message ! Et si les raccourcis pour dénouer l'intrigue peuvent paraître un peu faciles pour des adultes, il ne faut pas oublier que les enfants n'y voient que du feu !
En gros, j'ai passé un bon moment bien sympathique. C'est un bon roman fantastique jeunesse : l'appréciera qui aime ce genre !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Mateo33
  01 juin 2011
J'aime beaucoup le style de l'auteur, qui dépeint avec affection et humour ses personnages et leurs interactions. En entrevue, Éric Boisset a dit : « N'est pas Pagnol qui veut » (ou quelque chose d'approchant). Pourtant, il m'a semblé que le souffle de Marcel se promenait sur plusieurs passages du livre, ce qui ne pouvait qu'ajouter au plaisir de ma lecture.
Ce roman est plein de rebondissements. L'amitié de Théophile et Bonaventure nous les rend attachants dès le début et on ne décroche pas ! J'ai un tout petit peu déchanté à la fin du tome 1, mais ayant commencé le tome 2 aussitôt, l'auteur m'a réconciliée avec la chute du premier tome. Je vous le dit tout de suite : j'ai encore mieux aimé le tome 2 : Arkandias contre-attaque !
Commenter  J’apprécie          70
ramettes
  27 octobre 2014
J'avais depuis des années ce livres dans la bibliothèque des enfants et c'est en voyant qu'un film allait sortir prochainement que je me suis souvenu de cette trilogie que j'avais acheté pour ma fille.
C'est une histoire parue en 1996 qui part d'un décor quotidien pour nous emporter dans une histoire de Magie Rouge. Alors notre héros va chercher ses infos dans les encyclopédies, téléphone avec un téléphone sans fil mais "fixe' Il n'y a qu'une brève allusion à un ordinateur.
Ce que j'ai aimé c'est le côté amitié. Un duo de supers amis dont l'un est littéraire et l'autre matheux vont s'entraider pour tenter une expérience assez folle qui va s'avérer très dangereuse.
La première aventure se termine mais on sent qu'il va y avoir d'autres (premier tome d'une trilogie).

Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
WitchbladeWitchblade   27 janvier 2015
L'épicier s'avança, et de nouveau il colla sa grosse face contre la glace fumée.
- C'est plus fort que lui, chuchota Bonaventure. Dès qu'il voit une vitre, il faut qu'il s'y colle !
- Il partage ce goût avec le grand poulpe de l'aquarium de Monaco, monsieur. Mais le poulpe, lui, est gracieux...
- Vous avez la dent dure, Hortulain.
- J'ai choqué monsieur ? Que monsieur me pardonne.
- Vous ne m'avez pas choqué du tout. Vous m'amusez, au contraire. Cessez donc de me donner du « monsieur ». Appelez-moi Bonaventure. Un homme de votre âge qui appelle un enfant « monsieur », je trouve ça triste à mourir...
- Je ferai mon possible, monsieur Bonaventure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
WitchbladeWitchblade   24 janvier 2015
Il leur fallut endurer une heure de mathématiques avant que la récréation ne sonne. Ces soixante minutes mirent Théophile au supplice. Il ne comprenait rien aux fractions, et les identités remarquables lui donnaient la migraine. Comment pouvait-on perdre son temps à ces choses, et s'y intéresser pour de bon, lorsque tant de bons livres restaient à découvrir sur les rayonnages des bibliothèques ?
Commenter  J’apprécie          140
WitchbladeWitchblade   25 janvier 2015
On dit que la curiosité est un vilain défaut. Moi, je crois au contraire c'est une qualité. Être curieux, c'est vouloir connaître. Et quoi de plus fascinant que la connaissance ?

(dixit Arkandias).
Commenter  J’apprécie          210
WitchbladeWitchblade   26 janvier 2015
- Mais enfin, Théo ! Tu ne peux pas garder pour toi une si belle découverte ! Voyons, imagine tout le bien que ça peut apporter à l'humanité de se rendre invisible..
- Pauvre naïf ! s'indigna Théophile. Cette bague n'apporterait que le mal, au contraire. C'est la boîte de Pandore. On ne va pas l'ouvrir une seconde fois !...
Commenter  J’apprécie          120
PegLutinePegLutine   25 octobre 2013
DE LA CONFECTION DE LA BAGUE D'INVISIBILITE

Pour se rendre invisible au moyen d'une bague, il faut:
1- Un pépin du fruit vert et rose appelé pastèque, qui pousse chez les Portugais
2- Une livre d'eau gelée
3- Une cinquantaine de fientes fraîches de pigeon ramier
4- Un oeuf punais
5- Un dé à coudre de sang de poule blanche
6- Une once de salpêtre
7- Une vesse-de-loup
8- Quatre gouttes de mercure liquide
9- Une bague en or blanc
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          82
Videos de Eric Boisset (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Boisset
Éric Boisset - Le mauvais exemple
autres livres classés : GrimoiresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La trilogie d'Arkandias

Quel est le nom de famille de Théophile ?

Amorino
Amoretti
Amorelli
Amorini

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : La Trilogie d'Arkandias, tome 1 : Le grimoire d'Arkandias de Eric BoissetCréer un quiz sur ce livre
.. ..