AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Georges Proser (Autre)
EAN : 9782851810144
101 pages
Éditeur : L'Arche (13/06/1997)
4.09/5   51 notes
Résumé :
Dans une ville de l'ancien Caucase, le gouverneur est renversé et pendu. Sa femme s'enfuit en laissant son enfant, le petit Michel. Groucha, une fille de cuisine, ira, pour le sauver des mains des hommes d'armes acharnés à le retrouver, jusqu'à épouser un paysan prétendument mourant. La guerre finie, provisoirement, le fiancé de Groucha, le soldat Simon, la retrouve avec cet enfant, se méprend, et la quitte. La femme du gouverneur revient elle aussi et réclame Miche... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Marti94
  23 décembre 2014
« le Cercle de craie caucasien » est une pièce de théâtre qui fait écho au « jugement de Salomon » qui menace deux femmes de couper en deux l'enfant qu'elles se disputent. C'est en fait la réécriture d'une légende chinoise que Bertolt Brecht a créé en 1954 à Berlin.
La simplicité de l'histoire n'est qu'apparente car la pièce présente en réalité une intrigue gigogne. Elle s'ouvre sur les débats que mènent deux groupes de kolkhoziens pour déterminer à qui doit revenir la terre : à celui qui la fait fructifier ou à celui qui la possède ? le chanteur va éclairer la discussion en racontant deux histoires liées. La première nous relate les épreuves qu'affronte la fille de cuisine Groucha pour sauver Michel, le fils du gouverneur, lors d'un soulèvement révolutionnaire, puis son combat pour conserver la garde de l'enfant. La seconde évoque l'étrange juge Azdak qui instruit l'affaire opposant mère biologique et mère adoptive, à qui il appartient de les départager en les soumettant à l'épreuve du « cercle de craie ».
On retrouve bien ici l'engagement de Bertolt Brecht et le parti pris de pousser le spectateur à la réflexion. Mais « le Cercle de craie caucasien » est aussi une belle illustration de mise en abyme théâtrale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
chartel
  11 octobre 2019
Je ne suis pas un grand admirateur de Brecht, mais je reste sensible à la tonalité de conteur du dramaturge allemand. Dans cette pièce elle est particulièrement prégnante puisque l'action se situe dans le Caucase et que les révoltes, les exils et les amours contrariés que vivent les personnages nous sont présentés par un chanteur. le thème du droit de propriété est au centre des débats, ici incarné par un enfant abandonné par sa mère biologique et recueilli par une pauvre domestique. A qui doit revenir cet enfant? Brecht a pris explicitement parti et fait tout pour que ses lecteurs ou spectateurs soient de son avis.
Commenter  J’apprécie          70
Swanney
  15 mai 2019
Une prepière scène difficile, suivie d'une deuxième et troisième partie passionantes, au cours desquelles Groucha cherche à sauver un enfant et Azdak met s'en dessus dessous la notion de justice dans le royaume corrompu. Les thèmes abordés (la corruption, la lutte des classes, l'amour parental etc.) sont souvent pris à rebrousse poil, notamment à l'aide de chansons et d'une multitude de personnages secondaires caricaturaux et efficaces.
Commenter  J’apprécie          20
Pachy
  08 mai 2021
Excellent moment de lecture theatrale. Il y a réuni dans ces 5 tableaux un bon quart d'humour, une bonne dose d'absurde, de quoi réfléchir à certaines réalité, de quoi faire des rapprochement avec le monde actuel.
Disons le, c'est bien l'écriture et le talent de Brecht qui tient l'ensemble et éviter que le texte ne soit que caricatural à l'excês.
Voilà un très bon moment que je vous souhaite à toutes et tous.
Commenter  J’apprécie          00
dadotiste
  12 août 2012
Une pièce de théâtre bien écrite qui rappelle le dilemme du roi Salomon. Malgré quelques longueurs, je la trouve facilement accessible.
De plus, j'ai eu la chance de la voir jouer il y a quelques semaines par de jeunes étudiants qui en avaient fait une mise en scène et une adaptation remarquable.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
chartelchartel   11 octobre 2019
LE CHANTEUR.
Comme elle se tenait là entre porte et portail, elle entendit
Ou crut entendre un appel à voix basse: l'enfant
L'appelait, ne vagissait pas, mais appelait avec intelligence
Du moins il lui semblait. "Femme", disait-il, "aide-moi".
Et il disait encore, ne vagissait pas, mais parlait avec intelligence:
"Sache-le, femme, qui n'entend pas un appel de détresse
Mais passe, l'oreille brouillée, jamais plus
N'entendra l'aimé appeler à voix basse
Ni le merle au petit matin, ni le soupir de bien-être
Des vendangeurs harassés à l'heure de l'angélus".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Marti94Marti94   23 décembre 2014
AZDACK : Plaignante et accusée ! La cour a écouté votre cas et n’en a tiré aucune clarté : qui est la vraie mère de cet enfant ? En tant que juge j’ai le devoir de choisir une mère pour l’enfant. Je vais organiser une épreuve. Chauva, prends un morceau de craie. Trace un cercle sur le sol. Place l’enfant à l’intérieur. Plaignante et accusée, placée vous à côté du cercle, toutes les deux ! Prenez l’enfant par la main. La vraie mère aura la force d’attirer l’enfant hors du cercle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Marti94Marti94   23 décembre 2014
O, aveuglement des grands ! Ils vont comme éternels,
Grands au-dessus des nuques courbées, sûrs
Des poings qu’ils paient, faisant confiance
A la force, dont le règne a duré si longtemps.
Mais longtemps n’est pas éternels.
O changement des temps ! Toi l’espoir du peuple !
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   12 janvier 2019
À cette épreuve, la Cour a établi qui est la vraie mère. Prends ton enfant et emmène-le, je te conseille de ne pas rester avec lui dans cette ville. Toi, disparais, avant que je ne te condamne pour imposture.
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   12 janvier 2019
Prenez l’enfant par la main. La véritable mère aura la force de tirer l’enfant hors du cercle. Tirez !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Bertolt Brecht (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bertolt Brecht
Le réalisateur Arnaud Desplechin signe pour la Comédie Française sa deuxième mise en scène, après Père de Strindberg en 2015. Il intègre ainsi au répertoire l'auteur étasunien Tony Kushner, traducteur de Brecht et de L'illusion comique, qui s'est parfois présenté comme gay, marxiste et juif. Sa pièce "Angels in America" est une oeuvre majeure sur le sida, le déclin d'une civilisation en proie l'angoisse eschatologique, et les années Reagan.
La Grande table Culture d'Olivia Gesbert – émission du 22 janvier 2020 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤16Tony Kushner6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Dans la catégorie : ThéâtreVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Théâtre (83)
autres livres classés : théâtreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Alabama Song

Cette chanteuse française proche de François Mitterrand en a livré une interprétation baroque étonnante

Catherine Ribeiro
Dalida

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thème : Bertolt BrechtCréer un quiz sur ce livre