AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372580108
Éditeur : Taurnada Éditions (27/04/2015)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 114 notes)
Résumé :
Je suis dans cette chapelle, avec ma femme et mes deux enfants, je regarde le prêtre faire son sermon, mais aucun son ne me parvient.
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
garrytopper9
  19 juin 2015
Voilà une agréable découverte dont je remercie Babelio une nouvelle fois. Merci a ces opérations Masse Critique et aux maisons d'éditions y participant, car cela nous permet vraiment de tenter des lectures dont nous serions peut-être passé à coté sans cela.
Ce livre, est assez court, 270 pages, mais très intense. Il démarre immédiatement et ne s'attarde pas dans les détails. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, vif, incisif, sa plume est tranchante et dynamique, il n'y a pas de temps mort et tout est bien ficelé pour nous maintenir en haleine tout au long de son roman.
Je ne vais pas résumer la quatrième de couverture, puisque vous l'avez sans doute déjà lue. le livre traite d'une vengeance, et nous mets dans la peau de ce père de famille qui voit sa femme et sa fille mourir. J'ai trouvé que cela était plutôt bien construit, dans le sens ou l'on se demande vraiment comme on réagirait si cela nous arrivait. Plus on avance dans le livre et plus le personnage se montre cruel à tel point qu'il finirait presque par nous dégouter.
J'ai donc bien aimé cette lecture, de par son rythme et son écriture. J'ai quelques petits griefs malgré tout concernant le manque de femmes dans ce livre. On suit, le père, le fils, le grand-père, le petits-fils. Un duo de flic masculin, des voyous ici aussi, que des hommes. C'est un peu dommage de ne pas avoir mis des femmes autrement qu'en cadavres.
Le titre est « Sans raison » mais on se doute bien qu'il y une raison la-dessous. Et justement j'ai trouvé cette raison un peu facile. Je ne vous la dévoilerai pas, mais tout ce qui tourne autour du grand-père ne m'a pas trop passionné. Je ne suis pas friand des complots en tous genres, et justement j'aurais préféré que ces meurtres soient exécutés sans raisons. Peut-être que cela aurait fait trop de violence gratuite ?
En tous cas, malgré deux petits griefs qui n'entachent en rien la lecture, j'ai adoré ce roman, qui est le premier de cet auteur que je vais suivre avec intérêt. Une première également avec la maison d'édition Taurnada que je ne connaissais pas du tout et dont la qualité du livre est exemplaire. Les pages ne sont pas du papier à cigarette comme chez Pocket par exemple, et il n'y a aucune coquilles.
Bref, un agréable moment de lecture comme j'aimerais en avoir plus souvent.
Une nouvelle fois, merci Babelio !
Merci également à ManU17 pour m'avoir parlé de ce livre et dont la critique m'a donné envie de faire le test.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          543
SMadJ
  17 janvier 2016
"Sans Raison..." de Mehdy Brunet - La chronique qui crie vengeance !
"Des Salopards s'en sont pris à ma famille, je vais buter les salopards." Punisher Time !
Voici le pitch résumé en quelques mots. Ça pourrait paraître sec, un peu simpliste mais sous la plume de Mehdy Brunet, c'est efficace !
Et quelle plume ! Pour un premier roman, c'est saisissant de maîtrise, l'auteur enclenche les mots dans la culasse comme on enclenche des balles dans un flingue et vide son chargeur sur le lecteur qui, décontenancé, ne peut que subir la furie et la colère froide de Josey Kowalski, père et veuf éploré.
Inspiré du film "Un justicier dans la ville" et des "Vigilante Flicks" des années 70/80, c'est Charles Bronson et tout un pan du cinéma de genre qu'on ressuscite.
"Sans Raison..." est une plongée dans la fureur. Une perte de repère et un craquage complet attisé par le chagrin et un sentiment d'injustice et d'impuissance. C'est un thriller court, concis, sans temps mort. Mehdy Brunet joue le rythme avec talent au tempo rapide comme une double pédale de grosse caisse.
Ce roman interroge. Jusqu'où serions-nous prêts à aller pour obtenir réparation ? Se faire justice soi-même est-il acceptable dans une société « civilisée » ? La vengeance est un voyage sans retour et ne laisse personne indemne. On dit souvent que celui qui la cherche creuse deux tombes, celle de sa victime et la sienne (Confucius – Vème Siècle avant notre ère). Chacun se fera évidemment son opinion.
C'est aussi l'occasion pour l'auteur, et ceux qui connaissent sa page Facebook le savent, de rendre un vibrant hommage à Clint Eastwood. En effet le nom du personnage principal est la contraction de Josey Wales, héros d'un western réalisé par Clint et de Walt Kowalski, le vétéran amer de "Gran Torino".
Alors, bien sûr, le contenu est prévisible et la route linéaire. On pourra reprocher un manque de twists pour muscler le suspense ou on pourra au contraire saluer la non-dilution de l'intrigue. C'est selon. Ce qui est sûr, c'est que ce premier roman est efficace, brut et sans concession. Et que le second devrait mettre à genoux les lecteurs si l'auteur garde sa constance et cette qualité. 3,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
Hamisoitil
  21 mai 2015
Oh punaise, voilà le livre qui vient de me mettre dans tous mes états cette nuit. Nuit blanche. J'avais les larmes qui coulaient sur mon visage sans m'en rendre compte. C'est d'ailleurs mon homme qui m'a fait la remarque : Ben, pourquoi tu pleures, ma chérie ???
Ce livre m'a fait mal au coeur surtout dans les premières pages. L'auteur donne le level de suite avec cette phrase : Il comprend que là, au milieu de cette chapelle, son fils est mort. Il vient d'assister, impuissant, à la naissance d'un prédateur.
C'est en effet ça. On assiste, nous, en tant que lecteurs, à la naissance d'un prédateur au nom de Josey Kowalsky, le jour où il retrouve sa femme et sa fille morte.
Josey et son fils aîné vont voir un match de foot au stade, laissant femme et fille à la maison.
De retour, Josey découvre la maison toute retournée avec des traces de sang pour les accueillir, mais aucune trace d'elles. Qu'est-ce qui s'est passé ?? Où sont-elles ???
Les réponses vont arriver rapidement puisqu'il reçoit une vidéo. Sa femme enceinte et sa fille ont été enlevées. Retenues en otage quelque part. Sa femme se faire maltraiter et j'en passe par plusieurs hommes cagoulés, devant les yeux de leur petite-fille. Et lui tout simplement impuissant en visionnant cette vidéo. Mais le pire arrive quand on les retrouve mortes.
Voilà pour quoi mes larmes ont coulées. En tant que mère, cette lecture (en tout cas pour le début) a été éprouvante. Car l'auteur nous met dans la tête de tout le monde, du coup, on ressent la peur de cette femme, cette mère, quand ces bourreaux arrivent pour la maltraiter.... devant sa fille.
J'étais là en train d'essayer de me mettre à sa place. Comment tu réagirais toi, en tant que maman. Comment peux tu protéger ton enfant face à ces malades, hein ???
Pis en tant qu'enfant, avec les yeux de cette petite-fille qui pleure car oui, elle a peur pour sa maman, cette môme. On l'entend pleurer à travers toutes ces lignes de l'histoire. Atroce. Je venais d'imaginer ma propre fille.
Ensuite vient le tour du père quand il voit sa maison toute retournée, avec le sang partout.
L'angoisse, la peur vient l'envahir de suite. Normal.
Et quand la vidéo débarque sur sa boite mail et qu'il découvre sa femme vivante avec sa fille, il y a un petit soulagement qui ne dure pas hélas, puisqu'ensuite vient les viols à répétitions.
En tant que père, chef de famille, ce que tu ressens là, à l'instant... c'est de la folie. C'est à cet instant, que j'ai regardé mon homme. Comment lui réagirais si c'était moi ???
Citation :
Je m'appelle Josey Kowalsky et en me regardant observer les cercueils de ma femme et de ma fille, mon père comprend.
Oui, son père a compris, que le jour où son fils a enterré sa femme et sa fille, il est mort pour laisser place à un prédateur.
Son seul objectif, c'est de retrouver ces meurtriers et de leur faire payer au prix fort. Et ça, on ne peut pas lui en vouloir. C'est humain.
Et, je vous assure que j'ai pris plaisir à lire cette partie bien que limite malsaine.
J'avais la haine, la rage, la peur... et le même esprit de vengeance que lui. J'étais de tout coeur avec Josey, ce prédateur, comme une prédatrice également. Après tout, c'est de leur faute. Ils ont commis ces crimes. Ils doivent payer. Point.
Sauf qu'il est bien évidemment impossible de faire justice seul. Donc la police va s'emmêler pour compliquer le tout. Sinon ça ne serait pas marrant.
La plume de l'auteur, je l'ai trouvée excellente. Un thriller exceptionnel et vraiment, vraiment addictif. Impossible de s'arrêter. Mehdy Brunet m'a tout simplement conquise et j'en redemande encore, ça c'est certain.
D'ailleurs, c'est mon quatrième livre avec les éditions Taurnada, je crois et sincèrement, pas une seule fois déçue. Pratiquement que des coups de coeur. Alors, je vous invite vraiment à le découvrir immédiatement. Ça serait une erreur de ne pas le lire même si certains passages sont durs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          152
manU17
  23 mai 2015
"Je vais les buter papa ! Et ils vont souffrir."
Alors qu'il rentre d'une soirée foot avec son fils, Josey Kowalsky, a la désagréable surprise de trouver la maison dévastée, maculée de flaques de sang. Sa femme et sa fille ont disparu. Dans le garage, son chien est pendu, égorgé.
Qui a bien pu faire une chose pareille et pourquoi ? Où sont passées sa femme et sa fille ? Autant de questions qui vont trouver un début de réponse dans une vidéo envoyée en pièce jointe d'un mail. Face à une bande d'hommes cagoulés, l'horreur des actes commis et la monstruosité de la situation le frappent de plein fouet. Une barbarie sans nom et, à priori, Sans raison.
Marqué à jamais par ces images atroces, n'ayant plus rien à perdre, Josey Kowalsky n'a désormais plus qu'une obsession, venger la mort de sa femme et de sa fille. Aider par son père, il va s'employer à éliminer un par un les auteurs de ces actes abjects. Oeil pour oeil, dent pour dent, sang pour sang…
Avec ce premier roman, Mehdy Brunet réussit un thriller totalement addictif qui démarre sur les chapeaux de roue. Dès le prologue, il nous accroche pour ne plus nous lâcher. Même si on ne peut pas cautionner que le héros fasse justice lui-même, l'empathie fonctionne à plein. On se dit que dans la même situation, on serait aussi animé par ce sentiment de vengeance. On veut savoir comment et surtout s'il y parviendra. Âmes sensibles s'abstenir !
Sans raison apparente…

Lien : http://bouquins-de-poches-en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          234
littlecat
  14 juin 2015
Une histoire de viol, de mort et de haine..
Les premières pages sont d'une grande violence, insoutenables, ... l'horreur me sidère, l'angoisse m'envahit...
Puis, une poursuite impitoyable, une vengeance implacable..je ne cautionne pas mais le héros est attachant et j'entre immédiatement en empathie avec lui.
Un livre haletant, qui coupe le souffle et me laisse en proie à de multiples sentiments : colère, dégoût, peur, mais aussi compréhension, compassion....
Un épilogue étonnant.
L' écriture est rapide,rythmée et efficace.
un bon thriller !
Commenter  J’apprécie          180
Citations & extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
manU17manU17   23 avril 2015
Attachée sur sa chaise, Katie sanglote. L’humidité ambiante mêlée aux odeurs de sueur et d’alcool rend l’air insoutenable et lui donne envie de vomir. Sa maman ne bouge pas. D’habitude, lorsqu’elles sont toutes seules comme maintenant, elle entend quelques pleurs étouffés.
La dernière fois que les monstres sont venus, maman a vraiment beaucoup crié.
« Maman ?… Maman, pourquoi je ne t’entends plus ? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
garrytopper9garrytopper9   19 juin 2015
S’apercevoir que l'on s'est trompé sur une personne, est une chose qui peut nous arriver dans la vie de tous les jours, mais lorsque cette même personne vous faisait sauter sur ses genoux lorsque vous étiez petit, vos sentiments s'entrechoquent et c'est une partie de vous-même que vous ne reconnaissez plus.
Commenter  J’apprécie          190
manU17manU17   27 avril 2015
Au fur et à mesure que les cercueils s’enfoncent dans la terre, ce sont des morceaux de mon âme qui disparaissent avec elles et le bruit sourd de la plaque de marbre qui glisse sur l’ouverture pour les enfermer à jamais, finit d’aspirer la part d’humanité qu’il me restait.
Commenter  J’apprécie          200
manU17manU17   08 mai 2015
« Bon sang, mais à quoi tu pensais ?! Tu traverses la rue en plein jour, une arme à la main. Mais merde, si on se fait choper maintenant, on aura l’air malin.

– Oui je… j’ai déconné. Quand je l’ai vu, je n’ai pas réfléchi, il fallait que je le tue, j’ai… c’était lui tu comprends ! Je l’ai reconnu. Il fallait que je le tue ! »

Il faut que je le tue !

Je m’assois sur le lit, la tête entre les mains, je me sens comme une Cocotte-Minute sous pression dont le couvercle est mal fermé. Je peux exploser à n’importe quel moment.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          91
manU17manU17   21 mai 2015
En préparant son arme, Adrian sait très bien que ce qu’il s’apprête à faire ne sera pas facile. Mais il n’a pas le choix, il doit aller jusqu’au bout.
Il enfile son vieil imper ainsi que son chapeau et part affronter son destin.

Commenter  J’apprécie          153
Videos de Mehdy Brunet (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mehdy Brunet
L'interview de Mehdy Brunet sur France Bleu Cotentin, dans l'émission "Ça se passe chez nous" du 18 septembre, pour son roman « Sans raison... ».
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1180 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre