AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782845635791
416 pages
Éditeur : Xo Editions (14/03/2013)
3.75/5   64 notes
Résumé :
1189. Un nouveau roi ceint la couronne d'Angleterre. On le surnomme Cœur de Lion. Richard Cœur de Lion. Autant pour sa bravoure que pour son esprit chevaleresque. Jeune, vaillant, passionné, il est prêt à rendre sa gloire à l'empire Plantagenêt. À ses côtés : sa mère, la flamboyante Aliénor d'Aquitaine, Loanna de Grimwald, la dernière des grandes prêtresses d'Avalon, et EloïnRudel, sa maîtresse, son amour depuis toujours.
Ensemble, ils devront écarter trahis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
3,75

sur 64 notes
5
5 avis
4
2 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

Ninis47
  17 novembre 2014
Richard, que l'on surnomme Coeur de Lion, monte sur le trône d'Angleterre après la mort de son père. Il retrouve sa mère Aliénor d'Aquitaine, captive de son mari depuis des décennies, Loanna de Grimwald et son mari, exilés sur une île. Son trône est convoité, notamment par son demi frère, Jean. Il doit déjouer beaucoup de complots, de trahison pour garder son pouvoir. Mais il doit aussi partir en croisade pour reprendre Jérusalem à Saladin.
Dans ce roman, nous suivons les événements à travers les yeux de Loanna, narratrice également dans "Le lit d'Aliénor". Au début du roman, elle est en exil avec son mari. Lorsque Richard monte sur le trône, elle peut enfin rentrer et retrouver sa reine Aliénor, avec laquelle elle a noué une très forte amitié. Bien entendu, elle a vieilli mais elle est telle que je l'avais connue et appréciée, forte, influente. Son amitié avec Aliénor résiste à tout, j'ai aimé ce lien fraternel qui subsiste entre elles malgré les années.
Sa relation avec ses enfants est également très belle, très forte.
Aliénor est également vieillissante mais elle n'en a pas perdu son caractère!! Son fils Richard, qu'elle chérie plus que tout monte sur le trône elle en est très heureuse car cela met fin à des années de captivité qu'elle avait du subir à cause de Henry, son défunt mari. A tous les deux, ils vont tenter de déjouer tout ce qui se trame contre eux.
Autre fort protagoniste de ce roman, ben Richard forcement! Un roi que l'on connait tous de part les légendes, l'histoire... Un roi que j'ai trouvé fidèle à son image. Il porte attention aux autres, à leurs pensées, leurs intentions, mais attention dans les derniers choix, c'est lui le roi!! J'ai beaucoup apprécié également son attachement aux femmes de sa vie: Sa mère Aliénor, Loanna qu'il prend beaucoup en considération, Eloïn, sa maîtresse, fille de Loanna.
D'ailleurs personnage "coup de coeur" pour moi, Eloïn. Elle est la maîtresse de Richard, elle n'est pas son "officielle", elle se sait dans l'ombre, mais leur amour est sincère et beau. Elle sait s'éclipser quand il le faut pour le bien de son roi. Leur attachement m'a beaucoup touchée.
J'ai mis beaucoup de temps pour lire ce livre pour plusieurs raisons. La première est qu'il est assez dense et d'un style très narratif, ce qui n'arrange rien!! Ensuite, j'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l'histoire, j'ai trouvé le début assez longuet... Il y a aussi beaucoup, beaucoup de personnages, on a parfois du mal à s'y retrouver! Et dernier point, j'avais lu le premier tome du "Lit d'Aliénor" mais comme ceci est la suite (Bien des années plus tard) j'ai été perdu dans les diverses références aux autres livres de Mireille Calmel mettant en scène Aliénor et Loanna.
Mais une fois plongée dans l'histoire, j'ai pu apprécier ce roman à sa juste valeur. Mireille Calmel n'a pas son pareil pour nous conter une part d'Histoire en y apportant de la magie, du fantastique. Elle mêle habillement légende et Histoire, on a vraiment du mal à discerner les deux dans ce roman.
Son style est toujours très poétique, mais pas simple car, comme dit plus haut, assez narratif, avec des termes d'époques, des mots désuets qui peuvent en rebuter certains...
Dans ce tome, beaucoup de complots, de trahison, d'émotions qui feront passer un agréable moment à tous les passionnés d'Histoire comme moi!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Levant
  16 mai 2015
Premier tome d'un roman consacré à Richard coeur de lion, un roi qui n'a pratiquement pas connu le pays dont il était roi : l'Angleterre. Il n'en parlait d'ailleurs pas la langue.
Voilà un roman bien enlevé de Mireille Calmel où histoire et légende s'entremêlent. Elle y fait appel au féerique en plaçant dans les mains de ses héros des épées de légende. Il est d'ailleurs assez curieux de les retrouver dans une même épopée si l'on en juge par les célébrités évoquées, lesquelles confèrent des pouvoirs magiques à qui est accrédité par les augures à les mener au combat : Caliburnus ou Excalibur, l'épée du Roi Arthur, Durandal, l'épée de Roland de Ronceveaux et Marmiadoise, l'épée du Duc Frolle d'Allemagne dont s'est emparée Arthur.
Mais cette liberté ne nuit pas au romanesque. Elle en est l'essence même.
Il n'en reste pas moins vrai que l'ancrage historique relève d'un beau travail de recherche. Il me semble cependant avoir relevé quelques coquille et anachronisme que les spécialistes confirmeront ou infirmeront :
Edition Pocket - Page 336 : “Clément III tordit le nez…” le pape Clément III est mort le 27 mars 1191 alors que la scène se passe le 12 mai 1191. Célestin III, évoqué plus avant, était en poste sur le trône pontifical à cette date.
Anachronisme - Page 334 et 339 : il est fait mention de la Chapelle Sixtine. Cette dernière n'existait à mon sens pas encore à l'époque de Richard Coeur de lion puisque la plus grande chapelle du Vatican doit son nom au pape Sixte IV, qui la fit bâtir de 1477 à 1483.
L'écriture est toutefois agréable, le langage moyenâgeux restitué de façon légère et moderne (heureusement). Cela m'engage à aborder le deuxième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tinaju
  07 mai 2019
Mini série à l'intérieur de la série sur la vie d'Aliénor à lire avant le dernier ouvrage.
En principe, j'aime beaucoup l'écriture de Mireille CALMEL mais là, j'ai ressenti beaucoup de nostalgie et de tristesse dans ce livre, et je n'ai pas été happée comme d'habitude par les évènements.
J'en ressorts déçue et je me demande même si je ne vais pas sauter le 2e tome sur Richard Coeur de Lion (après tout, je connais L Histoire) pour passer directement au dernier tome d'Aliénor...
Commenter  J’apprécie          110
denis76
  26 février 2018
Roman historico-fantasy, d'une saga tournant autour de la grande Aliénor d'Aquitaine.
Richard Coeur de Lion fut l'avant dernier duc de la Normandie indépendante.
1189 : le roi d'Angleterre, duc de Normandie et d'Aquitaine Henri II Plantagenet meurt (empoisonné?). Richard, son fils ainé en 1189 devient roi, et Aliénor, sa mère, est libérée après 13 ans de prison. Loanna d'Avallon,à l'épée magique, revient auprès de sa vieille reine et confidente, Aliénor.
STYLE d'ECRITURE
Je n'aime pas l'écriture de M.Calmel, avec certains passages complètement incompréhensibles, surtout quand l'auteur mélange Histoire et fantasy. C'est dommage, car ce morceau d'Histoire est passionnant ! le récit aurait gagné en clarté en évitant la fantasy !




ATTENTION RESUME !!!
1190, Richard, Philippe Auguste de France et F Barberousse l'empereur germanique, partent en croisade affronter le terrible Saladin qui a repris la ville sainte, Jérusalem. John (Jean sans Terre), le fils puiné d'Henri, fait semblant d'être malade pour éviter la croisade, et essayer de mettre la main sur l'Angleterre pendant l'absence de Richard.
En Sicile, face à Tancrède, puis à Chypre, l'amitié teintée de méfiance et de rivalité est bien décrite entre le puissant Richard, et Philippe, qui ne gouverne encore qu'un petit royaume de France.
John le fourbe, lache Pierre Basile sur les traces de Richard pour l'assassiner, et dérober les 3 épées magiques : Caliburnus, Marmiadoise et Excalibur.
A la fin de ce tome, Richard se prépare à affronter Saladin à Jérusalem.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ElBaathory
  12 février 2021
En grand amateur de récits historiques, Mireille Calmel est une auteure que j'avais fortement envie de découvrir à mon tour. J'ai eu l'occasion de me procurer ce roman en même temps que Camille avec laquelle nous avons décidé de réaliser une lecture commune. Malheureusement et même si j'ai apprécié cette dernière, je ne suis pas parvenu à m'immerger comme je l'aurais voulu et je suis resté simple spectateur.
Ce sentiment provient en premier lieu du style de l'auteure. Même si sa plume reste fluide et plaisante à lire, j'ai trouvé les choix narratifs assez particuliers. Ainsi, l'alternance des points de vue à la première et à la troisième personne m'a plus d'une fois mis en difficulté. En effet, j'ai souvent été perdu et me suis souvent posé la question quant à quel personnage Mireille Calmel faisait référence. D'autant plus qu'une multitude de protagonistes y est présentée et cela a renforcé ce sentiment de confusion. Heureusement qu'un arbre généalogique est présent aux premières pages car je m'y suis souvent référé. de plus et si vous souhaitez vous plonger dans cette épopée, ne faite pas comme Camille et moi et lisez les premiers tomes de la fresque Loanna de Grimwald car bon nombre de références y sont faites. Je n'aurais d'ailleurs pas été contre un résumé détaillé des précédents ouvrages afin de me resituer. de plus, je m'attendais à vivre une aventure incroyable à l'action débordante alors que finalement c'est un récit d'une très grande accalmie qui nous est offert.
Cependant et malgré mes difficultés, je me dois de souligner le pêchu et remarquable travail que l'auteure a effectué sur le plan historique. J'ai totalement apprécié me plonger dans cet époque et je n'ai eu aucune difficulté à voyager grâce à l'ambiance retranscrite avec brio par cette dernière. Mieux encore, Mireille Calmel apporte une dimension mystique, quasi fantastique à son oeuvre, chose que je n'avais absolument pas soupçonné. J'ai trouvé cela étonnant et parfaitement appropriable à l'époque évoquée dans ce roman. Les nombreux renvois au cycle arthurien sont parfaitement utilisés et maitrisés et m'ont totalement convaincu.
Pour ce qui est des personnages présents je n'ai pas grand chose à évoquer du fait que j'en connaissais assez sur certains. Néanmoins, j'ai été ravi de voir que Mireille Calmel soit restée fidèle à l'Histoire. Ainsi et sans grande surprise, j'ai pris plaisir à les suivre dans ce volet même si je ne suis pas parvenu à m'attacher à eux. Il faut dire que pour un court roman, ils m'ont parfois semblé beaucoup trop nombreux et assez peu développés. Je les ai malgré tout appréciés sauf qu'ils ne sont pas parvenus à m'émouvoir. Malgré ce détachement, je pense laisser une chance à cette saga en la reprenant depuis le début et cela grâce au personnage d'Aliénor d'Aquitaine. J'aime l'histoire et le destin unique de cette femme au fort caractère et j'ai très envie de découvrir l'hommage que lui rend l'auteure.
C'est donc une lecture en demi-teinte pour ma part et même si je salue le remarquable travail historique de Mireille Calmel, je ne peux que regretter un manque de développement quant aux personnages, ce qui a fortement freiné mon immersion. Je suis resté simple spectateur et j'aurais aimé ressentir beaucoup plus d'émotions en me plongeant dans cette épopée.
Lien : https://mavenlitterae.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2013
Seule la vérité est lumière, car seule la vérité te rendra à toi-même. Moi je n’en ai qu’une. Une seule. Je suis venu te chercher sur l’île des Bannis. Je suis venu te chercher aux portes de Tibériade. Je viendrai te chercher où que tu sois, dans cette vie comme dans une autre si je sens ton amour m’appeler. Toujours et à jamais. Quoi que tu fasses. Quoi que tu aies fait. Pas seulement parce que je le veux. Parce que c’est ainsi, inscrit dans la pierre, dans l’eau, dans le vent, dans les flammes, dans le sang d’Avalon. Parce que c’est ainsi, Loanna. Et que tout ce qui renie cela n’est que complot, duperie et mensonge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2013
Saladin exultait de revanche. Malgré cela, je n’avais pas peur. Il avait pour réputation de ne tuer gratuitement ni les femmes ni les enfants, affirmant en cela sa différence avec ses ennemis, martelant ainsi la splendeur de sa religion face à la nôtre dont les massacres inutiles n’étaient, hélas, pas que légende.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2013
Quant à Saladin, je ne craignais pas son approche. On ne lui prêtait aucun viol à l’inverse du basileus Comnène. C’était un guerrier farouche mais un homme d’honneur.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2013
Il semble que l’histoire ne soit rien de plus qu’un recommencement. Combien de temps encore serons-nous là, toi et moi, pour regarder battre le cœur des uns, s’arrêter celui des autres, rire d’une victoire ou pleurer des défaites ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   19 octobre 2013
La magie ne pouvait rien sinon adoucir nos âmes, préserver plus longtemps nos corps, renforcer notre vitalité. Tôt ou tard il fallait céder place.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Mireille Calmel (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Calmel
Découvrez le trailer du second tome de "La Louve cathare" de Mireille Calmel !
1229. Abbaye de Montmartre. Deux ans que Griffonelle, la belle effrontée, se morfond dans son couvent. Loin du jeune roi qui l'aime passionnément, mais aussi de la fabuleuse mine d'or, en pays cathare, dont elle détient le secret.
Alors que le roi, décidé à s'emparer de l'incroyable trésor, s'apprête à lancer un ultime assaut contre la forteresse de Cabaret, Griffonelle s'échappe de sa geôle et parvient à rejoindre la Montagne Noire.
Mais elle n'est pas seule à guetter sa vengeance… Dans les entrailles du massif, un homme sans visage attend son heure. L'heure où le passé devra ressurgir dans un terrible affrontement avec la Louve cathare…
Suspense, amour, rebondissements, on retient son souffle jusqu'au dénouement spectaculaire
Retrouvez ce second tome en librairie ! Plus d'informations http://bit.ly/LaLouveCathare-tome2
+ Lire la suite
autres livres classés : aliénorVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2365 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre