AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Capdeville (Illustrateur) André Du Bouchet (Traducteur)
ISBN : 2851947117
Éditeur : Fata Morgana (04/04/2008)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Autour de cette proposition de Méridien se bâtit un texte où Celan livre ce qu'il perçoit de son acte poétique. Texte elliptique, allusif, s'interrompant sans cesse pour laisser passer dans les interruptions son autre voix, comme si deux ou plusieurs discours se superposaient, avec une étrange cohérence qui n'est pas celle d'un dialogue, mais ourdie selon un contrepoint qui constitue - malgré leur unité mélodique immédiate - le tissu de ses poèmes.

Em... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
colimasson
  07 octobre 2015
Si Paul Celan a dragué les femmes comme il taquine la muse Poésie d'un doigt habile, parions qu'il récolta surtout un panier de platoniques. Certes le verbe est beau, l'idée élevée, l'amour infini, mais je préfère Cioran qui recommandait de creuser profondément au fin fond des tripes de ce que l'on aime et de cracher vers les astres : « tu seras plus proche de leur grandeur qu'en les contemplant avec bienséance et dignité ».

P.S. : Il semblerait que le Méridien et d'autres poèmes de Paul Celan soient le résultat d'une lecture de la pensée d'Heidegger, elle-même inspirée de la lecture des poèmes d'Hölderlin. On s'arrête là pour le jeu des inspirations mais on se souviendra peut-être alors que si tentative de communication il y eut, celle-ci s'est soldée par l'échec avéré de la rencontre entre Paul Celan et Martin Heidegger en 1967. Comme le dit Philippe Lacoue-Labarthe : déception d'un mot qui n'a pas été prononcé, du mot qu'attendait toute la poésie de Paul Celan, Martin Heidegger était-il capable de dire « pardon » ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
LouSayahazar
  09 février 2015
Paul Celan partage son regard sur l'art et la poésie dans ce discours qu'il a prononcé en 1960, lors de sa remise du Prix Georg-Büchner.
Il y questionne ces deux domaines afin de comprendre comment les appréhender, ce qu'il sont, ce qu'ils nous apportent ? Voir au travers de l'art c'est sortir de soi, avoir une conscience qui va plus loin, dans une "direction délibérée" dit le poète.
Paul Celan nous ouvre une voie, livre son message : le poème est un chemin dont il ne connait ni la provenance, ni la destination. C'est en les lisant qu'on peut sentir la direction, qu'on découvre cet espace de liberté et qu'on comprend enfin que la poésie est un méridien.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   08 octobre 2015
Des régions les plus lointaines de l’esprit peuvent arriver des mots et des formes, des images et des gestes, voilés comme dans un rêve et comme dans un rêve dévoilés ; quand ils se rencontrent en pleine course, et que naît l’étincelle du merveilleux, […] je fixe la clarté nouvelle dans les yeux.
Commenter  J’apprécie          250
colimassoncolimasson   04 novembre 2016
« Le poème est seul. Il est seul et en chemin. Celui qui l’écrit lui est simplement donné pour la route.
Commenter  J’apprécie          240
colimassoncolimasson   20 octobre 2016
Peut-être le poème est-il à partir de là lui-même…et peut maintenant, sans art, libre d’art, suivre ses autres chemins, et donc aussi les chemins de l’art, -les suivre encore et encore ?
Commenter  J’apprécie          110
colimassoncolimasson   12 octobre 2015
Dieu sait pourquoi, il leur manque des yeux. Plus exactement, ils ont bien des yeux, eux aussi, mais un voile est suspendu devant, pas devant, non, derrière, un voile qui bouge ; à peine une image est-elle entrée que la voilà prise dans le tissu et déjà un fil est sur place, un fil qui se déroule, qui s’enroule autour de l’image, un fil du voile ; s’enroule autour de l’image et fait un enfant avec elle, moitié image et moitié voile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
colimassoncolimasson   16 octobre 2015
Des poèmes, ce sont aussi des présents –des présents destinés aux attentifs. Des présents porteurs de destin.
Commenter  J’apprécie          150
Videos de Paul Celan (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Paul Celan
Les vignerons, Paul Celan Lu par Sylvia Bergé et Stéphane Varupenne
Dans la catégorie : Mélanges littérairesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues germaniques. Allemand>Mélanges littéraires (189)
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
786 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre