AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070268934
Éditeur : Gallimard (26/08/1970)

Note moyenne : 4.52/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Sous ce titre qui claque comme un drapeau, voici le grand roman de la Commune, l'histoire de Paris assiégé puis de Paris insurgé, l'amour fou de Florent et de Marthe dans ce tourbillon de l'Histoire, raconté par Florent Rastel venu rejoindre les habitants de l'impasse du Guet à Belleville un jour d'août 1870.
Un des sommets de l'œuvre de Jean-Pierre Chabrol.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
tynn
  29 juillet 2016
Paris assiégé, Paris insurgé...
J'ai eu ma période "Histoire" concernant la Commune de Paris.
Une sorte de fascination pour cette insurrection qui suivit la fin de l'Empire de Napoléon III et la défaite de la guerre contre la Prusse de 1870.
Quand on regarde les photos de l'époque, on reste sidéré par les destructions que les combats entre Versaillais et Communards ont fait subir à la capitale: le palais des Tuileries, le Palais de Justice, le Palais Royal, une partie du Louvre, et l'Hôtel de Ville...
Et c'est sans parler des morts dans les deux camps, de la famine intra-muros et des exécutés communards de la Semaine Sanglante.
Comment en est-on arrivé là?
Jean Pierre Chabrol fait oeuvre d'historien avec ce grand roman de la Commune. Avec une documentation impressionnante, une mise en situation des événements dans la narration, une clarté pédagogique, il raconte, explique, ressuscite des figures oubliées, imagine des personnages de fiction, et une histoire d'amour dans la fureur de deux mois de folie.
Sa mise en scène est si précise que je me suis vue chercher réellement la cour immeuble de Belleville où il situe ses "fédérés" et leurs familles, tous portés par cet espoir de liberté.
Un gros roman historique essentiel de plus de 800 pages, publié chez Gallimard en 1970, pour coller au centenaire de l'événement. Excellente initiative d'une nouvelle publication chez Omnibus en 2000 pour ce docu-fiction.
S'il ne fallait retenir qu'un roman sur cette période, c'est celui-là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          244
lecassin
  02 janvier 2012
Jean Pierre Chabrol nous narre par le menu l'histoire de « La commune de Paris » en s'appuyant sur « L'histoire de la Commune, de Lissagaray », un classique du genre qui lui sert de trame… Trame complétée par des documents de toutes sortes : la presse de l'époque, le journal de Varlin, les écrits des Blanquistes, et diverses sources biographiques émanant de témoins prestigieux ou "d'illustres anonymes".
Le narrateur, le jeune Florent Rastel – il n'a pas quinze ans - est venu rejoindre avec sa mère et « l'Ancêtre » les habitants de « l'Impasse du Guet » au coeur du Belleville ouvrier, un jour d'août 1870 : les Prussiens approchent et l'armée française a donné l'ordre de quitter la ferme familiale dans les plus brefs délais….
Avec les habitants de l'Impasse du Guet, ils décident de s'offrir un canon ; il s'appellera « Fraternité ». Sauf que le patron de la fonderie ne vend ses canons qu'aux gouvernants. Qu'à cela ne tienne ! Après la collecte des petits sous en bronze, la matière est réunie ; fondeurs et prolétaires s'unissent pour couler l'engin : il ne tuera personne , mais son tonnerre est terrifiant…
Dans le Paris assiégé, puis insurgé, Florent tombe éperdument amoureux de Marthe ; d'un amour conflictuel tant il est fusionnel et exacerbé dans ce Paris engagé dans la plus grande utopie de l'histoire de France.
Pendant la Grande boucherie de 1914, Florent relit son journal et l'annote : vision d'un homme mûr écoeuré par le drame national, et qui à la lueur de l'actualité analyse froidement ses enthousiasmes parfois puérils de l'époque. Sans concession.
Il annotera une dernière fois le manuscrit peu avant la guerre de 1939, au crépuscule de sa vie ; il mourra «à temps », pour ne pas voir les Nazis défiler sous l'Arc de Triomphe. Il porte alors le regard las du vieillard « revenu de tout », qui tente de revivre une dernière fois ce qui fut le sel de toute sa vie : ces glorieux mois passés à la conquête d'un idéal mais aussi, et c'est lié, à la conquête de Marthe, disparue trop tôt dans la tourmente de mai 1871…
Un merveilleux bouquin qui permet une autre lecture - comme c'est souvent le cas chez l'auteur - de « la Commune de Paris ». Un livre fait de tumulte et d'émotions, d'Histoire et d'histoires…Comme seul Jean-Pierre Chabrol pouvait nous l'offrir. Indispensable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111
Hardiviller
  19 août 2015
Jean-Pierre Chabrol , ami de Brassens et de Mac Orlan entre autres est un amoureux du petit peuple . Léo Ferré qui fut lui aussi de ses amis dit de ce livre : lisez-le si vous voulez comprendre ce qu'est l'anarchie . Si c'est lui qui le dit ! Alors laissons nous tenter .
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
lecassinlecassin   02 janvier 2012
L'aventure commence demain, tout à l'heure ; la voiture est chargée dans la cour, il ne reste plus qu'à glisser Bijou entre les brancards, pauvre vieux ! je l'entends racler ses fers dans l'écurie qu'il va quitter pour longtemps, toujours peut-être - à son âge ! - il n'arrive pas à dormir lui non plus.
Commenter  J’apprécie          30
Video de Jean-Pierre Chabrol (18) Voir plusAjouter une vidéo

Francis Lemarque "Ya trop de tout"
Francis LEMARQUE chante "Ya trop de tout" texte de Paul Vaillant COUTURIER en s'accompagnant à la guitare. Assis autour d'une table, il est entouré de BRASSENS, Jean FERRAT, Monique MORELLI et Jean Pierre CHABROL.
autres livres classés : anarchieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1125 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre