AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221218440
Robert Laffont (14/06/2018)
  Existe en édition audio
4.12/5   580 notes
Résumé :
Quand Mme Shepherd se rend à l’Agence de recherche des Vallons, convaincue que quelqu’un cherche à la tuer, Samson O’Brien, détective privé, met cela sur le compte des divagations d’une vieille dame un peu sénile. Pourtant, après une série de curieux incidents à la maison de retraite de Fellside Court, il en vient à se demander si, finalement, il n’aurait pas dû la prendre plus au sérieux…
Alors que les fêtes de Noël approchent, Samson se lance dans une enquê... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (171) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 580 notes
5
51 avis
4
96 avis
3
12 avis
2
2 avis
1
0 avis

Kittiwake
  11 mai 2019
Rendez-vous réussi avec le deuxième opus des Détectives du Yorkshire. Sans surprise , on y retrouve Samson et Delilah, dans le même petit village extrêmement connecté, sans qu'aucune technologie ne soit responsable de la diffusion quasi-instantanée des moindres faits et gestes de chacun. Radio-ragots ne dépend d'aucun réseau satellite pour fonctionner.
Pour ceux qui voudraient commencer par cet épisode des aventures du détective et de l'organisatrice de speed-dating, ou qui auraient oublié la trame de l'histoire, pas de problème, les bases sont reprises.
Double enquête pour Samson, la disparition d'un bouc reproducteur, (eh oui le métier de détective n'est pas toujours synonyme de prestige), et des crises d'angoisse contagieuse à la maison de retraite, avec décès concomitants (l'âge avancé des victimes serait-il le seul responsable de ces événements?)
En toile de fonds, la relation encore un peu tendue entre les deux héros, mais sous le signe de l'apaisement, à l'instar de l'hostilité de la famille de Delilah.

Lu avec autant de plaisir que le premier épisode, et bien décidée à poursuivre avec le troisième tome.
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          670
iris29
  21 janvier 2019
Un deuxième tome que j'ai préféré au premier, plus de suspens, ou légèrement plus d'humour, j'hésite …
Les personnages sont bien installés , Delilah a toujours autant de mal à vivre de sa petite agence matrimoniale ainsi que de ses grandes compétences en informatique. Heureusement, elle peut compter sur l'affection indéfectible de son énorme chien. Samson ne lui a toujours pas avoué qu'il squattait l'appartement compris dans ses bureaux, et qu'il avait une épée de Damoclès au dessus de sa tête , en ce qui concerne son passé de policier. C'est dire que nos héros se font pas mal de souci quand une charmante vieille dame , résidente à la même maison de retraite que le père de Samson, vient consulter Samson au prétexte qu'elle craint pour sa vie.
C'est une série qui monte en gamme, à laquelle il faut donner le temps de s'installer: beaucoup de personnages, beaucoup d'histoires croisées.
C'est pour toutes ces raisons, je pense que j'ai préféré le tome 2 au tome 3.
Plus de peps, de dynamisme dans la relation, Samson/Delilah. plus de suspens aussi. Mais le charme est dans le genre dont cette série fait partie : le "cosy mystery" une espèce de douceur "so british" accompagnée de thés bien fort et de tourtes à la viande, de paysages vallonnés , et d'un chien qui est tout un programme à lui tout seul. (Les anglais adorent les chiens…).
Je suis tellement bien dans le Yorkshire, que j'ai décidé de rester le temps d'un tome 3 , (en attendant le 4, l'année prochaine, si tout va bien…).

Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          584
Crazynath
  24 février 2020
Deuxième épisode de la série des détectives du Yorkshire, Rendez-vous avec le mal, débute très peu de temps après la fin du tome précédent.
Je reconnais avoir lu ce deuxième tome dans la foulée du premier, car il faut dire que je suis complétement tombée sous le charme de cette série et des personnages qui l'habitent.
Sansom O'Brien, qui dirige comme vous le savez l'ARV,( Agence de Recherches des Vallons ) située juste tout à côté de l'ARV ( Agence de Rencontres des Vallons)dirigée quant à elle par Delilah Metcalfe va être sollicité par une charmante vieille dame. Non, elle n'a pas perdu son chat, mais madame Shepherd, pensionnaire de la maison de retraite de Bruncliffle, Fellside Court, est inquiète. Elle craint pour sa vie, même si cette maison de retraite offre en apparence tous les critères de sécurité…Mais difficile d'expliquer cela , quand on est une vieille dame sujette à des pertes de mémoire. Sansom va-t-il prendre au sérieux la demande madame Shepherd, d'autant plus qu'une autre affaire de la plus haute importance va requérir toute son énergie : retrouver Ralph, le bélier reproducteur d'un fermier qui semble avoir disparu ? Evidemment, Delilah ne sera pas de trop pour lui donner un coup de main…
Une fois de plus, j'ai apprécié l'humour « so british » de Julia Chapman.
On retrouve avec plaisir des personnages déjà rencontrés au coin d'une rue ou d'un chemin lors du tome précédent. Les dialogues restent savoureux et certaines situations prêtent vraiment à sourire !
Et que rajouter de plus sinon que j'adore Calimero, le chien de Delilah qui ne supporte pas la solitude ?
On avance lentement par contre en ce qui concerne le véritable motif de la venue de Sansom dans sa ville natale…La fin laisse présager qu'il y aura surement des réponses à ces questions dans le tome suivant…
Challenge Mauvais Genres 2020
Challenge Séries 2020
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Eve-Yeshe
  26 décembre 2019
Une cliente se présente à l'agence de détective de Samson O'Brien qui commence à se faire un nom, après sa première enquête (notamment quand il s'est extrait de l'incendie en petite tenue !).
Il s'agit d'Alice Shepherd, une vieille dame habitant la maison de retraite, qui pense qu'on veut l'assassiner : des objets disparaissent et réapparaissent bizarrement : une montre, un foulard… mais son discours un peu incohérent n'est pas pris au sérieux par Samson, la vieille dame n'a plus toute sa tête…
Etant donné que son père vit dans la même maison de retraite, il va se renseigner quand même, mais ne prend pas l'histoire au sérieux. Et pourtant, la vieille dame meurt, officiellement d'un problème cardiaque, et on ne va pas chercher plus loin, car le coroner trouve l'autopsie inutile.
Vent de panique quand même parmi les potes d'Alice et d'autres décès vont suivre…
D'un autre côté, un fermier vient demander à Samson d'enquêter sur l'enlèvement de son bélier, une belle bête de concours…
Pendant ce temps, Delilah continue à se battre pour survivre financièrement et continue les speed-dating et mauvaise nouvelle, son ex-mari veut récupérer la garde de…. Calimero, le brave chien…
J'ai retrouvé avec plaisir les deux héros, Samson et Delilah, alors que les fêtes de Noël approchent, et qu'il va falloir affronter sa famille toujours aussi déjantée… L'enquête est bien menée, la vie des personnes âgées en maison de retraite (dont le propriétaire s'est enrichi de manière plutôt malhonnête et qui en pince pour Delilah…) est bien analysée, de même que les conditions de travail, et l'auteure nous promène allègrement dans la chasse au coupable, qui n'est pas forcément celui qu'on croit…
Les nouvelles vont toujours aussi vite dans ce village, pas besoins de réseaux sociaux pour y faire le buzz…
On apprend plus de choses sur les voisins de Samson (la ferme de son père, alcoolique depuis la mort de son épouse, qui a été acquise dans des conditions plus que douteuses) : George et sa passion pour les vieux tracteurs, et surtout Ida toujours présente lorsque Samson était enfant) dont la personnalité est particulière, de même que sa manière de parler…
Il se trouve qu'Ida fait le ménage dans la maison de retraite…
Tous les personnages sont attachants, y compris les plus caricaturaux, la traque pour retrouver le bélier est drôle et l'enquête est sympathique. J'ai trouvé les seniors particulièrement dynamiques, ce qui n'est pas le cas en général dans les maisons de retraite… et les décors sont toujours aussi somptueux…
On ne nage pas dans les enquêtes sophistiquées, avec des hectolitres d'hémoglobine, mais j'aime bien cette série, j'ai ri souvent et j'imagine sans problèmes les relations entre tous les membres de cette petite communauté, donc je vais continuer l'aventure, ne serait-ce que pour savoir qui aura la garde de Calimero, ce brave chien à l'anxiété légendaire….
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          332
sld09
  28 novembre 2021
J'ai beaucoup aimé Rendez-vous avec le mal, le très bon deuxième tome des Détectives du Yorkshire. A nouveau, Julia Chapman prend le temps d'installer son histoire et de nous présenter les personnages avant de laisser le rythme s'accélérer.
Tout commence dans une résidence pour personnes âgées où un groupe de sympathiques retraités remarquent que des incidents troublants se multiplient, avant que les accidents et les morts ne commencent à s'accumuler de manière inquiétante.
J'ai juste trouvé dommage que l'auteur braque autant le projecteur sur le suspect n° 1 : à force, on devine que ce n'est pas si simple et comme il n'y a pas beaucoup d'autres coupables possibles, le suspense s'évente bientôt.
En parallèle, Samson doit enquêter sur le mystérieux kidnaping d'un bélier en pleine période de reproduction, ce qui met en péril l'exploitation déjà peu prospère de son propriétaire. Cette enquête qui sort de l'ordinaire apporte une note d'humour au roman et nous emmène dans la campagne environnante de Bruncliffe.
Et au fil des pages, chacun de nos deux héros prend conscience de ses sentiments pour l'autre, ce qui ne les réjouit pas trop malgré la complicité qui se développe entre eux dans le cadre de leurs enquêtes...
J'ai passé un excellent moment avec cette deuxième enquête de Samson et Delilah et j'ai hâte de lire le troisième tome, ne serait-ce que pour avoir les réponses aux questions restées en suspense car on laisse nos deux héros dans des situations compliquées (problèmes financiers pour les deux, Delilah risquant de perdre la garde de son cher Calimero, menaces liées à son passé londonien pesant toujours sur Samson...)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
CyennCyenn   18 juin 2022
Quand ils s'étaient retrouvés au bureau un peu plus tôt, sa tenue n'était pas la seule preuve de son extrême motivation. Elle était aussi venue équipée d'un sac de couchage, d'une trousse de toilettes, d'une serviette, d'un sac de courses rempli de nourriture - pour tous les trois -, d'une tenue de rechange et d'un petit sac à dos bourré d'accessoires.
- C'est une planque, pas une soirée pyjama, avait-il fait remarquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
belette2911belette2911   06 juillet 2020
Il avait aussi entendu les récriminations des résidents mal disposés envers les offcumdens, les gens qui n'étaient pas de la paroisse de Bruncliffe.

Joseph, qui venait d'Irlande, était accepté. Tout juste.

Ana, qui était originaire d'Europe de l'Est, n'avait et n'aurait jamais aucune chance de l'être.

Ce n'était pas qu'ils soient ouvertement chauvins. C'est juste qu'ils étaient moins tolérants avec les étrangers. Plus prompts à juger sévèrement leurs erreurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
PrisPris   14 mars 2021
— Monsieur Knowles, pourriez-vous nous fournir son signalement ?
— Son signalement ? répéta le fermier en se grattant la tête. Ben, pas très grand. Costaud. Mais pas gras, attention.
Samson transmit les informations au policier avant de se retourner vers le fermier.
— Que portait-il ?
La question fut accueillie par un froncement de sourcils de Clive Knowles, et ce qui ressemblait à un hoquet de la part de Delilah, qui porta la main à sa bouche.
— Ce qu'il portait ? demanda le fermier en le regardant par-dessous la visière de sa casquette.
— Oui. À quoi ressemblait-il ?
— Bah, comme d'habitude.
— C'est-à-dire ? demanda Samson en ravalant son exaspération.
— Le corps blanc, la face noire, des anneaux blancs autour des yeux. Et, s'cusez-moi, madame Shepherd, dit-il en se tournant vers la vieille dame assise à côté de lui, mais il est bien monté.
— Pardon ? s'étonna Samson, les sourcils remontés jusqu'à la racine de ses cheveux. Qu'est-ce que vous avez dit ?
Le fermier haussa les épaules.
— Il est gâté par la nature. C'est sa caractéristique principale. Comment vous voudriez qu'il couvre toutes ces brebis, sinon ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
iris29iris29   20 janvier 2019
Tu sais comment c'est, par ici, acquiesça Joseph. Tout le monde a des liens de famille avec tout le monde. Tu donnes un coup de pied à quelqu'un et tout Bruncliffe saute en l'air.
Commenter  J’apprécie          200
iris29iris29   21 janvier 2019
Dans l'angle de la pièce, le chien s'étira, bâilla, se redressa sur ses pattes et daigna la rejoindre. En tant qu'agent infiltré, Calimero se la jouait flegmatique.
Commenter  J’apprécie          200

Videos de Julia Chapman (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julia Chapman
LES DÉTECTIVES DU YORKSHIRE - TOME 7 : RENDEZ-VOUS AVEC LA MENACE - Julia Chapman
autres livres classés : cosy mysteryVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17956 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre