AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782234061187
304 pages
Stock (01/02/2008)
3.94/5   16 notes
Résumé :
" Je voulais raconter la vie de Françoise Dolto, mais que ce ne soit pas une biographie classique. Je voulais défendre son combat, mais que ce ne soit pas un pamphlet. Je voulais parler de l'inconscient à des profanes, mais que ce ne soit pas La Psychanalyse expliquée à ma fille. Je crois que c'est en trouvant son titre, j'ai envie de dire son nom, que j'ai compris ce qu'allait représenter ce livre pour moi. Parce que le grand public l'avait découverte quand elle av... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  06 novembre 2020
"Prendre un enfant par la main
Pour l'emmener vers demain
Lui donner confiance en son pas
Prendre un enfant pour un roi." Yves Duteil.

Le petit garçon qui voulait qu'on le jette:
("Les bébés ne sont que des tubes digestifs qui ne savent que manger, dormir et n'ont besoin de rien d'autre", pensait-on dans les années 1934-44.)
Un enfant de 2 ans qui paraissait 10 mois. Retardé mentalement et répugnant, braillant, puant /eczéma, morve et bave en permanence), il attrapait maladie sur maladie...

"Il avait été abandonné à sa naissance, "accouché sous X", afin qu'il ne puisse retrouver sa mère...)
Jusqu'à ce que Françoise Marette-Dolto (la folle qui parle aux bébés) s'en occupe!

Elle commença à lui parler:
-"Bonjour, tu es G..., et moi je suis la docteresse Marette et je soigne les enfants qui souffrent."
Le bébé se tut, en entendant son prénom (et pas bébé !) et la regarda.

-"Et si tu étais tout le temps sale et mal en point, en train de hurler pour recréer la relation que tu as eue avec ta maman, une relation de rejet? Et si tu voulais être rejeté par tout le monde, pour que tout le monde soit comme maman?"

Françoise était cataloguée comme Zinzin, "sympathique mais Zinzin."
L'enfant écoutait :
-Mais ta maman t'a rejeté, pour que tu sois sans elle, et moins malheureux qu'avec elle?"

Le petit se mit à changer. Il cessa de vomir son repas, de couler du nez, de pisser et de chier partout.
Il commença à regarder les gens au lieu de fermer les yeux, de douleur. Il sourit, prit du poids, devint propre. Il marcha à 3 ans et put être placé dans une famille d'accueil...

A 12 ans, Françoise fut marquée par la mort de sa soeur Jacqueline, 18 ans. Sa mère fait une dépression et accuse Françoise de ne pas avoir prié assez fort, pour la guérison de Jacqueline (sa fille préférée !)...

Mais, Françoise eut la chance de rencontrer Sophie Morgensten qui fut la première à pratiquer la psychanalyse, pour jeunes enfants, en France...

"Pourquoi cela paraît subversif de dire que les parents n'ont pas de droits sur leurs enfants?
A leur égard, ils n'ont que des devoirs!"
Françoise Dolto.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          9410
elisecorbani
  03 janvier 2022
On ne naît pas psychanalyste, on le devient ; tel pourrait être le leitmotiv de ce livre à la forme atypique qui paraît à l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Françoise Dolto. L'occasion de revenir sur un héritage aujourd'hui controversé, et sur une vocation révolutionnaire.
Comment devient-on psychanalyste ? Et plus loin, comment devient-on psychanalyste pour enfants ? Si c'est bien le fait de réaliser sa propre analyse qui forme l'analyste, on peut supposer que c'est l'enfance de Françoise Dolto qui a déterminé sa vocation : « docteur d'éducation » déclarait-elle vouloir être, toute enfant. Et le parti pris de narration de Sophie Chérer – elle-même auteur pour enfant - prend l'enfance comme fil directeur, agrégeant autant de chapitres biographiques nourris de lettres, de souvenirs de Françoise Dolto, que de passages à proprement parler autobiographiques, et de récits d'analyses d'enfants réalisées par la grande psychanalyste. Un ensemble parfois un peu lâche, mais très accessible, dont les récits au style direct et simple qui portent une même certitude : ce qui est en jeu, c'est une éclosion, la mise au jour de forces de vie retenues par un barrage de non-dits ou de mensonges qui empêchent la personne qu'est l'enfant de vivre en cohérence avec le monde qui l'entoure.
Françoise Dolto le sait depuis son enfance : les enfants comprennent tout. Tout, et surtout ce qu'on voudrait leur cacher ! C'est pourquoi, dès les années 40, elle se consacre à la « cause des enfants », proposant aux adultes une révolution fondamentale dans leurs conceptions de l'éducation. Et les plaçant par la même occasion dans une délicate position. Après Dolto, il va falloir apprendre à équilibrer la délicate balance de la compréhension des enfants avec le poids encombrant de l'autorité des adultes. Au risque de l'évacuer tout à fait. Apprendre à considérer l'enfant comme une personne à part entière, en conscience, mais une personne en puissance, dont les forces de vie et de mort ne sont pas encore canalisées. Prendre au sérieux l'enfant et maintenir, face à lui, l'adulte.
La grande force de Françoise Dolto, telle que la donne à voir Sophie Chérer, est d'avoir senti battre ses blessures d'enfants, failles originelles de l'empathie et de l'analyse, au sein de sa vie d'adulte et de femme. le prisme narratif de ce livre, classé non en biographie, non en sciences humaines, mais en littérature, permet d'entrer dans une connaissance intime de son héroïne et dans une compréhension vivante de la pyschanalyse. Sans échapper au risque hagiographique, dont les récits de guérison parfois miraculeuses sont porteurs, et à un certain didactisme un peu naïf mais non dépourvu de bon sens, qui nous rappelle combien nos vérités viennent de nos coeurs d'enfants.
Livre lu en 2008 pour une recension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  11 février 2016
J'ai trouvé ce livre par hasard. J'avais lu et aimé des romans pour ados de Sophie Chérer et je connaissais Françoise Dolto de nom mais c'est un gros coup de coeur pour cette biographie intelligente et personnelle qui m'a fait découvrir le parcours et la personnalité de cette femme qui a tant fait pour les enfants...
On y découvre l'enfance de Françoise, que les modes de vie avant guerre (et après) ont brimé ; l'empêchant d'exprimer le bouillonnement et les questionnement de son esprit vif et curieux. On comprend comment son expérience personnelle de la vie lui a permis de construire avec beaucoup d'instinct une "méthode" pour aider les enfants à sortir de leurs problèmes psychologiques, leurs peurs, leurs troubles divers en permettant à la parole d'exprimer et de libérer ce qui les entravait.
C'est un résumé très réducteur, j'en ai conscience, de ce livre qui alterne les épisodes de la vie de Françoise Dolto et sa recherche d'innovation relative à la psychanalyse mais aussi des cas d'enfants (de tous âges) et ce qui se cachait derrière leur mal-être.
C'est un hymne à la différence, à la tolérance, et au pouvoir des mots et de la communication pour assainir les relations humaines.
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
cathe
  06 septembre 2015
On connait surtout Sophie Chérer comme auteur pour adolescent. Ici elle écrit un essai sur quelqu'un qu'elle a toujours beaucoup admiré, Françoise Dolto.

Elle reprend les principaux événement de la vie de Dolto qu'elle entrecoupe de cas d'enfants traités par elle. S'entremêlent alors les histoires d'enfants traumatisés ou perturbés par ce qui s'est passé dans leur vie, et la vie de Dolto, pas vraiment rose, surtout au début. La vie familiale bascule quand elle fait sa communion et que sa mère lui demande de prier pour que sa soeur aînée, atteinte d'une leucémie, ne meurt pas. Mais la soeur meurt, Dolto n'a pas assez bien prié ! La vie devient difficile, sa mère ne se remet pas du choc. Et Dolto doit décrypter cette "folie" tout en poursuivant son chemin. Sa mère ne la réveille pas le jour de son Bac ! Elle refuse qu'elle fasse médecine ! Mais sa volonté passera par-dessus tous les obstacles et elle deviendra "médecin d'éducation" après sa psychanalyse avec Laforgue. On connait la suite et sa carrière passionnante puisqu'elle sera à la fois proche de Lacan, et proche du grand public avec ses émissions de radio.

Le ton de Sophie Chérer est gai et enlevé et c'est un plaisir de lire cet ouvrage, même si on n'apprend rien sur Dolto quand on a lu "Autobiographie d'une psychanalyste". L'auteur fait sonner "Ma Dolto" comme "Ma Dalton" et elle met l'accent sur l'aspect pétillant de Dolto qui fait fi des conventions pour être vraiment à l'écoute des enfants. Voilà un joli livre pour découvrir Dolto ou pour le plaisir de la retrouver !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Accalia
  26 décembre 2013
Une fois dépassé la couverture assez nulle de ce livre (comme presque la totalité des livres de L'école des Loisirs qui est…simple), je me suis laissée porter par ce récit qu'une collègue m'a vivement conseillé.
Je ne pensais pas que ce livre allait me plaire à ce point là.

C'est une sorte de biographie simplifiée de la vie de Françoise Dolto. Je dois avouer que si je connaissais son nom et son métier, je n'avais aucune idée de tout ce que cette femme absolument extraordinaire a accompli.

En quelques mots : Françoise Dolto ( ) est connu pour avoir révolutionner la psychanalyse pour enfant, ainsi que pour son travail sur l'image inconsciente du corps.
Elle est aussi une des premières psychologue a avoir tout fait pour vulgariser ces connaissances au grand public.

Mais c'est surtout son travail pour les enfants qui est resté célèbre. Ces idées (qu'on trouve de nos jours tout à fait logique) ont véritablement changé du tout au tout la psychanalyse :

-L'enfant doit être considéré comme une personne à part entière et ce dès la naissance
-Tout manifestation est un langage (parole, geste ou regards)
-L'adolescence, c'est chuter pour mieux remonter
-Les dessins des enfants représentent leur propre corps ( image inconsciente du corps…)
-Eviter autant que possible de mentir, l'enfant pressent toujours que ce n'est pas la vérité
J'ai donc été tout simplement passionnée par ce récit, qui nous donne la vie de Françoise dans le désordre. ce sont plutôt des pans de sa vie, des petites scénettes, ce qui rend la lecture plus fluide et simple. On peut presque le lire comme un roman.

Ce n'est pas un thème facile pour la jeunesse. J'ai d'ailleurs du mal à comprendre pourquoi il est classé en jeunesse… (à notre bibliothèque, c'est un roman pour adolescent), mais il est génial et c'est dommage qu'il ne soit pas plus emprunté.

On ne peut pas s'imaginer tout ce que Françoise Dolto a accompli pour les enfants. Ce sont maintenant des choses logiques, encrés dans notre société. A son époque, c'était loin d'être évident. C'est cela qui est très impressionnant.

———————————–
Une biographie pour les plus jeunes d'une très grande dame…je ne sais pas si cela peut réellement plaire à des enfants (je conseille plutôt à partir de l'adolescence). Il faut qu'ils aiment déjà lire. Et même, je ne pense pas que cela soit évident.
Mais moi, j'ai été passionnée.
Lien : http://writeifyouplease.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
zazimuthzazimuth   11 février 2016
Et puis, il y aura les autres, les stimulants, les moteurs, ceux qui vous écouteront avant de vous parler de vous, ceux qui non seulement accepteront, mais susciteront ce qu'il y a en vous de meilleur, de plus exigeant, de plus ambitieux. De plus fou, parfois. Ceux qui seront prêts à vous aider, si et seulement si vous le leur demandez. Ceux-là, recherchez leur compagnie, leur amitié, et leur exemple, même si ce sont des inconnus, des gens qui ont l'air de se mêler de ce qui ne les regarde pas. Ils voient l'enfant en vous. ils vous élèveront. (p.238)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   10 février 2016
En bonne logique, dans une famille, les aïeux sont les racines et les descendants s'élancent dans la vie, le long du tronc, avant de donner à leur tour naissance à des branchettes, puis à des feuilles fraîches. (p.30)
Commenter  J’apprécie          40
BiblioMarBiblioMar   07 juillet 2014
Vous dites :
C'est fatigant de fréquenter les enfants.
Vous avez raison.
Vous ajoutez :
Parce qu'il faut se mettre à leur niveau, se
baisser, s'incliner, se courber, se faire petit.
Là, vous avez tort.
Ce n'est pas ce qui fatigue le plus.
C'est plutôt le fait d'être obligé de s'élever
jusqu'à la hauteur de leurs sentiments. De
s'étirer, de s'allonger, de se hisser sur la pointe
des pieds.
Pour ne pas les blesser.

Janusz Korczak, "Quand je redeviendrai petit"
cité dans "Ma Dolto" de Sophie Chérer
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuthzazimuth   11 février 2016
Enfin, la vérité si difficile à dire pour les adultes à un enfant, c'est qu'il n'est pas là pour faire plaisir à ses parents, ni pour les imiter en tout et prendre leur suite, mais pour exister, se développer et vivre sa vie. (p.78)
Commenter  J’apprécie          30
zazimuthzazimuth   11 février 2016
Dans la dernière édition du Petit Larousse (...)
Elle s'est intéressée principalement à la psychanalyse des enfants (...).
Intéressée ? La litote est comique. Un peu comme si on disait que le général de Gaulle s'est intéressé à la France, Picasso à la peinture, soeur Emmanuelle aux pauvres, et que Wolfgang Amadeus Mozart s'est intéressé à la musique. (p.233-234)
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Sophie Chérer (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Chérer
Alex, 13 ans, a lu Tuer van Gogh de Sophie Chérer, aux éditions L'école des loisirs. Qu'en a-t-il pensé ? A-t-il dévoré ou détesté ce roman ? Il vous dit tout en 1 minute 30 ! ------------------------------------------ Abonnez-vous à notre chaîne Youtube : https://tinyurl.com/ya2scuvg
autres livres classés : biographieVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La vraie couleur de la vanille.

Quel est le nom actuel de l'île Bourbon ?

Ile de Ré
Haïti
Ile de la Réunion
Guadeloupe

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thème : La vraie couleur de la vanille de Sophie ChérerCréer un quiz sur ce livre