AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782253152866
190 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (02/05/2002)
3.64/5   103 notes
Résumé :
Qu'est-ce qu'un pédopsychiatre ? Un spécialiste bardé du savoir acquis au cours de ses longues années d'études ? Un théoricien des premiers développements de l'âme humaine ? Marcel Rufo, professeur à l'hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, entend bien briser ces images naïves. À travers le compte rendu de plusieurs de ses consultations, il propose une conception de son métier qui ne se réduit pas à l'application d'une méthode ou d'une quelconque théorie. Sa pratiq... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 103 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis

cascasimir
  08 novembre 2021
"J'ai rencontré les psychiatres. Ils croient avoir la science infuse, tandis que moi, j'ai la science confuse". Laurent Seksik.

Marcel Rufo, pédopsychiatre de Marseille, utilise un langage simple pour nous parler d'enfants malades.

De ses doutes, ses succès et ses échecs...
A 12 ans, le petit Marc a passé 3 ans, entre les mains de Marcel Rufo, et le psychiatre a préféré renvoyer son patient, sans pouvoir le "guérir".

Ils se retrouvent à un carrefour, beaucoup plus tard, par hasard.
- "Rufo, ne bouge pas, j'ai un cadeau pour toi."Crie un jeune homme.

Une superbe tarte aux pommes!
-"C'est moi qui l'ai faite, je te la donne, je suis le meilleur pâtissier de France."
Cette tarte, Marc aurait pu me l'envoyer au visage, pour me remercier de "mes bons services passés"...

La rencontre avec un pâtissier a été plus bénéfique pour lui que la rencontre avec un psy... Fait Marcel Rufo, avec humour.

C'est pas fini, peuchère !
Il analyse d'autres cas comme "T'es pas un docteur."
"J'ai tué mon fils" et "Michel, l'enfant malade que j'aurais être."

"Ce psy (il s'agit de Marcel Rufo) m'a encore parlé de ma problématique oedipienne, il ferait mieux de regarder la sienne":)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          916
candlemas
  26 novembre 2017
On ne présente plus le Dr Marcel Rufo, pédopsychiatre acharné et convaincu, que son humanité et sa modestie ont rendu médiatique. Depuis le temps que j'en entends parler dans mon entourage, je n'ai donc pas hésité à saisir un soir "Oedipe, toi-même !", destiné à mon épouse, pour une lecture éclair d'un soir et d'une matinée.
Dès le début de l'ouvrage, le cadre est posé : point d'auto-valorisation dans ce recueil d'expériences de 35 années. Marcel Rufo se place en témoin, et nous fait découvrir les doutes, les tâtonnements, les échecs et les surprises d'un homme qui, porté par ses propres expériences d'enfants, a voulu s'occuper d'eux, mieux les comprendre, mais n'a pu le faire sur des pathologies physiques graves, trop touché par la perte et son choix délibéré d'échanger avec ses patients dans l'empathie, et non comme un froid clinicien qui se protège.
A travers une série de portraits, très courts et faciles à lire, Marcel Rufo nous montre comment rien n'est jamais acquis, comment chaque nouveau petit patient, par son évolution, remet en question les certitudes théoriques, et les surprises qu'apporte la vie, bonnes ou mauvaises...
N'hésitant à montrer ses lâchetés tout autant que ses prises de position
courageuses, légalistes ou pas, il montre comment l'enfant en souffrance oblige au pragmatisme et à un positivisme à tous crins... Ces leçons là, tout humain peut en tirer parti, qu'il soit pédopsy (et lire un professionnel convaincu de faire le plus beau métier du monde est toujours enrichissant) ou simple parent.
Pas de la haute littérature donc, ni de la grande théorie, mains un témoignage enrichissant autant qu'agréable à lire, dans le quel transparaît le caractère d'un homme résolument tourné vers ces "autres", parts de nous-mêmes, que sont les petits d'hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
zabeth55
  20 janvier 2013
« Oedipe toi-même » c'est ce que répondit un jeune enfant à Marcel Rufo.
Que de questions se posent quant à l'éducation des enfants.
A travers les cas d'enfants qu'il a suivis en thérapie, c'est à ces questions qu'il « tente » de répondre. Car, comme toujours, il n'« affirme » rien, chaque individu étant un sujet à part entière, chaque expérience étant différente.
Il ne juge pas non plus.
Il apporte son témoignage, son expérience et sa bienveillance.
Commenter  J’apprécie          230
domisylzen
  11 août 2015
Marcel Rufo nous explique comment les enfants expriment à travers leurs corps et leurs comportements, ce qu'ils n'arrivent pas à dire avec des mots. A certains qui prétendent que tout ce jouent avant les six ans, Marcel Rufo nous démontre qu'il n'en est rien, et que tout peut arriver à n'importe quel moment de l'enfance ou de l'adolescence.
J'adore le côté généreux et chaleureux du personnage, la compassion l'emplit totalement. Son livre est de lecture simple : il n'y a pas de terme assommant et incompréhensible de la médecine. Il y décrit une vingtaine de cas clinique.
Commenter  J’apprécie          170
Acalia
  03 décembre 2012
Un livre ouvert avec un peu d'appréhension... un livre sur la pédopsychatrie. Pourtant très vite le plaisir de la lecture est arrivé et je me suis laissée entraîner dans ce récit au fil des différents cas décrits. Riant et ressentant de la tristesse tour à tour face à ce témoignage.
Un ouvrage à la portée de tous, s'exprimant dans des mots simples, Daniel Rufo nous décrit le fonctionnenement des enfants face à certains évènements, faits qu'ils peuvent rencontrer lors de leur vie, et les moyens qu'ils peuvent mettre en place pour s'en protéger.
Un livre que tous les parents devraient lire, ainsi que ceux qui sont curieux sur le sujet...
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
candlemascandlemas   26 novembre 2017
Un petit garçon de neuf ans, intelligent, battu par son père :
Le plus beau gilet du monde :

Je le questionne à nouveau pour connaitre la cause de ce grand malheur là. Il pleure de plus belle, puis parvient à articuler :
"C'est à cause de la mort de mon grand-père ; c'était le plus beau et le plus gentil des grand-pères. " Emu par cette déclaration d'amour, je lui demande quelle profession exerçait ce papy extraordinaire : "c'était le plus grand tailleur du monde ! " "Que faisait-il comme habits ?" "Il m'a fait le plus beau gilet du monde pour un petit garçon de trois ans. Il était incrusté d'or et de pierres précieuses, il brillait au soleil, et aussi dans la nuit."
Puis il ajoute, réflexion extraordinaire pur un enfant de son âge : " tu sais, ce gilet je l'ai gardé, et je le donnerai à mon petit garçon quand il aura trois ans", jetant ainsi un pont entre le passé merveilleux, éclairé par un grand-père idéalisé, et un futur possible.
A mon tour d'avoir des larmes dans mes yeux noirs à moi. A l'écouter, je réalise que l'agressivité, puis le départ du père, avaient été largement compensés par la présence particulière et rassurante du grand-père. La mort de ce dernier a entraîné le désarroi et aussi la peur de rater son avenir. c'est ainsi à une double perte qu'était confronté le petit garçon aux beaux yeux sombres : celle de sa famille, et celle de son grand-père adoré.
Pourtant, je n'étais pas inquiet quant à son devenir :
lorsqu'on campe dans le passé de façon si riche et si poétique, on peut dire sans se tromper qu'on aura, qu'on a déjà un avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
domisylzendomisylzen   29 juillet 2015
Ses parents m'ont appris plus tard qu'ils avaient retrouvé dans sa chambre, après sa mort, des tas de petits mots dans lequel il critiquait toutes mes interprétations : " Ce psychiatre m'a encore répété que j'avais une problématique œdipienne, il ferait mieux de regarder la sienne ...
Commenter  J’apprécie          130
RhiaRhia   23 août 2012
Sans encourager les parents à mentir à tout propos, il est sans doute bon de leur rappeler une chose : le mensonge parfois fait le roman et c'est le roman qui crée la capacité poétique à supporter la réalité de la vie.
L'imaginaire n'est pas la vérité mais il est nécessaire.
Commenter  J’apprécie          120
AcaliaAcalia   03 décembre 2012
Nos positions, nos théories s'effondrent parfois devant les réalités terribles qu'ont vécues les enfants et leurs parents.Il faut alors relativiser les positions classiques, en finir avec le confort du psychothérapeute.Nous voici en terrain découvert qui peut être miné. Les bonnes intentions deviennent des maldresses, et les présupposés cèdent devant les réalité cliniques. C'est peut -être ce qu'il y a de plus fascinant en psychotérapie : elle est un chemin mais elle ne saurait prétendre être la seule voie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
domisylzendomisylzen   29 juillet 2015
L'enfant est aussi un être social. Son imagination va parfois être confrontée aux conflits familiaux et aux histoires tragique de la vie.
Commenter  J’apprécie          180

Videos de Marcel Rufo (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marcel Rufo
"Le livre des délices", les plats préférés des célébrités ! #JoelDicker #LeLivreDesDélices #Cuisine
Dans une mise en page soignée et illustrée de photographies à la mise en scène élégante, ce livre de recettes pas comme les autres nous fait pénétrer les cuisines secrètes de grandes personnalités, de Philippe Geluck à Bernard Pivot en passant par Patrick Poivre d'Arvor.
Platon philosophait pendant son Banquet, Rabelais fit de son Gargantua un goinfre légendaire, Alexandre Dumas classa méthodiquement ses plats préférés dans son Grand dictionnaire de cuisine… Mais les célébrités d'aujourd'hui, qu'aiment-elles ? Comment mangent-elles ? Préfèrent-elles des recettes élaborées ou les menus plus simples ? Et surtout, pourquoi ? Souvenir d'enfance ou récente découverte, recette de famille ou popote improvisée ?
Trente personnalités dévoilent ici leur plat préféré et disent leur relation à cette recette fétiche. Passés à la casserole experte du chef exécutive Benjamin Brial, les plats ont été revisités dans l'espoir de vous donner envie de vous mettre en cuisine et de déguster ces mets si appréciés par Joël Dicker, Kad Merad, Sempé, Marcel Rufo, Tatiana de Rosnay, Bernard Pivot et bien d'autres !
https://www.lisez.com/actualites/le-livre-des-delices-les-plats-preferes-des-celebrites/1932 https://www.instagram.com/editions_archipel/ https://m.facebook.com/larchipel/
+ Lire la suite
Dans la catégorie : PédiatrieVoir plus
>Autres branches de la médecine. Gynécologie et obstétrique>Pédiatrie et gériatrie>Pédiatrie (83)
autres livres classés : pédopsychiatrieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
360 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

.. ..