AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344007297
56 pages
Éditeur : Glénat (02/03/2016)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 35 notes)
Résumé :
L’homme qui a changé la vision du monde

1831. Charles Darwin, 22 ans, tout juste diplômé de Cambridge, est un passionné de la nature. Sur la recommandation de son professeur d’université, il embarque comme naturaliste à bord du Beagle, un navire de Sa Majesté lancé dans une mission scientifique de plusieurs années autour du globe. Débute alors une relation turbulente avec le commandant Fitz Roy qui partage son goût pour les sciences et les découvertes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  11 septembre 2018
Décidément cette collection Explora dépote !
Après Burton et Magellan, me voilà embarqué avec Charles Darwin à bord du Beagle. Si je me suis pas mal intéressé aux théories de l'évolution, j'avoue ne pas bien connaître la bio de l'un de leurs créateurs les plus célèbres. Cet album vient combler le vide avec une dose de plaisir en plus.
Ainsi donc le jeune Darwin était un bon vivant et un bon camarade qui avait un peu de mal à trouver sa voie dans la vie. Finalement papa le décide à devenir pasteur – on est très croyant dans la famille, et Charles comme les autres ; voilà déjà une découverte pour moi.
Le jeune Charles adore la nature. Il collectionne toutes sortes de choses. Il aime aussi les voyages. Et un concours de circonstances favorables lui permet d'embarquer à bord du Beagle en tant que naturaliste.
L'album nous raconte les circonstances et les péripéties du voyage, avec forces détails amusants (Darwin essayant de grimper sur un hamac pour la première fois) ou plus sérieux (la rencontre avec les indiens de la Terre de Feu, si dénué de tout). Les relations entre les participants de l'expédition sont souvent amicales et parfois tendues. On apprend à apprécier le capitaine Fitz Roy et à détester le chirurgien McCormick.
On partage la joie de Darwin lors de la découverte d'espèces animales insolites pour l'Anglais (et le lecteur Français) moyen. Fabio Bono nous régale d'ailleurs avec quelques pages de toute beauté de jungles emplies d'animaux.
Mais le plus intéressant à mon avis reste l'évolution de la pensée de Darwin. Plus le voyage se prolonge, plus il accumule les exemples d'animaux dont l'existence, ou la forme fossile, se révèle incompatible avec une lecture littérale de la Bible à laquelle il tient comme tout bon Anglais. Il ne comprend pas pourquoi Dieu a permis à toute la vie de s'organiser partout autour de la lutte pour la survie. Il commence à questionner la vérité de sa religion et cela le déchire. J'ignorais absolument tout cela.
Le tome 1 s'arrête brutalement, BD et dossier compris. le tome 2 me tend les bras. Je crois que je vais l'attraper.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          423
boudicca
  12 mai 2016
De Charles Darwin on garde l'image d'un vénérable vieillard portant une longue barbe blanche et arborant un air sévère. Mais avant de devenir le grand naturaliste que l'on sait et de révolutionner le milieu scientifique par son « De l'origine des espèces », il a bien fallu qu'il débute… Raconter le commencement de la carrière du grand homme, voilà l'objectif du nouvel album paru chez Explora, une collection consacrée aux grands explorateurs/exploratrices de notre histoire. Étudiant doué mais surtout fêtard, fils et frère dévoué, collectionneur passionné, compagnon de bord populaire : voilà l'image que l'on se fait du jeune Darwin après la lecture de ce premier volume particulièrement bien documenté. On découvre notamment que le célèbre naturaliste a bien failli rater sa vocation, son père désirant le voir embrasser la carrière de pasteur (à défaut d'une autre). Il faut dire que les études du jeune Darwin ont été pas mal chaotiques, celui-ci ayant changé à plusieurs reprises de spécialités et n'ayant montré de passion que pour la chasse et la nature. C'est son amitié avec Henslow, l'un de ses anciens professeurs, qui lui fournira finalement l'occasion de se lancer dans une véritable carrière scientifique. le botaniste lui propose en effet de prendre part à une mission de cartographie de la côte sud-américaine à bord du navire Beagle commandé par Robert FitzRoy. le voyage entamé en 1831 devait se dérouler en un an, il en durera cinq. Cinq années pendant lesquelles Darwin récolte des organismes vivants, étudie des fossiles, envoie des spécimens en Angleterre et surtout prend des notes sur ses découvertes.
C'est ce travail sur le terrain qui l'amène à s'interroger sur la remarquable diversité des espèces animales et végétales et à formuler sa fameuse hypothèse selon laquelle elles descendraient de quelques ancêtres communs et auraient évolué au fil du temps selon un processus de sélection naturelle. Une théorie qui en convaincra certains, en scandalisera beaucoup d'autres, et dont le jeune homme commence tout juste à cerner les contours dans ce premier album qui se révèle, à mon humble avis, le meilleur de la collection. L'aventure dans laquelle se lance le jeune naturaliste est palpitante et les épisodes sur lesquels Christian Clot a choisi de s'attarder reflètent parfaitement la personnalité et la philosophie de Darwin. Un Darwin qui apparaît comme un homme extrêmement sympathique, à la fois drôle, cultivé et surtout faisant preuve d'une grande ouverture d'esprit. Sa rencontre avec des indigènes de la Terre de feu le marquera par exemple durablement et renforcera ses doutes quant à l'explication biblique de la création du monde et des espèces. Au terme du voyage, il devient évident pour le scientifique que les disparités entre les hommes sont essentiellement dues à des différences d'avancées culturelles entre civilisations plutôt qu'à des différences raciales. Une théorie assez peu en vogue dans cette Angleterre du milieu du XIXe… Dernier atout de l'album (et non des moindres) : la qualité de ses graphismes. Fabio Bono avait déjà réalisé de très belles planches dans ses deux volumes consacrés à Marco Polo, mais rien de comparable avec ce qu'il nous offre ici, notamment en matière de représentation du monde animal.
Christian Clot et Fabio Bono signent avec ce premier tome un excellent album qui témoigne une fois encore de la qualité de la collection Explora. On s'attache énormément au personnage de Charles Darwin et c'est avec curiosité et admiration qu'on assiste à l'évolution de son voyage et à la progressive élaboration de sa théorie. Inutile de vous dire que le deuxième tome est attendu avec grande impatience...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
ManouB
  06 avril 2016
L'histoire commence en 1831 alors que le jeune Darwin, tout juste diplômé, s'apprête à devenir pasteur pour faire plaisir à son père...En effet celui-ci est déçu que son fils ne s'intéresse ni à la médecine, ni aux études et qu'il préfère s'amuser avec ses amis.
Il a peur que Darwin devienne oisif et entend bien, en lui permettant de devenir pasteur, lui laisser la possibilité de satisfaire son incessante curiosité pour la nature.
Le jeune Darwin qui aime particulièrement se promener et discuter avec un de ses jeunes professeurs, John Stevens Henslow, va avoir la chance d'être recommandé par lui, en tant que naturaliste, pour participer au voyage d'exploration à bord du Beagle, un navire de sa Majesté, sous les ordres du capitaine Robert Fitz Roy.
Le voyage qui doit durer deux ans, va permettre l'exploration de l'extrémité méridionale de l'Amérique. Il durera finalement presque 5 ans !
Malgré le refus de son père et les personnes aimées qu'il laisse au port, Darwin réussit à quitter l'Angleterre et à embarquer pour ce qui sera l'aventure de sa vie...mais il ne le sait pas encore !
La vie à bord n'est pas de tout repos. Il faut faire face d'abord au mal de mer, apprendre à vivre en groupe. Il faut aussi résister à l'animosité qui l'oppose au naturaliste déjà présent, le chirurgien de bord, Robert Mc Cormick, prêt à tout pour empêcher Darwin de récolter des échantillons...
Heureusement les marins et le capitaine le soutiennent en ce qui concerne sa curiosité envers la nature et font escale très souvent afin de favoriser ses explorations à l'intérieur des terres.
Mais Darwin fait preuve d'un humanisme peu commun à cette époque qui provoquera diverses discussions et fâcheries avec le capitaine, car celui-ci ne partage pas ces idées.
Durant le voyage, Darwin étudiera donc la géologie, mais aussi tous les spécimens vivants qu'il va rencontrer, ou les individus fossiles qu'il va mettre au jour.
On assiste par exemple à la découverte d'ossements de tatou géant, animal aujourd'hui disparu. Darwin découvre que ces vestiges sont beaucoup plus gros que ceux du tatou actuel. Ces premières observations vont jeter le doute dans son esprit, et entraîner des interrogations, nouvelles pour lui, qui ne cesseront plus jamais de le tourmenter...
L'espèce a donc évolué au cours du temps ?!
Tout dans cette BD m'a plu...Le texte, dont les mots inconnus sont clairement expliqués en bas de page, permettra aux adolescents dès 13 ans, mais aussi aux adultes, de plonger dans l'aventure et d'apprendre davantage de choses sur cette époque : les croyances religieuses, les idées, le respect des anciens et des maîtres, et l'importance de la hiérarchie, le poids de la religion et des traditions par exemple...
Le lecteur apprendra aussi beaucoup de choses sur l'exploration elle-même, sur la vie à bord, les coutumes des marins (comme celle de tondre les novices lorsqu'ils passent l'équateur), la nature sauvage inexplorée, telle que Darwin la découvre, les moeurs des peuples qu'ils rencontrent...
La rencontre avec les indigènes sera mémorable pour Darwin : il réalisera la différence entre l'homme sauvage et l'homme civilisé, et se posera beaucoup de questions sur les raisons de ces différences.
Le lecteur apprendra aussi beaucoup d'éléments sur les idées et les aprioris de l'époque en ce qui concerne les sciences bien sûr, mais aussi l'humanité puisqu'il va découvrir comment les êtres civilisés considèrent les "sauvages" ou les esclaves.
Le lecteur suivra avec grand intérêt, l'évolution des idées chez Darwin, ses croyances religieuses étant mises à l'épreuve par ses découvertes et ses observations au fur et à mesure du voyage.
L'album est étayé d'extraits de correspondance...
Il se termine par un dossier historique comprenant une biographie de Darwin dans sa jeunesse, la présentation du voyage et de l'équipage (avec un plan du Beagle) et un bref résumé sur les différents personnages qui apparaissent dans la BD, y compris les indiens de la Terre de feu.
Enfin une courte bibliographie et "sitographie" permet au lecteur de poursuivre ses recherches sur Darwin et son voyage.
Les illustrations de Fabio Bono nous permettent d'entrer immédiatement dans l'ambiance, tantôt sombre, austère ou plaisante...Le lecteur partage avec Darwin, son émerveillement constant face à la diversité de la nature en particulier quand le navire aborde la forêt luxuriante du Brésil. Les pages sur la nature sauvage sont absolument magnifiques !
Le tome 2 abordera plus en détails les théories évolutionnistes de Darwin (qui s'opposeront aux théories créationnistes de l'époque) ainsi que la seconde partie de la vie du célèbre naturaliste.
Voilà donc une BD qui ne manque pas d'intérêt pour qui s'intéresse non seulement aux grands explorateurs de ce monde, mais aussi à la nature et à l'histoire des Sciences.
Qui ne connaît pas Darwin, l'immense naturaliste, auteur d'une théorie de l'évolution intitulée "L'origine des espèces par la sélection naturelle", théorie qui a révolutionné en son temps, la vision fixiste des scientifiques de l'époque et a permis l'émergence de notre vision du monde et de l'évolution.
Une théorie qui dérange encore aujourd'hui en particulier aux États-Unis où un courant fondamentaliste (=créationniste), relance régulièrement le débat...
Pour en savoir plus...
Lien : http://bulledemanou.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
beauscoop
  07 août 2019
Une bonne adaptation des commencements dans la vie de Darwin. L'essentiel est bien narré avec des illustrations attrayants sauf pour les figures des personnages qui sont, elles, affreusement dessinées. Les quelques pages en fin d'ouvrage reprennent les grandes lignes de la bd et sont instructives pour tracer le caractère de Darwin et ses motivations de naturaliste.
Commenter  J’apprécie          210
afleurdemots
  20 mai 2016
Après avoir abandonné ses études de médecine (la vue du sang le révulsait), le jeune Charles Darwin se destine, conformément aux souhaits de son père, à devenir pasteur. En 1828, il reprend donc ses études à Cambridge en vue de cet objectif. Là-bas, il fait la connaissance de John Stevens Henslow, professeur révérend qui enseigne la botanique, et avec lequel il se lie d'amitié. Ce dernier, décelant bientôt les qualités d'observation exceptionnelles de son élève et sa capacité à mettre en corrélation des faits a priori isolés pour en tirer des conclusions, le pousse à suivre des cours de géologie afin de compléter son savoir sur les sciences naturelles. Quelques temps plus tard, c'est aussi lui qui recommandera le jeune étudiant comme naturaliste à bord du Beagle, pour une expédition scientifique autour du monde. Grâce à l'appui de son professeur (et après avoir réussi à convaincre son père), le naturaliste en herbe embarque finalement sur le navire sous le commandement du jeune Capitaine Robert Fitzroy. Il emmène dans ses bagages le livre de Charles Lyell, Principles of Geology, dans lequel l'auteur élabore les thèses d'uniformitarisme. A bord, Robert McCormick, le naturaliste officiel du navire, ne peut décidément pas souffrir le jeune étudiant, insupporté par ses questionnements permanents et ses « excentricités ». Mais au-delà de cette guerre des égos, c'est surtout la confrontation de deux conceptions du travail de naturaliste qui s'opposent à travers les deux hommes. Au simple travail d'observation, Darwin préfère le travail de terrain. Sa démarche intellectuelle visant à ne pas simplement observer l'oeuvre de Dieu mais à la questionner agace profondément McCormick. D'abord septique quant aux compétences de Darwin, le commandant Fitz semble quant à lui de plus en plus apprécier les connaissances et l'esprit curieux du jeune naturaliste. Pouvant compter sur le soutien de ce dernier, Darwin poursuit ses investigations et étoffe sa collection.
Initialement prévue pour une durée de 2 ans, l'expédition s'étendra en réalité sur 5 ans. Au cours de ce périple, le jeune scientifique va progressivement voir toutes ses certitudes ébranlées. Sur le terrain, le jeune homme élevé dans la plus pure tradition chrétienne, soumet la théorie créationniste à l'épreuve des faits. D'observations en découvertes, Darwin amorce une lente réflexion qui aboutira à poser quelques temps plus tard les bases de sa théorie de l'évolution des espèces par la sélection naturelle.
* * *
Avec « A bord du Beagle », Christian Clot et Fabio Bono nous embarquent au coeur d'une aventure scientifique et humaine aussi passionnante que dépaysante ! Un album minutieusement documenté et immersif à souhait qui nous entraîne sur les traces du grand penseur de l'évolution et nous invite à découvrir l'homme qui se cache derrière le portrait du vénérable vieillard à la longue barbe blanche.
Petit-fils d'un chercheur renommé, auteur de plusieurs ouvrages scientifiques, Charles Darwin a grandi dans une famille ouverte d'esprit et aux idées libérales. le jeune homme s'intéresse à la botanique et à la géologie. Collectionneur invétéré, il affectionne particulièrement les balades en pleine nature au cours desquelles il recueille et compile méticuleusement un nombre important de spécimens.
« A bord du Beagle » relate l'embarquement et les premiers mois de voyage de Darwin au cours d'une expédition qui va changer sa vie. Revenant sur la genèse de cette expédition qui a bouleversé notre perception du monde et a été le point de départ de l'une des plus grandes théories scientifiques, ce premier volet de 48 pages met par ailleurs bien en évidence la curiosité et l'intelligence de cet esprit libre-penseur. Aux côtés du reste de l'équipage, on assiste, fébrile, à la germination de la pensée scientifique d'un homme à l'intuition géniale et au sens de l'observation hors du commun.
Mais en filigrane du portrait de ce grand homme, c'est aussi celui de toute une époque que l'on découvre. L'esclavagisme, l'élan colonialiste au nom du devoir de civilisation des peuples, le poids et l'influence des croyances religieuses et du christianisme... autant de thématiques abordées qui permettent au lecteur de s'imprégner du contexte historique de l'époque et de mesurer pleinement la portée révolutionnaire des idées de Darwin.
On est saisi par la beauté insolente de cette nature sauvage et luxuriante, magistralement immortalisée par le dessin de Fabio Bono. Spécialisé dans la BD à connotation historique, ses illustrations nous permettent de plonger de plain-pied au coeur des évènements. On se laisse avec plaisir étourdir par l'abondance de détails de ses décors richement travaillés, ses mises en scène soignées et ces grands espaces servis par une mise en page vertigineuse.
L'album se clôture par un passionnant dossier documentaire, incluant une partie de la biographie de Darwin. le tome 2 (qui viendra achever ce dyptique) devrait quant à lui s'attarder plus en détails sur les théories évolutionnistes de Darwin et aborder la seconde partie de la vie du célèbre naturaliste.
Une BD passionnante et érudite, à recommander tout particulièrement aux collégiens et lycéens afin de mieux appréhender ce grand scientifique à la trajectoire atypique !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BDGest   04 avril 2016
Biographie dessinée dans la grande tradition du genre, À bord du Beagle offre un excellent aperçu
de la genèse intellectuelle d'un des grands hommes de l'Histoire.
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   07 mars 2016
Le dessin de Fabio Bono, remarquable d’efficacité de par sa finesse, sa précision, tout en ayant soin de garder une dynamique de lecture tout au long du récit, nous emporte sans restrictions dans le sillage du Beagle.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
BazaRBazaR   10 septembre 2018
— Vous pensez vraiment que ce voyage ne compromettra en rien sa réputation ni sa carrière d'homme d'église ? Il a déjà abandonné la médecine, je ne veux pas qu'il devienne oisif.
— Je pense au contraire que l'histoire naturelle est très appropriée pour un homme d'église, et que connaître le monde en fera un meilleur pasteur.
Commenter  J’apprécie          230
boudiccaboudicca   01 mai 2016
Nous sommes tous les créatures de Dieu. Mais pourquoi alors cette guerre de survie entre des êtres qu'il a lui-même créé ? Aujourd'hui je vacille. Car je ne comprends plus... Car j'en viens à questionner la clairvoyance de Dieu !
Commenter  J’apprécie          120
beauscoopbeauscoop   07 août 2019
... Chaque animal est un prédateur et une proie. Même les plantes semblent suivre le même schéma. Un vrai champ de bataille. En est-il de même dans nos campagnes, mais à échelle trop réduite pour être observable ?

- Une question me taraude, et j'espère vos lumières pour y répondre. S'il faut se battre pour vivre, est-ce alors seulement les espèces les plus fortes qui survivent ?
Commenter  J’apprécie          62
ManouBManouB   06 avril 2016
Ma chère sœur Caroline, nous venons d'abandonner nos amis fuégiens à leur sort. Voilà une année que nous sommes partis. Et tout s'est bouleversé. Quoi qu'il arrive, je ne pourrai plus regarder le monde de la même façon. Car à vous seule, je peux le dire : aujourd'hui, je doute.
Commenter  J’apprécie          60
Marti94Marti94   15 août 2016
Des espèces marines mélangées à des espèces terrestres disparues, c’est étonnant.
Et aussi, pourquoi ces animaux géants n’existent plus ?

Cette réponse au moins est facile Charles. Ils étaient trop gros pour l’arche de Noé lors du déluge. Ce même déluge qui a peut-être mélangé vos os et coquillages.

Ma foi… C’est possible en effet.
Mais… pourquoi avoir créé des espèces pour les faire disparaître ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Christian Clot (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Clot
http://www.bdfugue.com/burton-t-1 Bande Annonce Captain Sir Richard Francis Burton par Alex Nicolavitch et Christian Clot chez Glenat
autres livres classés : darwinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox






Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
970 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..