AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean Esch (Traducteur)
ISBN : 2020438135
Éditeur : Seuil (19/08/2000)
  Existe en édition audio

Note moyenne : 3.8/5 (sur 511 notes)
Résumé :
L'inspecteur Harry Bosch a été suspendu de ses fonctions. Pour réintégrer le LAPD, il doit consulter une psychologue… Il révèle au Dr Hinojos le secret qui le hante : sa mère, une prostituée, a été assassinée lorsqu'il était enfant. L'enquête n'a jamais abouti. Malgré l'interdiction qui le frappe, il décide de retrouver son meurtrier et rouvre le dossier.
Haletant et désenchanté, un polar au charme mortel.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
nameless
  07 octobre 2018
Harry Bosch va mal. Après avoir, à peine, passé la tête de son chef à travers la fenêtre de son bureau, il est suspendu de ses fonctions, sommé de suivre une thérapie auprès d'une psychologue avant d'être fixé sur son avenir professionnel. Sylvia l'a quitté, brisant son sentiment de continuité de l'existence et son métier qui a pourtant toujours été son repère, perd son sens. Même la géologie est contre lui puisque sa maison est promise à la destruction après le dernier tremblement de terre qui rappelle qu'à Los Angeles, les habitants vivent sur une terre en gélatine qui tremblote en permanence.

Harry va très mal. C'est l'heure des bilans et il décide de mettre sa mise à pied à profit pour régler la seule enquête dont il n'a jamais osé s'approcher, celle qui concerne l'homicide commis le 28 octobre 1961 sur la personne de Marjorie Lowe, sa mère. Une vie détruite et celle de Harry marquée de manière indélébile depuis ses 8 ans enfantins.

Le dernier coyote est un pivot dans la série dédiée à Harry Bosch, car c'est le roman dans lequel le héros se déboutonne pour se mettre à nu, évoquer son enfance, régler ses comptes avec le passé. L'homme est fatigué, burn-outé, le bagage qu'il traîne avec lui depuis la guerre du Vietnam lui paraît plus lourd que jamais et il sait qu'il ne trouvera un peu de repos que lorsqu'il connaîtra le nom de l'assassin de sa mère. Déprimé et mélancolique, émouvant, Harry rouvre le dossier, recherche des témoins survivants, de Californie jusqu'en Floride, se demande pourquoi l'enquête a été bâclée et classée. Est-ce parce que Marjorie Lowe, prostituée, était une personne sans importance, qui ne comptait pas, alors que la règle morale de Harry est au contraire : « Tout le monde compte. Tout le monde ou personne »  ? Sa recherche de la vérité l'entraîne dans le monde faisandé de la politique et de la haute fonction publique, où tous les coups sont permis pour accéder au pouvoir, où toutes les alliances contre-nature ont cours, où ceux qui pourfendent publiquement tous les vices, y succombent en privé. L'épilogue réserve cependant une surprise.

Et pendant ce temps, les coyotes qui peuplaient le quartier de Harry, désorientés par le récent séisme, ont perdu leurs repères et au terme de brèves errances disparaissent un a un jusqu'au dernier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          560
Sachenka
  07 août 2016
Il y a de cela quelques années, j'ai lu quelques unes des aventures de l'inspecteur du LAPD Harry Bosch. J'avais bien aimé, mais sans plus. En tous cas, pas au point de vouloir me taper toute sa série. Puis, récemment, on m'a proposé de lire le dernier coyote et un autre de la série de Michael Connelly. Je me suis dis, « Ça y est, c'est le temps de m'y remettre. » Et je ne l'ai pas regretté. Je me suis attaché à ce détective, finalement, et j'en ai appris beaucoup sur sa vie privée. Par exemple, que sa mère avait été une prostituée (ou une escorte, du moins) avant d'être assassinée alors que son fils n'avait que neuf ans. Ce fait m'avait complètement échappé. Dans tous les cas, ce démon intérieur jouera un rôle important dans ce récit. En effet, alors qu'il est mis sur la touche, Harry Bosch décide d'investiguer à temps perdu sur ce crime datant de trente ans et toujours non résolu qui a marqué son enfance. Beaucoup d'introspection en perspective. D'autant plus que, dans le cadre de sa réinsertion dans le service de police, il doit consulter régulièrement une psychologue.
Connelly nous propose donc une enquête illégale doublée d'une mission personnelle. Et le tout fonctionne à merveille. Sans trop bénéficier du soutien de son équipe, Bosch poursuit de minces indices qui le conduiront à des révélations toujours plus importantes. Il ne s'agit plus seulement du meurtre d'une prostituée, non, mais d'un cover-up qui implique des gens dans les plus hautes sphères de la politique californienne. du grand art ! Même si le rythme est peu lent au début (et toutes ces difficultés suite à sa maison qui tient à peine debout après le tremblement de terre, un peu too much), il accélère vers le milieu (malgré l'épisode sentimental en Floride) puis s'emballe à la toute fin. Malgré cela, le suspense est suffisant pour captiver, garder prisonnier le lecteur. En tous cas, ça a fonctionné pour moi. le dernier coyote n'est peut-être le meilleur de la série, mais je trouve qu'il est idéal pour s'introduire à l'univers de Bosch.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          511
jeranjou
  30 janvier 2013
Le dernier coyote, entre rêve et réalité
En hommage à Ellroy, concernant l'assassinat de sa propre mère, Connelly écrit ce quatrième roman mettant en scène le personnage de Harry Bosch. Tout au long de ce livre, notre héros est hanté par le rêve d'un coyote sur la colline qui cherchait à fuir… mais fuir quoi, et pourquoi ? Est-ce une représentation de l'instinct animal d'Harry Bosch, toujours sur ses gardes?
Pendant la lecture de cet ouvrage, j'avoue que lorsque je fermais les yeux le soir, je me remémorais certains passages du roman et je voyais ce coyote solitaire, au regard vif et perçant en haut de cette colline surplombant la ville. Jamais un bouquin n'aura si bien porté son nom !
Ainsi, suite à une dispute violente avec son supérieur, le lieutenant Harvey Pounds, Harry Bosch est suspendu de ses fonctions au LAPD et doit consulter un psychologue, le docteur Carmen Hinijos, pour évaluer son état jugé trop agressif pour reprendre du service. Harry avoue alors à Hinijos qu'il est le fils d'une prostituée, Marjorie Lowe, assassinée en 1961. Ce meurtre non élucidé, l'avait bouleversé alors qu'il n'avait que 11 ans à l'époque. Trente-cinq ans plus tard, sans badge du LAPD, il rouvre le dossier et enquête en toute illégalité sur une piste qui le mènera vers le gratin de l'administration et de la police californienne…
Ce roman fait la part belle à l'introspection de l'inspecteur Harry, l'analyse de son passé et de ses drames personnels. Comment peut-il s'en sortir s'il ne met pas un terme à ses démons qui le hantent. On peut faire le parallèle avec « L'homme inquiet » de Mankell qui a exploité ce registre, à un degré moindre bien sûr, en mettant en scène pour la dernière fois Kurt Wallander.
Le style de Connelly reste limpide et sans fausse note. Un classique du genre. Peut-être pas le meilleur Connely, mais un bon cru tout de même. Et, attention, souvenez-vous, si vous commencez ce livre, le coyote en haut de la colline rode et vous surveille…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          450
AgatheDumaurier
  17 juin 2017
Mon premier Connelly, lu après de bonnes critiques sur Babelio, qui m'ont tentée.
L'inspecteur Harry Bosch est mis en congé forcé suite à une altercation violente avec son chef, où il lui a fait traverser la vitre...Ces hommes...On lui demande aussi de faire quelques séances de psychanalyse avec une psychologue de la police. Peu à peu, son devoir lui paraît clair : il doit résoudre un cold case, le meurtre de sa mère, prostituée, trente ans auparavant. Il a assez reculé l'instant, c'est le moment. Harry remonte la piste un peu refroidie.
Voilà le genre d'histoire qui me plaît, faire renaître un mort de ses cendres dispersées. Harry, californien mélancolique, jette son regard désabusé sur les collines de Los Angeles au crépuscule. Magnifique ambiance. Un coyote, peut-être le dernier, apparaît de temps en temps dans les maquis : c'est un miroir pour Harry. Les pièces du puzzle s'assemblent peu à peu, les témoins vieillis mentent, se taisent, ont disparu. Petit passage par l'éblouissante Floride. C'est aussi un hommage au Dahlia noir, le livre, la morte, le mythe. Bref, un roman que son atmosphère rend profond et son intrigue universel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          401
Tostaky61
  12 juin 2015
Pas de vacances pour l'inspecteur Bosch.
Notre cher Hyeronimeus, se retrouve en congé, bien malgré lui, mais son dernier éclat, faire traverser une paroi de verre à son supérieur, n'a pas été apprécié... Pourtant il avait ses raisons...
Pas de chaise longue ou de tongues pour Harry et son sale caractère. Il va mettre à profit ses jours d'oisiveté pour ressortir des archives un dossier qui le tient particulièrement à coeur, une affaire non résolue vieille de 35 ans.
Et pour arriver à ses fins et résoudre cette énigme, il va jouer avec le feu (au propre comme au figuré).
Une fois de plus Connelly m'a tenu en haleine jusqu'à la dernière page, une fois de plus j'ai dévoré son roman.
Bon, ben comme je suis gourmand, je vais surement en reprendre...
Un Connelly sinon rien...
Commenter  J’apprécie          401
Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
Tostaky61Tostaky61   12 juin 2015
Ils ne sont plus très nombreux à vivre dans les collines. Près de chez moi, en tous cas. A lors, chaque fois que j'en vois un, je me dis que c'est peut-être le dernier. Vous comprenez ? Le dernier coyote. Et je crois que ça me ferait de la peine si c'était vrai, si je n'en revoyais plus jamais.
Commenter  J’apprécie          290
SachenkaSachenka   29 juillet 2016
- Voyez-vous, jeune homme, je crois qu'on ne rencontre qu'une fois dans sa vie la personne qui est faite pour vous. Le jour où vous croyez l'avoir rencontrée, accrochez-vous à elle de toutes vos forces. Peu importe ce qu'elle a fait dans le passé. Cela importe peu. Seul le présent compte.
Commenter  J’apprécie          282
carrecarre   20 mai 2012
Elle attendit, mais il en resta là. Il avait décidé, avant même de se rendre à Chinatown, de ne pas se laisser faire. Il l'obligerait à lui sortir tous les mots de la bouche.
-Vous voulez bien me faire part de vos remarques, inspecteur Bosch ? demanda-t-elle finalement. Tel est le but de...
-Tout ça, c'est des conneries, voilà ce que j'ai à dire. C'est totalement bidon. Rien d'autre.
Commenter  J’apprécie          190
jeranjoujeranjou   12 février 2013
De nouveau, il rêva du coyote. L’animal marchait sur un sentier au sommet des collines, là où il n’y avait ni maisons, ni voitures, ni êtres humains. Il se déplaçait très vite dans l’obscurité, comme s’il essayait de s’enfuir.
Mais Bosch était chez lui et connaissait le terrain. Il savait que l’animal parviendrait à s’échapper. La chose qu’il cherchait à fuir n’était pas très claire, jamais visible. Mais elle était là, derrière lui dans le noir.

En plein affaire de meurtre d'enfant, les réminiscences de son passé difficile remontent à la surface durant son sommeil. Bosch réincarné en animal solitaire et traqué?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
ieo9ieo9   24 novembre 2016
— [...] Toutefois, j'ai encore une question à vous poser avant d'en finir avec vous. Pourquoi? Pourquoi vous donner tant de mal pour une histoire si ancienne et si insignifiante?
Bosch le dévisagea longtemps avant de répondre.
— Parce que tout le monde compte, Mittel. Tout le monde.

" [...] However, I have one other question before you go off. Why, Detective Bosch? Why were you bothering with something so old and so meaningless?"
Bosch looked at him for a long time before answering.
"Because everybogy counts, Mittel. Everybody."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Michael Connelly (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Connelly
Frissons et effrois à tous les étages Tous les titres à retrouvez : https://www.librest.com/nos-selections/voir-toutes-nos-selections/les-barbares/liste,1048-814.html?modeAffichage=liste&librairie=Le-Genre-Urbain&isMedialog=&nbResult=32&tri=SortDatParut&debut=0
- "LES GRANDS PROCÈS DE L'HISTOIRE. DE L'AFFAIRE TROPPMANN AU PROCÈS D'OUTREAU", PIERRAT EMMANUEL, MARTINIERE BL - "REDEMPTION", RONAN VANESSA, RIVAGES - "LES BIENVEILLANTES", LITTELL JONATHAN, GALLIMARD - "LE LIVRE NOIR DES SERIAL KILLERS - DANS LA TETE DES TUEURS EN SERIE", BOURGOIN STEPHANE, POINTS - "LE SILENCE DES AGNEAUX", HARRIS THOMAS, POCKET - "UN SINGULIER GARÇON", SUMMERSCALE KATE, 10 X 18 - "L'ORANGE MECANIQUE", BURGESS ANTHONY, ROBERT LAFFONT - "LE POETE", CONNELLY MICHAEL, LGF - "L'ETRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE", STEVENSON R L., GALLIMARD - "EICHMANN A JÉRUSALEM", ARENDT HANNAH, GALLIMARD - "AVENUE DES GÉANTS", DUGAIN MARC, GALLIMARD - "UNE SI JOLIE PETITE FILLE - LES CRIMES DE MARY BELL", SERENY GITTA, POINTS - "L'ELIMINATION", PANH RITHY, LGF - "DE SANG-FROID", CAPOTE TRUMAN, GALLIMARD - "MONSTER INTEGRALE DELUXE T1", NAOKI URASAWA, KANA - "LA BARBARIE DES HOMMES ORDINAIRES", DANIEL ZAGURY, L'OBSERVATOIRE - "BLACK-OUT", DELARUE CECILE, PLEIN JOUR - "LA MORT EST MON METIER", MERLE ROBERT, GALLIMARD - "MON AMI DAHMER, BACKDERF DERF, POINTS - "CALIFORNIA GIRLS" LIBERATI SIMON LGF CE SOIR JE VAIS TUER L'ASSASSIN DE MON FILS EXPERT JACQUES LGF RAGE NOIRE THOMPSON JIM RIVAGES LA DEPOSITION ROBERT-DIARD PASCALE GALLIMARD UNE SAISON DE MACHETTES HATZFELD JEAN POINTS DANS LA TETE DES TUEURS DE MASSE COLLECTIF INCULTE LES ARPENTEURS ROMAN ZUPAN KIM GALLMEISTER
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Michael CONNELLY : les titres avec Harry Bosch

Quand Harry se souvient des tunnels du Vietnam...

LE DEGOUT DE L'OEUF EN GELEE
LES EGOUTS DE SAÏGON
LES EGOUTS DE LOS ANGELES
LOS ANGELES ECHO

11 questions
224 lecteurs ont répondu
Thème : Michael ConnellyCréer un quiz sur ce livre
.. ..