AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782213665993
816 pages
Éditeur : Fayard (24/08/2011)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 7 notes)
Résumé :
L’histoire de Sylvia, agrégée de mathématiques et de Louis, critique de cinéma, qui vivent une relation inclassable. Chacun essaie de se convaincre que rien entre eux n’a d’importance, mais le destin se charge de leur faire admettre qu’un amour éternel les relie l’un à l’autre.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
sandrine57
  26 janvier 2012
Louis Schlessinger et Sylvia Delaunais se croisent par hasard dans Paris. Ils se sont aimés autrefois et là, pourtant, ils se reconnaissent à peine. Il est critique de cinéma, elle est agrégé de mathématiques et scénariste à l'occasion. Il est ambitieux, elle est rêveuse et s'échappe volontiers à Davos comme le héros de la montagne magique, son livre de chevet. Cette rencontre fortuite va tout de même relancer une relation qui aura traversé leur vie comme un cours d'eau lent et régulier.

En alternant passé et présent, Isabelle COUDRIER nous raconte le parcours long et chaotique de ce couple hors norme. de l'amour, ils connaissent toute la théorie mais ils ne savent l'appliquer à leur relation. Est-il possible de s'aimer toute une vie sans se le dire? Sans même se l'avouer à soi-même? Difficile de laisser un sentiment régir sa vie et nos deux héros vont s'efforcer de le nier, en dépit des faits. Aucune autre personne ne leur convient, c'est sans doute un signe. Vaincus, ils vont finir par se marier mais encore une fois sans parler d'amour et sans rien changer à leur mode de vie.
Voilà un roman que je n'ai pas dévoré, loin s'en faut! Mais au fil de ma lecture, je me suis rendue compte que j'y revenais avec plaisir, que je m'attachais petit à petit à Sylvia et Louis, que je me laissais bercer par le rythme lent de leur histoire.
C'est un premier roman et il n'est pas exempt de défauts. le premier est qu'il est trop long, beaucoup trop long. A croire que l'auteure ne s'est aucunement freinée, donnant libre cours à une prose qui aurait méritée d'être recentrée.
C'est un livre étrange qu'au final j'ai apprécié sans être transportée. Peut-être une auteure à suivre...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
BVIALLET
  25 mai 2012
Sylvia n'est pas bien dans sa peau. Elle aurait aimé vivre dans un sanatorium comme une héroïne de son livre de chevet « La Montagne magique » de Thomas Mann. Elle pense ne pas être une vraie femme car sa mère le lui a répété pendant toute sa jeunesse. Louis est à la fois timide, complexé et ambitieux. Sylvia ne se passionne que pour les maths et participe fortuitement à l'écriture de quelques scénarios. Lucien est un vrai passionné de cinéma. Il abandonne Polytechnique pour pouvoir devenir critique à « La Revue du cinéma ». Ces deux-là se rencontrent par hasard et tombent amoureux, ou du moins le croient-ils, sur une série de malentendus. Au début, Sylvia est invitée à un festival en province où elle rate son intervention. Louis devient rédacteur en chef et intrigue pour prendre la place du patron. Ils sont séparés. Puis, retour en arrière. Les visites et les séjours chez la grand-mère de Louis, puis chez les parents de Sylvia. Aussi bien assortis que la carpe et le canard, les deux tourtereaux mettent un temps fou à passer aux « choses sérieuses » et ce n'est que le début d'une longue et improbable liaison.
Roman de (non)amour psycho-social, bluette sentimentale, délayée, distillée, tartinée à l'infini, cet énorme pavé de 814 pages semble particulièrement indigeste. Mme Coudrier n'a pas su ou voulu resserrer son intrigue sur l'essentiel (250 pages auraient largement suffi pour une histoire aussi simplette). Elle se perd dans des descriptions tout ce qu'il y a de minutieuses, dans des explications sans fin de paradoxes psychologiques assez ennuyeux et dans des digressions plus ou moins indispensables. On a l'impression qu'elle veut tout décrire sans rien laisser de côté. le résultat c'est que toute cette accumulation de données souvent inutiles lasse assez vite et que le bouquin finit par tomber des mains. Quand donc les auteurs et les éditeurs arriveront-ils à admettre qu'un gros livre n'est pas obligatoirement un bon livre ? Cependant ce livre n'a pas que des défauts. le lecteur y fera bien des découvertes sur le petit microcosme snobinard et faisandé du cinéma (Cahiers du Cinéma, festivals, Cinémathèque, Fassbinder, Murnau, le Champollion, la manière de monter un scénario, le rôle des producteurs, les méthodes de financement) et là, on aurait aimé qu'on nous ajoute un peu plus de vitriol dans toute cette eau de rose. Néanmoins ce volet sent vraiment le vécu. Etant scénariste pour le cinéma, l'auteur sait de quoi elle parle. Alors, que penser de cet énorme premier roman ? Comme nous n'aurons pas la cruauté de le jeter aux chiens, nous dirons simplement que c'est très loin d'être le chef d'oeuvre de l'année...
Lien : http://www.etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mamartin
  10 juillet 2012
Une histoire d'amour hésitante et difficile entre deux jeunes gens qui peinent au jour le jour dans les relations sociales.
Le début est laborieux, le milieu est passionnant et j'attendais le dénouement avec impatience, la fin s'essoufle, les personnages se noient dans leur incapacité à s'aimer et à vivre, le dénouement est déroutant et presque décevant.
Commenter  J’apprécie          30
Sand94
  03 octobre 2011
Sylvia Delaunais, agrégée de mathématiques et scénariste, eut une liaison assez longue avec Louis Schlessinger, jeune homme passionné de cinéma, critique dans la Revue qui a beaucoup à voir avec Les Cahiers du cinéma. le roman raconte donc deux époques de leur liaison en plusieurs parties. La première se situe dans le présent, lors d'une soirée Sylvia et Louis se revoient plusieurs années après leur liaison. Les parties suivantes racontent les différentes étapes de leur liaison dans les années 90. La fin du roman renoue avec le présent. Voici pour l'essentiel de l'intrigue.
Tout ce roman est donc construit sur cette liaison centrale, et l'analyse plus ou moins psychologique des deux principaux personnes.
Lien : http://leslivresdegeorgesand..
Commenter  J’apprécie          30
Georgekirrin
  19 avril 2019
Je suis sous le charme de la plume singulière et élégante de cette auteure . Ses romans sont empreints d'une ambiance mélancolique, ses personnages sont touchants de fragilité, la nostalgie de l'enfance est très présente.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MamartinMamartin   26 juin 2012
Louis fut le premier à inviter Sylvia à passer quelques jours chez sa grand-mère de province. Ils avaient tous les deux l'âge des premières fois. Les premières fois de Louis tombèrent sur Sylvia, les premières fois de Sylvia tombèrent sur Louis. Cela suffit parfois à enchaîner pour toujours, l'une à l'autre, deux âmes fragiles.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3925 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre