AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782809823509
352 pages
L'Archipel (10/01/2018)
3.73/5   90 notes
Résumé :
En posant les yeux sur ce tableau de Matisse, Marion ignorait quels terribles secrets elle allait déterrer... Étudiante en droit et en histoire de l'art, Marion revient à Apt auprès de ses parents à l'occasion d'un stage chez Fabien Goldberg, notaire et homme politique à la carrière prometteuse. Troublé par le charme et l'enthousiasme de la jeune fille, celui-ci l'invite dans le domaine familial et lui fait admirer quelques peintures de grands maîtres. Une toile de ... >Voir plus
Que lire après Après les ténèbresVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (31) Voir plus Ajouter une critique
3,73

sur 90 notes
5
12 avis
4
11 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis
Marion, engagée comme stagiaire chez un notaire près de chez ses parents dans le Lubéron, voit un jour chez les parents de son patron, un tableau de Matisse disparu pendant la seconde guerre mondiale.
La jeune femme étudie l'Histoire de l'art et sa soeur, avocate fait partie d'une association qui restitue les biens confiqués aux Juifs par les nazis.
Commence alors tout doucement une enquête mais c'est sans compter sur l'amour qui s'installe.
Marion a levé le voile sur une affaire qui va bouleverser sa vie et la vie des descendants d'escrocs.
J'ai lu cette histoire avec beaucoup d'intérêt pour le thème, pour la région bien décrite par l'auteure.
Le personnage de Marion est sympathique, celui du notaire également bien que tout cela soit rempli de clichés mais ce point ne m'a pas trop dérangé.
La famille de Marion est adorable.
Martine Delomme avait en main un thème riche, celui de la recherche de biens de valeur volés aux Juifs mais elle l'a trop enrobé de détails mielleux.
Dommage !
N'empêche, je l'ai lu avec beaucoup d'intérêt, me laissant distraire par des détails inutiles, mais je fais partie de la gent féminine et je craque encore pour les romances même si elles sont teintées de noir.


Commenter  J’apprécie          480

Ce livre m'a été imposé comme sélection, parce que je n'avais pas acheté le livre trimestriel de club.Soit. J'ai donc entrepris la lecture, mais, je l'avoue, avec quelques a priori et de l'agacement.

le roman, qui est censé être un policier, démarre vraiment lentement, et je n'ai pas tellement adhéré à l'écriture, certes agréable mais sans reliefs et pas exempte de clichés, comme la mère, Victoire, contente de réunir " sa nichée " ;et quand Marion, la plus jeune de ses enfants , tombe amoureuse du beau notaire ténébreux plus âgé, dans l'étude où elle est stagiaire, je me suis dit" aïe!", un sirop bien gluant encore!

Cependant, je me suis accrochée, car le thème me plaisait, à savoir les oeuvres d'art volées par les nazis durant la seconde guerre mondiale aux familles juives. C'est cet aspect qui est pour moi le point fort de l'histoire.Celui qui fait rebondir l'intrigue, l'enquête menée sur la famille de Fabien ( le charmant notaire au regard mélancolique ...) par Marion ( la jeune étudiante énamourée...) et sa soeur , avocate,bénévole dans une association s'occupant des biens dont les Juifs ont été spoliés .Cela les conduira à de bien surprenantes ( et glauques) révélations. ..qui bouleverseront tous les projets.La fin est pleine de surprises!

Un avis finalement en demi-teintes, car si le thème est prenant, le style et le convenu des situations ne m'ont pas convaincue.Mais j'ai une remarque à faire: je suis respectueuse et admirative de ces auteurs, comme Martine Delomme, qui sont venus tard à l'écriture, et ont réussi à être publiés. Bravo à eux, c'est si difficile de se faire éditer!


Commenter  J’apprécie          285
J'essaie de me souvenir comment j'ai réussi à tomber sur ce livre...
Il me semble que c'était en parcourant une brocante, je suis tombée sur la version non corrigée de celui-ci.
J'étais perplexe à l'idée de le lire, ce n'est pas forcément le genre que j'adule en général. Et pourtant, j'ai bien réussi à rentrer dans l'histoire, ça n'a pas été un coup de coeur mais il se laisse tranquillement feuilletée.

En résumé, Marion est une étudiante en Histoire de l'Art. Elle est jeune, belle, très sérieuse, intelligente ( Bref, le cliché de la fille parfaite que tout le monde adore, impossible de la détester...). Pour se gagner un peu d'argent, elle est prise comme secrétaire de remplacement chez un notaire, Fabien Goldberg. Inutile de vous préciser qu'un lien important va se créer entre ces deux-là. Les familles des deux protagonistes sont de religion juive, l'une est campagnarde et réussit à trouver un équilibre financier prospère grâce aux liens chaleureux et l'entraide qui les lie entre eux. L'autre est riche, seul l'argent à le pouvoir.
Marion va retrouver dans la collection artistique du père de Fabien, la toile d'un maître peintre qui va tout faire basculer...

L'histoire se laisse lire, l'écriture de l'auteur est simple, elle arrive à nous transmettre les sentiments de ses personnages sans difficulté. On retrouve un point de vue omniscient, et c'est un très bon choix car il y a de nombreux personnages. le côté "intrigue policière" du roman en fait un bon assortiment, c'est ce qui m'a permise de finir le livre et de vouloir en savoir davantage. Honnêtement pour le reste, c'est réellement un cliché total. En bref, quasiment tous les personnages ont des brillantes carrières, ils ont tous énormément de qualités, ils sont tous beaux... presque aucun défauts. J'ai réussi, cependant, à m'attacher à quelques personnages sauf un...le personnage de Marion, la protagoniste. Je l'ai trouvé insupportable.
On ne s'attend pas non plus à la tournure des événements qui empire chaque fois un peu plus jusqu'au "boom" final.

Après les ténèbres, c'est le livre que l'on trouve par hasard, qui ne déplaît pas forcément mais qui ne restera pas dans les mémoires.
Commenter  J’apprécie          220
Un très bon moment de lecture, avec des personnages attachants, du suspense et des thèmes originaux.
Marion partage sa vie entre Bordeaux, ville où sa soeur est avocate et où elle est encore étudiante , et la région d'Apt où ses parents tiennent une confiserie familiale prospère.
Marion va rencontrer Fabien Goldberg, notaire et maire de la commune, à l'occasion d'un stage dans son étude près d'Apt. Malgré la différence d'âge, ils vont être attirés l'un par l'autre. Mais à l'occasion d'une fête chez Fabien, Marion découvre un étrange tableau ...
On va notamment suivre une enquête avec de nombreux rebondissements sur une collection d'oeuvres d'art et un mystérieux galeriste. L'enquête va plonger Marion et sa soeur Béatrice, mais aussi la famille de Fabien, dans un passé bien trouble, au temps de la Seconde Guerre mondiale.
Commenter  J’apprécie          250
Je vous parle aujourd'hui d'un roman de Martine Delomme, dont je découvre la plume aux éditions l'Archipel.
Une lecture que j'ai pris plaisir à découvrir, mais il faut le dire difficilement classable, c'est un roman, une histoire, telle qu'en vivent beaucoup de personnes comme vous et moi, tous les jours. C'est un moment de vie, où se croisent des destins de tous bords, où se font des rencontres inattendues.
Difficiles de savoir si on fait les bons choix en écoutant ce que nous dicte notre instinct, c'est ce que va découvrir Marion, qui pense agir comme il se doit sans savoir si cela ne va pas modifier son avenir ainsi que celui de Fabien. le monde de l'art sur fond de seconde guerre mondial, des oeuvres volées, vendues par les Allemands, dont on n'a plus aucune trace.
Lien : https://livresque78.wordpres..
Commenter  J’apprécie          210

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
- Lorsque vous m'avez montré la collection de tableaux de votre père, j'ai remarqué un Matisse, Soleil couchant à Collioure...Je vous ai dit que ma sœur était bénévole dans une association qui recherche le biens culturels volés. Il m'arrive de l'aider dans ses investigations.
- Le tableau,....il est toujours considéré comme disparu.
Commenter  J’apprécie          140
Elle ne comprendrait jamais comment deux personnes qui s'étaient aimées, qui avaient décidé d'avoir des enfants ensemble, pouvaient se détester au point de faire peser le fardeau de leur haine sur le destin de leur progéniture.
Commenter  J’apprécie          92
- Il faut ouvrir un dossier au nom de Marine Moreau.
- Ah! Vous êtes sûr que ce n'est pas plutôt Marilyn Monroe ,
- Je vous avoue que je ne sais pas trop, dit-il en riant. Mon père ne peut pas supporter l'idée de me voir devenir vieux garçon. Il m'envoie très souvent une de ces créatures superbes en consultation.
Commenter  J’apprécie          50
Marion était une jeune femme merveilleuse n'avait jamais cessé de la surprendre et de la ravir. Titulaire d'un master de droit à 23 ans, elle étudiait l'histoire de l'art à Bordeaux.
Commenter  J’apprécie          70
Fabien les regarda s'éloigner et jugea qu'il n'avait plus rien à faire ici. Il redoutait de laisser paraître combien le comportement de son père le troublait. Il constata que l'après-midi était déjà bien avancé. Il avait promis de revenir au plus vite chez Hannah. Perplexe, il quitta la galerie.
Commenter  J’apprécie          30

autres livres classés : notaireVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (208) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2786 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..