AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803671700
128 pages
Le Lombard (02/11/2018)
3.99/5   55 notes
Résumé :
Texas Jack est un as du revolver. Mais contrairement à sa légende, il n'a jamais exercé ses talents ailleurs que dans un cirque. Il reçoit un jour un défi : partir à l'Ouest, affronter le sanguinaire Gunsmoke et sa horde de tueurs. La mission est suicidaire, mais impossible de refuser sans perdre sa réputation.
Heureusement pour Texas Jack, Gunsmoke est aussi la cible du marshal Sykes...
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,99

sur 55 notes
5
6 avis
4
14 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis

marina53
  22 janvier 2020
Quelques riches hommes d'affaires et d'état veulent à tout prix asseoir leur autorité, chasser tous les misérables colons, détruire les petites parcelles pour en faire des exploitations à grandes échelles et semer la terre. Qu'importe la loi ! Pour ce faire, ils comptent sur la bande de Gunsmoke. Des tueurs à gages sans aucun scrupule qui n'hésitent pas à tirer sur tout ce qui bouge... Et l'État Fédéral laisse faire...
Ailleurs, dans l'Ouest américain, l'on se bouscule pour assister au grand spectacle sous le chapiteau. Un spectacle grandeur nature où se côtoient bandits sanguinaires et indiens cruels. Heureusement que Texas Jack, Wild Ryan Greed, son inséparable second, l'éblouissante Amy O'Hara et le fidèle Kwakengoo arrivent en sauveurs ! Ils ne manquent pas une occasion de montrer leurs exploits, notamment Texas Jack, le soi-disant tireur le plus rapide de l'Ouest. À la fin de la représentation, un certain William Samuel Thornton, représentant du gouvernement, fait état du chaos installé par la bande de Gunsmoke. Et lui demande tout simplement de se confronter à cet homme. Lui qui incarne l'image même du héros courageux et déterminé. Pour quelqu'un qui n'a jamais que tiré à blanc sur des assiettes, l'enjeu est énorme. Mais peut-il refuser et ternir son image...
Texas Jack est un héros de pacotille, s'illustrant dans des shows dans lesquels, aux côtés de sa bande, il sauve la veuve et l'orphelin. Évidemment, il n'a jamais tiré sur personne. Alors, quand le gouvernement le sollicite pour tuer l'effroyable Gunsmoke, il ne se considère évidemment pas à la mesure, même si l'armée vient l'aider. Texas Jack, bel homme, fort, rapide et fin tireur, saura-t-il être à la hauteur ? Pierre Dubois nous emmène en plein Ouest sauvage, où seules la force et la témérité prévalent, et nous convie à une traque et un duel explosifs et jouissifs. de part la taille de cet album, l'auteur prend le temps de développer ses personnages, que ce soit Texas Jack, Amy, la seule femme parmi tous ces mâles ou encore Sykes, une aide inattendue et plutôt bienvenue. La mise en scène est impeccable, le scénario, bien que sans grande surprise, finement huilé, les dialogues percutants, denses et teintés d'humour parfois et une fin émouvante. Graphiquement, Dimitri Armand, de par son trait fin et son découpage efficace, nous offre de très belles planches, à la fois sauvages et violentes.
Un album réussi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
Crossroads
  29 décembre 2018
Texas Jack est un héros...en carton.
Tête d'affiche du Wild West Show, il officie avec sa cohorte d'aminches pour le plus grand plaisir des amateurs de duel au soleil sur fond d'Ennio Morricone.
Le gars est rapide, c'est un fait, mais ne compte à ce jour, à son tableau de chasse, que de bien innocentes assiettes fracassées à balles réelles.
Aussi, lorsque proposition lui fut faite de se rendre dans le Wyoming afin de terrasser l'un des plus féroces rascals de tout l'Ouest, Gunsmoke le boucher, c'est non sans une certaine et bien légitime appréhension que notre Jacquot s'y rendit, la boule au ventre et le sac à vomi à portée de mimine.
On ne s'improvise pas sauveur de l'humanité du jour au lendemain, soit dit en passant sans vouloir t'offenser, l'ami.
Préquel à l'excellentissime Sykes, ce Texas Jack fleure bon la poussière et le sang.
Sous la plume habile de Pierre Dubois et la patte non moins experte de Dimitri Armand, il nous convie à une traque au salopard hyper jouissive.
Le scénario semble écrit à l'avance puis parvient finalement à surprendre en prenant un tournant des plus cocasses.
S'il est un argument à avancer, c'est ce coup de crayon qui n'en finit pas de vous caresser la rétine.
Précis, nerveux, au service de pleines planches à la beauté saisissante, il est un régal des yeux et une force plus que vive de ce nouvel opus épique.
Certaines cases ne sont pas sans rappeler furieusement celles du mythique Frank Miller, dessinateur passé maître dans l'art du noir et blanc - cf Sin City – contrairement à Stendhal et Jeanne Mas qui, eux, excellaient dans le rouge et le noir, c'est dire le niveau pratiqué ici-bas.
P'tit clin d'oeil amusant avec le personnage de Booth, véritable orfèvre du tromblon mortifère, et troublant jumeau de notre Pierre Dubois national.
Texas Jack apparaît comme un western d'une violence inouïe mais saura contenter tout amateur de wild wild west avec de vrais morceaux de touchante adoration à l'intérieur.
À déguster sans modération.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          465
bibiouest
  12 février 2019
Un bon western dans la tradition du travail bien fait, un manque d'originalité dans le dessin, mais le scénario est impeccable, Texas jack est un personnage attachant en héros dépassé par ce qui lui arrive. Un prequel réussit.
Commenter  J’apprécie          550
Dionysos89
  13 janvier 2019
Régulièrement la collection Signé des éditions Le Lombard publie des bandes dessinées sous forme de romans graphiques avec toujours des associations scénariste-dessinateur intéressantes. Ici, ce sont Pierre Dubois et Dimitri Armand qui sont réunis pour réaliser un western au fin fond du Far West.
En plein coeur du XIXe siècle, le Far West américain est la proie des aventuriers les plus sanguinaires et prêts à tout. Dans ce contexte, sévit Gunsmoke, un chef de troupe qui se croit tout permis et est encouragé en cela par des magnats locaux qui veulent faire fuir les rares populations restantes et récupérer leurs terres pour s'enrichir. Cette situation inquiète fortement les dirigeants des États-Unis et recherche une solution à ce problème posant la question d'un arrêt des fronts pionniers colonisateurs de l'Ouest. Nous faisons alors la rencontre de Texas Jack en pleine représentation dans son cirque, en compagnie de Wild Ryan Greed, Amy O'Hara dite la « Panthère de l'Ouest » et Kwakengoo, le « Peau-Rouge noir ». Tout un programme donc, surtout quand ces petites caïds circassiens sont sollicités pour partir à l'Ouest.
La difficulté de Texas Jack est forcément de s'accommoder de son inexpérience face à la terrible mission qui lui est confiée : arrêter net le massacreur qu'est Gunsmoke, au péril de sa vie s'il le faut. Pierre Dubois signe là un scénario certes très classique, mais qui se tient de bout en bout. On peut hésiter sur la crédibilité du protagoniste à tenir une telle histoire. Il faut sûrement bien s'immerger dans l'esprit « Far West » pour se dire que finalement un as du revolver, expérimenté ou non, peut être crédible dans ce type de missions. On sent également la volonté de créer volontairement un héros bancal, en contrepoint du marshal Sykes qui réapparaît dans cette aventure en mentor et protecteur, que nous devions déjà à ce duo d'auteurs.
Graphiquement, les choix faits par Dimitri Armand sont intéressants. Comme souvent, ce sont les plus grandes illustrations qui retiennent l'attention, là où le paysage est le plus présent, où les détails humains sont très travaillés et qui sont renforcés par un encrage puissant. Ce trio de remarques baisse en qualité sur certaines cases, forcément, quantité oblige : un roman graphique de cent vingt pages, ça fait long à produire. Et ce sont bien souvent les visages qui en pâtissent. Malgré tout, il y a de sacrés moments dessinés à découvrir, les retournements de situation étant bien appuyés par le dessin.
En somme, les amateurs de westerns seront forcément conquis par ce Texas Jack bien mené par Pierre Dubois et Dimitri Armand. L'ensemble est efficace et se lit avec intérêt, même si le classicisme pourra rebuter certains lecteurs. Merci aux éditions Le Lombard pour cet envoi dans le cadre de l'opération Masse Critique de Babelio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
Oliv
  08 décembre 2018
Un simple coup d'oeil au contenu de ma bibliothèque permet de se rendre compte que je lis pas mal de BD et, depuis quelque temps, beaucoup de westerns... Pourtant, la BD western est un genre qui m'est presque totalement inconnu ; il faut dire que ce sont souvent des séries, parfois interminables, alors que je suis plutôt porté sur les one-shot... Et d'un autre côté, les traditionnelles 48 pages me paraissent souvent insuffisantes pour développer une bonne histoire et de bons personnages. Face à ce dilemme, j'ai trouvé mon compte avec "Texas Jack", une excellente BD western de 120 pages signée Armand et Dubois. Quelle surprise en découvrant que ce monsieur Dubois n'est autre que Pierre, dont on connaît l'érudition en matière de folklore, de mythes et de légendes, et qu'on imaginerait donc plutôt dans un registre fantasy... Mais le fameux elficologue a plusieurs cordes à son arc !
Contrairement à ce que pourrait laisser croire le titre, l'album ne se focalise pas seulement sur Texas Jack. Certes, celui-ci est au coeur de l'intrigue, laquelle est très bien résumée en quatrième de couverture : un as de la gâchette opérant dans un cirque inspiré du Wild West Show de Buffalo Bill va devoir parcourir les étendues désertiques du Wyoming pour se mesurer à un bandit bien réel... Mais si Texas Jack est le héros de l'histoire (quasiment l'anti-héros, en fait), ses compagnons de route, qu'il s'agisse de ses collègues du spectacle ou des hommes du marshal Sykes rencontrés en chemin, n'ont rien de simples faire-valoir. Chacun d'entre eux a sa propre personnalité et bénéficie de scènes le mettant en valeur. C'est un avantage indéniable d'un format long, on prend le temps de s'attarder sur des épisodes peut-être pas essentiels mais qui contribuent à donner de l'épaisseur à l'ensemble. L'intrigue est conçue comme une progression assez lente (il ne faut pas s'attendre à une suite ininterrompue de scènes d'action, même s'il y en a) vers la confrontation avec l'abominable Gunsmoke... laquelle n'aura rien d'un pétard mouillé, comme en témoigne la spectaculaire double page constituant le point d'orgue de l'album et qui m'a tiré un soupir d'admiration. Chapeau l'artiste !
En feuilletant l'album la première fois que je l'ai vu en librairie, je n'ai pas accroché au style graphique de Dimitri Armand ; mais finalement, tout au long de ma lecture, je n'ai cessé de lui trouver beaucoup de qualités, notamment dans la représentation des personnages : de vraies "gueules", des visages marqués et marquants comme on en voit au cinéma. Bref, sur le fond comme sur la forme, cet album est pour moi une franche réussite. S'il fallait lui trouver un défaut, ce serait peut-être un côté verbeux qui apparaît çà et là : Pierre Dubois est un conteur-né et cela se ressent dans quelques tirades qui auraient gagné à être élaguées... Nous sommes habitués aux cow-boys taciturnes, si bien qu'il est un peu choquant de les voir s'épancher. Les auteurs nous gratifient par ailleurs de certaines scènes muettes très efficaces.
J'ignore si "Texas Jack" pourra toucher un public peu friand de western. En revanche, il est à recommander à tous les amateurs du genre. On notera que je n'ai pas lu "Sykes", la précédente BD du duo Armand-Dubois dont "Texas Jack" fait office de préquelle, et cela ne m'a pas empêché de me régaler avec celle-ci.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224


critiques presse (3)
Sceneario   06 décembre 2018
Tout est là pour en avoir plein les yeux. La mise en scène, les cadrages et surtout, les somptueuses couleurs. Le nouveau chef d'oeuvre du duo Dubois & Armand, après Sykes, toujours dans la superbe collection Signé du Lombard. Une oeuvre à ne surtout pas rater !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   30 novembre 2018
Personne ne se sentira lésé par la marchandise : saloons enfumés, duels crépusculaires, regards crispés et cavalcade à l’horizon, la liste est complète. Dommage que l’aventure n’offre guère d’accroche en dehors des poncifs déjà mille fois vus.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   26 novembre 2018
Reprendre dans le même univers, après un one-shot tel que Sykes, n’était pas gagné d’avance. Mais grâce à l’ingéniosité de Pierre Dubois, qui renouvelle l’intérêt du récit, le défi est relevé. Texas Jack est un divertissement tout aussi agréable que son grand frère.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   09 décembre 2018
Toutes ces étoiles, ce grand silence, ce calme... C'est la première fois que je contemple de telles immensités... J'en ai le vertiges! ici c'est comme si tout était plus vrai. Sans artifices, sans trucages, sans fioritures... On se sent tout petit et grand à la fois.
C'est là qu'on se demande pourquoi il y en a qui sont prêts à tuer, bruler, détruire rien que pour posséder une poignée de poussière!!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
OlivOliv   08 décembre 2018
Les bandits se rapprochent, tiens bon... Tiens bon les rênes, Tom... !
Malheur ! Malheur, l'or est maintenant aux mains des bandits...
Mais... Mais peut-être pas pour longtemps...
Car j'entends venir au galop...
Oui... C'est bien Texas Jack ! Le grand Texas Jack et son inséparable second Wild Ryan Greed...
Et l'éblouissante Amy O'Hara : la "Panthère au Fouet" !
Ainsi que le fidèle Kwakengoo, le Peau-Rouge Noir !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
OgrimoireOgrimoire   15 janvier 2019
Qui parle d’aller vous faire trouver la peau, Jack ? Il n’est pas dans notre intérêt de faire de vous un martyr, c’est aller à l’encontre de notre but. Vous devez sortir vainqueur ! On vous demande une présence, un rôle. Quatre héros pareils à des drapeaux. Vous n’aurez même pas à monter, la cavalerie qui vous accompagnera s’en chargera le moment venu.
Commenter  J’apprécie          10
Erik_Erik_   08 avril 2021
Toutes ces étoiles. C'est la première fois que je contemple une telle immensité.
Commenter  J’apprécie          60
lechristophelechristophe   21 février 2019
Bacon y en a... Mais pour les oeufs, désolé, les chevaux ont pas pondu c'matin. La pleine lune sans doute...
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Pierre Dubois (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Dubois
Payot - Marque Page - Pierre Dubois - Texas Jack
autres livres classés : westernVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4362 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre