AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1443168521
Éditeur : Scholastic (01/05/2018)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Adaptée pour la première fois en bande dessinée, Parvana : Une enfance en Afghanistan, un roman primé portant sur la loyauté, la survie, la famille et l'amitié dans des circonstances extraordinaires durant le règne des talibans.

Âgée de onze ans, Parvana vit avec sa famille dans un édifice bombardé à Kaboul, la capitale du pays. Son père, professeur d'histoire avant que les bombes ne fassent exploser l'école et ne détruisent sa santé, travaille sur un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
TeamAlainLecture91
  04 janvier 2019
Parvana est une jeune fille qui vit à Kaboul où les femmes ne peuvent pas sortir sans un homme à leur côté ,et doivent impérativement se voiler afin de ne pas se montrer. Elle vit avec son père, sa mère, sa grande soeur et son petit frère. Son père, ancien professeur, est totalement contre le port du voile, et emmène sa fille avec lui tous les jours pour vendre leurs objets de valeur. Idrees, un ancien élève, porte plainte contre lui, et le père de Parvana se retrouve en prison. Sans son père, sa famille risque de mourir car son petit frère est trop jeune pour sortir. Parvana va devoir se déguiser en garçon pour les aider. Elle rencontrera des personnes qui pourront l'aider...
J'ai bien aimé la BD car ça nous explique les conditions de vie dans des endroits où nous l'ignorons. Elle parle des religions et de ce qu'elles mettent en place. On en apprend surtout sur les femmes, sur ce qu'elles doivent obligatoirement faire et sur ce qu'elles subissent.
Amélie
----
Ce livre est une bande dessinée qui raconte ce qui peut arriver dans les familles d'Afghanistan sous le régime des Talibans. Les Afghanes n'ont pas le droit de sortir de chez elle si elles ne sont pas accompagnées par un homme. le père de Parvana, ancien professeur d'histoire, se fait arrêter au début du livre parce que quelqu'un s'appelant Idrees a dit à l'armée : « C'est lui ! C'est un ennemi de l'Islam. Il a des livres interdits et les utilise pour enseigner aux femmes ! ». Comme Parvana est la seule fille de la famille assez jeune pour passer pour un garçon si on lui coupe les cheveux, et que son frère est trop petit pour pouvoir aller dehors, c'est elle qui est alors chargée d'aller nourrir sa famille. En même temps elle cherche un moyen de délivrer son père.
Ce livre est bien, car on apprend que les hommes ont beaucoup plus de droits que les femmes ou les enfants, dans ce pays. Les femmes et les filles n'ont même pas le droit de sortir seules de chez elles ! J'ai aussi aimé les histoires racontées par le père. La planche qui m'a le plus plu est la dernière image qui évoquait un moment du récit, et j'ai adoré ça.
Ettore
---
Parvana et une jeune fille afghane habitant à Kaboul. Elle accompagne son père un( érudit sachant lire) sur les marchés, jusqu'au jour où des talibans les expulsent. Mais Idrees, un taliban ancien élève du père de Parvana ,veut se venger d'eux : lil le retrouve la jeune fille et son père estropié chez eux et il fait arrêter l'homme. Parvana doit alors chercher un moyen pour le libérer mais elle échoue et elle reçoit l'aide d'un garçon prénommé Shauzia ; c'est lui qui lui conseille de prendre l'apparence d'un garçon pour arriver à ses fins. Elle se coupe les cheveux et prend le nom de Aatish, ce qui signifie "feu" en afghan . Au marché Parvana-Aatish fait la rencontre d'un homme qui sera décisive pour la suite de l'histoire.
Cette bande dessinée est très joliment illustrée et elle nous explique bien ce qui se passe en Afghanistan. Elle nous montre aussi la condition féminine dans cette république islamique. Ce livre est simple à lire et passionnant à la fois.
Bilal
---
Deborah Ellis nous raconte l'histoire de Parvana, une jeune fille, vivant en Afghanistan, pays contrôlé par les talibans qui interdisent aux femmes de sortir de chez elles sans leur mari. Son père était un ancien professeur, et il lui apprend l'art de vendre. Quand celui-ci est injustement arrêté, Parvana, avec l'aide de sa soeur et sa mère, trouve un stratagème afin de sortir de la maison, et pouvoir s'approvisionner. Parvana se déguise donc en garçon. Avec courage et espoir, elle brave mille dangers dans l'espoir de sortir de sa condition, et retrouver son père.

Nous avons trouvé cette histoire très touchante. Elle nous dévoile, avec réalisme, le quotidien de ces femmes, parfois, à la vie déjà tracée. On partage leurs larmes et leurs (petites) joies, elles qui tombent et se relèvent mille fois. Cette histoire dramatique, réaliste, mais écrite avec charme nous a beaucoup plu.
Ce récit nous montre, à tous, de quoi se fait le Courage.
Floria et Eva
---
C'est l'histoire de Parvana, une jeune fille qui habite en Afghanistan. Parvana vit avec son père, sa mère, sa grande soeur et son petit frère. La jeune fille a pour habitude d' aller au marché avec son père pour essayer de gagner un peu d'argent afin de pouvoir nourrir leur famille. Un jour, Parvana est remarquée sur la marché par un ancien élève de son père (car celui-ci était un enseignant avant la guerre) qui veut se marier avec elle. Son père pour la défendre dit que sa fille est déjà promise. Par la suite cet homme apprend que le père de Parvana possède encore des livres avec lesquels il enseigne aux femmes et il le fait donc arrêter et mettre en prison.
Commment Parvana va-t-elle faire pour nourirr sa famille et revoir son père ?
Nous avons bien apprécié cette bande dessinée car elle illustre un sujet actuel qui est la domination des hommes sur les femmes et les enfants. Cette BD est passionnante et bien illustrée.
Joris et Johan
---
Parvana est une jeune fille qui vit à Kaboul en Afghanistan. Là-bas, les femmes n'ont pas le droit de sortir sans un homme ; Parvana, par exemple, se déplace toujours avec son père. Elles doivent aussi se voiler pour ne pas se montrer. Elle vit avec son père, sa mère, son petit frère et sa grande sœur. Elle accompagne tous les jours son père au marché pour vendre des objets afin de gagner un peu d'argent. Mais un jour son père est emprisonné, du coup Parvana doit se déguiser en garçon pour pouvoir approvisionner le reste de sa famille. Il lui arrive alors plein de petites aventures.
J'ai bien aimé ce livre car le thème m'a beaucoup plu. J'ai découvert une autre culture.
Jules
---
Parvana est une petite fille qui vit en Afghanistan pendant la dictature des Talibans. Un jour, son père qu'elle appelle "baba" est arrêté. Comme c'était le seul homme de la famille, sa femme et ses enfants ne peuvent plus sortir. Ils décident donc de déguiser Parvana en homme pour qu'elle puisse aller au marché et acheter de la nourriture. A partir de ce moment, Parvana risquera sa vie tous les jours et essaiera d'aller à la prison pour voir son baba.
J'ai bien aimé ce livre qui nous fait découvrir la vie en Afghanistan sans homme. Le seul bémol ce sont les images. Je trouve qu'elles sont un peu trop sombres et on ne peut pas voir les détails.
Eugénie
---
Parvana est un fille de 12 ans qui vit en Afghanistan avec sa soeur, son frère ainsi que sa mère. Chaque jour elle va au marché avec son "baba", son père, qui lui a appris a lire et écrire, pour l'aider dans son affaires. Un jour,  Baba et elle se font insulter par deux hommes de l'armée, l'un menace de devenir le futur mari de Parvana et ils emprisonnent son père loin de la ville pour le punir d'avoir résisté. Parvana réussit tant bien que mal à retrouver son père à l'aide d'un garçon à plusieurs noms qu'elle rencontrera au fil de ses aventures.
J'ai énormément apprécié cette BD en raison qu'elle est la toute première a être autorisée en Afghanistan, cette courte bande dessinée est hélas, la dure réalité en Afghanistan en ce moment. Ce n'est pas un conte de fée ni une BD morbide mais bien la pure et simple réalité.
Elias
---
Parvana est une jeune fille qui vit en Afghanistan avec sa famille. Dans son pays les filles n'ont pas vraiment le droit de sortir dans la rue sans un homme . Un jour son père est arrêté pour avoir désobéi au Coran. Il subit un acte injuste. La famille étant composée seulement de filles va donc avoir du mal a survivre. Comment Parvana, déterminée à voir son père, va-t-elle réussir à surmonter cette épreuve avec sa famille ?
J'ai choisi la note 4,5/5 car ce récit est touchant. Il raconte la difficulté qu'ont les familles de certains pays à s'en sortir. Ce récit montre également la cruauté des règles de certains pays. Il sensibilise au régime de la dictature et à la cruauté de leurs dirigeants. De plus j 'ai bien aimé la citation de la fin : "Éleve tes mots, pas ta voix, c'est la pluie qui fait passer les fleurs, pas le tonnerre"
Elian
---
Parvana est une jeune fille qui vit en Afghanistan sous le régime des talibans. Chaque jour elle va au marché avec son père qui lui a appris à lire et à écrire. Un jour, son père est arrêté et emprisonné par les Talibans. Parvana élabore un plan pour le revoir.
J'ai mis 3 sur 5 car je n'ai pas accroché. Le livre est beau mais il m'a manqué quelque chose pour que je réussisse à suivre l'histoire.
"Elève tes mots, pas ta voix. C'est la pluie qui fait pousser les fleurs pas le tonnerre."
Cassandre
---
Parvana est une jeune fille qui grandit à Kaboul en Afghanistan. Le régime politique est totalitaire, c'est celui des Talibans. Dans ce régime, les femmes ne peuvent pas sortir sans leur mari ou leur père. Alors que Parvana aide son père au marché, un taliban demande au père de se marier avec Parvana mais celui-ci refuse sous prétexte qu'elle est trop jeune. Cet épisode lui vaut un séjour en prison. La famille de Parvana se retrouve sans homme. Parvana doit donc se transformer en garçon pour nourrir sa famille. Elle commence à fréquenter un garçon avec lequel elle travaille pour libérer son père. Mais les bruits de la guerre approchent. Va-t-elle rester pour libérer son père ou fuir ?
Ce livre est entrainant et émouvant. Il nous rappelle à quel point les droit de l'homme sont bafoués dans certains pays du monde. J'ai adoré ce livre et je vous conseille de le lire.
Martin
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Harry_Wallon
  22 février 2019
C'est l'histoire d'une jeune fille qui se nomme Parvana. Elle a 11 ans et elle vit avec sa famille à Kaboul en 2001. Son père est un professeur d'histoire et il aime faire la lecture aux personnes qui sont analphabètes ou illettrées . Cependant, ce dernier se fait arrêter. Pour survivre et surtout faire vivre sa famille, la jeune adolescente est obligée de se vêtir en homme. Les thèmes abordés dans ce livre sont la famille, les conditions de vie des femmes, l'Afghanistan, l'esclavage et la religion.
J'ai beaucoup apprécié le déterminisme et le combat de cette jeune fille pour sa famille mais également pour ses droits. Je ne suis pas d'accord avec le fait que sous ce régime, les femmes n'ont pas le droit de travailler et ne peuvent donc se comporter comme les hommes.
(Jézabel)
C'est l'histoire de Parvana, une jeune afghane, elle a 11 ans. Elle habite à Kaboul, dans un pays bien terne. La scène se déroule en 2001. A la suite de l'arrestation de son père, enseignant, Parvana fait tout afin que sa famille survive et que son père soit libéré. Seulement, sous le régime Taliban, les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes. Donc pour accomplir la mission qu'elle s'est elle-même donnée, elle doit se déguiser en homme. Ce livre nous donne beaucoup d'information sur une situation critique. J'ai beaucoup pleuré en le lisant, c'est un livre que je recommande et qui permet de comprendre pourquoi il faut se battre pour les femmes aient les mêmes droits que les hommes.
(Wonder woman)
C'est l'histoire d'une jeune fille qui s'appelle Parvana. Elle vit avec sa famille , elle a 11 ans. Ils habitent à Kaboul sous le régime Taliban. Son père est un professeur , il apprend à lire et à écrire et ceux qui ne savent pas. Les scène se déroule au présent. Suite à la guerre civile, tout bascule. Le père de Parvana se fait arrêter et la jeune fille se fait passer pour un garçon afin de subvenir aux besoins de sa famille. En effet, les femmes n'ont pas le droit de travailler et ne peuvent se balader seules en ville.
Ce livre nous questionne sur la place des femmes au sein de la société. Parvana est une jeune fille bien dynamique, résistante, qui s'insurge contre un régime injuste et intolérant.

(Ariel)
C'est une famille afghane très pauvre. Parvana et son papa vendent des objets sur le marché, quand les talibans viennent arrêter le papa de Parvana. Parvana se déguise en garçon pour sortir dans la rue, pour trouver comment faire sortir son papa de prison. Grâce à ses amis, Shauzia et Razaq, elle va, malgré la guerre, finalement retrouver son père.
J'ai aimé ce livre parce qu'il m'a donné beaucoup d'information sur la condition des femmes en Afghanistan. Et aussi j'ai aimé voir Parvana faire tout ce qu'elle pouvait pour aider sa famille à se nourrir et sauver son père
(CR7)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CL-ENIMIE
  28 septembre 2018
Parvana est une jeune fille Afghane qui ne se voile pas assez. Un jour son père se fait arrêter et est amené dans une prison. Elle décide d'aller le sauver, mais Parvana est une fille et elle ne peut pas sortir sans un homme. Alors elle décide de se couper les cheveux et de partir. Dans cette bande-dessinée on suit ses aventures.
J'ai bien aimé cette bande-dessinée, les dessins sont très beaux. Mais je trouve que ça manque de détails, l'histoire passe trop vite et on aimerait en savoir plus. Une belle histoire émouvante qui mérite d'être lue. Grâce à elle on se rend compte que la vie en Afghanistan est compliquée et qu'on a beaucoup de chance en France. L'histoire peut être lue par tout le monde.
Julia (5e)

Parvana est une jeune fille Afghane qui vit avec sa famille sous le règne des talibans: mais le jour où son père est emprisonné, tout bascule...
J'ai beaucoup aimé ce livre, surtout les illustrations car j'aime beaucoup ce style de dessins et l'histoire est très bien et elle pourrait être réelle. Je ne sais pas s'il est inspiré d'une histoire vraie ou non. Je pense qu'il est adapté à tous types de lecteurs, débutants ou aguerris et il peut même convenir à ceux qui n'aime pas lire car il est court et rapide à lire.
Julie (4e)

Une petite fille vit avec sa famille en Afghanistan. Un jour, son père offense les autorités et on l'envoie en prison. Que sera le choix de la jeune héroïne pour sauver son père?
J'ai bien aimé cette BD car l'histoire peut être réelle dans certains pays mais le sujet est compliqué à suivre. Les dessins sont très jolis.
Lounès (6e)

C'est l'histoire d'une fille qui vit en Afghanistan, sous le régime des Talibans. Parvana à onze ans, elle grandit à Kaboul qui au moment du livre est en guerre. Elle aime écouter les histoires de son père qui est un lecteur et écrivain public. Mais malheureusement, un jour, son père va arréter de lui raconter ses histoires et la vie de de la petite fille va basculer à jamais.
J'ai bien aimé ce livre car il raconte l'hitoire d'une fille qui vit en difficulté, donc je le conseille.
Rémy (4e)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Babelapaches
  25 mars 2019
Coline D. :
J'ai beaucoup aimé ce livre. Les dessins sont magnifiques autant que l'histoire car Parvana a énormément de courage pour sauver sa famille et il y a beaucoup d'émotions comme à la fin.
Je l'ai lu en une fois et je le recommande fortement !
Marwa :
Ce livre est super car il y beaucoup d'émotions, comme quand Parvana retrouve son père ; beaucoup d'aventure aussi, comme quand elle part tout le temps travailler pour voir son père. Je vous conseille fortement de lire ce livre car il est excellent.
Jeanne :
J'ai beaucoup aimé ce livre car il nous prouve à quel point la vie des habitants des pays en guerre est dure et douloureuse. Ce qui m'a le plus marquée, c'est l'inégalité des hommes et des femmes car, là-bas, si une femme sort de chez elle, ou encore se montre par la fenêtre, elle est battue. C'est en partie pour cela que Parvana se fait passer pour un garçon.
Jules :
J'ai adoré le livre bien que j'aie eu du mal à le lire (la bande dessinée n'était pas disponible). L'attention de Parvana envers sa famille ma touché. Très bonne histoire, j'aurais bien voulu avoir la suite...
Marion :
J'ai lu ce livre et j'ai beaucoup aimé car il donne envie de tout lire d'un seul coup et il fait naître beaucoup d'émotions.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lesperanchefaitlire
  29 novembre 2018
Une jeune fille, du nom de Parvana, vit en Afghanistan avec son père, sa mère, sa grande soeur et son petit frère. Un jour, alors que son père et elle étaient partis sur le marché pour vendre des objets sans grande valeur, un jeune homme vint à leur rencontre et proposa alors au père de Parvana d'épouser sa fille. Celui-ci lui dit alors qu'elle était déjà promise à un autre homme. Ceci n'était évidemment qu'une ruse pour qu'il les laisse tranquilles.
Malheureusement un jour, les soldats arrivèrent chez la famille de Parvana et ils emmenèrent le père. C'était devenu compliqué pour se nourrir et vivre normalement. Le petit frère n'avait que 2 ans donc il pouvait difficilement ramener de l'argent. Parvana décida alors de couper ses longs cheveux et de s'habiller comme un garçon. Sur le marché, elle croise une amie qu'elle avait perdue de vue depuis longtemps. Elle aussi s'était coupé les cheveux et travaillait. Ce fut alors le début d'une aventure incroyable et touchante.
J'ai adoré cette histoire car cela montre ce qui se passe en Afghanistan et ce que doivent endurer les femmes dans certains pays du monde. Cette bande-dessinée a de beaux dessins et n'est pas longue à lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   11 juin 2018
- Continuons notre étude. Dis-moi ce que tu sais de la route de la soie.
- La route de la soie... Baba, je ne m'en souviens pas.
- Pense-y comme si c'était une histoire. Notre peule a toujours raconté des histoires... Nous étions un peuple sur une terre fracturée entre les griffes des montagnes hindou Kouch, brulée par le regard ardent des déserts du nord. Nous étions un lien au reste du monde, transportant des marchandises d'est en ouest. Nous étions le plus grand des trésors pour notre terre, mais elle était située en bordure d'empires en guerre les uns contre les autres. De puissants chefs sont venus : Cyrus le Grand, de Perse. Puis Alexandre le Grand, Gengis Kahn, Tamerlan et bien d'autres. Ensuite les Britanniques, les Russes. Chaque fois il y a eu des bains de sang et des survivants. C'était un cycle sans fin. Il n'y a pas si longtemps, nous avons connu la paix. Ici à Kaboul. Les enfants allaient à l'école, les femmes étudiaient à l'université. Tous les empires nous avaient oubliés. Du moins, pour quelque temps. Mais cela n'a pas duré. D'abord, il y a eu un coup d'État. Ensuite, il y a eu une invasion. Puis une guerre civile. Dans ce chaos, certains se sont tournés vers ceux qui promettaient de ramener l'ordre. Mais à quel prix ? (p. 7)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Harry_WallonHarry_Wallon   22 février 2019
"Je n'ai qu'un fils en bas âge chez moi. J'ai besoin de l'aide de ma fille. Lève toi quand je te parle j'ai dit lève-toi! J'ai été ton enseignant, tu te souviens ? tu m'as fait perdre mon temps. Je me suis rallié aux talibans et je combats les ennemis de l'islam. Quel âge a ta fille? j'aurais besoin d'une épouse . Elle est déjà promise à quelqu'un. Alors elle devra mieux se couvrir et toi, tu devras cesser de la regarder je pourrai te tuer! Assez Idrees partons. " PAGES.14.15

(citation choisie par Jézabel)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BabelapachesBabelapaches   09 mai 2019
Au marché Parvana voudrait apporter de la vie en plantant une fleur, mais tous les passants se moquent d'elle, sauf un monsieur qui la défend, et lui dit : " Les Afghans adorent les belles choses, mais nous avons vu tant d'horreur que parfois nous oublions combien c'est merveilleux, une simple petite fleur comme celle-là. "
Commenter  J’apprécie          00
BabelapachesBabelapaches   11 décembre 2018
P. 78, citation de Rumi, poète afghan du XIIIe siècle :
"Elève tes mots, pas ta voix. C'est la pluie qui fait pousser les fleurs, pas le tonnerre."
Commenter  J’apprécie          11
Harry_WallonHarry_Wallon   09 juin 2019
" pourquoi ne lui donnes-tu pas le gros raisin sur ton menton Soraya ? Oh! ce n'est pas un grain de raisin c'est un gros grain de beauté poilu !" p20

"Je ne partirai pas, baba pourrait revenir et il n'y aurait plus personne pour l'attendre." p.62

(Citation choisie par CR7)
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Deborah Ellis (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Deborah Ellis
Breadwinner by Deborah Ellis
autres livres classés : afghanistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Parvana

En quelle année se passe l'histoire ?

1950
3022
2001
2002

6 questions
24 lecteurs ont répondu
Thème : Parvana: Une Enfance En Afghanistan: La Bande Dessinee de Deborah EllisCréer un quiz sur ce livre