AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226195920
Éditeur : Albin Michel (03/03/2010)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 70 notes)
Résumé :
"Angkor ! Angkor !
Tu es allé dans la ville interdite !"

En Janvier 1860 au Cambodge, épuisé par la traque sans fin de l'insaisissable "papillon de Siam", Henri Mouhot découvre, enfouie sous une végétation tentaculaire, une cité perdue. Où qu'il pose les yeux, ce ne sont que portiques, chapiteaux, coupoles, bas-reliefs se découpant sur l'azur du ciel et l'émeraude des forêts. Angkor, cité de silence et de mystère, hantée par la légende de la dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Marple
  27 janvier 2015
Le papillon de Siam est un papillon rare et sacré du Cambodge... c'est aussi le titre de la biographie romancée d'Henri Mouhot, le petit gars de Montbéliard qui a re-découvert la cité d'Angkor lors de sa grande chasse au papillon...
Relevant bien plus du reportage que de la fiction, le livre est singulièrement dénué d'émotion, même quand il s'attache au mariage d'Henri ou à ses amitiés. Pour autant, il est très intéressant, décrivant l'itinéraire d'un explorateur-né de ses premiers rêves de voyage à ses expéditions de naturaliste-géographe, mais aussi la mythologie et les coutumes du Royaume de Siam en 1860, notamment la jolie légende du Roi lépreux et de la Déesse...
Un livre probablement trop 'papillonnant' pour que je m'en souvienne longtemps, si vous me permettez le jeu de mots, mais aussi et surtout un livre qui donne envie d'Asie, de découverte et d'aventure...
Challenge Petits plaisirs 9/xx et challenge Variétés
Commenter  J’apprécie          330
Moan
  08 mars 2014
Belle écriture de Maxence Fermine pour faire revivre un explorateur à la volonté exceptionnelle: Henri Mouhot.
Très jeune, il dévore les récits de grands explorateurs, avant de partir en Russie enseigner le français et de faire le tour de l'Europe.
Mais son rêve c'est partir à la découverte du Siam. Grâce aux anglais qui le financent, il part seul à la recherche d'un papillon sacré qui manque à la collection de Sa Majesté.
Il découvrira une quantité d'espèces encore inconnues, mais c'est une autre découverte exceptionnelle qu'il fera en 1860 : une cité antique!
Merci à Maxence Fermine de faire revivre en 163 pages, un être exceptionnel.
Commenter  J’apprécie          330
zenzibar
  03 octobre 2019
Illuminations…dans cette biographie de Maxence Fermine dédiée à Henri Mouhot il y a incontestablement un parfum de fièvre rimbaldienne.
Henri Mouhot (1826-1861), un nom qui malheureusement est inconnu de la majorité, enseveli avec sa tombe au Laos. Pourtant cet inconnu est celui qui a fait ressurgir de la jungle Angkor, le chef d'oeuvre monumental
Heureusement, Maxence Fermine avec cette oeuvre contribue à faire revivre la légende et nous offre un peu des émotions haletantes et du drame aussi attaché à cette quête.
Le récit commence presque comme un livre de Jules Verne, les rêves d'exploration d'Henri Mouhot suscités par les lectures dans son terroir de Franche Comté. Il commence les voyages en Europe, notamment en Russie où à St Pétersbourg il fait fonction de précepteur du haut de ses 18 ans. En Italie, il rencontre sa femme, une écossaise, et le jeune couple s'installe sur l'Ile de Jersey. Esprit vif, le jeune homme développe des savoirs en ornithologie, botanie et met au point avec son frère un appareil qui permet les premières photographies.
Mais l'appel du large se fait irrésistible et il réussit à se faire missionner et financer pour une quête qui, à elle seule, le fait basculer dans un autre univers ; trouver un spécimen d'un papillon extraordinaire le « Teinopalpus aureus », un papillon localisé au Siam et protégé rigoureusement. Une quête par conséquent secrète, sous couvert de repérage pour dresser des cartes, s'engage.
En fait de carte, l'explorateur tirera une carte merveilleuse et fatale. A la recherche du précieux lépidoptère, Henri Mouhot s'enfonce dans des territoires perdus. Il entreprend plusieurs expéditions qui le conduisent au Cambodge, où par le plus grand des hasards, dans son errance, il tombe sur quelques affleurements d'édifices dévorés par la végétation luxuriante. Intrigué, il essaie d'obtenir des informations sur ce qui semble être des ruines de palais.
Ces lieux sont maudits et fatals à ceux qui s'y égarent lui dit-on.
Sans désemparer, seul et avec des moyens dérisoires, comme magnétisé, la découverte et la mise à jour commencent.
Malheureusement, notre héros déjà affaibli par la maladie contractée depuis ses premières investigations dans ce milieu si singulier, est emporté à la fleur de l'âge.
En consultant rapidement les critiques de ce livre, j'ai été étonné par les avis contrastés, tant cet ouvrage est un vrai bonheur par le sujet exceptionnel et le style qui offre une proximité très prenante, avec de belles séquences lyriques. J'ai simplement été frustré que l'auteur n'entre pas davantage dans le détail des émotions de l'éveil magique des gracieuses apsaras ou inquiétant des nagas, des fresques qui s'animaient … il y avait de quoi libérer puissamment l'inspiration me semble t-il

Et quid du papillon me direz-vous ? Dans la vallée aux paillons secrète il l'a vu, s'en est approché mais n'a pu s'en saisir, fort heureusement. Mais loin de provoquer une catastrophe, le battement de l'aile de ce teinopalpus aureus a levé le voile d'un enchantement merveilleux
Alors laissez-vous emporter par le souffle du battement des pages…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
edwige31
  16 août 2013
Enchantée par le roman « Neige », je me suis lancée avec beaucoup d'espoir dans ce livre…Peut être un peu trop. Si on retrouve bien la poésie de son écriture, je n'ai pas réussi à m'enthousiasmer pour le périple de Henri Mouhot.
Vers les années 1860, Henri Mouhot, jeune garçon brillant et atypique, rêve d'aventures et de voyages. Il quitte très vite sa triste et morne campagne de Montbeliard, pour devenir précepteur en Russie auprès de deux jeunes filles. Cette étape sera temporaire pour aller explorer le Cambodge, où il découvrira par hasard les ruines d'Angkor la maudite. Il souhaite faire découvrir au monde entier cette incroyable cité, mais sa quête sera difficile et tourmentée.
Maxence Fermine réussit à nous faire partager le besoin viscéral de cet homme, Henri Mouhot, d'explorer la planète, de découvrir de nouveaux mondes. J'ai finalement plus apprécié la première moitié du livre avec son enfance et son passage en Russie, que la quête du papillon de Siam. le récit est intense au rythme soutenu, avec un style fluide et agréable à lire, mais je n'ai pas accroché à la mystique qui accompagne la découverte d'Angkor, ni à celle du papillon de Siam. Il y a une grande recherche et connaissance historique des événements historiques, mais aussi des coutumes, des moeurs, de la philosophie des divers pays rencontrés. Et pourtant, le héros ne m'est pas sympathique, comme trop lointain. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
BMR
  31 janvier 2014
En souvenir d'un excellent bouquin lu de Maxence Fermine il y a quelques années (c'était Neige et c'était en 2007, presque jour pour jour), et en prévision d'un tout prochain voyage dans le delta du Mékong jusqu'à Angkor, nous voici embarqués sur les traces d'Henri Mouhot à la recherche du Papillon de Siam.
Vous ne connaissez pas ? Nous non plus, jusqu'à il y a quelques semaines, lorsque nous sommes allés à l'expo du musée Guimet sur la naissance du mythe d'Angkor.
L'explorateur (et dessinateur) de l'expo c'était Louis Delaporte qui marcha quelques années après sur les traces d'Henri Mouhot, le premier découvreur occidental du site d'Angkor.
Maxence Fermine nous raconte donc l'histoire, la biographie à peine romancée, d'Henri Mouhot, né en 1826 au fin fond de la France froide et profonde, à Montbéliard.
Tout jeune il est fasciné par l'orient en général et le Siam en particulier.
Bientôt il réussit à faire financer une expédition par … les anglais. En 1858, le voici missionné pour ramener un papillon rarissime.
À l'arrivée, point de papillon mais les dessins et le récit de la cité oubliée d'Angkor que, à peine six ans plus tard, Louis Delaporte rendra célèbre (et réciproquement).
Voilà pour le décor historique et colonial, rendu fidèlement par Maxence Fermine dans son petit bouquin.
On pense évidemment très beaucoup à notre coup de coeur 2012 : c'était Peste et choléra, où Patrick Deville nous romançait la vie du suisse Alexandre Yersin, parti lui aussi en Asie du sud-est (au début du XX° siècle).
Cet orient mystérieux et lointain a toujours fasciné (et nous ne sommes pas les derniers).
Ces explorateurs aventureux et capables de tout plaquer pour leur passion ont toujours fasciné (et nous ne sommes pas les derniers).
Alors que dire de l'attraction qu'exercent ces explorateurs téméraires partis en extrême-orient chercher gloriole et palud, à une époque où l'avion ne mettait pas encore Bangkok à portée d'une semaine de congés payés !
[…] - Si d'aventure mon récit de voyage devait être publié, ce n'est pas moi qui deviendrait célèbre, mais la cité d'Angkor !
La prose de Maxence Fermine n'a ni le souffle épique ni la verve ironique de Patrick Deville. Mais on retrouve avec grand plaisir cette belle écriture pleine de poésie que l'on avait découverte dans Neige. Fluidité et légèreté de la langue française. Une plume à découvrir.
On a d'autres petits bouquins de cet auteur dans la pile et on reparle donc très bientôt.
Pour conclure, on regrette déjà que notre futur voyage ne nous conduise pas jusqu'à Luang Prabang (c'est au Laos découvert avec Colin Cotterill) où repose ce fascinant Henri Mouhot
Lien : http://bmr-mam.blogspot.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
MoanMoan   08 mars 2014
Ceux qui ont la chance de voyager le savent, les Français ont fort mauvaise réputation hors de leurs frontières. Ils sont balourds, arrogants, pleins de morgue, donneurs de leçons, rustres, sales, sans-gêne et ne font aucun effort pour apprendre les langues étrangères.
Commenter  J’apprécie          185
MoumouneMoumoune   23 juin 2010
Henri Mouhot, lui, est un voyageur de l'espace, un corps céleste en mouvement, une comète. Il vivra moins longtemps, mais accomplira avec bonheur le voyage d'une vie, la sienne, qui devait être celle d'une étoile filante, le passage d'une météorite éclatant dans sa course folle le planisphère suranné pour recomposer une galaxie nouvelle où sa figure d'explorateur allait éclairer d'un feu nouveau, quoique éphémère, la constellation des grands découvreurs du XIXeme siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
raynald66raynald66   25 juillet 2016
Il y a très longtemps de cela, le premier Roi de ce pays a rendu son dernier souffle, au moment précis où sa vie
s'est éteinte, un papillon de Siam s'est posé sur son front.
Léger, il est resté ainsi quelques secondes immobile, puis
a fini par s'envoler dans le ciel pour ne plus jamais reparaître. De là à croire, pour les proches qui le veillaient, que l'âme du défunt venait de prendre l'apparence d'un papillon, il n'y a q'un pas qu'ils ont franchi avec allégresse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
raynald66raynald66   25 juillet 2016
Un étrange manège se met alors en place dans la vie
d'Henri Mouhot.
Le jour, il enseigna sa langue à deux jeunes filles prudes
et délicates, sous la férule de leur père, ombre invisible
et omniprésente.
Le soir, les leçons terminées, il regagne le lupanar qui lui
sert de pension où il croise pèle-mêle le cousin du diplomate déguisé en chef d'orchestre, deux ou trois notables corrompus et quelques prostituées
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sagesse66sagesse66   01 septembre 2018
....Il abhorre la grisaille. Ses rêves éclatent de couleurs : rouge Saturne, jaune d'or, fleur de pêcher, bleu outremer, vert émeraude, indigo, opalin, safran, capucine, grenat, sinople, gorge-de-pigeon, acajou, fauve, havane...
Commenter  J’apprécie          100
Videos de Maxence Fermine (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maxence Fermine
Neige de Maxence Fermine par la compagnie ecl'adam adapté mis en scène et interprété par marie-joséphine Susini
autres livres classés : angkorVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La petite marchande de rêves

Qui est l'acteur principal(e)

LILI
MERCATOR
MALO
ARTHUR

7 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : La petite marchande de rêves de Maxence FermineCréer un quiz sur ce livre
.. ..