AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Pierre Milelli (Traducteur)
EAN : 9782869594135
125 pages
Éditeur : Arléa (31/05/2001)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Comment trouver le bonheur ? À quoi servent l'argent, le pouvoir, le jeu ? Qu'est-ce que le plaisir ? À l'âge de l'adolescence, ces questions sur l'être et le devenir sont bien souvent au centre des préoccupations. L'auteur, professeur d'université à New York, tente de donner aux ados quelques indices sur la valeur de la vie, quelques explications sur les sujets qui les taraudent. Mais ce n'est pas une analyse classique : il bouscule les idées reçues, met son grain ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
blandine5674
  23 janvier 2016
Où comment un adulte pose, à l'adolescent qu'il a été, des questions sur le plaisir, le travail, le jeu, le pouvoir, et un fourmillement d'autres choses dont la première est : « Sais-tu ce que tu fais en ce monde ? » Pour Franco Ferrucci, ceux qui ne se posent pas la question, ressentent un vide, alors ils s'occupent avec des loisirs, comme le foot et le cinéma. Par peur de l'ennui, car rester avec soi-même est angoissant. Et pour nous l'expliquer, il met en scène un détective qui se trouve dans un train (quelle belle métaphore que ce train de la vie !).
125 pages de pensées philosophiques à lire à n'importe quel âge.
Mais la meilleure critique est celle de Umberto Eco : « C'est un livre dont on peut dire que l'attente était dans l'air. Un livre cultivé et pourtant extraordinairement simple et direct. »
Ouvrage que je cherche, plus ou moins depuis presque 20 ans, que j'avais référencé parce qu'un certain homme d'affaires, président du plus grand groupe hôtelier français, en avait fait l'éloge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
blandine5674blandine5674   23 janvier 2016

Un seul conseil me vient à l’esprit, mais capital : fais ce que tu aimes. Fie-toi à ta passion ou à tes désirs, ils en savent long sur ce que tu veux. Fie-toi à eux, tout en cherchant à comprendre les raisons. C’est le meilleur moyen de garder de la sympathie pour soi-même et de ne pas se traiter de domestique : sinon tu te balanceras comme une feuille au vent, ou tu resteras inerte comme une souche, sans comprendre comment ton antipathie pour toi-même s’est muée, un jour, en rancœur envers la vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
blandine5674blandine5674   23 janvier 2016
Ce que je crains, aujourd’hui, après ces années d’observations, c’est que le genre humain débouche dans le désert de la méchanceté ; qu’il se déclare vaincu, comme se fanent les plantes, ou comme les animaux qui, au moment de mourir, exhalent une odeur particulière. La méchanceté est notre défaite. Si nous disparaissons un jour, ce sera à cause d’elle.
Commenter  J’apprécie          40
EnzitaEnzita   18 septembre 2012
Le sentiment de culpabilité précède la faute et non l'inverse (...)
Le sentiment de culpabilité nait d'une grande peur, souvent inavouée car les gens sont maîtres dans l'art de se cacher ce qu'ils redoutent de comprendre (...). Ils s'attendent à être blessés (par la vie) et finissent par se comporter comme s'ils méritaient de l'être. S'ils le méritent, ça veut dire qu'ils sont coupables. S'ils sont coupables, autant commettre la faute : forme d'attaque qui prévient l'insupportable attente de l'attaque de quelqu'un ou de quelque chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674blandine5674   23 janvier 2016
Si les gens ne se consacrent qu’à la prolifération de l’argent, alors le monde restera tel que tu le vois, peuplé de désespérés.
Commenter  J’apprécie          60
blandine5674blandine5674   23 janvier 2016
Les peuples font la guerre pour détruire ce qu’ils refusent d’admirer. Au fond de la haine, il y a du mépris de soi, ainsi qu’une notable dose de stupidité.
Commenter  J’apprécie          40

Dans la catégorie : Essais, témoignagesVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Essais, témoignages (27)
autres livres classés : vieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
320 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre