AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749917670
Éditeur : Michel Lafon (10/01/2013)

Note moyenne : 3.89/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Âgé de 5 ans, Edgar Feuchiwanger, fils unique d'un éditeur juif, G. Une enfance heureuse dans la ville de Munich. C'est un petit allemand insouciant, choyé par ses parents et sa nounou, lorsque Adolf Hitler, chef du Parti national Socialiste, s'installe dans l'immeuble. d'en face.

En 1933 se brise le bonheur de cette vie sans nuage. Hitler est nommé chancelier. Les parents d'Edgar, déchus de leurs droits de citoyens ordinaires, tentent de protéger leu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Alyxiel
  30 août 2015
Il y a quelques mois je suis tombé par hasard sur un reportage parlant d'un homme qui avait vécu en face de chez Hitler. J'ai tout de suite été attendri par le visage grave et doux à la fois de ce charmant grand-père. Il avait le physique d'un homme le 78 mais le regard pétillant un enfant.
Comme j'avais loupé une partie du reportage je me suis acheté le livre pour savoir plus.
Edgar Feuchtwanger est le fils unique d'un éditeur et neveu de l'écrivain Lion Feuchtwanger. En Février 1939 il fuit vers l'Angleterre avec sa famille. En 1947 il reçoit son doctorat d'histoire de Cambridge . En 2012 il publie sa biographie.
Ce livre commence alors que Edgar à 4 ans. Ilest donc rédiger avec tendresse et imagination car à cet âge, il ne comprenait pas la situation. Il y a même une touche de fantaisie dans les premiers chapitres.
J'aime les biographies car les faits sont réels et ont été vécus. Ici pas de place pour la créativité ; Edgar Feuchtwanger nous livre ses souvenirs tels quels.
On observe une montée du nazisme au plus près du tyran. Edgar du haut de son enfance, le voyait comme un voisin ordinaire malgré son début de notoriété. Plus on avance dans le récit plus la tension est palpable. Hitler il apparaît comme un homme dérangé aux idées de grandeur. Parfois il m'a été difficile d'imaginer que l'homme le plus horrible de l'histoire vécu dix ans en face d'une famille de juif sans s'en rendre compte. Je pensais que le titre pouvez laisser sous-entendre que d'une manière improbable l'écrivain allait montrer une facette plus humaine d' Hitler, mais non! Il reste le monstre que l'humanité connaît.
Comme Edgar est dans sa petite enfance au début du livre nous avons une vision édulcorée du monde d'un petit garçon qui vit dans un milieu protégé et aimant. Sa mère est douce et fait en sorte que son mari et son fils soient au mieux. Ça passe beaucoup par les petits plats qu'elle prépare.
Son père représente plus l'action discrète à mes yeux. Il était éditeur et avez donc un poste que je soupçonne investi dans la Résistance allemande L'ascension d'Hitler va fortement le perturber et du coup perturber le quotidien d' Edgar. Sa tristesse imbibe les derniers chapitres. La peur est lisible le dernier tiers du livre.
La nourrice d'Edgar tient une place cruciale dans sa vie. Elle est le rempart vers qui il peut se tourner. Souvent seul avec elle, Edgar développe une réelle affection pour elle. Elle est la lumière de sa vie, et remplace bien souvent sa mère où est la grande soeur qu'il n'a pas eu. Elle disparaît alors que les nazis raflent les juifs de son quartier. Elle laisse un grand vide dans son coeur d'enfant.
J'ai été touché par l'expérience d'Edgar savoir que le plus grand tyran de l'histoire habite en face de chez soi a dû être terrifiant bien des égards, bien qu'à l'époque personne ne se douter de l'ampleur de l'horreur.
Pour ma part ce livre ne permet d'apprécier le fait d'être née dans une époque et dans un pays en paix.
Un livre fort et instructif.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Mamzellegazelle
  02 juin 2016
Edgar, alors qu'un enfant, voyait Adolf Hitler comme un homme, un voisin ordinaire. de la fenêtre de sa chambre il observe l'appartement d'en face, où, le plus grand tyran de tous les temps prépare ses grandes idées..
Ce livre est magnifiquement écrit puisque plus on avance dans les chapitres qui s'avèrent être les années "d'avant guerre", plus la tension est palpable.
Edgar a un voisin qui monte en notoriété avec ses décrets anti-juifs ! le petit garçon vit les déménagements rapides d'une bonne partie de sa famille, ses copains adhérer à la jeunesse Hitlérienne et lui, à qui on tourne le dos. Entouré de ses parents doux et aimant, Edgar commence a souffrir de cette nouvelle vision dans laquelle l'Allemagne est plongée, et voudrait, comme ses oncles et tantes, fuir Munich. Son père, éditeur, se retrouve à travailler à la maison, sa mère vit dans la terreur du lendemain mais, le couple décide de rester en Allemagne pensant que tout ça passera ...
Jusqu'à ce que la merveilleuse Rosie, nourrice d'Edgar à qui il est très attaché quitte la famille, puisque les Nazis interdisent les gens de maison aux Juifs, puis les commerces deviennent interdits à ces derniers. le drapeau du Reich est partout, Hitler devient Chancelier puis Führer. A l'école, les enfants doivent faire le salut nazi, puis dessiner régulièrement la croix gammée. Edgar vit tout ce changement que son voisin instaure, et le fait d'habiter en face de chez lui le terrifie.
On vit la montée du nazisme avec Edgard, sa famille, les craintes qu'ils ont pu avoir, et tout le changement qu'un seul homme peut instaurer et, qui concerne toute une nation.
Un livre fort instructif historiquement et émotionnellement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
babycomeback44
  04 août 2013
Très bon livre
L'angle choisit (la jeunesse d'un petit voisin d'Hitler) change des nombreux livres publiés jusque là.
Forcément les souvenirs sont nombreux parfois un peu survolés, mais juste se qu'il faut. Je n'aurais pas aimé non plus que l'auteur s'attardent trop sur certains détails.
Il se lit facilement et je me suis mieux rendu compte de la descente aux enfers que la population juive d'Europe a pu subir durant ces années.
Je le recommande vivement. Je l'ai commencé jeudi après midi je l'ai finis ce dimanche matin...
Il est donc très accessible et je ne suis pas d'accord avec les critiques de ce site à son sujet !
Commenter  J’apprécie          80
Belecture
  24 juin 2015
Mon avis : J'ai lu ce livre pour deux occasions, celle du challenge des book-a-holics et en LC avec ma petite Eole. Je vous conseille d'ailleurs d'aller lire sa chronique, de visiter son blog, vous allez y trouver de petits trésors. Ce livre, j'ai craqué pour lui à la vente privée Michel Lafon sans même lire totalement la quatrième de couverture. Je suis passionnée par la seconde guerre mondiale, elle m'effraie tout autant qu'elle me fascine et je lis tout ce qui peut se rapporter à cette période effroyable.

En 1929, Edgar a 5 ans, il mène une vie qu'il semble adorer, entouré de son père, directeur d'une maison d'édition prospère, sa mère, sa nurse et ses oncles et tantes. La vie est faste et pleine de joies. Mais un nouvel habitant prend ses quartiers juste en face de la maison de Feuchtwanger et il s'agit ni plus, ni moins d'Adolf Hitler. Il est déjà connu du public car « Mein Kampf » est au plus haut de ses ventes et l'un des oncles d'Edgar, Lyon a écrit le seul livre qui se vend un peu plus. Edgar a bien conscience qu'Hitler est le nom sur toutes les bouches mais il est trop jeune pour mesurer ce que les adultes mettent comme connotation derrière. Pourtant, il est attiré par ce personnage qui semble illustre et craint, parfois haï, il l'observe par la fenêtre et au fil des ans, imagine de plus en plus, ce qu'il fait de l'autre côté de la route.

Le temps passe, le père de notre jeune narrateur est visionnaire, il sait dès 1930 ce que Hitler est capable de faire car il a particulièrement analysé son livre et observé son comportement. Edgar nous raconte au plus près, la montée du nazisme telle qu'un garçon la voit, un garçon qui se pensait protégé, à l'abri. Il est aussi l'obsidienne des adultes qui l'entourent et de quelques autres enfants. Nous côtoyons les promenades en Bavière, à Berlin, dans Munich et les meurtres, les restrictions, les ignominies, les arrestations, les exils… C'est extrêmement troublant.

L'auteur réussit à retrouver son âme d'enfant pour les premiers chapitres et son récit, comme l'Histoire, se pare d'un voile noir au fur et à mesure qu'il grandit. le livre est relativement court pour les dix années les plus chargées du 19ème siècle, je le déplore un peu mais il est tellement bien fait ! Vivre à travers un enfant allemand, à proximité du siège du parti NAZI ce que nos ancêtres ont vécu est toujours émouvant. Les points que je retiens c'est ce sentiment dont nous fait part Edgar de la dépossession de sa nationalité, de ce qu'il est. Il y'a également, l'aberration des réactions de l'Angleterre et de la France qui mettent des années avant de déclarer la guerre. Daladier et Chamberlain ont peut-être été eux aussi bluffés par « l'aura » de Hitler, qui sait ?

Les passages cités de « Mein Kampf » servent chaque chapitre et nous permettent, pour ceux qui ne l'ont pas lu ou étudié, de mesurer la mégalomanie de celui qui fut le Fürher, l'absurde qu'était son monde et qui a toutefois, convaincu les foules. C'est vraiment très intéressant de comprendre l'avant-guerre d'un point de vue bien précis. En Allemagne, les hostilités ont commencé bien avant 1939 et ce roman nous en fait prendre bien conscience.

Je vous le conseille pour notre devoir de mémoire et car il est vraiment accessible, autant au niveau du contenu que de la fluidité de l'écriture.
Lien : http://www.lecturesenb.fr/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
cdi_oehmichen
  15 mai 2015
J 'ai vu peu de livres racontant le début du nazisme et ayant un descriptif aussi précis de leur chef .
Le récit d'Edgar est incroyable car il nous fait découvrir et comprendre le début du nazisme et le fait d'avoir pour voisin Hitler.
Un des grands point du livre, c'est la description :
- Il possède une si bonne technique de description que chaque scène, chaque personnage, pourrait apparaitre devant nous.
Edgar Feuchtwanger est un des rares écrivains ayant eu le courage de raconter le déroulement de sa vie à côté du plus grand dictateur fou du 20ème siècle .

Julien, 15 ans.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
LaPresse   18 février 2013
Ce livre est très anecdotique et, hélas, assez superficiel. À partir de ses propres souvenirs d'enfance, l'auteur s'efforce de reconstituer les faits. [...] Inutile de dire que ce témoignage est accablant.
Lire la critique sur le site : LaPresse
LeFigaro   21 janvier 2013
Le récit, mis en scène de façon rigoureuse et plaisante, suit l'ordre chronologique des événements de 1929 à 1939. Il mêle harmonieusement le récit de la vie quotidienne de cette famille juive, aisée, raffinée et cultivée, [...] et celui des événements politiques tels qu'ils se sont déroulés sous ses fenêtres.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
MamzellegazelleMamzellegazelle   02 juin 2016
Aujourd'hui je voulais acheter des bonbons à l'épicerie.
Il y avait une pancarte à la porte : "interdit aux chiens et aux juifs".
Rien ne justifiais que j'étais juif. Je ne suis pas rentré, j'avais peur ...
Commenter  J’apprécie          20
MamzellegazelleMamzellegazelle   02 juin 2016
Je suis rentré de l'école.
Rosie n'était plus là, la maison était vide et ne sentait plus le bon chocolat chaud de Rosie. Hitler a interdit aux Juifs, les gens de maison.
Commenter  J’apprécie          20
BelectureBelecture   16 juin 2015
Depuis toujours, j'imagine la vie d'Hitler. Je me demande ce qu'il mange le matin. Je vois son ombre passer à la fenêtre. Il nous hait. Il me hait. Sans même savoir que j'existe.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : hitlerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1681 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre