AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800155807
80 pages
Éditeur : Dupuis (31/12/2012)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Le dernier acte d'une tragédie épique et tumultueuse, à l'ombre des cimes enneigées de l'Himalaya
Après un périple long, dangereux et épuisant, Calay, embauché par les anglais comme espion cartographe, est enfin parvenu à rejoindre le monastère de Garphu où vit depuis quinze ans son plus jeune fils. Mais à l'heure des retrouvailles, il est arrêté par Kansa, un policier spécialisé dans la traque et la capture des espions. Vieux, épuisé, malade, le voilà sous l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
ninosairosse
  28 décembre 2017
♫ les gens ne savent plus rêver
Et ne voient de la vie que son mauvais coté.
Alors que moi, tout au contraire,
Dès qu'il m'arrive un embêtement
Je m'écrie aussitôt le coeur content :
"Mais c'est tant mieux,
tant mieux, tant mieux
Quand tout va bien,
la vie, au fond, c'est ennuyeux."
Il faut savoir garder, garder toujours sa bonne humeur
garder sa bonne humeur, garder sa bonne humeur
Il faut savoir garder, garder toujours sa bonne humeur
C'est ça,
c'est ça, c'est ça, le secret du bonheur♫
Sa bonne humeur. 1968. Sacha Distel.
"Avoir les trois humeurs déséquilibrées !?
La bile, le phlegme et le vent correspondent aux trois poisons mentaux : le désir, la haine et l'ignorance.
De leur équilibre dans l'organisme résulte l'état de santé.
La bile est en charge de la chaleur digestine et des transformations métaboliques. Le phlegme, liquide organique, régule les fluides de l'organisme. Le vent (l'air) est le vecteur de la conscience." p29
Pas si facile de garder sa bonne humeur, isn't it !
Merci à l'ami amchi, le medecin bouddhiste, rencontré sur le chemin de la délivrance, dans une contrée reculée, décors Ford midables, le Mustang au Nord du Tibet...
Merci à Kasi, expert en mandala, dessin à la mode au Tibet, donc merci à kasi-modo pour nous avoir fourni les plans où son père était retenu pour espionnage depuis quatre ans dans la prison de "Te Thang", prés de Lo-Mantang, capitale du Mustang.
Quatre ans après, à l'heure qu'il est, Té Thang
ne pas y rester même contre un empire
Naseaux levés, crinière au vent
pour un mustang, même sans pur sang
comble du ....vent pire .
FOURNIER/LAX , un vrai duo
manier l'Aire Libre avec brio
merci, pas vu le temps passer
il était temps de vous reconnaître
...... l'Art Maître à deux mains .
hier l'an pire... monde sévère
monde des lumières, demain l'an pair.
Alors qu'en disent-elles !?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          582
Epictete
  17 octobre 2017
Ce deuxième volume reprend l'histoire de cette famille de l'Himalaya dont un des fils est moine et un autre revient de son engagement dans l'armée Britannique, après plusieurs années d'absence.
C'est lui qui, devant l'état maladif de la mère, va décider de déserter et de partir à la recherche du père.
C'est son périple qui est plus particulièrement dépeint ici avec des paysages magnifiques peints à l'aquarelle.
Le dessin lui-même semble au premier abord un peu rustique mais il est finalement très fouillé et offre de nombreux détails.
L'ensemble de ces deux albums montre une très belle aventure, touchante et morale sur une famille et un pays qui reste mystérieux.
A déguster !
Commenter  J’apprécie          210
IreneAdler
  26 juin 2012
Resham revient dans sa famille. Sa mère est mourante et lui demande de retrouver leur père, parti voilà 4 ans sur les traces de Kazi, le cadet. Resham déserte et suit le chemin de son père. Il fera quelques rencontres peu ordinaires.
Fin de l'épopée d'une famille himalayenne de la fin du 19ème siècle, sur le toit du monde. les rapports sont parfois conflictuels entre ses membres, certains obligés de partir, d'autres préférant s'exiler. Tous les sentiments humains sont ici présent, que se soit en famille ou dans les rapports avec les colonisateurs et leurs sbires "locaux".
Toute la richesse spirituelle aussi : temples, processions, partage, chevaux du vent. Il s'agit de bouts de tissu sur lesquels une prière est confiée. le vent se charge de la conduire aux divinités.
Le scénario tient la route, est prenant jusqu'au bout et les planches rendent toute la richesse de la nature, des lieux et des hommes.
Commenter  J’apprécie          80
MarcoPolo85
  26 novembre 2012
Rien qu'en regardant la couverture et le dessin, on a qu'une envie, c'est de se plonger dans cette histoire qui se passe dans ce coin perdu de l'Himalaya. Les paysages grandioses, les montagnes à perte de vue, les torrents infranchissables sont le cadre de cette histoire simple où des membres d'une famille doivent se séparer avant de mieux se retrouver.
Le père a dû (dans le premier tome) laisser son petit garçon sourd et muet à un monastère situé à plusieurs jours de marche afin d'éviter qu'il se fasse lyncher par ses camarades. Les deux autres frères ont dû aussi s'éloigner l'un de l'autre pour une question d'amour de la même femme.
Ce sont de longs voyages, semés d'embûches, qui devront être réalisés et qui mèneront plusieurs de ces protagonistes dans une contrée qui semble paradisiaque : le Mustang.
Mais, c'est oublier que cette région d'Asie est quasiment fermée à tout étranger souhaitant y pénétrer.
Cette BD n' a pas une histoire extraordinaire ou encore haletante. On va dire qu'elle est plutôt plaisante et elle se laisse malgré tout bien lire. Encore une fois, j'ai aimé le dessin et le cadre de l'histoire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Yvan_T
  10 novembre 2020
Il aura donc fallu attendre quatre ans pour connaître la conclusion de ce diptyque himalayen, de quoi mettre la patience d'un moine bouddhiste rudement à l'épreuve.
Le lecteur retrouve donc le massif himalayen, dans le Népal du XIXème siècle, sous le joug des colons britanniques et dont les frontières sont de plus en plus hermétiques. le premier volet invitait à suivre le périple d'un père de famille, rongé par le remord d'avoir abandonné son fils sourd-muet à des moines bouddhiste afin qu'il puisse échapper aux brimades des autres enfants de son âge. Si cet album permettait à Lax d'aborder le rôle des pundits, ces espions cartographes qui font des relevés topographiques de la région pour le compte des anglais, la fin abandonnait le vieux Calay en bien mauvaise posture, capturé par la police locale. le sort de sa famille n'était d'ailleurs guère beaucoup plus reluisant avec deux fils en dispute car il convoitaient la même femme, dont un finissait par s'engager comme militaire chez l'ennemi britannique.
Ce deuxième volet débute d'ailleurs par le retour du fils prodigue qui, constatant l'état de santé de sa mère et l'absence de son père, décide de déserter l'armée afin de se lancer sur les traces de son père et de son jeune frère bouddhiste. le contexte historique demeure très intéressant et ce nouveau périple dans les montagnes du Népal est à nouveau parsemé de nombreuses embûches. Cette suite permet non seulement de retrouver le policier qui a traqué son père, mais également de faire la connaissance de Tashi Bhai, un vieil amchi qu'il sauve d'une attaque de brigands. Les personnages sont particulièrement attachants et portent véritablement ce récit très humain dont le thème principal est la famille. A travers la destinée de cette pauvre famille népalaise et d'un père de famille tourmenté par des choix nécessaires à la survie de son foyer, l'auteur livre donc une quête familiale touchante. Une histoire familiale qui contribue également à refléter le contexte géopolitique et culturel de l'époque : la colonisation britannique, le mode de vie des paysans himalayens, des frontières de plus en plus hermétiques, la culture et les traditions népalaises.
Visuellement, on retrouve Jean-Claude Fournier, cet ancien qui a dessiné Spirou pendant des années et qui nous surprend à mettre en image des paysages somptueux et des destinés émouvantes au sein d'un contexte historique ultra-réaliste. Il réussi parfaitement à adapter son style au sujet abordé par Lax et contribue à nous faire voyager à travers le temps, sur le sommet du monde.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (5)
Auracan   09 août 2012
L'attente a été longue mais cela en valait la peine, l'histoire de Lax est poignante avec des personnages attachants que l'on ne voudrait plus quitter.
Lire la critique sur le site : Auracan
ActuaBD   03 août 2012
Un voyage peu commun ou les destins de chacun vont se croiser dans les majestueux paysages du Népal au XIXe siècle.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BulledEncre   16 juillet 2012
Des planches gigantesques, à l’aquarelle, pour illustrer cette tragédie familiale vécue par des personnages attachants, animés par la bravoure et la persévérance. Christian Lax a trouvé le ton juste pour ce récit, et il se confirme que son association avec Fournier est une réussite !
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   05 juillet 2012
Avec une économie de dialogues le scénario laisse pleinement la place aux illustrations, et le dessin assume sa dimension narrative.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Actualitte   02 juillet 2012
Humanisme, profondeur des personnages, délicatesse du dessin : un dyptique exemplaire !
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
IreneAdlerIreneAdler   24 juillet 2012
- Je t'avais dit de m'attendre là-haut, Papa.
- Depuis quand les pères obéissent-ils à leur fils ?
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean-Claude Fournier (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Fournier
Les coffret Noël - Coffret BD par Jean Edgar Casel
autres livres classés : nepalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1327 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre