AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782226464217
320 pages
Albin Michel (18/08/2021)
3.46/5   27 notes
Résumé :
Alexandre Obkowicz, PDG du plus beau fleuron de l’industrie française, meurt aux commandes de son avion. Le détective Gabriel Thaumas est chargé d’une contre-investigation. En voulait-on à son groupe, engagé dans des projets Secret Défense ? Et pourquoi tous les voyages d’Obkowicz au Nigeria ? Pour les besoins de l’enquête, le détective Thaumas se rend en Afrique et consulte le marabout de Lagos : une sorcière venue d’un passé lointain tirerait les ficelles de cette... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,46

sur 27 notes
5
3 avis
4
8 avis
3
3 avis
2
1 avis
1
0 avis

MELANYA
  24 novembre 2021
Un haut fonctionnaire français, qui a été Conseiller Culturel (entre autres), de Nicolas Sarkozy, auteur de « Tapis Rouge » a aussi publié récemment « Galerie des Glaces ».
C'est l'histoire de trois femmes et de trois hommes qui, normalement, ne se seraient pas rencontrés. Également trois villes qui, du XVIIème jusqu'au début du XXIème siècle, « le nouveau triangle des Bermudes » : de Venise à Lagos en passant par Versailles – malédiction – magie noire – sociétés secrètes. le passé à la surface. de quoi s'y perdre pour se retrouver dans une galerie avec 360 glaces.
Roman contemporain où L Histoire est l'héroïne – un vrai kaléidoscope avec la mondialisation et ses sources : l'invention du commerce pour Venise – l'invention industrielle pour Versailles et la ville-monde pour Lagos. Mais le point commun de cela ?
Des villes bâties sur l'eau. .. Deux histoires qui vont enfin finir par se rejoindre. Original.
Oui mais, voyage, voyage : On part faire un saut vers l'Afrique (Lagos au Nigéria) où un flic retraité devenu privé, Gabriel Thaumas, enquête sur la mort du prince Alexandre Obkowicz, décédé dans l'accident de son avion de tourisme (il avait l'intention de passer un bon moment dans les bras d'une belle femme : loupé). Puis, on fait un saut de trois siècles et je ne vous annonce pas le nombre impressionnant de kilomètres, destination Venise, mais à quelle date ? En 1664 ! Pouf, faut suivre et ne pas se perdre en route :
« C'est le jeu du polar d'emmener le lecteur sur des fausses pistes. »
Éric Garandeau a effectué un travail documentaire super poussé (un an et demi de recherches).
Quant à cette histoire, celle du prince et celle de la « Galerie des glaces » finissent par se rejoindre, où cela ? … à Venise.
Mais dans mon cas, lorsque j'entends Venise, ce sont les verres de Murano auxquels je pense. Et pour la « Galerie des glaces », c'est Versailles.
De nombreuses questions se posent (évidemment) : le décès d'Obkowicz est-il bien accidentel ? Où est le rapport entre Thaumas et le maître miroitier Gianni ? Avec Colbert qui passe par là ?
De nombreuses questions avec ce titre original qui laisse courir l'imagination.
L'auteur dit être parti d'un faits divers sur les verriers-miroitiers de Murano. Ah, vous voyez ?
Bien du talent Éric Garandeau avec ce roman brillant qui tient le lecteur en haleine jusqu'au bout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
hanyrhauz
  24 août 2021
Chaque rentrée littéraire apporte son lot de découvertes, de joies littéraires, d'auteurs qu'on aime passionnément, de livres à lire absolument. Je n'ai pas choisi le premier livre chroniqué au hasard. J'avais envie de vous dire tout le bien que j'ai pensé de ma lecture en employant de nombreux superlatifs et ce dès huit heures du matin. C'etait Avant que le monde ne se ferme. Les chroniques positives vont se suivre (ça c'est Shuggie Bain) tant le temps manque pour parler des autres.
Mais un lecteur ne fait pas l'autre. Et il n'est pas inintéressant de laisser un peu de place aux livres qui ne nous ont pas emporté. Car c'est aussi ce qui fait le sel de la participation à un jury littéraire. Alors je prends le temps de vous parler de Galerie des glaces lu dans le cadre du prix du roman Fnac. Au départ, il était dans ceux que j'avais le plus envie de découvrir. Une toile de fond historique, un récit entre deux époques, une enquête qui se dessine, j'étais plutôt convaincue.
Premières pages, le personnage principal me plaît bien. Flic un brin atypique, poissons ascendant poissons (ce qui lui donne un caractère certain, croyez-moi), il donne du corps au roman.
Un peu plus loin, c'est Murano, les maîtres du miroir et la guerre secrète qui se joue pour que cet art arrive jusqu'à la cour du roi de France. Un sujet qui m'était inconnu et qui m'a plu.
Et puis, il y a tout le reste, des passages au Nigéria que je trouve un peu clichés, tout comme le personnage de Foumilayo, une jeune femme africaine très sexualisée. La construction me semble confuse, les dialogues sont attendus, et tout cela manque cruellement de romanesque à mon goût. Dans un roman historique, ce n'est pas tant une expertise sur un sujet comme celui des miroirs de Murano que j'ai envie de lire (il y a sûrement une thèse de grande qualité sur ce thème, que je ne lirai jamais j'en conviens) qu'une histoire qui m'emporte.
Car comme le dit Dumas (et j'use d'une citation clichée qui n'est même pas attestée) : "il est permis de violer l'histoire à condition de lui faire de beaux enfants."
Une déception donc, vous l'aurez compris, mais je suis curieuse de connaître vos avis sur ce roman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Newsorleanswebradio
  17 septembre 2021
Après une formation à l'ENA, Éric Garandeau a occupé divers postes de responsabilité avant d'être conseiller culturel du président de la République de 2007 à 2010. Aujourd'hui, il est président d'une société de conseil en innovation et ingénierie de projets dans le domaine culturel, audiovisuel et la transformation numérique.
Tapis rouge, son premier roman, est une satire de la société du spectacle, en particulier du cinéma.
Son deuxième roman, Galerie des Glaces dont je vais vous parler est à la fois un roman historique, une enquête policière, une quête initiatique, un roman ésotérique, une histoire d'espionnage économique.
En voilà un bref résumé :
Gabriel Thaumas est recruté comme enquêteur privé pour éclaircir les circonstances de la mort du prince Alexandre Obkowicz, dirigeant d'une manufacture de verre pluriséculaire cotée au CAC 40, et dont l'avion privé qu'il pilotait s'est écrasé. Sa veuve oriente l'enquête de Gabriel vers les activités du défunt au Nigeria où il avait l'ambition de construire une nouvelle Venise et où il avait une deuxième famille, une femme et un enfant. Par ailleurs, bien que florissantes, ses affaires rencontraient quelques difficultés. Est-ce un simple accident ou un crime passionnel ou la conséquence d'une rivalité industrielle ? Sa mort serait-elle liée aux racines de l'entreprise qui remontent à l'enlèvement de familles vénitiennes, à la demande de Colbert, pour s'approprier le secret des miroirs de Murano et ainsi répondre aux rêves de Galerie des Glaces de Louis XIV ?
Dans ce livre, deux personnages principaux : Gabriel, un ancien flic, dont les aventures qui se passent de nos jours sont écrites au passé. Giovanni, dit Gianni, fils d'un verrier de Venise, qui comme d'autres a été enlevé avec sa famille sur les ordres de Colbert pour travailler au sein de la manufacture chargée de fabriquer les miroirs qui orneront la Galerie des Glaces et dont les aventures sont contées au présent.
Trois lieux : Makoko, bidonville bâti sur pilotis situé dans la lagune de Lagos au Nigeria, Venise et Versailles.
Au fur et à mesure de la lecture, on comprendra ce qui relie ces deux histoires racontées en parallèle et que presque quatre siècles séparent.
C'est un livre riche d'informations qui a demandé à l'auteur des recherches approfondies. On s'y perd quelquefois, mais on ne le lâche pas. Et, si la préface paraît énigmatique, à la fin on peut relier tous les éléments ! Ce livre est très bien construit et l'intrigue habilement menée.
Pour ma part, après cette lecture qui m'a réellement passionnée, j'ai eu envie d'en savoir plus sur l'histoire des verriers de Venise, le rôle politique de Colbert, le Nigeria et le délitement des modèles économiques contemporains.
En voici un extrait ; Giovanni a été enlevé et mis dans la cale d'un bateau avec sa famille et d'autres familles de verriers.
Les mots « Francia » et « Parigi » reviennent à tout propos, je comprends que c'est notre destination. La France ! Au-delà de l'Italie ! Il est aussi question du roi, qui veut nous voir. le roi de la France. Quoi de plus excitant ? Je fais part de la nouvelle à Virgilio, je le secoue pour qu'il partage ma joie. Francesca ouvre un oeil et se rendort aussitôt. Les bandits nous ont apporté du pain et du vin. Mon père refuse tout, moi je veux bien manger, et aussi boire.
Après deux verres de vin, je m'assoupis à nouveau, dans un bonheur sans nom… Je rêve de rois, de princesses, d'archers, d'arquebusiers, de batailles au petit jour dans la brume, de filles de ferme, de chevauchées, de processions… tout ce que j'ai vu sur les fresques des églises, les mosaïques, les manuscrits enluminés montrés par des prêtres, les conversations de voyageurs dans les tavernes de Murano. J'imagine aussi des animaux étranges, des licornes, des dragons… et puis des jeunes femmes aux cheveux d'or qui tombent sur les hanches et qui parlent des langues étranges, des sirènes au corps de poisson, des mariages, des croisades… Je sens que c'est le premier jour de ma vraie vie d'homme… Et l'eau continue à chanter le long de l'étrave, plus joyeuse encore.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Fantine
  05 décembre 2021

Un polar centrée autour de la célèbre manufacture de Saint Gobain, à cheval entre le XVIIe siècle et le XXIe siècle.
Trois villes que tout semble opposer - Venise, Paris, et Lagos - se retrouvent au coeur d'une enquête menée tambour battant par Gabriel Thauman. Cette dernière - tout comme les trois villes citées plus haut - possède un point commun : la manufacture des glaces (qui deviendra plus tard la manufacture de Saint Gobain) créée par Colbert, alors Contrôleur Général des finances de Louis XIV, afin de palier la prééminence de Venise dans la fabrication des glaces.
Autour d'une sombre affaire d'espionnage datant d'il y a 400 ans environ, l'on s'aperçoit que les méthodes pour s'approprier d'inventions, de secrets à des fins commerciales, industrielles sont les mêmes quelque soit l'époque à laquelle ces faits se sont déroulés.
L'alternance entre le XVIIe et le XXIe siècle permet de mieux comprendre le pourquoi du comment tout en replaçant certains comportements, certains événements dans leur contexte.
Le dernier chapitre est inattendu, surprenant tout en étant à la fois prévisible. le dénouement, quant à lui, semble se terminer en queue de poisson puisque plusieurs pistes concernant le héros - Gabriel Thauman - s'ouvrent sous nos yeux si on laisse, tant soit peu, s'évader notre imagination.
Le présent roman d'Eric Garandeau peut sembler curieux, pas facile d'accès de prime abord, mais, une fois plonger au coeur de l'histoire où se mêle malédiction, magie noire, etc, on se laisse porter par celle-ci afin d'en connaître la conclusion.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
motspourmots
  23 août 2021
Il y a comme cela des livres dans lesquels perce un intérêt certain mais qui finit par se diluer dans un magma de péripéties qui finit par brouiller son propos. C'est d'autant plus dommage que l'idée de départ était bonne, ce parallèle entre la Venise italienne et la Venise noire de Lagos, nouveau quartier sorti de toutes pièces du cerveau créatif d'un architecte, ces échos de l'histoire des maîtres verriers de Murano détournés par Colbert pour contribuer à la construction de la galerie des glaces du château de Versailles qui viennent percuter l'actualité d'un chef d'entreprise dont le destin s'avère être lié à celui de cette confrérie. J'avoue qu'au début, j'ai plutôt adhéré. Au personnage de l'enquêteur, ancien flic désabusé passé dans le privé, aux détours par le passé et l'histoire de la construction de cette galerie des glaces ainsi que de la condition des artisans de Murano, aux voyages à Lagos. Et puis, malheureusement, les péripéties ont pris le dessus avec des situations que j'ai trouvées tirées par les cheveux et un côté "too much" qui a fini par me lasser. Dommage dommage, j'aurais vraiment voulu aimer plus ce roman qui m'a néanmoins divertie et instruite sur un sujet dont j'ignorais pas mal de choses. Les mordus d'intrigues un poil ésotériques apprécierons sans doute plus que moi et je ne veux décourager personne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
RadioFranceInternationale   17 janvier 2022
Du suspense, une enquête entre Lagos, Venise et Versailles, entre notre époque et celle de Louis XIV, marabout, artistes et commerçant, un voyage romanesque complexe et haletant signé Éric Garandeau.
Lire la critique sur le site : RadioFranceInternationale
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
gouelangouelan   03 février 2022
La ligne d'horizon était barrée par les piles d'un immense pont autoroutier, dont le tablier semblait onduler en fonction du trafic. Des motocyclettes aux porte-bagages surchargés frayaient comme des souris entre des trente-tonnes pachydermiques.

p.42
Commenter  J’apprécie          20
MELANYAMELANYA   24 novembre 2021
Les miroirs sont l’éternel reflet de la fugacité universelle.
Commenter  J’apprécie          100
gouelangouelan   03 février 2022
[...] il était aussi chercheur d'or à ses heures perdues.

p.43
Commenter  J’apprécie          60
MELANYAMELANYA   16 novembre 2021
« Quand on oublie l’Histoire, elle se venge »
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Eric Garandeau (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Garandeau
Découvrez l'émission complète ici https://www.web-tv-culture.com/emission/eric-garandeau-galerie-des-glaces-52997.html
Il n'a pas encore 50 ans, il a pourtant déjà vécu 1000 vies ! Musicien, capitaine de frégate, Eric Garandeau a fait Sciences Po, l'ENA, a travaillé pour les finances publiques et France Television. Conseiller culturel à l'Elysée auprès de Nicolas Sarkozy, on le retrouve ensuite à la tête du CNC, le centre national du Cinéma où il peut mettre à profit sa passion du 7ème art. Touche à tout, curieux, ouvert sur son époque, il est depuis septembre 2020, directeur des affaires publiques de Tik Tok France, le célèbre réseau social né en Chine qui compte autant de détracteurs que d'afficionados. La mission d'Eric Garandeau, amener la culture sur ce site de partage plébiscité par les ados. Et l'écriture dans tout ça, me direz-vous. On y vient. Eric Garandeau reconnait être un lecteur compulsif et l'envie d'écrire était l'occasion d'aborder un nouvel univers. Utilisant sa connaissance du monde du cinéma avec ses paillettes et ses arnaques, il publie « Tapis rouge », une comédie satirique où le monde du cinéma en prend pour son grade. Mais derrière cette satire, l'auteur prouve bien son amour du cinéma. Changement de registre avec ce nouveau titre qui prend place dans la rentrée littéraire. Voici « Galerie des Glaces ». Un pdg multimilliardaire trouve la mort dans le crash de son jet. Au-delà de l'accident, son épouse soupçonne un assassinat déguisé et missionne un détective pour en savoir plus. Nous voilà embarqué dans un polar bien construit qui nous mènera de Versailles au Nigeria. Mais le roman est aussi l'occasion de nous entrainer au Grand siècle de Louis XIV quand Colbert faisait de la France le pays le plus puissant du monde. Qu'en est-il aujourd'hui. Et la mort du PDG d'aujourd'hui serait-elle le fruit d'une malédiction plus ancienne ayant pris source dans la lagune de Venise. Ainsi donc, vous l'aurez compris, Eric Garandeau a construit un roman à tiroirs, un suspense implacable entre thriller, roman initiatique, récit historique. le tout avec un soupçon d'ésotérisme, d'espionnage et une vision acerbe de notre économie nationale contemporaine. Laissez-vous embarquer dans cette histoire qui vous réserve moults rebondissements et fausses pistes. Revivez les grandes heures de Versailles et retrouvez(vous dans les bureaux de verre des multinationales. Grisez vous des codes de la Sérénissime Venise et affrontez les marabouts de Lagos. Un véritable labyrinthe qui nous en dit aussi beaucoup sur les dérives de notre monde actuel « Galerie des Glaces » d'Eric Garandeau est publié chez Albin Michel.
+ Lire la suite
autres livres classés : muranoVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Autres livres de Eric Garandeau (1) Voir plus




Quiz Voir plus

L'Afrique dans la littérature

Dans quel pays d'Afrique se passe une aventure de Tintin ?

Le Congo
Le Mozambique
Le Kenya
La Mauritanie

10 questions
276 lecteurs ont répondu
Thèmes : afriqueCréer un quiz sur ce livre