AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Antoinette Roubichou-Stretz (Traducteur)
EAN : 9782246749011
371 pages
Éditeur : Grasset (11/02/2009)
3.65/5   17 notes
Résumé :
Le début du "Conservateur" (le cadavre d'un Noir trouvé dans la propriété agricole d'un industriel blanc nommé Mehring) resemble à un fait divers, mais c'est encore l'occasion pour Nadine Gordimer, prix nobel de littérature en 1991, de développer une analyse spectrale de l'histoire et des mentalités de son pays.

Mehring est un pur produit de la société blanche sud-africaine des années 60-70, un homme par qui la politique de l'apartheid se perpétue, à... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
AldrikKirdla
  28 septembre 2020
Booker prize en 1974 (équivalent anglais du Goncourt), le Conservateur (The Conservationist) est un roman d'une lecture très peu aisée où le passé et le présent coexistent selon différents points de vue et selon deux principaux protagonistes : Mehring, riche industriel, pur produit de la société blanche profitant de fait de l'Apartheid, sympathique mais quelque peu méprisant, condescendant avec les employés noirs, insatisfait de sa vie et sombrant sous le poids de ses contradictions; et Jacobus, le contremaitre noir qui s'occupe de la ferme de Mehring, ambivalent, plus ou moins mielleux envers Mehring, et cherchant à ne pas se compromettre en basculant du côté de l'autorité blanche afin que ses employés noirs continuent à le voir comme un des leurs.
Dans ce roman, Nadine Gordimer, Sud-Africaine, prix Nobel de littérature en 1991, prend bien soin d'éviter le manichéisme et nous fait vivre indirectement les inégalités de droit entre les noirs et les blancs à cette époque. Sur la forme, ce roman n'éveille pas un intérêt soutenu : les descriptions de la ferme et de ses environs et les pensées vagabondes de Mehring ne sont guère passionnantes ; mais sur le fond, le roman relève d'une étude sociale et psychologique profonde.
A lire, donc, mais sans oublier que ce roman a été écrit au début des années 1970, et que pour l'apprécier intelligemment, il ne faut pas le lire avec nos yeux de 2020.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
vince971
  11 mai 2021
J'ai littéralement croulé sous les métaphores allégoriques à rallonge de Gordimer pour décrire cette ferme sud-africaine et son propriétaire déclinant nommé Mehring. En déclin comme son pays, pourri de l'intérieur, en attendant le chaos imminent. Il incarne cet Afrikaner, celui qui jouit de tous les privilèges et se complait dans sa vision capitaliste et ses préjugés raciaux envers ses employés noirs. de nombreux passages brillants mais trop peu d'action à se mettre sous la dent pour être vraiment plaisant.
Commenter  J’apprécie          20
Nikoz
  20 mai 2013
Un roman politique et militant peut-il être merveilleux? oui!
Commenter  J’apprécie          10


Video de Nadine Gordimer (2) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : afrique du sudVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

L'Éducation Sentimentale

Fumichon, concernant la propriété, évoque les arguments d'un homme politique dont Flaubert parle en ces terme dans une lettre à George Sand: "Peut-on voir un plus triomphant imbécile, un croûtard plus abject, un plus étroniforme bourgeois! Non! Rien ne peut donner l'idée du vomissement que m'inspire ce vieux melon diplomatique, arrondissant sa bêtise sur le fumier de la Bourgeoisie!". De qui s'agit-il?

Benjamin Constant
Adolphe Thiers
Proudhon
Frédéric Bastiat
Turgot

8 questions
155 lecteurs ont répondu
Thème : L'Education sentimentale de Gustave FlaubertCréer un quiz sur ce livre