AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2013942745
Éditeur : Gautier-Languereau (23/10/2013)

Note moyenne : 4.26/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Il fait froid dehors. Le soleil se cache sous la brume épaisse du matin. Anoki sort de son igloo. Tout autour, la banquise craque…

Aujourd'hui, le jeune garçon a décidé de partir à la recherche du Grand Blanc.

La légende raconte qu'il ressemble, trait pour trait, à un ours polaire, si haut qu’il touche les étoiles. Anoki s'aventure seul dans l'immensité silencieuse de la banquise. Il ne voit pas la nuit tomber…

Le Grand ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  13 janvier 2014
Le talent d'Antoine Guilloppé en tant qu'illustrateur n'est plus à prouver. Il manie les contrastes de noir et de blanc avec une maestria qui fait plaisir à voir.
Ce livre est d'une rare beauté plastique, imprimé en grand format, sur des papiers produisant différents effets (brillance, reflets irisés, scintillement, pop-up).
D'un point de vue plastique je mets facilement 7/5.
Par contre, car vous vous doutez bien qu'il y a un " mais " sans quoi je n'aurais pas rechigné à assigner 5 étoiles, j'ai vraiment du mal avec le contenu.
Nous avons une histoire qui me paraît TRÈS fortement inspirée du film d'animation L'Enfant Qui Voulait Être Un Ours. Ça encore, ce n'est pas un problème en soi, car le film était très bien, mais quand le scénario ne vole pas bien haut et qu'en plus le texte est relativement pauvre, qu'il y a des incohérences de pôles (des espèces de l'hémisphère sud sont mélangées avec d'autres de l'hémisphère nord) et que pour couronner le tout, ces espèces sont dénommées abusivement " pingouins " quand il s'agit de manchots, là je tique fort.
(Je sais, pour certains, manchots et pingouins, c'est la même chose, tout comme chouette et hibou, tout comme chameau et dromadaire, tout comme gorille et chimpanzé, tout comme Allemand et Autrichien, tout comme Anglais et Américain, tout comme Chinois et Japonais ou tout comme amener et apporter. C'est vrai, mais si des mots précis et différents existent, alors mieux vaut les utiliser à bon escient, surtout lorsqu'on s'adresse à des enfants qui apprennent à distinguer ces mots.)
Mais ce n'est pas tout. La notion de nuit, (qu'on sait très différente dans l'Arctique comparée à ce qu'elle est sous nos latitudes) est ici présentée dans son acception des zones tempérées. Donc, si je mets tout bout à bout, ça donne l'impression d'un travail assez bâclé quant aux connaissances de base sur la vie dans le grand nord. J'en profite pour ajouter que c'est rarement le cas dans les ouvrages jeunesse, ce qui renforce encore le côté " amateur " (dans le mauvais sens du terme).
De ce point de vue, cet album m'apparaît ultra pauvre. L'histoire se résume comme suit : Anoki, un enfant (inuit ?) du pôle nord a entendu parler depuis sa prime jeunesse du " Grand Blanc ", une sorte d'ours blanc gigantesque, qui n'apparaîtrait qu'aux enfants.
S'apercevant qu'il avait grandi et toujours pas vu le Grand Blanc, il a peur de passer à côté de l'occasion de rencontrer ce fameux ours. Il se lance alors dans une quête solitaire. Mais chemin faisant et commençant à se décourager, Anoki se demande par devers lui si cette légende n'est pas qu'une histoire pour faire peur aux enfants. Jusqu'au moment où...
Voici donc mon avis mitigé sur cet ouvrage pourtant si joli de cet illustrateur que j'apprécie tant. (J'avais adoré son livre sans parole intitulé Prédateurs.) À vous de voir, si cette thématique du grand nord vous inspire et si vous ne craignez pas les incohérences de manchots dénommés pingouins en pleine banquise arctique, alors vous prendrez sûrement grand plaisir à partager cette histoire avec des enfants. Mais ce n'est bien évidemment qu'un avis, un seul, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          530
Mahpee
  02 mars 2015
La poésie est toujours présente dans les albums jeunesse, renforcée en cela par des illustrations de belle qualité. C'est encore le cas dans cet album de grand format d'Antoine Guilloppé. Tout en noir et blanc ce bel ouvrage, enjolivé par différentes textures de papier et qui se termine par un joli pop-up, s'ouvre sur des dessins très épurés reproduisant avec bonheur la pureté des déserts de glace et l'immensité des nuits polaires constellées d'étoiles, nous faisant ressentir combien l'homme est bien fragile dans ces immensités immaculées. L'histoire nous conte la quête d'un jeune esquimau, Anoki, parti à la recherche du mystérieux Grand Blanc, un ours légendaire du pays des glaces. Même si le dessinateur s'est un peu emmêlé les pin...guouins, n'est-ce pas Nastasia-B, il n'en reste pas moins que ce beau livre enchantera petits et grands.
Commenter  J’apprécie          260
Palmyre
  20 décembre 2013
Anoki est un jeune esquimau qui part à l'aventure, plus précisément sur les traces du mystérieux Grand Blanc. Il sait qu'il n'apparaît qu'aux enfants, la légende dit qu'il ressemble à un ours polaire. Malgré les dangers, Anoki se lance à sa recherche.
Va-t-il faire sa rencontre?
Une fois de plus un magnifique album d'Antoine Guilloppé! Cet album est d'une grande qualité artistique. Les illustrations, le choix de couleur (blanc, noir, bleu) mettent en avant les paysages polaires.
Les enfants apprécieront le courage du jeune esquimau et pourront aisément s'identifier au personnage.
Commenter  J’apprécie          190
Noctenbule
  19 avril 2014
Envie de partir sur la banquise avec Anoki? Il ne reste plus qu'à ouvrir le voyage d'Anoki d'Antoine Guilloppé.
Voilà encore un ouvrage de l'illustration Antoine Guilloppé qui surprend par les effets de papier. L'histoire d'Anoki qui part à la recherche de du Grand Blanc n'est qu'un prétexte pour créer une histoire pour sublimer le papier. le papier classique épais côtoie le papier brillant sur lequel la main glisse doucement pour trouver les motifs où je découvre poissons, igloos ou habitants. Puis la nuit se lève, Anoki regarde en l'air tout comme moi et il découvre les étoiles qui scintillent de façon argentée. Les pages se tournent et un pop-up s'ouvre en illustrant la rencontre de l'ours et du jeune garçon.
Une histoire que j'ai trouvé trop simple mais l'illustration compense beaucoup. Il y a une très bonne utilisation de la couleurs où le bleu se mélange au noir et blanc. D'ailleurs, lorsque j'ai fini de lire ce que je retiens c'est le côté tactile, le récit n'est que très secondaire, voir même inutile. Chose assez surprenant pour un ouvrage d'Antoine Guilloppé mais tout ne peut-être parfait.
Si vous aimez les esquimos ou les inuits, vous devriez aimé ce récit du grand froid où l'on rencontre un orgue ou des pingouins. Et si vous aimez le côté artistique des livres, vous serez doublement conquis. Mais si l'histoire vous est nécessaire, il risque d'avoir une petite déception.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Colibrille
  01 avril 2015
Antoine Guilloppé possède un véritable don pour émerveiller ses lecteurs. La magie opère une nouvelle fois avec cet album. Dès la première page, nous voilà transporté sur la banquise arctique en compagnie d'un petit Inuit. le grand format de l'album permet d'apprécier encore plus pleinement les superbes illustrations. La gamme de couleurs est réduite du noir, du blanc et un vert pâle légèrement bleuté) mais elle restitue à merveille le milieu de vie d'Anoki. le texte est comme toujours envoûtant. L'association des illustrations et du texte donne un album onirique et poétique empreint d'une grande sensibilité.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   06 février 2014
Dans cette obscurité, le jeune garçon se retrouve perdu au milieu de la banquise. Il appelle au secours mais son cri résonne dans le silence glacial de la nuit. Soudain une voix profonde brise ce silence : " Es-tu perdu ? "
Anoki sent un souffle chaud dans on dos mais n'ose pas se retourner.
Commenter  J’apprécie          160
PalmyrePalmyre   14 décembre 2013
Il fait froid dehors.
Anoki sort de chez lui.
Tout autour, la banquise craque.
Au loins, le blanc s'éveille.
Commenter  J’apprécie          150
LilizLiliz   15 mars 2015
La légende raconte que le Grand Blanc ressemble trait pour trait à un ours polaire, si grand qu'il touche les étoiles.
Cette simple vision donne à Anoki le courage de chercher toute la journée. Mais il est prudent, il connaît le Pôle Nord et ses dangers.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Antoine Guilloppé (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Antoine Guilloppé
Du 3 au 6 novembre 2016 - Pays Voironnais Invités d'honneur : Gaëlle Josse et Olivier Tallec Invités : Thomas Baas, Fred Bernard, Arno Bertina, Emile Bravo, Delphine Chedru, Cécile Coulon, Alice de Poncheville, Béatrice Fontanel, Pascale Gautier, Guillaume Guéraud, Antoine Guilloppé, Céline Lapertot, Mathieu Larnaudie, Régis Lejonc, Gaëlle Nohant, Xavier-Laurent Petit, Paola Pigani, Yann Rambaud, François Roca, Joy Sorman Auteurs régionaux et locaux : Arielle Alby, Corinne Bourrillon, Paul Giraudi, Alain Graz, Elyane Guillaud-Rollin, Sylvie Lainé, Jean-Philippe Landru, Li-Cam, Lou-Jan, Serge Revel, Fabienne Swiathly, Ghislaine et David Trouilloud
+ Lire la suite
autres livres classés : esquimauxVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
384 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre