AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Annie Kroon (Traducteur)
EAN : 9782742795147
301 pages
Éditeur : Actes Sud (02/02/2011)

Note moyenne : 3.17/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le soir de la Saint-Nicolas, un jeune journaliste, seul et dans une situation très précaire, reçoit un étrange paquet sans expéditeur. Il contient un magnifique bijou, une étoile de grenats à sept branches serties d’or, accompagné d’un poème. Cette énigme l’entraînera loin de sa modeste condition
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Cath36
  11 décembre 2011
Étrange histoire que celle de ces sept étoiles en grenat portant chacune le nom d'une région et qui doivent être retrouvées une par une pour donner les indications qui permettront de trouver un trésor. Dans un style époustouflant, la regrettée Hella S. Haasse (snif ), passée maître dans l'art de raconter, reprend ici un de ses anciens livres (écrit en 1949), pour en faire un "à la manière de" à la lisière du fantastique, entre Edgar Poe, Ponson du Terrail, Eugène Sue et Lewis Carroll, avec un zeste d'Andersen pour l'ambiance du tout dernier chapitre. Totalement bluffée par la fin (j'ai eu l'impression de tomber d'un premier étage sans rien pour la réception) j'ai été prise d'un bout à l'autre par cette chasse au trésor dévorée en deux jours. Mêlant la technique du feuilleton à celui du conte en y ajoutant celui du polar, Haasse développe son récit avec une rare maîtrise : on sent qu'elle s'amuse beaucoup, on ne s'ennuie à aucun moment et on va de péripétie en péripétie avec coups de théâtre, coups d'éclats et coups de poings garantis dans ce livre, où les personnages ont une nette propension (les dames surtout) à tomber dans les pommes. La scène de la confrontation entre tous les personnages achève l'histoire en apothéose, avec spirite éplorée, cris, larmes, accusations et dévoilements en tous genres pour finir sur une réconciliation des parties adverses pour l'ultime étape de la chasse au trésor. Époustouflant vous dis-je, et franchement marrant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
kuroineko
  19 novembre 2012
Voilà un excellent moment de lecture. Dans un style drôle et piquant, on part avec le héros à la poursuite des sept étoiles de grenat. Côtoyant une vieille dame acariâtre, des propriétaires excédés, etc, Mme Hasse nous entraîne dans une chasse au trésor à travers tous les Pays Bas. le dénouement est surprenant.
Je me suis laissée emporter par le rythme du récit. le narrateur est attachant comme tout. L'écriture a un petit côté désuet tout à fait plaisant. Quant à la couverture, c'est une pure merveille. C'est d'ailleurs ce qui m'a attirée au départ.
Commenter  J’apprécie          40
mguy
  14 août 2012
Un jeune journaliste sans famille, en manque d'inspiration, et vivant dans une grande pauvreté, se retrouve du jour au lendemain projeté dans une aventure familiale lorsqu'il reçoit une étoile de grenats le soir de la Saint-Nicolas.
Son objectif : réunir les sept étoiles de grenat existant, afin de trouver un trésor.
Son chemin sera rempli d'embûches et de rencontres divers.
Le récit est très bien mené, sans aucun temps mort. de plus, l'intrigue même habilement situations cocasses, suspens et découvertes inattendues.
Livre vraiment à lire pour passer un bon moment, car c'est un régal.
Commenter  J’apprécie          20
BMSierre
  19 juillet 2011
Tous les ingrédients d'un conte de fée se retrouvent dans ce roman. Un véritable jeu de piste entraîne les divers protagonistes dans de folles aventures. Il y a peu de violence, pas mal de coïncidences et un soupçon d'eau de rose dans ce récit. Bref, une histoire à conter au coin du feu durant les longs hivers nordiques. Touchant et intéressant. M.B.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Cath36Cath36   11 décembre 2011
Le médium se cacha le visage dans ses mains. Il réussit encore à articuler "Mouzique ! Mouzique !" puis se dirigea en titubant vers une petite table couverte d'accessoires de prestidigitation... A cet instant la rampe s'éteignit, de même que les petites appliques de lumière rouge fixée sur les murs. Il ne resta qu'un seul projecteur qui jetait une lueur fantomatique, d'un bleu verdâtre sur le visage effrayé de Rakatra.
"La suite !" exigeait une moitié de la salle. "Le sac !" hurlait la moitié de l'autre. Un "boum" retentissant mit fin au différent. Sorti des coulisses, un nuage de fumée phosphorescent, d'un vert soufré, se répandit sur la scène et dériva dans la salle. La panique gagna les premiers rangs. On cria "au feu! Au feu!", tandis que les lamentations de Rakatra Jakatra dominaient le tumulte : "Mes illousions ! Mes vabeurs phosphoriques !" Suivit une nouvelle pétarade. La salle fut prise sous un tir de rayons de feu, des fusées éclairantes montèrent vers le plafond du théâtre comme des ballons lumineux et éclatèrent en une pluie d'étoiles scintillantes. Des feux de Bengale embrasèrent la scène, colorant alternativement en bleu, en rouge et en violet le plateau, ainsi que Rakatra qui tournait en rond comme un hystérique. Le public était déchaîné et réclamait de la lumière et de l'air. Au milieu de cet indescriptible chaos, je réussis à échapper à mes gardiens en me faufilant à travers les spectateurs qui criaient et se bagarraient.... A cet instant un soleil crépitant illumina tout le décor d'une lumière crue. J'entendis le notaire crier : "Il est là ! Attrapez-le ! Au voleur ! Au voleur !" Des pétards explosèrent un peu partout sur la scène. Je sautai lestement par-dessus les cordes et les praticables et m'engageai dans le dédale des coulisses. La première personne que je vis fut la pauvre Fatima, qui, à moitié évanouie de peur, s appuyait contre la paroi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Cath36Cath36   11 décembre 2011
Soudain Maria poussa un cri perçant. En faisant un pas de côté elle avait heurté un squelette qui se trouvait sur un piédestal de marbre noir, à côté de la porte.Alors que Jacky essayait de la calmer, un homme et une femme, assis près du poêle, émergèrent de leur fauteuil. L'homme était tout petit et extrêmement maigre, il avait une tête d'oiseau racornie, avec une mince couronne de cheveux blancs autour du crâne. La femme était énorme, son corps obèse s'enveloppait dans une tunique en laine rouge foncé qui me fit penser aux costumes que portaient les plantureuses cantatrices wagnériennes dans le rôle d'Iseut. C'était Quirina Pelleboom. Sur sa poitrine une étoile en grenats se balançait au bout d'une mince chaîne d'or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cath36Cath36   11 décembre 2011
-Eh bien, qu'en dis-tu ? demanda le cafetier à sa femme.
-Quel suspens, répondit cette dernière, tout émoustillée, un vrai thriller."
Commenter  J’apprécie          40

Video de Hella Serafia Haasse (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hella Serafia Haasse
La chasse aux étoiles d'Hella Haasse Marque-Page 17-02-2011
autres livres classés : littérature néerlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le seigneur des Anneaux

Quel est le métier de Sam ?

cuisinier
ébéniste
jardinier
tavernier

15 questions
3963 lecteurs ont répondu
Thème : Le Seigneur des anneaux de J.R.R. TolkienCréer un quiz sur ce livre