AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Sapiens tome 3 sur 3

Yuval Noah Harari (Autre)David Vandermeulen (Autre)Daniel Casanave (Autre)
EAN : 9782226477620
280 pages
Albin Michel (02/11/2023)
4.01/5   39 notes
Résumé :
De nos jours, tous les humains appartiennent à un même monde unifié.
Mais quels sont les phénomènes historiques à l'origine de cette unification ?
Qui est le véritable maître de l'Histoire ?
À travers un show burlesque truffé de références à la pop culture, Harari, Vandermeulen et Casanave décortiquent la compétition qui s'est jouée entre empires, argent et religion.
Que lire après Sapiens, tome 3 : Les maîtres de l'HistoireVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Après deux tomes plutôt réussis (le premier bien plus que le deuxième), cette troisième adaptation en BD des livres de Yuval Noah Harari fait le tour des grandes forces qui selon Harari gouvernent l'histoire des hommes : la religion, l'argent, les empires, voire, pourquoi pas, le hasard tout simplement.
La forme se fait de plus en plus déroutante. Les auteurs imaginent un jeu télévisé où chaque candidat, devenu un super héros, explique en quoi la thématique qu'il défend a mené l'histoire des hommes. Les Empires ont certes vaincu militairement leurs ennemis, mais ils ont aussi intégré les populations vaincues dans leur orbite. Les religions regroupent des adeptes, tout en cherchant à étendre leur influence au-delà. L'argent gouverne le monde dit-on, mais en y réfléchissant l'argent peut-il vraiment tout acheter ?
Cette façon de synthétiser l'histoire autour d'idées-force permet de remettre les idées en place, mais pour une fois la forme, avec des dessins parfois approximatifs et des couleurs criardes, paraît pauvre. On est loin du travail effectué sur le premier tome.
Finalement produire une aussi grosse BD pour ne développer que quelques concepts, en les entourant de tout un récit spectacle télévisuel, rend la lecture pénible et décevante.
Commenter  J’apprécie          200
Sapiens est sûrement l'essai le plus marquant de ces 20 dernières années. Il a été admirablement adapté en bande dessinée pour ses deux premières parties. La troisième continue sur cette lignée.

L'unité de cet épisode est la question du sens de l'histoire, de sa direction. Pour les historiens la réponse est évidente : l'histoire n'a pas de sens, ou disons que l'existence précède le sens. Certe, après coup, on peut analyser les causes et conséquences des évènements d'une période. Mais on a tendance à taxer de charlatan toute personne essayant de donner un sens général à l'ensemble de l'histoire.

Mais Yuval Noah Harrari n'est pas qu'un historien, il est aussi un essayiste... Et surtout, il sait très bien raconter des histoires de façon originale. Ainsi, chaque sens possible de l'histoire, chaque "facteur principal" est présenté sous la forme d'un super héros. Il fait un exposé pour expliquer en quoi c'est lui qui tire les ficelles de l'histoire, comment il est le mieux à même d'expliquer le passé et l'avenir. Ensuite un jury peut répliquer, approuver ou contester, bref on retrouve de la didactique.

L'ensemble est très stimulant, pour le plus grand plaisir de nos yeux et de notre cerveau qui trouve à réfléchir sans totalement se casser la tête ni se lasser. L'humour et la clarté des explications y est pour quelque chose.

Bref, non seulement Sapiens est un chef d'oeuvre, mais son adaptation réussi haut la main le défi de rendre cet essai accessible. À lire sans modération et à glisser sans hésitation aux pieds le sapins de vos amis curieux mais peu habitués à lire des pavés.
Commenter  J’apprécie          30
Ce troisième tome de l'adaptation du livre homonyme retrouve la lisibilité qu'avait perdu le tome 2.
Ici, il est question de savoir quel est le moteur de l'histoire de l'humanité. L'argent, les religions et d'autres sont passés en revue dans une présentation argumentée qui fait aussi entendre la controverse. le concept de fictions au coeur du premier tome est largement réutilisé, c'est donc bien de lire dans l'ordre.
C'est une lecture qui rend intelligent dans le sens où elle apporte un regard nuancé sur des thèmes souvent clivants: la religion, l'argent, les empires.
A lire pour acquérir des clefs de compréhension de notre monde.
Commenter  J’apprécie          20
Malgré que j'ai préféré les tomes précédents. Je suis un grand fan des oeuvres de Yuval Noah Harari. Après la naissance de l'humanité et les piliers de la civilisation. Ce tome par le biais d'une émission télévisée nous amène des candidats au poste de maître de l'histoire.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
ActuaBD
09 janvier 2024
L’album est épais, mais on le lit avec gourmandise en s’amusant des anecdotes et des références contemporaines (Star Wars…) qui surgissent à chaque page.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
L'une des règles d'airain de l'Histoire est que ce qui paraît après coup inévitable était loin d'être évident sur le moment... C'est toujours valable de nos jours. Sommes-nous au bord d'une troisième guerre mondiale ? Sommes-nous sortis de la crise économique ou le pire est-il encore à venir ? Nous acheminons-nous vers une catastrophe écologique ou au contraire un paradis technologique ? Dans quelques années, les gens qui se retourneront sur le passé se diront que les réponses étaient évidentes.
(p. 21)
Commenter  J’apprécie          190
La vie est un combat, un choc. Chaque espèce biologique se bat pour sa survie en suivant les lois implacables de la sélection naturelle. (...)
Chez les humains, c'est pareil ! L'histoire du monde est un éternel affrontement entre civilisations rivales ! Lorsqu'on a compris cela, on s'y prépare. Si on ne le comprend pas, c'est l'extinction et pis c'est tout.
(...)
A chaque période de l'histoire, c'est la même chose.
Et ça a été le cas depuis les balbutiements de l'Histoire. Je peux vous citer d'innombrables exemples.
Pensez aux Grecs et aux Perses...
Aux tribus germaniques et à l'empire romain...
Aux Mongols et à la dynastie chinoise...
Ou encore aux croisés et aux Mamelouks d'Egypte...
(p. 33-34)
Commenter  J’apprécie          50
C'est seulement alors que les romains ont persécuté les chrétiens. Et encore, ils l'ont fait avec tiédeur. En trois siècles les romains n'ont tués que quelques milliers de chrétiens. À titre de comparaison, au fil des 15 siècles suivants, les chrétiens se sont entre-massacrés par millions parce qu'ils interprétaient différemment les préceptes de leur religion. Une religion d'amour et de compassion !
Commenter  J’apprécie          40
La monnaie est le seul système de confiance humain qui puisse enjamber n’importe quel fossé culturel et qui ne fasse aucune discrimination sur la base de la religion, du genre, de la race, de l’âge ou de l’orientation sexuelle !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Yuval Noah Harari (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yuval Noah Harari
Dans le 163e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente Je suis leur silence que l'on doit à Jordi Lafebre et qui est édité chez Dargaud. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : - La sortie de l'album Loire que l'on doit à Étienne Davodeau et aux éditions Futuropolis - La sortie de l'album La Callas et Pasolini, un amour impossible que nous raconte le scénario de Jean Dufaux, le dessin de Sara Briotti et qui est sorti chez Dupuis dans la collection Aire libre - La sortie du premier tome sur deux de L'illusion magnifique, un premier tome intitulé New York, 1938 pour un diptyque que l'on doit à Alessandro Tota et aux éditions Gallimard - La sortie du troisième tome de Sapiens intitulé Les maîtres de l'histoire, adaptation du livre de Yuval Noah-Harari par David Vandermeulen au scénario, Daniel Casanave au dessin et qui est éditée chez Albin Michel - La sortie de l'album La distinction, adaptation libre de l'ouvrage du sociologue Pierre Bourdieu par Tiphaine Rivière et qui est édité chez Delcourt dans la collection La découverte - La sortie du nouvel album de Daniel Clowes intitulé Monica, titre qui vient prendre place dans la collection La bibliothèque de Daniel Clowes chez l'éditeur Delcourt
+ Lire la suite
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (163) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5156 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}