AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Paul Gratias (Traducteur)
ISBN : 274360543X
Éditeur : Payot et Rivages (02/10/1999)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Nancy Phelan, jeune travailleuse sociale, a disparu la veille de Noël. Alors que l'enquête piétine faute de témoins, l'inspecteur principal Resnick et son équipe reçoivent pour le Nouvel An une cassette vidéo avec la voix de Nancy et une demande de rançon. Cet enlèvement peut-il avoir un lien avec Gary, le jeune désoeuvré qui avait enfermé Nancy dans son bureau juste avant Noël ? Au moment de la r... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
andreas50
  06 juin 2018
Décembre 1993. A la veille des fêtes de fin d'année, le commissariat de Nottingham est en ébullition.
Entre achats de dernière minute et maintien de l'ordre, Charles Resnick et ses collègues ne savent plus où donner de la tête. Trêve des confiseurs ne rime pas avec trêve des délits en tous genres : agressions, ivresse publique, vols à l'étalage, violences familiales occuperont les membres de la police jusqu'au réveillon et ses agapes. Un hôtel du centre-ville a d'ailleurs été choisi par la brigade de Resnick pour l'occasion. Les salles de banquet sont également occupées par quelques sociétés privées et des membres des services publics.
Le lendemain, tout en soignant sa gueule de bois, Resnick apprend la disparition d'une employée des logements sociaux, Nancy Phelan, qui participait aussi à la fête de la veille. Accident ? Rencontre amoureuse d'un soir ? Disparition volontaire ?
Les heures passent ; pas de nouvelles, pas de coup de fil ; l'inquiétude gagne les proches de la jeune femme. On sait , voici quelques jours, Nancy a été menacée et légèrement brutalisée à son bureau par un locataire en colère. Cela a t-il avoir avec sa disparition ? Resnick avait lui-même pris la déposition de la jeune femme, et le violent avait été arrêté pour quelques heures. Quoiqu'il en soit la police prend l'affaire au sérieux. Après 48h un disparu peut-être considéré comme mort. Et puis, il y a ces étranges indices qui parviennent aux inspecteurs, ces cassettes enregistrées, la voix de Nancy... le cauchemar ne fait que commencer.
Il faut tout le talent d'un John Harvey avec réalisme la vie d'un commissariat au jour le jour. Une peinture du quotidien des membres d'une brigade : leurs joies, leurs peines, leurs chicaneries. Harvey mêle avec bonheur « police procedural » et vies privées.
Les romans de l'auteur sont néanmoins teintés d'amertume, de nostalgie, de mal de vivre. Les éclats de rire sont rares. On y côtoie une société anglaise désabusée face à la récession, à la politique des conservateurs de John Majors, à l'engagement récent de la Grande-Bretagne dans la Guerre du Golfe.
C'est donc au travers d'une enquête criminelle très bien menée, la peinture d'une société en crise.
Le style est clair, dépouillé, l'histoire est bien montée, le scénario crédible et attachant.
Une fois la lecture engagée, on se prend vite de sympathie pour Charles Resnick et ses collègues, et il en devient difficile de lâcher ce livre avant le dénouement final.
John Harvey : un des grand du polar classique anglais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          402
Renod
  14 septembre 2018
Toc toc toc.
- C'est qui ?
- La Technologie !
- Et tu veux quoi ?
- Ouvre ta porte, tes fenêtres et tu verras….
« Lumière froide » a été publié dans les années 90 à la veille de la révolution numérique. Les enquêtes se déroulent sans téléphone portable ni internet et surtout sans police scientifique. Pour se contacter, les policiers utilisent des cabines téléphoniques qui sentent l'urine. Pour résoudre une affaire, il leur faut du flair et passer du temps sur le terrain. L'inspecteur principal Resnick hésite à sauter à pieds joints dans le tourbillon technologique. Un détail illustre ce flottement : pour Noël, il s'est offert l'intégrale de Billie Holliday en « Compact Disc » mais il n'ose pas encore passer le cap et acquérir un lecteur cd. Plus compliqué encore, il s'est engagé à passer la soirée du Réveillon avec deux femmes différentes : Maria, son amie du Cercle polonais qui sent la naphtaline et Dana, une jeune femme sensuelle et pétulante. Choix cornélien pour notre inspecteur mais un événement va le débarrasser de cet embarras : les policiers ont reçu une cassette audio dans laquelle un homme affirme séquestrer Nancy, une femme jeune disparue depuis plusieurs jours, et réclame une rançon. L'enquête pour débusquer ce ravisseur machiavélique s'annonce compliquée… Comme pour tout roman de « police procedural », nous suivons l'évolution des vies des membres de l'équipe de Charlie : la vie maritale de Naylor, la maladie du père de Lynn et les blagues douteuses de Reg Cossal… Une policière ambitieuse pointe le bout de son nez et nous devinons que nous serons amenés à la recroiser. En plus de ces aspects classiques d'un roman policier, John Harvey évoque des thématiques sociales à travers les personnages de Gary et Michelle : le mal logement, le chômage et les violences domestiques. Un bon roman dévoré cet été, place maintenant à l'épisode n°7.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Woland
  03 janvier 2008
Ce roman parlera à toutes celles et tous ceux qui, à l'une ou l'autre époque de leur existence, ont dû passer par un Centre communal d'action sociale pour y prendre des ordonnances gratuites ou encore quémander des aides sociales. L'un des suspects principaux dans l'affaire Nancy Phelam - une jolie jeune femme, qui travaille dans l'un de ces centres et qui est kidnappée par un inconnu lors d'une soirée de réveillon - est en effet l'un des habitués de ce genre d'endroits, du nom de Gary James.
Elevé dans un milieu précaire où la mère comme le père ne connaissait que la gifle et les coups pour faire marcher droit leurs enfants, Gary est tombé amoureux de Michelle. Mais, à l'inverse de tant de jeunes hommes dans le même cas, il est resté auprès de celle-ci lorsqu'elle lui a annoncé qu'elle attendait un enfant. Et, vaille que vaille, pendant près de quatre ans, il a tenu bon, se cramponnant à des travaux pour lesquels il n'était pas vraiment qualifié mais qui, tout de même, mettait un peu de beurre dans les épinards.
Depuis quelque temps cependant, dans cette Angleterre thatcherisée, c'est le chômage. Gary ronge son frein dans une maision insalubre où Michelle et lui, avec leurs deux enfants, grelottent régulièrement de froid : en dépit de leurs efforts et de leurs rappels, la société des HLM du coin ne se préoccupe guère de les reloger décemment.
Un jour, poussé à bout, Gary s'emporte au Centre social et s'en prend à Nancy Phelam qu'il a connue jadis alors que tous deux partageaient la même école. Rien de grave bien sûr mais suite à la disparition de la jeune femme, Gary est tout de même soupçonné.
Surtout qu'on le suppose violent. Son fils de trois ans, Karl, est périodiquement emmené à l'hôpital, à la suite de chutes qu'il aurait faites. Mais qui sait si le père n'est pas derrière cela ? ...
Pourtant, pour les agents de la brigade de Charlie Resnik, Gary James ne représente pas le suspect idéal en cette affaire qui semble bien avoir été préméditée. Celle-ci serait plus dans les cordes d'un tueur sexuel en série. Mais comment le débusquer ? ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
karmax211
  08 septembre 2019
Je poursuis avec toujours le même plaisir la lecture des aventures de l'inspecteur principal Charlie Resnick, flic séparé aux racines polonaises, officiant dans l'Angleterre, et plus précisément, dans le Nottingham des années 80/90 (années de crise(s), de grands mouvements sociaux, de bouleversements et de mutation de la société d'outre Manche)
Vivant seul avec ses quatre chats, passionné de jazz, de bouffe, l'allure éternellement négligée, on le suit lui et sa "bande" d'adjoints, dans leur boulot quotidien aussi bien que dans leurs vies privées… nous les rendant donc familiers et attachants.
Une des caractéristiques des enquêtes de Resnick, c'est que chaque bouquin satellise autour d'une affaire centrale ou majeure, d'autres petites affaires, et que le tout reste en permanence présent et cohérent grâce à une structure narrative très bien rythmée (peut-être l'influence des goûts musicaux de l'auteur…)
Le choix du sujet est à chaque bouquin (j'en suis à mon sixième ou septième) renouvelé, et constitue pour le lecteur que je suis, à chaque fois une bonne surprise… ce fut le cas cette fois encore.
Tous les éléments d'un bon polar sont parfaitement maîtrisés ; raison qui fait que j'espère lire bientôt le prochain.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Beatrice64
  09 mars 2011
L'enlèvement d'une jeune femme le soir de Noël met en branle l'équipe de Resnick au commissariat de Nottingham. Dehors la vie est dure pour les victimes de la crise économique et il fait horriblement froid. A-t' on affaire à un dingue en série ? le petit Karl est-il victime de violences paternelles ? Ca tient franchement bien la route, même si on n'est pas tout à fait dans la cour de James Ellroy ou de David Peace .
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
NikozNikoz   14 juin 2015
Une prise d'otage aux services sociaux?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de John Harvey (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Harvey
Profile: John Harvey "I've always wanted to make sure that what was happening was as close to reality as I could make it. It's rooted in the everyday," explains mystery author John Harvey in this video, shot in his writing studio in the UK.
Watch as he reveals how he plots mysteries on white boards, preferring to work in complete solitude. (Even his cat stays out in the garden while he's writing.)
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1768 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre