AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748505093
Éditeur : Syros (14/08/2006)

Note moyenne : 4.01/5 (sur 169 notes)
Résumé :
Mohammed, dix ans, dit Momo, s’apprête à passer l’été à la cité des Bleuets, mais cette année, encouragé par son institutrice, il se découvre une passion pour les livres et se rend régulièrement au bibliobus pour nourrir son appétit.

Sur son banc, il fait la connaissance de monsieur Edouard, un personnage fantaisiste, instituteur à la retraite, qui lui raconte des anecdotes sur les livres et les écrivains.

Un jour, Momo apprend que mo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
VanessaV
  09 avril 2012
Momo est un fils de famille nombreuse dans une cité, Les Bleuets. La maison est tenue par la maman qui travaille et l'ainée, le grand frère fait sa loi en l'absence de "la mère" pendant que le papa, invalide professionnel, joue avec ses amis dans le salon toute la journée sans prendre part à quoi que ce soit. Une famille comme il en est décrit souvent dans les clichés.
Mais Momo n'ose pas dire,qu'à la différence des autres, il aime l'école et la prévision des grandes vacances avant le CP l'étouffe déjà.
Il part sur son île, le seul banc de la cité, là-haut sur la butte. Mais la Directrice de l'école se déplace jusqu'à la maison. Ce n'est pas pour se plaindre mais pour inciter la famille à encourager Momo à faire des études, même secondaires. Elle offre aussi à Momo une liste de livres à lire.
Cette liste va lui ouvrir les portes d'un autre monde.
Le monde des livres bien-sûr où malgré les difficultés familiales, Momo va pouvoir emprunter et lire et même posséder certains exemplaires, 1, 2, ... Avec eux ce sont aussi d'autres réflexions, des possibles rêvés qui prennent une part de réalité, même une ligne de destin.
Momo rencontre Monsieur Edouard, instituteur à la retraite, et Souad, chargée du bus de la bibliothèque. Avec eux les rapports sont différents, aux références littéraires. Les amitiés se créent.
Ce court roman présente une très belle amitié, un partage générationnel mais surtout littéraire, prouvant aussi, s'il était encore douteux, que presque tous les livres sont aussi à lire enfant. Que parmi les pages, ce sont des histoires de vie, des histoires qui peuvent permettre de se construire... que cela soit "Le petit prince" de SAINT-EXUPERY ou "La vie devant soi" de Romain GARY.
L'univers de la cité, malgré la description brute du début, devient poétique (voire même un peu trop jolie). Mais il ne faut pas arrêter la lecture. Ces bleuets, fleurs couvrant les champs grâce à Allah, ces noms de blocs d'immeuble, cette reprise en mains des habitants... ne sont là en fait que comme une part belle d'une vie chargée en émotions, comme le petit prince, la poésie ne retire pas les drames et les souffrances.
La vieillesse a une part belle de ce livre. Dans les escapades de Monsieur Edouard mais aussi dans la maladie d'Alzheimer. Momo et Monsieur Edouard s'aident mutuellement.
Lien : http://1pageluechaquesoir.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
zembla
  22 janvier 2011
C'est l'été pour Momo, petit garçon de 10 ans qui a la rentrée va se retrouver en sixième. Un été qui s'annonce long et ennuyeux pour cet enfant qui vit dans la cité des bleuets et qui aime l'école. Mais heureusement sa soeur va avoir l'idée de l'inscrire a la bibliothèque et il va se découvrir une vraie passion pour la lecture et puis surtout il va faire la connaissance de monsieur Edouard , un instituteur a la retraite. Un amitié va naître, a la vie a la mort.
Un très beau roman sur l'amitié entre un jeune enfant et une personnage âgée. Momo est un personnage attachant, loin des clichés du jeune de la cité et monsieur Edouard qui en plus de son amitié lui offre une ouverture sur le monde en lui racontant des histoires. C'est un roman tendre, émouvant,optimiste malgré tout et plein de vie. Une vraie réussite.
A partir de 9 ans.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
Commenter  J’apprécie          320
Jeanfrancoislemoine
  07 mai 2018
Beau livre pour la jeunesse,touchant,émouvant ,triste. Encore une fois,chez yael Hassan,la rencontre d'un petit gars de la cité et d'un vieux monsieur proche du "grand départ.Après ,il y aura, le passage des connaissances,du savoir,de l'amour des livres ,synonyme de connaissance et vecteur d'intégration.Et comme toujours,il faudra,une fois la transmission effectuée ,se séparer de facon définitive et voler de ses propres ailes.
C'est beau,bien écrit, sans doute un peu idyllique mais ca fait beaucoup de bien aux enfants et leur donne un bel exemple de la nécessité du partage.
Une belle lecon de vie et....plus.
Commenter  J’apprécie          250
Maie97
  19 novembre 2013
Momo s'apprête à passer un été long et ennuyeux, comme tant d'enfants qui ne partent pas en vacances. Sa mère et sa soeur, les deux personnes qui croient en lui, sont occupées à travailler, et chez lui restent ses frères et soeurs oisifs et son père, invalide. Il fuit donc l'appartement familial et la cité et gagne un banc sur lequel il se réfugie pour rêvasser. Mais ce que Momo ignore encore, c'est que trois rencontres vont changer sa vie cet été là : d'abord, la directrice de son ancienne école, qui apporte une liste de livres qu'elle lui conseille de lire pour préparer sa rentrée en sixième. Ensuite, Souad, la bibliothécaire du bibliobus qui vient tous les mercredis dans la cité, et enfin, Monsieur Edouard, un viel homme instruit, avec qui il a des conversations passionnées...et Momo découvre l'amitié.
J'ai beaucoup aimé ce livre, très réaliste et poétique, qui nous rappelle qu'on peut vivre dans une cité et aimer l'école, et les livres. Ce roman permet d'aborder tout plein de livres connus, et nous délivre un message d'espoir et de tolérance. Il se lit très rapidement et facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
prune42
  25 juillet 2018
Momo Beldaraoui, un jeune garçon de 11 ans, vit dans la cité des Bleuets avec ses 6 frères et soeurs. Les vacances sont là et Momo ne sait pas trop comment il va passer son temps. Un jour, la directrice de l'école vient chez lui pour dire à ses parents que Momo, bon élève, doit continuer ses études après le collège. Elle donne au jeune garçon une liste de livres à lire pendant les vacances. Momo s'empresse d'aller s'inscrire à la bibliothèque que personne n'a jamais fréquenté chez lui. Très vite, Momo se passionne pour les livres. Un jour, Momo rencontre un vieil homme, M. Edouard et tous deux discutent littérature. Ils lient amitié et Momo s'inquiète quand M. Edouard ne vient pas pendant quelques jours, d'autant plus qu'ensemble ils refont un peu le monde. Momo va apprendre que M. Edouard est pensionnaire à la maison de retraite et qu'il a la maladie d'Alzheimer. D'ailleurs, l'état de santé du papy se dégrade rapidement…
J'ai découvert ce court roman jeunesse sur les conseils d'une amie babeliote et connaissant un peu Yaël Hassan pour avoir assisté en classe à l'étude d'"Un grand-père tombé du ciel" et de "Manon et Mamina", j'étais curieuse de lire ce roman qui nous parle de la découverte de l'amour des livres par un jeune garçon apparemment éloigné de ce monde et de l'amitié cachée qui va se nouer entre lui et ce papy. Malgré leurs nombreuses différences, dont celle du milieu social, tous deux vont partager beaucoup de choses et vivre de belles aventures.
J'ai lu ce roman très rapidement en une soirée, il est facile à lire et plaisant et pourra plaire à d'autres lecteurs de fin de primaire ou de 6ème/5ème, je pense. C'est une belle histoire porteuse de sens, tant au niveau des livres que de cette amitié.
Je viens de découvrir d'autres titres de Yaël Hassan, notamment en rapport avec la Seconde Guerre Mondiale, thème que j'affectionne tout particulièrement et je vais probablement en rajouter quelques-uns dans mes pense-bête.
Je termine en faisant un clin d'oeil à mon amie Christine qui me lira peut-être et qui m'a fait découvrir cette auteur qu'elle aime beaucoup aussi !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
proudwitchproudwitch   07 août 2018
Il faut avoir le triomphe modeste car la gloire est éphémère et que la grandeur se mesure à la simplicité.
Commenter  J’apprécie          10
lilimarylenelilimarylene   12 juin 2010
Il sort le livre de son sac en plastique. Sur la couverture blanche est dessiné un petit bonhomme aux cheveux jaunes, tout de vert vêtu, avec un noeud papillon rouge, les mains dans les poches, debout sur une sorte de grosse pierre où poussent quelques fleurs. "Dans sa cité à lui, il a au moins des fleurs", pense Momo. Il ne voit pas le petit mouton dessiné en haut, à gauche, juste au-dessus du nom de l'auteur, Antoine de Saint-Exupéry. Il ne regarde que le petit garçon avec son drôle de noeud papillon qui fait un peu ringard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
lilimarylenelilimarylene   12 juin 2010
Le vie n'est pas drôle tous les jours pour Momo de la cité des Bleuets. D'abord, les bleuets, il les a cherchés partout, Momo, mais jamais il ne les a trouvés. Ni bleuets, ni arbres, ni bosquets, d'ailleurs.
Et si on appelle "pelouse" le grand rectangle de terre caillouteuse où les enfants jouent au foot, c'est uniquement pour rire, bien sûr.
Commenter  J’apprécie          250
lilimarylenelilimarylene   12 juin 2010
Yasmina montre à Momo un grand et vieux bâtiment où il est écrit bibliothèque municipale. Intimidés, ils franchissent la porte et suivent la flèche Accueil. Derrière un bureau, une dame tapote sur un ordinateur. Elle est très concentrée. Les enfants attendent qu'elle ait fini de se concentrer. Comme ça dure longtemps, Yasmina toussote.
Commenter  J’apprécie          250
lilimarylenelilimarylene   12 juin 2010
Pendant que la dame disparaît dans une allée bordée de longues rangées de rayonnages métalliques remplis de livres, Momo regarde autour de lui. Alignés comme des soldats sur des étagères courant le long des murs, des centaines de livres attendent là, patiemment, leurs lecteurs. "Un jour, je les aurai tous lus", pense Momo, émerveillé.
Commenter  J’apprécie          230
Videos de Yaël Hassan (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yaël Hassan
Interview de Yaël Hassan, pour son roman "La Fille qui n'aimait pas les fins" (coécrit avec Matt7ieu Radenac, aux éditions Syros, collection Tempo). Entretien réalisé en direct par téléphone depuis le salon du livre jeunesse Ruralivres, à Fruges (Pas-de-Calais).
Le site internet de Yaël Hassan : http://minisites-charte.fr/yael-hassan "La Fille qui n'aimait pas les fins" chez son éditeur : http://www.syros.fr/index.php?option=com_catalogue&page=ouvrage¶m_y=F_ean13&value_y=9782748514384&Itemid=2
autres livres classés : citéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Huit titres "jeunesse" de Yaël Hassan.

Un grand-père tombé ...

des nues
du ciel
sur la tête
par terre

8 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Yaël HassanCréer un quiz sur ce livre
. .