AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Terrarium tome 1 sur 4
EAN : 9782344044711
176 pages
Glénat (02/06/2021)
3.88/5   117 notes
Résumé :
Balade poétique dans un monde en ruine où la nature a repris ses droits.

Chico la technologue d’investigation et son petit frère Pino arpentent des colonies délabrées où des robots poursuivent leurs tâches comme si de rien n’était. Les deux explorateurs tentent de les accompagner dans leurs derniers souhaits, mais à quoi bon quand la fin approche d’heure en heure ?
" Combien de centaines d’années faudra-t-il encore aux humains pour devenir mei... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,88

sur 117 notes
5
6 avis
4
15 avis
3
7 avis
2
0 avis
1
0 avis

Erik_
  30 juillet 2022
C'est un monde post-apocalyptique bien triste qui nous est décrit-là. Il ne reste visiblement plus que quelques humains sur la terre et surtout beaucoup de robots encore en activité malgré des centaines d'années après une guerre destructrice.
On va suivre qu'un seul être humain accompagné d'un robot lors de ce premier tome qui font une mission d'exploration de ce qui reste de ce monde en déclin.
Le thème sous-jacent est de savoir combien d'années faudra t-il encore aux humains pour devenir meilleurs ? Je pense que cela ne suffira pas avant l'extinction finale. Mais bon, il faut espérer dans la réussite de la mission de Chico, la technologue d'investigation.
J'ai bien aimé cette atmosphère crépusculaire avec des dessins aux décors magnifiques notamment ce parc d'attraction abandonné depuis tant d'années. C'est lent dans la progression et assez contemplatif mais cela me convient. Je n'aime pas trop en règle générale la surenchère de l'enchaînement des événements.
C'est un titre de science-fiction intéressant qui semble sortir du lot pour nous proposer quelque chose d'originale qui pousse à la réflexion sur le devenir de l'humanité et de notre rapport avec les robots. A suivre par conséquent !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          330
thedoc
  20 janvier 2022
Dans un monde post-apocalyptique, une adolescente nommée Chico, accompagnée de son petit-frère Pino, parcourt des paysages où ne se dressent que des ruines. Chico est technologue d'investigation, un métier qui combine médecine et ingénierie mécanique. Car en effet, dans ce monde, la frontière entre les robots et les humains est devenue très floue. L'humanité est sur le déclin et le long de leur périple qui doit les amener à trouver une solution pour sauver ce qu'il reste des hommes, Chico et Pino croisent des robots perdus...
A la suite de Chico et Pino, nous découvrons l'arcologie, une structure qui désormais constitue leur monde et dont le principe est de conjuguer architecture et écologie pour créer des espaces autonomes en production et consommation. Cette notion d'arcologie est présente dans des oeuvres de science-fiction, notamment dans la littérature cyberpunk. Et effectivement, les éléments SF sont là : une guerre déjà très lointaine qui a détruit le monde que nous connaissons, des robots plus humains que machines, des décors dévastés et sinistres. Dans ce premier volume assez lent et contemplatif, nous faisons donc connaissance avec les deux personnages principaux et comprenons qu'ils ont une mission à remplir. Mais de nombreux mystères demeurent... trop à mon goût. Ce premier volume est insuffisant pour accrocher à l'histoire et aux personnages et lire la suite me semble nécessaire pour tout saisir de l'intrigue. le graphisme est quant à lui très soigné. Les décors nous offrent des paysages plus ou moins futuristes souvent en ruines et où la nature reprend discrètement ses droits. Robots et humains sont tout aussi soignés. On n'a pas forcément beaucoup de détails, mais ils sont crédibles et dégagent quand il faut l'émotion voulue.
Un premier tome qui me laisse donc dubitative.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Melyanie
  06 octobre 2021
💫 Terrarium est pour moi un coup de coeur.
💫 J'ai bien aimé ce mélange de SF voire d'anticipation et de poésie. Les toutes premières pages représentent une ambiance bucolique et nous donne donc le ton de ce manga de SF dit contemplatif.
💫 le scénario m'a aussi beaucoup plu. On se retrouve dans un futur lointain où il ne reste plus que les ruines d'une humanité sur le déclin. J'espère d'ailleurs en savoir davantage sur ce qui s'est passé sur la grande guerre dans les prochains tomes.
Le tome 1 reste assez mystérieux...
💫 Nous nous trouvons au coeur d'un monde post-apocalyptique. Comme peut le témoigner la magnifique couverture du manga, la nature a repris ses droits. Pourtant, ce qui permettrait à l'humanité d'exister était l'arcologie. Il s'agit d'une très grande structure d'habitation mais celle-ci se dégrade.
La cause? Celle de l'être humain qui se trouve être toujours de plus en plus égoïste et préoccupé par ses petits problèmes plutôt qu'au monde qui l'entoure.
Yuna Hirasawa à su créer son propre univers et à gardé un côté poétique malgré l'ampleur du monde dévasté.
💫 Les robots qui étaient à la base de simples machines sont devenus très perfectionnés et c'est pour cela que le métier de technologue est apparu également. Il s'agit d'un médecin pouvant soigner autant les humains que les robots. J'ai trouvé que cette mini-série de mangas avait beaucoup de potentiel.
(4 tomes terminés).
💫 Nous faisons connaissance avec les deux personnages principaux. Chico et son petit frère Pino. Ce dernier est un robot...Le mystère est décidément bien gardé dans ce tome 1.
💫 D'une manière très touchante, Chico et Pino récupèrent des noyaux sur des robots encore en activité.
En effet, ils veulent identifier les causes de l'effondrement de l'arcologie.
💫 J'ai trouvé le petit facteur-robot très touchant lorsque celui-ci veut continuer à livrer son courrier pour rendre les gens heureux alors qu'il n'est plus conscient que le monde de l'avant-guerre n'existe plus.
💫 Les dialogues sont remplis de douceur et d'empathie. Chico veut malgré tout profiter de l'instant présent et lorsqu'elle découvre un parc d'attraction antique, la joie se laisse lire sur son visage.
💫 " Rongés par l'angoisse, la souffrance et l'adversité, ils n'ont pas pu s'empêcher de bâtir un lieu qui leur rappellerait ce qu'est un sourire..."
💫 L'espoir est la force de Chico et Pino. L'espoir de trouver une colonie encore intacte et de sauver l'humanité.
Le coup de crayon de la mangaka est très beau. Néanmoins, je trouve dommage que beaucoup de scènes manquent de profondeur. Celles-ci demeurent, en effet, avares en détails d'arrière-plan.
Autre point négatif: je n'ai pas compris pourquoi Chico se roule par terre comme un enfant lorsqu'elle a faim. Elle paraît d'une grande maturité et je trouve que cela ne correspond pas à sa personnalité.
💫 Pour conclure, j'attribue à ce manga un 4,5 étoiles car j'ai été charmée par l'univers de Huna Hirasawa. Je l'ai trouvé très émouvant et plein de bonnes morales à la clef. J'ai également trouvé le scénario original et je reste intriguée par la tournure que prendra la continuité du périple de Chico et Pino.
Mély 💫
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          143
loupVDH
  26 novembre 2021
« Terrarium » de Yuna Hirasawa.
L'arcologie ça vous dit quelque chose ? Non ?
Je vous dis ça parce que pour rentrer dans le vif du sujet de ce manga post-apo, il nous faut quelques explications : L'arcologie est un savant mélange entre architecture et écologie. Elle permet de créer des principes de conception architecturale pour des habitats humains très densément peuplés et à faible impact écologique… Ce projet n'en est encore qu'aux prémices de l'utopie mais est devenu monnaie courante en science-fiction.
Ce manga est pour moi une découverte autant « scientifique » qu'émotionnelle.
Nous suivons Chico et son petit frère Pino, ensemble ils tentent de sauver une arcologie sur le déclin…
Entre rencontres robotiques, colonies, prises de décision, chamailleries de frère et soeur, nature et verdure, architecture et recherche d'une mère disparue, on ne peut que rentrer dans une intrigue qui touche à des sujets de société plus que d'actualités.
Petit bémol, le manque d'informations notoires qui ne nous permet pas de comprendre le tout dès le début mais je suppose que l'immersion ira crescendo dans les tomes suivants.
Un grand OUI par contre pour les illustrations pastelles (2-3 1ères pages), sensibles, grandioses et poétiques.
Je lirai la suite avec une infinie tendresse 😊
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
gwendal
  04 septembre 2021
Un nouveau manga sf prévu en 4 tomes. On y suit Chico, technologue d'investigation (un médecin enquêteur capable de signé robots et humains), e son petit frère Pino (un robot) dans leur quête pour retrouver maman et collecter un maximum de noyaux. Les noyaux sont comme une sorte d'unité centrale où les robots accumulent les informations. le fait d'amasser ces noyaux pourrait permettre de sauver l'Arcologie qui dépéri. L'Arcologie est un monde fermé composé de blocs reliés les uns aux autres, technologiquement avancé, mais en déclin suite à des guerres et un manque flagrant d'informations récentes sur son évolution (pour la période du récit on ne sait même pas sa taille réelle).
Clairement ce titre avait tout pour me plaire, du post apo technologique et humaniste je dis banco. Mais le soucis c'est qu'il a le cul entre deux chaises, à la fois scénaristiquement et graphiquement. On passe d'un moment touchant, plein de tendresse et de compassion à une clownerie de manga pour enfant (je me roule par terre parce que j'ai faim). Les dialogues sont à l'avenant, on passe de dialogues sur l'humanisme ou sur la nature humaine à nous assener 6 ou 7 fois (comme si on avait pas compris la première) "il faut sauver l'Arcologie" ou nous répéter le gimmick "moi je suis le genre de soeur qui ....., moi je suis le genre de frère qui ...." très agaçant au final. Pour les dessins, pas mieux, certains sont pleins de poésie, de mélancolie et vraiment très beaux et immersifs, d'autres font penser à des graphismes de manga pour enfant (oui encore, je ne trouve pas mieux comme description).
C'est vraiment cette ambivalence qui m'a posé un problème et m'a fait très souvent décrocher au long de ma lecture, impossible de vraiment m'impliquer totalement.
Bon je continuerai sans doute le titre n'ayant que 4 tomes pour voir l'évolution et où va nous mener l'histoire, mais j'attends quand même un peu plus d'homogénéité globale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (3)
BoDoi   26 janvier 2022
Alliant des allures cyberpunk et un style enfantin, le récit se veut autant poétique que philosophique. [...] Au fil des pages, ce manga délivre une analyse touchante des rapports humains.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Sceneario   19 juillet 2021
C’est un manga de SF avec des personnages sympathiques dont nous attendons de voir avec impatience l'évolution dans les prochains volumes ! Je conseille vivement Terrarium aux fans de récits de science-fiction et de mangas !
Lire la critique sur le site : Sceneario
MangaNews   03 juin 2021
Il s'agit, alors, d'un très beau début de série, porté par un univers assez contemplatif, mystérieux et quelque part envoûtant, que l'on ne demande qu'à voir se dévoiler toujours plus, ainsi que par des personnages facilement attachants et dont le parcours est propice à certaines thématiques plutôt classiques du genre mais ici fort bien menées.
Lire la critique sur le site : MangaNews
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Bande_organiseeBande_organisee   24 novembre 2022
ce ne serait pas si mal de pouvoir partager ce sentiment
Commenter  J’apprécie          00
MelyanieMelyanie   29 septembre 2021
Rongés par l'angoisse, la souffrance et l'adversité, ils n'ont pas pu s'empêcher de bâtir un lieu qui leur rappellerait ce qu'est un sourire...
Commenter  J’apprécie          80
ColibrilleColibrille   29 juin 2021
- Maman... Technologue, c'est quoi comme métier ?
- En fait, il y a très longtemps, les robots étaient des machines au fonctionnement assez simple. Mais au fil des avancées technologiques, la frontière entre humains et robots est devenue de plus en plus floue... Alors maintenant, on a besoin de médecins capables de traiter aussi bien les humains que les robots ! C'est ça, mon travail !
Commenter  J’apprécie          10
Stephanie39Stephanie39   11 novembre 2021
Si je peux éprouver de la tristesse... c'est que mon coeur n'est pas mort...
Commenter  J’apprécie          40
Erik_Erik_   30 juillet 2022
Je suis une technologue d'investigation. La crème de la crème, mine de rien !
Commenter  J’apprécie          30

Video de Yuna Hirasawa (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yuna Hirasawa
Interview de Yuna Hirasawa, l'autrice de Terrarium, en direct de la Japan Expo avec Caroline Segarra, Urban, Majinflav et Yukineew
*** REPLAY du vendredi 15 juillet du Glénat Manga Festival
https://www.twitch.tv/glenatlive
autres livres classés : empathieVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
4180 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre