AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

André Gide (Préfacier, etc.)Pauline Réage (Traducteur)
ISBN : 2070710696
Éditeur : Gallimard (10/09/1987)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 20 notes)
Résumé :

Vous possédez la vérité? Vous êtes l'élu du Seigneur, choisi et sauvé de toute éternité? Prenez garde, l'étranger vêtu de noir qui vous ressemble comme un frère, vous encourage et vous protège, c'est le prince de ce monde, le démon qui règne sur les âmes en perdition.

Le misérable héros de ce récit, enivré par la perfection de sa propre foi, va tuer en toute bonne conscience ceux qui sont à ses yeux des impies. II ne comprendra pas pourqu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Tandarica
  09 janvier 2016
Un grand, voire énorme, classique de la littérature écossaise, qui possède, s'il est nécessaire de le rappeler, une identité bien particulière. On peut en résumer la problématique en ces termes: les Puritains croient à la prédestination, c'est-à-dire qu'on naît destiné à aller au Paradis ou pas. Des signes indiquent cette prédestination (par exemple la réussite, la richesse) et, s'il n'y en a pas, veuillez cultiver la vertu pour qu'ils arrivent.
James Hogg renverse le raisonnement : s'il y a prédestination, de toute façon, tout est décidé dès la naissance. Donc, on peut passer toute sa vie dans le péché, puisque tout est déjà joué dans un sens ou dans l'autre. D'où le terme de "pécheur justifié".
De là, on peut théoriser à volonté, comme le fait par exemple Christian Civardi, sur la schizophrénie écossaise: on a à la fois la vertu extrême et le péché le plus profond, dans la même civilisation. Ce penchant se retrouve chez Robert Louis Stevenson dans Dr Jekyll et Mr. Hyde, voire dans l'antipsychiatrie de Ronald David Laing. Plus récemment, j'en chercherais bien les traces chez Alasdair Gray ou Hugh MacDiarmid, si j'avais le temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Alienor
  01 avril 2010
Voici un livre bien étrange, tant dans le récit que dans sa construction. Ecrit en 1824, il est un grand classique de la littérature fantastique écossaise, et a été révélé en France par André Gide qui, l'ayant adoré, l'a fait traduire puis l'a préfacé.
L'histoire est celle d'un jeune homme, pétri de foi au point de verser dans le fanatisme religieux et l'intolérance la plus dure à l'égard de ceux qui ne mènent pas une vie exemplaire totalement vouée à Dieu. Parmi eux son frère et son père, véritables débauchés à ses yeux, qu'il va poursuivre de sa haine au point de causer leur perte.
Car notre héros s'est vu assigner une mission par un homme mystérieux et fascinant qui le suit partout et semble apparaître et disparaître à son gré, et en qui tous les habitants du village voient le diable en personne quand lui le considère comme un envoyé de Dieu sur terre. Cette mission consiste en l'élimination pure et simple des personnes qui ne se montrent pas dignes du Créateur et ne méritent donc pas de vivre.
Ce qui rend ce roman à la fois intéressant et insolite, c'est que cette péripétie est narrée de deux points de vue différents. D'abord celui de l'éditeur du livre que le lecteur tient entre les mains, ce qui peut sembler un choix surprenant au début mais il s'éclaire dans l'épilogue se déroulant un siècle plus tard. Ensuite, c'est le jeune fanatique lui-même qui parle. Et bien sûr sa version modifie l'image que le lecteur avait de lui jusqu'alors. Il n'apparaît plus comme le bourreau mais comme la première victime du diable séducteur qui l'a ensorcelé. Et à cause de qui il n'a plus aucune maîtrise sur ses actes ni même sur ses pensées. Un diable auquel il n'a pas vendu son âme, mais qui est prêt à tout pour en prendre possession.

Lien : http://tassedethe.unblog.fr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TandaricaTandarica   15 mars 2015
Quant à l'ouvrage lui-même, je n'ose pas risquer de jugement, car je ne le comprends pas.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : littérature écossaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

1 classique = 1 auteur (XIX° siècle)

La Chartreuse de Parme

Stendhal
Alfred de Vigny
Honoré de Balzac

21 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique , classique 19ème siècle , 19ème siècleCréer un quiz sur ce livre