AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782382842096
Editions des Equateurs (24/08/2022)
3.93/5   68 notes
Résumé :
"Trois hommes, un bateau, un fleuve : une histoire qui prend l'eau dès les premières pages."
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
3,93

sur 68 notes
5
7 avis
4
11 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Yvan_T
  19 novembre 2022
Je ne suis pas fan de récits d'aventures, ni du genre humoristique, mais l'auteur m'ayant fait pouffer de rire lors de son passage à la Grande Librairie en octobre dernier alors que ce n'est clairement pas la vocation première de cette émission, j'ai tout de même décidé de me jeter à l'eau.
J'ouvre donc cet ouvrage qui a visiblement le vent en poupe car il vient d'être récompensé par le prix Interallié 2022 et je découvre dès la première page qu'il est dédié « À mon oncle Agathe ». le ton est donc immédiatement donné et se confirme très vite une fois embarqué à bord de ce canoë que l'auteur a acheté à bon prix sur le Bon Coin avec un seul objectif en tête : descendre la Seine de Paris jusqu'à la mer, accompagné de ses deux amis, Samuel Adrian et François Waquet.
« Roman Fleuve » est donc le récit romancé de cette péripétie véridique, mais légèrement mise en Seine (ben oui), entreprise lors de l'été 2018 sur une embarcation brinquebalante, qui aurait appartenu à Véronique Sanson selon le vendeur, et que les trois compagnons d'infortune ont agrémenté d'une tringle à rideaux faisant office de mât et d'un vieux rideau de douche en guise de voile. Dès le premier coup de pagaie, je me laisse emporter par ce souffle de liberté, les cheveux aux vents, mais le regard attentif et sur le qui-vive, n'ayant tout de même pas trop confiance en ces trois marins d'eau douce.
Vous l'aurez compris, Philibert Humm ne se prend pas du tout au sérieux et c'est ce qui le rend immédiatement sympathique. Cette aventure d'une banalité affolante, parsemée de non-événements, parvient cependant à créer un exploit : elle ne prend jamais l'eau. Rendant hommage à l'amitié et au passé simple, l'auteur livre en effet un texte foncièrement drôle et d'un légèreté inversement proportionnelle à la surcharge pondérale de cette embarcation prévue pour deux. Un récit décalé, totalement absurde, dont j'ai beaucoup apprécié le sens de la formule et que je conseille vivement à tous ceux qui aimeraient se laisser tenter par une lecture certes totalement inutile, mais truculente de la première à la dernière page.
Lien : https://brusselsboy.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11214
marcbali
  22 octobre 2022
Aujourd'hui je vais évoquer Roman fleuve le récit d'aventure décalé de Philibert Humm. Avec deux compagnons (d'infortune) à bord de Bateau il descend la Seine entre Paris et Le Havre.
Roman fleuve est un texte drôle et désopilant qui ne se prend pas au sérieux. A titre d'exemple cette affirmation liminaire : « il existe deux catégories d'individus. Ceux qui prennent des risques et ceux qui n'en prennent pas. Les aventuriers et les autres. Me concernant, j'appartiens à la première catégorie. » En 2018, alors qu'il a à peine trente ans et qu'il a modestement baroudé il embarque sur un frêle canot et se lance avec ses compagnons sur les flots. Il faut préciser que leur navire (qui aurait appartenu à Véronique Sanson) prévu pour deux rameurs va accueillir trois garçons peu habitués aux exploits sportifs. D'ailleurs il n'est qu'à voir la liste de leurs bagages (inutiles et inappropriés) pour comprendre leur impréparation. de la capitale jusqu'à l'embouchure de la Seine les méandres et circonvolutions du fleuve sont nombreux ce qui allonge les kilomètres à parcourir. Mais comme Humm l'explique : « la désobéissance est le premier jalon de l'aventure et l'aventurier ne va pas plus loin que la haie du jardin s'il obéit à sa maman. D'ailleurs aucun aventurier ne parle jamais de sa maman. » Une grosse semaine leur est nécessaire pour rallier la mer, ils se rendent compte que : « ramer est une activité rébarbative et passablement ennuyeuse. de plus, c'est fatigant. » Avec la narration de son périple l'auteur contribue à faire connaitre son aventure et explique : « nous enchantons le monde en l'honorant de notre visite et portons à la connaissance d'autrui le merveilleux des confins par le récit époustouflant de nos folles tribulations. » le parcours estival sur la Seine n'est pas sans danger et plusieurs retournements et naufrages ponctuent la descente. Ainsi à l'orée de la Normandie un premier drame se produit : « nos affaires s'éparpillèrent en surface, d'autres coulèrent à pic. L'une de mes sandalettes fut immédiatement aspirée par le fond. Je sauvai l'autre de justesse – mais à quoi sert une sandalette orpheline ? –, cela sans parler du canoë dont nous découvrîmes qu'il ne flottait pas malgré la présence à la poupe et la proue des coussins dits flotteurs. J'estime qu'environ un quart de notre chargement disparut ce jour-là dans les eaux de Mantes-la-Jolie. » le ton de Roman fleuve est léger et parodique. Les titres de chaque chapitre avec des énumérations pseudo littéraires évoquent les récits picaresques de Jules Verne. L'aventure sportive est anecdotique, le récit met l'accent sur quelques pensées de l'époque et la désuétude rigolote de l'auteur. Il se réjouit du fait que : « chaque année les juilletistes croisent les aoûtiens et ça bouchonne à Saint-Arnoult. C'est une sorte de tradition. J'aime cette permanence des choses et l'immuabilité me rassure. » La conclusion de cette aventure tient en quelques mots : « après huit journées heureuses à descendre la Seine, trois hommes arrivaient un soir à la mer. le temps était gris mais ça n'avait pas beaucoup d'importance. » Mais il ne faut pas oublier qu'après ce cabotage l'auteur a perdu son pucelage et il découvre que : « de toutes les aventures, l'aventure amoureuse est sans conteste celle qui m'aura le plus dépaysé. On en revient la tête pleine de souvenirs et de résolutions pour l'avenir. »
Roman fleuve est un hommage aux vrais aventuriers, aux grands noms et aux illustres prédécesseurs. Philibert Humm est une sorte de personnage atypique même s'il fréquente Sylvain Tesson lors d'une mémorable escale. L'exotisme est proche mais l'expérience n'en est pas moins réjouissante. Au rythme des pagaies la progression est lente, le corps est exposé et l'humour est omniprésent.
Voilà, je vous ai donc parlé de Roman fleuve de Philibert Humm paru aux éditions Équateurs.

Lien : http://culture-tout-azimut.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
HQL
  24 novembre 2022
Les superlatifs pleuvaient pour qualifier ce premier roman d'aventure à la couverture cartonnée, surtout depuis le passage de l'auteur sur le plateau de la Grande Librairie avec son comparse Sylvain Tesson quelques semaines plus tôt avant de ravir le Prix Interallié (décerné l'an dernier au très bon Ne t'arrête pas de courir de Mathieu Palain).
Trois jeunes amis décident de remonter (ou de descendre, je ne sais plus bien) la Seine jusqu'à l'océan en utilisant un petit canot qui aurait appartenu à Véronique Sanson mais qui n'est absolument pas adapté à cette aventure et n'est prévu pour deux personnes. Sans avoir aucune notion de comment s'organise ce genre de folie, les aventuriers se lancent à l'eau et ne tardent évidemment pas à rencontrer les premières difficultés au cours de leur insolite navigation.
Ce fut une lecture sympathique et j'ai, comme beaucoup, aimé le style un peu dandy farfelu de l'auteur lorsqu'il narre cette grande aventure en faisant semblant d'être sérieux. Une fois les deux tiers passés, j'ai eu un peu l'impression de tourner en rond dans le récit mais cela n'a pas gâché mon plaisir de découvrir ce roman fantasque et plein d'humour.
📖 Roman fleuve de Philibert Humm a paru le 24 août 2022 aux éditions des Équateurs. 288 pages, 19€.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
ClaudeAttard
  21 novembre 2022
Je me suis régalé, éclaté, fendu la gueule !
C'est une histoire véridique, au moins dans ses grandes lignes. Philibert Humm décide de descendre la Seine depuis Paris jusqu'à l'embouchure, à Honfleur. Pas n'importe comment, à la pagaie, à trois dans un canoé prévu pour deux. Ce bateau est baptisé « Bateau », et il aurait appartenu à Véronique Samson. Pendant les huit jours que va durer cette aventure, les trois copains vont connaître des péripéties hilarantes.
Car c'est une aventure, du moins aux yeux de l'auteur, qui traite le récit de cette façon, en caricaturant avec brio les chroniques des grands voyages des découvreurs d'antan. Bien sûr, tout n'est pas à prendre au pied de la lettre, mais est-ce important de démêler le vrai du faux quand tout est si réellement burlesque ?
Les trois compères ne sont absolument pas préparés pour ce qu'ils ont entrepris. Ils ne connaissent rien à la navigation, pas même pour avancer sur un fleuve pas si tranquille que ça. Par exemple, ils se mettent en tête d'ajouter un mât et une voile… faite d'un rideau de douche.
J'ai adoré le ton employé, ces phrases volontairement grandiloquentes, qui participent ainsi de la drôlerie générale, tout en étant d'authentiques morceaux de littérature, avec un vocabulaire très riche, parsemé de mots tombés en désuétude. J'aime l'attitude faussement hautaine du « capitaine » vis-à-vis de ses « matelots ». le rythme est dense, il n'y a pas le moindre temps mort dans la narration, car lorsqu'il ne se passe rien à bord, l'auteur en profite pour nous entraîner dans d'amusantes digressions sur toutes sortes de sujets, allant d'anecdotes historiques à des réflexions philosophiques. Toujours avec drôlerie, et toujours avec cet air de se prendre au sérieux qui est le principal générateur des rires du lecteur.
J'ai eu l'occasion de rencontrer Philibert Humm à la Foire du livre de Brive, je garde un très bon souvenir de l'échange avec ce jeune homme très sympathique qui, en réalité, ne se prend pas du tout au sérieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Cyelle
  19 septembre 2022
Comme il est bon de rire, merci !
3 amis, à peine 30 ans, adeptent du "Ne demande jamais ton chemin à celui qui le connaît car tu risquerais de ne pas t'égarer" décident sur un coup de tête d'une randonnée sur la Seine de Paris à Honfleur, au crépuscule de l'été. Ils embarquent à bord d'un canoé négocié sur le Bon Coin et voguent la galère.
A tous ceux dont l'aventure est au fond du jardin,
ou mieux encore sur le trottoir d'en face,
cette époquée nautique ravira votre goût pour le voyage de proximité.
Le long de la Seine, là où on rencontre des gens très ordinaires et plein de particularisme. C'est l'aventure du non-évènement.
C'est très drôle, absurde, enchanteur et avec le sens de la formule.
Certain reconnaitrons un hommage au classique britannique "3 hommes dans un bateau" de Jérome K Jérome. Et d'autres comme moi se suffiront d'une épopée non ordinaire mais tellement loufoque et fringuante !


Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (2)
Marianne_   21 novembre 2022
Épopée de poche, à l’humour permanent, autodérision en prime, écrit d’une main alerte et légèrement sarcastique, voici un livre absolument nécessaire en ces temps où la littérature est trop souvent contemplation morose de son nombril.
Lire la critique sur le site : Marianne_
LeFigaro   13 octobre 2022
Une odyssée réjouissante.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
JessicAlisterJessicAlister   04 décembre 2022
L'éditeur ne saurait être tenu responsable des mauvaises idées que ce livre ne manquera pas d'instiller dans le cerveau vicié des nouvelles générations gavées d'écran et pourries à la moelle. Cette aventure a été réalisée par des professionnels. N'essayez pas de la reproduire chez vous.
Commenter  J’apprécie          60
JessicAlisterJessicAlister   04 décembre 2022
Partir à l’aventure seul est une entreprise hasardeuse. On n’est jamais trop de deux s’il arrive un malheur. Et puis ça fait le temps moins long. Et puis on se sent moins seul. Quelqu’un est là pour vous écouter raconter vos souvenirs autour du feu et le cas échéant il peut porter les sacs.
Commenter  J’apprécie          20
JessicAlisterJessicAlister   04 décembre 2022
Il existe deux catégories d’individus. Ceux qui prennent des risques et ceux qui n’en prennent pas. Les aventuriers et les autres. Me concernant, j’appartiens à la première catégorie. Les aventuriers vivent une vie trépidante et portent des gilets à poches. Ils courent le monde, gravissent des sommets, tombent dans des crevasses, s’écorchent les genoux. Quand ils rentrent à la maison, ils racontent leur aventure en enjolivant à peine, parce que c’est bien joli de ficher le camp aux cinq cents diables, si on ne peut en parler au retour, ça ne sert à rien. Quand l’entourage a suffisamment soupé du récit des aventures, il est temps de repartir. Telle est la destinée des aventuriers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JessicAlisterJessicAlister   05 décembre 2022
Se méfier des libraires goguenards et le cas échéant les prendre en grippe.
Commenter  J’apprécie          20
JuliaursoJuliaurso   01 décembre 2022
De toutes les aventures, l’aventure amoureuse est sans conteste celle qui m’aura le plus dépaysé. On en revient la tête pleine de souvenirs et de résolutions pour l’avenir. Je crois qu’en tant qu’aventure elle reste, jusqu’à nouvel ordre, inégalée et constitue un loisir de premier ordre, surtout pour les gens paresseux.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Philibert Humm (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philibert Humm
Philibert Humm vous présente son ouvrage "Roman Fleuve" aux éditions de l'Équateur. Rentrée littéraire automne 2022.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2587448/philibert-humm-roman-fleuve
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : seineVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18449 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre