AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Louise Navarro (Traducteur)
ISBN : 2264040157
Éditeur : 10-18 (22/06/2007)

Note moyenne : 3.09/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Entre deux mystères à résoudre, Jim Qwilleran, le célèbre journaliste-enquêteur du comté de Moose, a écouté avec passion les récits que lui ont faits les habitants de cette étrange contrée située à 600 km au nord de partout. Car à Moose, les descendants des pionniers ont des histoires étonnantes plein la tête et les greniers. Transmises de génération en génération, ce sont des tranches de vies pittoresques où la fable se mêle à l'histoire pour conter le quotidien, p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
bina
  25 septembre 2014
27 légendes et histoires de famille du comté de Moose, de Pickac et des environs collectées par Qwill au cours de ses années passées dans la région. La plupart avaient déjà été intégrées dans les romans précédents au fur et à mesure des pérégrinations du personnage, c'est donc une redite qui n'apporte rien à la série.
Commenter  J’apprécie          50
hellza24
  05 avril 2016
Un petit plaisir pour se remémorer les romans. Il était souvent question pour le héros du "Chat qui..." de publier un recueil d'histoires locales. Voilà qui est fait ! Je me suis régalée avec cette brève lecture, mais je pense qu'il faut être fan de Qwill pour l'apprécier !
Commenter  J’apprécie          00
MissChlalom
  10 janvier 2012
Pour les amateurs de Lilian Jackson Brown un délice sans prétention qui renforce le goût de croire à ce fameux chat Koko détective.
Pour les autres je veux bien croire que la lecture est sympathique...
Commenter  J’apprécie          00
knitspirit
  16 novembre 2014
Ce recueil de « légendes » est prétendument écrit par le héros des livres « le chat qui… ». On y retrouve de nombreuses histoires déjà connues des ouvrages précédents. C'est mignon mais ça casse pas 3 pattes à un canard et ça a, à mon goût, un peu trop un air de déjà lu.
En bref : ça ne vaut pas les « le chat qui… ».
Lien : http://knitspirit.net/2014/1..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
— N’y a-t-il jamais eu d’investigation ?
— Il se peut que les gens n’aient même pas su ce que ce mot voulait dire, à l’époque. Les braves gens de Pickax avaient conclu que c’était une malédiction ! C’était une façon simple d’oublier toute l’histoire. Mais on ne peut s’empêcher de se poser des questions. Quelqu’un éprouvait-il de la rancune contre la famille ? Celle-ci était-elle trop prospère, suscitait-elle l’envie ou la jalousie ? Ou bien le fermier avait-il fait quelque chose de terrible qui appelait une quelconque vengeance ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Sa femme aimait aussi visiter les boutiques d’antiquités. Elle n’achetait jamais rien et se contentait de regarder. Toutes les villes avaient leur boutique d’antiquités et toutes les fermes possédaient des granges remplies de vieilleries avec un écriteau indiquant : ANTIQUITÉS. Quand elle se promenait au milieu d’un fatras de vieux objets dans un état plus ou moins avancé de décrépitude, son mari se traînait derrière elle en se demandant pourquoi les gens achetaient de telles choses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Il fallait certes soigner la fièvre, la variole et les maladies pulmonaires, mais aussi se précipiter sur les lieux des accidents. La vie des pionniers était remplie de risques. Les fréquents feux de forêt provoquaient de grandes souffrances. Les inondations de printemps, les serpents venimeux, les chevaux emballés, les coups de sabot des mules, les mésaventures de chasse, les naufrages, les accidents dans les mines s’ajoutaient à une liste déjà longue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
La Nouvelle Technologie avait produit une classe de jeunes gens performants, prêts à s’élever dans l’échelle sociale et désireux de mener une vie confortable. Les lourdes maisons en grosses pierres, construites pour les richissimes magnats des mines et les barons de l’industrie forestière, n’étaient pas pour eux. Ils voulaient des habitations plus romantiques !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Je passais là d’agréables samedis après-midi avec les magazines de science-fiction qui venaient de paraître et une ample provision de poires. Figurez-vous que des explorateurs français avaient planté des poiriers le long des rives du lac. Posséder un « poirier français » était une marque de distinction. Nous en avions un qui produisait encore des fruits savoureux. Avant de partir pour mon refuge secret, je grimpais dans l’arbre et bourrais ma chemise de poires. Puis je me glissais dans la forêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lilian Jackson Braun (1) Voir plusAjouter une vidéo
autres livres classés : policier américainVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1628 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre