AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2700242912
Éditeur : Rageot Editeur (08/10/2014)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 59 notes)
Résumé :
L’emménagement de Justine et ses amis dans la maison rose est propice à décorer les chambres, organiser la répartition des tâches et prendre d’excellentes résolutions pour la rentrée universitaire. Mais bientôt plus rien ne va entre Jim et Ambre, Ingrid et Jean-Baptiste… Loin de Thibault qui vit à New York puis à Key West près de Miami, Justine a du mal à se concentrer sur ses cours de médecine. Son binôme Thomas, un bûcheur, l’aidera-t-il à réussir ses partiels ? L... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
theannashaw
  12 septembre 2017
Après la lecture du tome six, j'ai à nouveau laissé la bande de Justine de côté pendant quelque mois, un peu parce que je croulais sous les livres à lire, et beaucoup parce que j'avais la trouille de ce qui allait bien pouvoir arriver à mon C1K+1 adoré, et à Justine de retour de son tour du monde, mais séparée de Thibault pour un an. Mais comme ils me manquaient trop, j'ai pris mon courage à deux mains pour découvrir les débuts en collocation de notre bande.
Car oui, ça y est, Justine, Léa et compagnie s'installent à la maison rose, pour le pire mais surtout pour le meilleur. Bien sûr, la vie à plusieurs demande quelques ajustements; bien sûr, la rentrée à la fac provoque une nouvelle forme de stress ; bien sûr, les relations à distances ne sont pas les plus faciles. Mais qui dit nouvelles aventures, dit aussi nouvelles amitiés, nouveaux fous rires et, évidement, nouvelles situations impossibles.
Evidemment, l'humour est toujours au rendez-vous, et Sylvaine Jaoui possède l'art de créer des personnages et des situations rocambolesques. Avec l'arrivée de Suzette, la voisine qui adore cuisiner des repas gargantuesque et hurler sur son mari Roger, Herold, le patron du bar du coin, Lily et Gédéon, les petits que garde Léa, et Thomas, le binôme aux yeux orageux de Justine, pas le temps de s'ennuyer.

Mais, comme dans le tome précédent, on sent l'enfance qui s'éloigne petit à petit, et avec elle l'insouciance de nos amis : Jim et Ingrid doivent faire face à leurs chagrins d'amours, Léa et Nicolas à la vie de couple, Thibault aux problèmes financiers, Justine à la pression du concours de médecine. Et bien entendu, tout le monde réapprend à fonctionner à cinq après une année passée à six, mais aussi à vivre ensemble en essayant de ne pas se faire marcher sur les pieds, mais sans imposer sa volonté aux autres non plus. En bref, j'ai versé ma petite larme en même temps que les autres, plus souvent qu'à mon tour.
Mais comment rester triste quand on est entouré et aimé par cette bande de doux dingues ?! Ce qui n'empêche pas Sylvaine de nous offrir ses inimitables petits morceaux de culture, ainsi que quelques messages essentiels, parmi lesquels les risques que l'on encourt à vouloir contrôler sa nourriture de manière pathologique, les gestes qui sauvent en cas de malaise, ceux qui sauvent si on ne veut pas se faire assassiner par ses colocataires pour non respect des règles de vie en communauté…
Un tome sept qui reprend tout ce qui a fait le succès de la série : humour, légèreté, amitié, amour, réalisme, mais qui n'oublie pas de faire évoluer ses personnages malgré tout. Mention spéciale à Nicolas pour sa démonstration d'amour pour Léa qui a fait fondre mon coeur de midinette. Et ce n'est pas le final en apothéose, alors que notre bande se prépare à prendre des petites vacances bien méritées pour retrouver Thibault aux Etats-Unis, qui va nous donner envie d'abandonner maintenant notre joyeuse troupe.
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cerisiers
  21 octobre 2016
Revenues de leur "mini-tour du monde" Justine et Léa, Nicolas et Jim commence à emménager à la maison rose. Cependant, Justine est effondrée par le départ de Thibault au States et travaille très dur pour sa première année de médecine. Elle se trouve un binôme , Thomas, qu'elle avait déjà rencontrer (et présenter à Patou ;) ) dont elle ne va pas tardé à en devenir follement amoureuse.

A travers ce roman, Sylvaine Jaoui nous fait vivre à travers chaque pages.
Je le conseille pour les 13/16 ans.
Commenter  J’apprécie          60
Leslivresdedidine
  01 octobre 2015
La fac à commencer pour les habitants de l'ancienne maison bleue et on peut dire qu'elle fait des ravages. J'aime beaucoup cette série, absolument pas prise de tête, parfaite pour se détendre. Par contre Justine m'a un peu énervée son côté un peu trop naïve peut-être. L'auteure sait faire évoluer les situations au fil des tomes et donc au fil des tomes, pour nous lecteurs de plus en plus âgés si l'on peut dire et je trouve cela très bien.
J'ai hâte de lire le tome 8, surtout que le tome 9 sort bientôt!
Lien : http://leslivresdedidine.blo..
Commenter  J’apprécie          50
emilietry
  30 avril 2016
Ce livre est touchant car Justine vit mal l'éloignement de son "Prince" et les disputes entre son cousin et sa BBF n'arrange rien heureusement la vie réserve toujours des surprises inatendues
Commenter  J’apprécie          10
Candy29
  15 novembre 2014
j'adore ce livre
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
francebook34francebook34   13 avril 2019
Il était plus de 20 heures quand on a sonné à la porte. Je me suis levée aussitôt, je ne voulais pas rater les excuses de la demoiselle pour son retard.
J'aurais mieux fait de rester assise. Apolline (Oui, c'est le prénom de la demoiselle. On se demande ce qui se passe dans la tête de certains parents à la naissance.) ne s'est pas donnée la peine de justifier son retard. Elle est rentrée dans le salon comme une rock star que la foule en délire attend depuis l'aube devant son hôtel. Blonde, mince et assez jolie (pas un canon non plus), elle portait une robe à pois qui mettait en valeur sa silhouette.
Elle a lancé un "bonjour" d'une vois veloutée, a dévisagé Jim d'un air gourmand et a jetée une œillade coquine à Nicolas. Elle s'est assise sans que quiconque le lui ait proposé.
Il s'est passé un long moment durant lequel on l'a observée en silence. Si on avait pu écouter en voix off ce qui nous traversait la tête, cela aurait donné :

Léa : "Cette fille à une conscience surdimensionnée d'elle-même. Elle se comporte comme si elle était le première merveille du monde alors qu'elle est tout juste jolie. Je n'ai pas aimé la façon dont elle a regardé les garçons. Elle ne s'entendra jamais avec Ingrid. Et pas seulement avec Ingrid, d'ailleurs."
Nicolas : "Elle est mignonne la petite meuf, et elle n'a pas l'air farouche ! Moi, je vote pour !
Jim : "Ouh là danger ! Typiquement le genre de fille qui te met le bazar dans ta vie. On n'a vraiment pas besoin de ça à la maison rose." Ingrid : " Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais !"
Justine : " Comment fait-elle pour sembler si sûre d'elle ? C'est une force dans la vie, ça. Elle m'énerve mais je vais voter "pour", deux pestes dans la même chambre, ça devrait être drôle non ?"

Apolline qui nous avait laissé admirer son meilleur profil a dû juger que nous avions assez profité de sa beauté et qu'il était temps de régler le problème de la colocation.
Apolline - Je n'irai pas par quatre chemins. Cet appart a l'air super, vous paraissez plus ou moins sympas et je pense que je vais accepter. Actuellement, je suis en coloc avec une amie mais parfois je ne la supporte pas. J'ai besoin d'oxygène. Mes parents sont d'accord pour me payer une chambre en plus afin que je m'aère de temps à autre.
Nicolas - Tes parents sont d'accord pour te payer une chambre à trois cents euros par mois pour que tu t'aères une fois de temps en temps ?
Apolline - Oui !
Nicolas - Putain...
Léa - Mais pourquoi tu ne loues pas un studio toute seule plutôt que deux coloc ?
Apolline - Je n'aime pas être seule.
Ingrid - Tu n'as qu'à prendre un chien !
Apolline a levé les yeux lentement. Elle a regardé Ingrid, Ingrid l'a regardée.
Et comme dans les dessins-animés, il y a eu des éclairs entre elles. J'ai même cru entendre des coups de tonnerre. Puis notre nouvelle peste a déclaré avec une voix suave :
Apolline - Je préfère les humains. Les mâles surtout...

Justine : "Finalement , je vote contre. Je veux bien énerver Ingrid mais il y a des limites."
Nicolas : " Il fait au moins 45 degrés dans le salon tout à coup. J'ai super chaud."
Léa : " Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais ! Je la hais !" Jim : " Moi, je ne dis qu'une chose : il faut que cette fille quitte la pièce avant de se faire arracher les yeux." Ingrid : " Alors là, elle vient de faire une erreur stratégique. Venir sur le territoire de trois filles et annoncer tout de go qu'on est une chasseresse est une faute grossière. Je n'aurai même pas besoin de voter contre. Les autres s'en chargeront pour moi. Au revoir Apolline ! "
Puis s'adressant à Jim, Apolline a demandé :
Apolline - Tu me fais visiter ?
Léa - Je crois que ça ne va pas être possible.
On a tous observé Léa très surpris. Léa si douce, si conciliante, si enrobante en temps normal, venait de prononcer cette phrase avec la vois d'un serial killer.
Apolline n'a pas semblé comprendre.
Apolline - Ah oui et pourquoi ?
Léa s'est tournée vers Ingrid et moi et, après avoir lu dans nos regards l'autorisation pour conclure, elle a prononcé en détachant chaque syllabe :
Léa - Parce que nous n'aimons pas tes manières. Ici, nous nous respectons et il n'y a pas de place pour une fille égocentrée. Tes parents t'ont peut-être laissé croire que tu était le centre du monde, que tu pouvait dépasser les limites et avoir deux apparts, que tu pouvais impunément draguer tous les garçons que tu rencontres, nous, on te dit que tu ne le peut pas. Bon vent !
Apolline a fixé les garçons.
Apolline - Vous êtes d'accord ?
Jim - Même si Léa te semble sévère, je crois qu'elle n'a pas trot.
Apolline - Et toi Nicolas, tu en panses quoi ?
Je conseille à Nicolas de surveiller sa réponse, sinon il risque de se retrouver avec un énorme problème.
Nicolas - Ben, je sais pas...
Alors là, il va le payer pendant des mois. Léa ne lui pardonnera pas de sitôt sa fausse neutralité. Apolline s'est levée et a déclaré avec toute la vanité dont elle pouvait faire preuve :
Apolline - Jalousie de filles à l'égard de mon sex-appeal. C'est toujours mon problèmes !
On n'a pas cherché à se justifier. Ingrid a conclu :
Ingrid - Tu sais où est la porte, on ne te raccompagne pas.
C'est sur cette dernière phrase que la vaniteuse a quitté la maison rose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cerisierscerisiers   14 novembre 2016
Nicolas: Mais Justine, regarde, tu en met partout!
J'ai sursauté façon kangourou hyperactif
Justine: ça va! Ne me crie pas dessus comme ça. Je fais de mon mieux
Léa a fixé en grimaçant la traînée de peinture blanche laissée par mon pinceau sur le parquet.
Commenter  J’apprécie          60
JessicAlisterJessicAlister   01 décembre 2016
- Mais c'est horrible, je suis trop jeune pour être adulte.
- Trempe tes fraises Tagada dans le Nutella, ça t'aidera.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Sylvaine Jaoui (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvaine Jaoui
Sylvaine Jaoui, autrice de la série "Ma vie selon moi", a répondu aux questions de ses lecteurs ! Alors, plutôt maison bleue ou maison rose ? Sylvaine vous dit tout !
Pour découvrir Ma vie selon moi - Berlin nous appartient : http://www.rageot.fr/livre/ma-vie-selon-moi-berlin-nous-appartient-9782700259322
Pour découvrir Ma vie selon moi - Barcelone mi amor : http://www.rageot.fr/livre/ma-vie-selon-moi-barcelone-mi-amor-9782700256222
autres livres classés : colocationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ma vie selon Moi, T7 : Ensemble, enfin !

Le nouvel endroit où vivent le groupe d'amis se nomme :

La maison bleu
La grande maison
La maison verte
La maison rose

6 questions
6 lecteurs ont répondu
Thème : Ma vie selon moi : Ensemble, enfin ! de Sylvaine JaouiCréer un quiz sur ce livre