AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2072594545
Éditeur : Gallimard (27/08/2015)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Dans un futur proche, Tim est un jeune chercheur ; il entretient une relation fusionnelle avec Today, son assistant androïde. Lorsque Tim est envoyé une semaine en cure de déconnexion dans une campagne isolée, sans réseau ni communications, le robot, livré à lui-même, va s’essayer à l’autonomie.
Tim fait l’expérience de la solitude et du sevrage. Plongé en pleine nature, il découvre le lien puissant qui l’unit à la terre, au ciel, aux animaux. Le jeune homme... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  28 décembre 2015
En France, en 2050. La planète semble avoir survécu à tous les malheurs annoncés, ceux prédits en 2015, et qui ne sont pas arrivés. Certes l'on découvrira en cours de récit quelques centrales nucléaires ont répandu leurs radiations mortelles mais globalement tout va bien. En particulier pour Tim, bien dans on temps, tirant profit de ce que la technologie lui offre de meilleur. Et le meilleur c'est Today, un androïde qui relègue à l'âge de pierre les PDA du vingtième siècle. Gestion du quotidien, organisation du travail, recherche dans les bases de données : c'est une relation fusionnelle qui unit Today et Tim
Oui mais voilà…les traces que l'on laisse un peu partout sur la toile ne passent pas inaperçues. Tim se retrouve captif d'une équipe qui lui veut du bien, dans un centre de déconnexion qui traite les dépendances aux objets connectés. Oubliés le Bphone, les tablettes et surtout le robot.
Certes l'ambiance ainsi décrite est incontestablement celle d'un roman d'anticipation. Mais :
ce futur est extrêmement proche. La technologie en oeuvre est déjà existante et on n'est pas déstabilisé par les performances, habitués que nous sommes aux prouesses exponentielles des outils numérique que l'on nous propose. D'ailleurs l'aspect technique fait rapidement place à un autre discours plus introspectif
Tim est brutalement projeté dans un ailleurs campagnard hors du temps, en lien forcé puis assumé avec la nature, les arbres, les travaux manuels, qui ne feraient pas offense à un récit d'initiation basique
Le récit du stage thérapeutique de Tim alterne avec l'épopée de Today, qui se retrouve livré à lui même ce que Tim n'avait pas prévu dans sa programmation. Et il est fort attachant ce petit robot naïf et prévisible, capable d'une réflexion profonde mais soumis aux aléas de circuits imprimés récalcitrants, impuissant face à la bêtise ambiante, alors que sa logique et ses capacités de raisonnement sont bien au delà de ce que sait faire un humain de base. Mais cette intelligence artificielle crée un simulacre de conscience de soi-même et l'aspect humanoïde est sans doute responsable de l'activation de nos neurones miroir, ceux de l'empathie, ceux qui renforce les liens entre êtres animés. Nous ne sommes pas loin de considérer nos machines comme des alter ego. Des expériences récentes ont montré que l'on est capable de s'infliger des brûlures pour éviter qu'un de nos robots culinaires ne subisse des dégâts en tombant sur un feu.
Isabelle Jarry ne prend pas vraiment parti : certes le retour aux sources forcé de Tim le confronte à ce qu'il ne reconnaît pas comme une addiction, ce qui est toujours le cas, quelle que soit l'addiction. mais il n'est pas certain que cette prise de conscience le fasse rejeter la technologie : on n'en sait rien en fait, parce que ce n'est pas le problème. Et Tim, qui ne peut que constater le bien que lui procurent les travaux physiques qu'on lui propose, continue à se soucier de ce que devient Today, comme il le ferait d'un ami humain. Est-ce cela que visait la cure? On ne le saura pas non plus.
La fin de l'histoire est laissée à l'imagination du lecteur, pas de happy end ou de retrouvailles à l ‘américaine…..C'est peut-être un peu dommage.
C'est le type de science-fiction qui peut convenir à tous ceux qui n'aiment pas la science fiction, puisque la technologie n'est qu'un support à une réflexion plus large sur notre mode de vie.

Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
maevedefrance
  28 septembre 2015
Nous sommes dans les années 2050. Tim est chercheur. Il travaille "sur les facultés d'adaptation en situations extrêmes", en particulier sur "le cas d'un Japonais qui vit depuis 2011 dans la zone interdite autour de Fukushima".
Tim est un hyper-connecté. le puissant Mouvement de Deconne-x-ion surveille les addictions et dès qu'il estime que vous dépassez les limites, hop, il vous envoie direct en cure de déconnexion. Ces gens-là sont des obsessionnels : ils passent leur temps à "réduire eux-mêmes leur temps de connexion" et à "prôner un usage très limité des machines intelligentes". L'ironie de l'histoire, c'est que ces mêmes personnes ont été les premières à faire la queue des décennies auparavant le jour de la sortie d'une tablette, d'un ordinateur, d'un smartphone dernier cri...
Tim vit avec Today, un androïde qui l'aide aussi bien dans son travail que dans sa vie quotidienne. Il y est très attaché et entretient avec lui une relation fusionnelle. Hors de question pour le le Mouvement de Deconne-x-ion ! Voilà Tim mis en cure d'office. Today se retrouve livré à lui-même, pour la première fois de son existence.
Le lecteur suit alternativement les aventures de Tim Bix, mis au "vert" chez Mme Hauvelle (qui ressemble à une tatie Danielle) et celles de Today, enlevé par ex-cantatrice désabusée.
Les humains de ce récit sont bien peu sympathiques - mis à part Tim pour qui on se prend vite d'empathie et un couple de Néerlandais philantrope. Les deux femmes auxquelles sont confrontés Tim et Today sont pour le moins acariâtres, frustrées et elles ne font pas dans la dentelle. le jeune homme se débat comme un beau diable avec les travaux ingrats que lui assigne Mme Hauvelle. En particulier celui d'arracher du bambou. le bambou, la plante qui, par excellence cache bien son jeu : vous croyez en avoir fini avec elle, mais c'est une illusion. le bambou c'est traître et sans fin. Tim s'en aperçoit rapidement. S'il réapprend aussi à profiter de la nature, à réfléchir sur lui-même, il ne peut cependant oublier son Today d'amour pour qui il se fait un sang d'encre, parce qu'il pense que lui-même se fait un sang d'encre ! Tous les moyens seront bons pour tenter de se connecter avec lui...
De son côté Today, désorienté par l'absence prolongée de Tim, sort de la maison. Pas de bol, il tombe sur Mirène, l'ex-cantatrice, dépressive et calculatrice, qui voudrait bien le faire travailler à sa place : il faut dire que le boulot actuel de cette femme est quelque peu frigorifiant et déprimant. Seulement, cette femme est tellement insupportable que la cohabitation avec Today tourne court. Un petit extrait de la manière dont elle lui parle :
"- Ben dis-donc ! Quelle sorte d'artiste es-tu, qui ne sait ni ranger ni jeter ?
- Que voulez-vous jeter ?
- Mais tout, petit abruti, tout ! Toute ma vie n'est qu'un déchet, une fumisterie monstrueuse."
"Tu as déjà été amoureux peut-être ? D'une friteuse programmée ?"
J'ai adoré les scènes entre Mirène et Today, qui sont "tordantes". Surtout quand le narrateur explique une chose (que n'a pas compris Mirène) qui a pour effet de déclencher une action de Today qui la rend dingue.
Vous l'aurez compris, on adore Today ! Il est gentil, serviable, perdu et a une patience d'ange. Mais... (hé! hé! ne comptez pas sur moi pour vous raconter la fin, sachez juste que j'ai failli en louper mon arrêt de bus - l'addiction n'est pas forcément là où l'on s'imagine qu'elle est!...).
Un roman malicieux, bourré d'humour, qui amène la réflexion sur le monde connecté, de manière ludique, avec finesse, justesse et philosophie.
Un Mouvement de Deconne-x-ion, s'il devait exister, aurait du souci à se faire...
Entre le bambou et le grille-pain, allez savoir lequel cache le mieux son jeu !

Un livre en lice pour le Prix Jean-Giono 2015.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
PinPin
  28 février 2016
Nous sommes en 2050
Le nom générique pour les nombreux robots est « josha ».
Timothée Bix est un jeune chercheur, il vit à l'aise avec son assistant androïde, Today. Mais Today est plus qu'un simple josha, formaté qu'il est par les demandes et sollicitations de son propriétaire. Ce sont des échanges qu'on pourrait qualifier d'« affectifs », très humains. La 4e de couverture parle de « relation fusionnelle »
Today est délicieusement surprenant par sa spontanéité juvénile, ses raccourcis enfantins et efficaces qui fascinent Tim.
Today écoute le jazz.
Magique petit robot étonnamment doué pour les jeux de mots, les allitérations, les oxymores et les assonances :
"Today doute de tout tant Tim est timoré " 115
Tim a une amie. Mais une certaine brutalité chez Ulli tient Tim à distance et aucune complicité ne les lie en fait. C'est une amie qu'on pourrait qualifier de « contractuelle ».
Tim a été dépisté comme étant trop dépendant des machines connectées.
Il sait bien, sans l'avouer, ce serait trop grave, qu'il a un attachement trop « humain » pour son robot.
Il est d'abord mis en observation au "Centre" où il rencontre l'adorable Abelle. Leurs personnalités et leur sens de l'humour coïncident.
Pour le détourner de son tropisme, il lui est proposé un stage de déconnexion, de sevrage thérapeutique avec la privation douloureuse et inquiète de son robot et de toute connexion.
Depuis « Au-delà des Montagnes » de Jia Zhangke, on sait que «Dans l'amour, ce qu'il y a de plus difficile, c'est l'inquiétude ».
Il est aussi inquiet car il a une conférence primordiale à tenir prochainement, or, sera-t-il prêt ? Sera-t-il seulement présent ?
La désabusée madame Tania Hauvelle, le reçoit chez elle, en pleine campagne, à Sainzy.
Là, elle le charge d'édifier un muret inutile, de tailler un massif de bambou irréductible… on vise la résorption de l'addiction numérique par l'action (ou n'importe quoi, s'énerve Tim.)
Tim découvre et admire les beautés de la nature. Il rencontre les rares voisins de Mme Hauvelle. Il découvre leurs univers et son passé à elle (ancienne chercheuse de laboratoire). Il découvre l'agriculture hors sol qui multiplie les récoltes dans l'année.
Tim pense à cette conférence… Son expérience actuelle lui donne une autre vision que celle prévue dans son exposé. L'étude porte sur l'expérience d'un Japonnais qui a continué à vivre depuis 2011 à Fukushima, sur les lieux de la catastrophe. Soudain, l'approche humaine paraît à Tim plus prégnante dans sa démonstration qu'antérieurement…
Pendant ce temps, Today est donc abandonné ; sans ordres ni consignes. Il erre et se perd dans des zones défavorisées où la vie est plus dure, sans doute dangereuse. On pense à une cour des miracles. Il rencontre Mirène qui tente en vain de tirer de l'argent de cette machine et le perd finalement.
Today en effet est retourné chez lui.

LE TITRE :
Haïku p 300
«La voix du rossignol s'éloigne La lumière s'éteint Magique aujourd'hui. »
C'est frais, joyeux, optimiste !
Avec de jolis personnages : Tim, Abelle, Today (charmant, délicieux) le couple voisin.
Avec des moments de poésie, (59 les oiseaux enregistrés, 151 la nature,etc.)
Avec de l' humour.
C'est très visuel.
Un bémol : 1 ou 2 «brèves longueurs» et j'ai ressenti la fin comme, peut-être escamotée.
Délicieux comme une bande dessinée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
fuji
  30 août 2015
Chronique Explorateurs de la rentrée littéraire 2015
Dans un futur proche, un comité surveille la dépendance de tout un chacun aux objets connectés.
Leur but : rééduquer et définir les limites.
Après avoir été arrêté et emprisonné dans une sorte d'hôpital, Tim un jeune chercheur, est séparé de son robot androïde, Today avec qui il entretient une relation fusionnelle.
Ce que ne savent pas les censeurs c'est que Today est presque autonome ce qui est totalement INTERDIT.
L'aventure commence.
Tim a droit pour sa rééducation à un coach personnel qui l'emmène à la campagne, pendant ce temps Today met en application ce qu'il a intégré au contact de Tim.
Je n'en dirai pas plus. L'auteur ne s'attarde pas sur le fait que nous soyons traçables grâce à nos multiples connexions et aux conséquences sur notre vie qui est de moins en moins privée. Nous sommes tous responsables de cet état de fait.
L'axiome est seulement de savoir ce que provoque la séparation.
Un monde de connexions est-il aussi enchanteur que cela? Où est la magie?
D'un style alerte, poétique et plein d'humour, voire de cocasseries, l'auteur nous incite à revisiter notre univers.
Très bien documenté sur la robotique, et le savoir est partagé sans alourdir la narration.
Magique, qualificatif du titre peut être appliqué à l'écriture d'Isabelle Jarry qui nous plonge dans un univers qui nous rappellerait un monde hybride entre La Fontaine et Edgar Allan Poe.
La Fontaine pour la mise en scène joueuse de notre quotidien connecté même si la réflexion ne débouche pas sur une véritable intention moraliste.
Edgar Allan Poe pour l'ambiance d'anticipation mais surtout pour la poésie très visuelle du texte.
Je retrouve les saveurs de ce temps là: une écriture stylée car en amont le sujet a été très travaillé et bien digéré et le jeu permanent qui s'instaure avec le lecteur.
Un maintien en haleine jusqu'à un joli final.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
jbicrel
  14 novembre 2015
C'est le titre de ce roman qui d'abord m'a attirée lorsque je cherchais au hasard un bon livre pour mon temps personnel c'est à dire, à l'heure où je le cherchais, un livre qui puisse me divertir et m'enrichir sans me donner des idées noires.
Or, il faut arriver à la dernière page (p. 330) pour trouver d'où vient ce titre :
"La voix du rossignol s'éloigne
La lumière s'éteint
Magique aujourd'hui"
C'est un haïku écrit en marge d'une carte par Toshirô Izumi, un japonais nonagénaire qui vit depuis 2011 dans la zone contaminée de Fukushima. Ce haÏku est rapporté au jury de la thèse de Thimothée Bix par son assistant, Today, un androïde de type 10XF, en l'an 2047 !
Alors, pourquoi "Magique aujourd'hui" ? Et pourquoi cet assistant est-il nommé "Today" ? Peut-être parce que l'"instant t" impose "un avant et un après", alors que les "notions d'avant et d'après ne sont pas aussi pertinentes dans un processus lent et progressif comme" le serait "le réchauffement climatique" Alors, Today, l'androïde pour Tim, "Aujourd'hui" pour le japonais imposent à l'homme une adaptation qu'il choisit en partie et qu'il subit en partie.
Alors que son androïde expose sa thèse devant le jury, Tim, lui, est en train de traverser une forêt après s'être échappé de chez Mme Hauvelle où il a été envoyé en cure de déconnexion. Cette dame vit en zone blanche où aucun objet connecté n'existe. Peu amène, elle propose au jeune chercheur des tâches plutôt ingrates : construire un mur de soutènement pour retenir un talus qui menace de s'écrouler puis détruire une épaisse haie de bambous. Les pages de combat contre ces bambous sont particulièrement épiques, à faire lire au préalable par toute personne qui manifesterait une vélléité de planter des bambous ! (chap.17 p 170 à 176). Tim s'exécute, sans vraiment rechigner. Son séjour forcé à la campagne lui permet de se confronter aux forces de la nature, de s'émerveiller des paysages, du chant des oiseaux, de la vie animale et aussi de faire le point sur sa vie sentimentale. Mais cette dénonnexion forcée ne règle pas son besoin de retrouver Today. Revenir en arrière ne semble pas résoudre quoi que ce soit. "Aujour'd'hui", Today, impose une autre réalité, pas nécessairement mauvaise ou triste, juste différente. Il parvient en tous cas à séduire le jury de thèse en l'absence du jeune doctorant !
Bref, il y a peut-être quelques longueurs mais c'est un joii livre, amusant, poétique, philosophique et une philosophie qui me sied, particulièrement en ce jour, lendemain du 13 novembre 2015.
Lien : http://www.lirelire.net/prev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
luocineluocine   31 décembre 2015
L’être humain lui-même était si faible… La nature dans son exubérance, sa force insurmontable, son inépuisable énergie, sa faculté à essaimer et à se reproduire, la nature l’avait nargué dès le début. Pourquoi, à l’instar des autres espèces, n’avait-il pas accepté la place qu’il occupait , prédateur des uns, proie des autres, maillon dans la chaîne de la vie? Pourquoi avait-il voulu échapper à cette condition, imposer sa loi?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2015
Que savez-vous de la vie, de la souffrance, du malheur, des réalités concrètes ? Quelle expérience avez-vous de la nature humaine ? De celle des choses ? Du cosmos ? Vous vivez dans un monde irréel, dans une bulle, vous n’avez aucune conscience de la vérité du monde. Des colonnes de chiffres, des statistiques, des pages et des pages de commentaires oiseux, ce n’est pas cela qui nous fait progresser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
jbicreljbicrel   14 novembre 2015
Science est leur Dragon

doué de puissance

d'ubiquité.

Éclatantes sont les lumières

La ville de demain sera magnifique. (À distance, Michaux, en exergue du roman d'Isabelle Jarry.
Commenter  J’apprécie          80
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2015
L’espace jadis rural s’était complètement modifié. Ce qui frappait, c’était l’absence d’êtres humains. Comme si le territoire autrefois maîtrisé par l’homme avait été rendu à lui-même. Le végétal et l’animal avaient retrouvé leur liberté. Plus personne ne contrôlait rien. C’était très étrange.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   22 août 2015
La plupart des pensionnaires s’y retrouvaient et s’occupaient comme ils pouvaient. Certains ne faisaient que parler, d’autres jouaient aux cartes, aux échecs, d’autres encore redécouvraient des jeux de société anciens avec lesquels ils ne s’étaient pas amusés depuis l’enfance. Beaucoup feuilletaient des journaux, certains lisaient. On aurait pu se croire dans une vaste salle d’attente.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Isabelle Jarry (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Jarry
Maison de la poésie (10 nov 2017) - Texte et Lecture de Jean-Philippe Domecq, extrait du Dictionnaire des mots en trop (dirigé par Belinda Cannone et Christian Doumet, éd. Thierry Marchaisse, parution novembre 2017).
Le Dictionnaire des mots en trop :
Comment ? s?entend-on déjà reprocher, des mots en trop ? Mais les mots, on en manquerait plutôt.
Et pourtant. Ame, artiste, coach, communauté? ils sont légion ceux qui éveillent notre résistance intime à tout ce qu?ils charrient d?affects, d?idéologie, de pseudo-concepts ? notre résistance mais pas celle du voisin ! ? Quarante-quatre écrivains explorent ici les raisons pour lesquelles ils renâclent devant certains mots, et leurs réflexions critiques témoignent autant d?un état de la langue que des poétiques et des enjeux de notre temps.
Une expérience littéraire qui vient compléter, en l?inversant, celle du Dictionnaire des mots manquants.
Auteurs : Malek Abbou, Jacques Abeille, Mohamed Aïssaoui, Jacques Ancet, Marie-Louise Audiberti, Michèle Audin, Olivier Barbarant, Marcel Bénabou, Jean Blot, Jean-Claude Bologne, François Bordes, Lucile Bordes, Mathieu Brosseau, Belinda Cannone, Béatrice Commengé, Thibault Ulysse Comte, Seyhmus Dagtekin, Louis-Philippe Dalembert, Remi David, Erwan Desplanques, Jean-Philippe Domecq, Christian Doumet, Renaud Ego, Eric Faye, Caryl Férey, Michaël Ferrier, Philippe Garnier, Simonetta Greggio, Cécile Guilbert, Hubert Haddad, Isabelle Jarry, Cécile Ladjali, , Marie-Hélène Lafon, Sylvie Lainé, Frank Lanot, Fabrice Lardreau, Mathieu Larnaudie, Linda Lê, Guy le Gaufey, Jérôme Meizoz, Christine Montalbetti, Christophe Pradeau, Marlène Soreda, Abdourahman A. Waberi.
http://www.editions-marchaisse.fr/catalogue-dictionnaire-des-mots-en-trop
+ Lire la suite
autres livres classés : anticipationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2620 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..