AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782286037666
Éditeur : Robert Laffont (01/01/1992)
3.41/5   17 notes
Résumé :
« Tu seras leveuse de maux, ma belette, quand tu seras grande. Je t'apprendrai mes secrets. Et tu diras aussi de bonnes prières de missel : ça ne peut rien gâter. »
Le missel, c'était tout ce que la mère d'Aline avait laissé en héritage à sa fille, et les pauvres secrets de la Segonde, tout ce que la vieille guérisseuse, qui l'avait recueillie, pouvait transmettre à l'enfant, avec le don. Ôter le feu, tirer les échardes, soulager toutes sortes de misères, che... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
meknes56
  10 août 2019
Un roman du terroir qui nous permet de revivre ce que nos anciens ont vécus...Très beau roman d'un auteur périgourdin.
Commenter  J’apprécie          40
Marilynzillah
  26 février 2020
quel plaisir de lire ce livre et de suivre la vie d'Aline Colin! J'ai beaucoup aimé cette lecture "confort", les détails médicaux sur la "médecine de la main et du souffle", les liens familiaux, l'impact de la guerre,...je le recommande; ç'est un livre qui fait du bien!
Commenter  J’apprécie          20
sld09
  27 juin 2017
J'ai beaucoup aimé ce roman qui témoigne d'une époque et de traditions révolues.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
AuroraeLibriAuroraeLibri   07 décembre 2019
Ce n'est qu'une histoire, parmi dix ou vingt. elle a pourtant fondé, avec celles que j'ai entendues ou que j'ai surprises plus tard, mon admiration pour ces femmes, et ces hommes dont la légende -embellie je veux bien, mais ressentie avec tant de force- hantait nos campagnes il y a peu d'années encore.; Ils sont des dizaines, les gens de mon pays, les gens d'autrefois, qui fredonnent dans mon souvenir leur chanson, leur aventure. Les uns, je les ai croisés dans ma vie, les autres me sont connus à travers témoignages et récits, des leurs, des miens, de tous : leurs petits enfants ou bien mes parents, la rumeur aussi, la tradition des villages, qui court de bouche oreille au long du temps. certains que je n'ai jamais vu hantent ma mémoire comme si j'avais passé près d'eux des années entières.

Dossier. La musique du temps
Le mystère du don
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
nina2loinnina2loin   21 avril 2012
J'ai tiré mon chemin un bout de temps. J'ai couché dans des granges, des fenils et des paillères. Mes pieds et mes chevilles étaient marquées de griffures saigneuses : ainsi, les gens voyaient que je n'étais pas une bohémienne, car les bohémiennes ont la peau dure et ne sont presque jamais écorchées.
J'ai découvert que j'avais un pouvoir sur les chiens qui ne m'attaquaient pas et souvent me faisaient fête quand j'arrivais à une ferme. Les paysans étaient étonnés et j'en profitais pour leur offrir mes services. Je relevais un estomac contre une soupe froide, je pansais un mal de poitrine pour une nuit à l'étable, une grosse colique pour un quignon de pain. Et je disais en prime des prières pour la pluie...pluviis salutaribus irriga... ou pour que la pluie cesse et que revienne le beau temps.
J'avais dix-sept ans et j'ai dû de temps en temps me défendre des hommes. Mais j'avais longues jambes et bon soufle... Et quand il fallait me battre, j'ai découvert que si je ne réussissais pas trop à rebouter les membres mal en place, je pouvais les déboîter assez sûrement en cas de besoin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   07 décembre 2019
Mais d'autres héroïnes ont nourri mon inspiration. elles m'ont toujours fait rêver, ces campagnardes fortes et généreuses, que l'âge trempait, que rien n'abattait jamais. Je parle au passé, mais je sais que leur race n'est pas près de s'éteindre. Mon arrière-grand-mère en était : je ne l'ai connue que par des récits de ma mère. elle n'avait pas le don de guérir, mais celui de vivre et de prodiguer la vie autour d'elle. sa proverbiale énergie lui est restée bien au-delà de quatre-vingt ans.

Dossier. La musique du temps
Le mystère du don
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AuroraeLibriAuroraeLibri   07 décembre 2019
On demande souvent à un écrivain : " Pourquoi et comment écrivez-vous ? " C'est une autre question que j'aime poser et me poser. d'où écrivez-vous ? Ce n'est pas à un lieu matériel que je pense, une pièce, un bureau, une chambre, une salle de bistrot, une mansarde en ville, une terrasse en vue d'observatoire intérieur, d'où chacun de nous regarde le monde et la vie. Pour moi, ce lieu est mon enfance. je me reporte toujours à elle, par un penchant instinctif, comme si elle était pour moi la mesure de toutes choses. Non seulement j'écris sur mon enfance, (...), mais j'écris de mon enfance.

Dossier. La musique du temps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AuroraeLibriAuroraeLibri   07 décembre 2019
L'univers d'un enfant, c'est sa famille et son village ou son quartier -et ses rêves-. sans doute est-ce pour cela que mes livres sont presque toujours des romans familiaux, qui ont pour cadre une maison, une commune, un village, un cercle étroit à l'horizon fermé. Quand un sujet de récit me vient, c'est quelque chose qui se noue entre mon enfance, plus que jamais présente en moi, et l'expérience de l'âge mûr. C'est une impression d'enfance revisitée par l'homme d'âge ; c'est l'expérience de l'âge exaltée par un rêve d'enfance.

Dossier. La musique du temps
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel Jeury (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Jeury
Michel Jeury en conférence aux Utopiales 2010 2/2
autres livres classés : guérisseursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Marseille, son soleil, sa mer, ses écrivains connus

Né à Corfou, cet écrivain évoque son enfance marseillaise dans Le Livre de ma mère. Son nom ?

Elie Cohen
Albert Cohen
Leonard Cohen

10 questions
288 lecteurs ont répondu
Thèmes : provence , littérature régionale , marseilleCréer un quiz sur ce livre