AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782381221694
384 pages
Hauteville (04/11/2020)
4.09/5   460 notes
Résumé :
Certains secrets de famille sont plus mortels que d'autres...

Trois cadavres et un bébé abandonné : c'est la macabre découverte que fait la police dans une belle demeure de Chelsea, celle qu'occupait la famille Lamb. Faute de preuves et de témoignages, les enquêteurs privilégient la piste d'un suicide collectif et l'affaire est classée.

Vingt-cinq ans plus tard, quand Libby hérite de la maison et se voit révéler les circonstances de son... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
4,09

sur 460 notes
5
37 avis
4
34 avis
3
9 avis
2
0 avis
1
0 avis

iris29
  15 juin 2021
Sur la quatrième de couverture, une certaine Erin Kelly dit : "On ne lit pas les romans de Lisa Jewell, on plonge dedans."
Et bien, c'est tout à fait ça : j'ai plongé, sans bouteille, en apnée, et j'ai retenu mon souffle tout du long...
Une histoire étrange et pénétrante, originale et à surprises, où les "méchants" ne sont pas comme dans les autres livres.
Il est très difficile de parler de ce roman sans spoiler...
Le jour de ses vingt-cinq ans, Libby, enfant adoptée hérite d'une immense maison de ses parents génétiques. L'histoire de cette maison est sombre et mystérieuse...
[ Et je plonge...]
C'est là que des policiers , 25 ans auparavant , l'ont retrouvée dans son berceau, après qu'un coup de fil anonyme, précède la découverte de trois personnes mortes, vraisemblablement un suicide collectif.
Pourquoi ses parents se sont-ils donnés la mort ?
Que s'est-il passé ?
Qui est la troisième personne ?
Que sont les autres enfants adolescents devenus ?
Et pourquoi les parents de Libby , autrefois des bourgeois nantis, avaient-ils tout perdu ?
Qui étaient "les gens "qui squattaient chez eux ?
Pourquoi personne ne sortaient jamais de cette maison depuis au moins, deux ans avant le drame ?
[Tant de questions ... Et je plonge encore plus profond...]
Et cette Libby qui est si seule pour affronter tout cela... Mais que fait sa mère adoptive ? Bon sang de bois !
Qui est cette jeune mère SDF qui vit à Nice avec ses deux enfants ? Et cet Henry qui a l'air de bien connaître la maison ?
[ Arghhh ....
Moi pas vouloir dormir, moi vouloir lire encore, et encore, afin de savoir...]
Ils sont chez nous, mais ils ne sont pas chez eux, ils sont pire que du chiendent, ils sont diaboliques, à moins que...
[ Ça y est je sais ...
J'ai fini. Je peux reprendre une activité normale. Rester chez moi, fermer la porte à double tour, on ne sait jamais, dés fois que ... ]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          648
Sylviegeo
  21 février 2022
Savez lorsque la vermine s'installe? La moisissure sur les murs? Et bien voilà. Un jour, on frappe à la porte, on ouvre, on invite et nous voilà envahi de mauvaises herbes. Ha, ce n'est que temporaire mais le temporaire s'incruste et chamboule tout. Alors voilà comment sur invitation, la vie d'une famille a basculé, capoté, un vol de vies de haute voltige. Les Lamb accueille dans leur demeure, pour commencer Birdie et Justin. Puis, Stella et David. Et c'est là que l'enfer commence. David et Birdie décideront de tout: nourriture, vêtements, sorties, éducation pour, peu à peu, isoler, enfermer, encabaner tout ce petit monde. Et, un jour, on retrouve dans cette maison, 3 cadavres d'adultes et un bébé. C'était fin des années 1980.
Vingt-cinq ans plus tard, une jeune femme, Libby, héritera de cette maison de Chelsea, abandonnée mais valant tout de même une petite fortune sur le marché immobilier. Libby qui est partie prenante de cette maison, Libby qui a partir de là n'aura de cesse de reconstituer ses origines, elle qui fut adoptée. Et "Ils sont chez nous" c'est le récit d'une reconstitution, de secrets révélés mais aussi de malveillance, de rosserie, d'abus et de méchanceté pure pour contrôler, avilir, spolier, s'approprier.
La curiosité nous prend, on se cramponne et on ne peut lâcher ce livre car on veut savoir...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          460
Saiwhisper
  10 novembre 2020
Quelle terrible histoire Lisa Jewell nous a concoctée ! Malgré le résumé, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce polar / thriller psychologique… Mais le résultat fut prenant, effroyable et plaisant. J'ai notamment trouvé satisfaction dans les révélations finales qui ont su me surprendre. Pour une fois, je n'avais rien anticipé (ni cherché à le faire) et j'adore ça ! Quel régal de se faire balader par l'auteure…
Parmi les trois narrateurs, seuls deux d'entre eux partageront des faits se déroulant au présent. L'autre parlera d'événements commençant en 1988. Tout d'abord, on a le point de vue de Libby, une jeune femme de vingt-cinq ans relativement sympathique qui va acquérir une maison londonienne au passé lugubre. Or, grâce au notaire, elle va apprendre qu'elle a été retrouvée ici, dans le foyer dont elle a hérité, alors qu'elle n'était qu'un bébé d'une dizaine de mois… Si les circonstances de son abandon sont déjà très troubles, les rumeurs n'en sont que plus intrigantes, puisque l'on dit que toute sa famille biologique et un inconnu se sont suicidés juste avant d'appeler les autorités ! Certains parlent de secte, d'autres de sorcellerie, … Curieuse, Libby va enquêter sur ses origines afin de comprendre ce qu'il s'est réellement passé. La jeune femme étant assez naturelle et entêtée, j'ai pris plaisir à la suivre, en particulier lorsqu'elle a été accompagnée de sa collègue Dido et de Miller, un journaliste ayant rédigé un dossier sur cette étrange maison.
Cependant, la narration qui m'a le plus intriguée est celle de Lucy, une jeune mère SDF. Courageuse, franche, déterminée et protectrice, celle-ci va tout faire pour subvenir à la survie de ses deux enfants. Et cela, malgré le rejet de sa propre mère (qui n'a aucune pitié à voir sa fille et ses petits-enfants dormir sous un pont), les difficultés quotidiennes de la vie dehors ou encore la violence et la perversion de son premier conjoint qui ne rôde jamais loin… Bien sûr, les décisions de Lucy ne sont pas toujours honnêtes ou réfléchies… Toutefois, comment lui jeter la pierre ? Elle semble tellement se démener pour ceux auxquels elle tient… Son horrible passé avec son ex et sa vie de misère m'ont émue. Cela dit, bien que j'appréciais lorsque les chapitres mettaient en scène ce personnage, je me suis longtemps demandé qui était Lucy et pourquoi elle souhaitait absolument quitter la France pour retourner à Londres. Elle paraissait tellement obsédée par la maison ! Les réponses sont arrivées très tardivement… Un peu trop à mon goût ! Je pense que l'on aurait pu faire traîner moins les choses cependant, je comprends ce choix. Une fois que Lucy a mis les pieds à Chelsea, je ne souhaitais qu'une chose : une confrontation !
Le troisième narrateur est le seul à parler à la première personne et à raconter le passé de la maison. Sans décliner son identité, cette mystérieuse voix va narrer la lente descente aux enfers d'une famille divisée et d'une seconde famille aux intentions néfastes. Ces moments m'ont divisée : parfois, ils me semblaient très intéressants, car ils me permettaient de ressentir une myriade d'émotions, en particulier avec les règles dictées par David et Birdie… J'étais sidérée par la violence de ce huis-clos. Toutefois, je trouvais également que les choses mettaient longtemps avant de se mettre en place et je ne saisissais pas l'intérêt de certains passages. Puis, au fil des pages, les faits ont gagné en noirceur et en tension. L'emprise de plusieurs individus est devenue oppressante : la toile était tissée et les araignées allaient passer à l'attaque.
Bien que les trois récits aient un rythme paisible et que l'on ne note pas d'action, ils avancent inexorablement en parallèle. Prise par ces intrigues, j'ai été tenue progressivement en haleine, jusqu'à vouloir absolument connaître le dénouement. Certes, j'ai ressenti des longueurs néanmoins, j'ai été ravie d'être allée jusqu'au bout. Deux personnages (le troisième narrateur et l'un des pères de famille) m'ont vraiment marquée ! Si vous appréciez les thrillers psychologiques alternant passé et présent, avec un fonds de secrets familiaux, de quête identitaire et de drames troubles, vous devriez trouver satisfaction avec ce titre.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          363
calypso
  14 février 2022
Libby a vingt-cinq ans lorsqu'elle hérite d'une riche demeure à Chelsea. Un mystère entoure cet héritage dont elle est l'unique bénéficiaire : bébé, elle a en effet été retrouvée dans cette même maison, auprès de trois corps, dont ceux de ses parents. Où sont passés les autres enfants ? Nul ne le sait. Libby avait pourtant, à sa naissance, un frère et une soeur. Volatilisés. Et depuis, aucun ne s'est manifesté pour tenter de récupérer l'héritage. Si cet héritage représente une somme d'argent non négligeable, c'est surtout la vérité qui intéresse Libby. Aidée par Miller, un journaliste qui connaît particulièrement bien cette terrible affaire, Libby finira par démêler les fils de son passé et par comprendre qui elle est…
C'est le premier roman de Lisa Jewell que je lis, sur les conseils d'une amie, et je dois dire que c'est plutôt une bonne pioche. Je me suis plongée dans Ils sont chez nous avec beaucoup d'envie, intriguée par cette étrange affaire et par cette allusion sur la quatrième de couverture à un « suicide collectif ». Dès les premiers chapitres, j'ai été séduite par l'alternance entre le récit des événements passés et le présent de Libby, il me semble que cette technique narrative prend, avec un roman comme celui-ci, tout son sens. Les passages que j'ai préférés sont ceux racontés par Henry, le fils de la famille : ils dévoilent avec une progression constante l'ampleur de la situation, jusqu'à la vérité. Certains chapitres m'ont moins intéressée mais ils font partie de la mécanique générale de ce bon thriller psychologique.

Lien : http://aperto-libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          381
Supermaman64
  29 janvier 2021
Des policiers trouvent trois cadavres et un bébé dans un manoir huppé mais totalement vide. 25 ans plus tard Libby tente de retrouver les pièces du puzzle afin de les rassembler et découvrir son histoire. Un thriller haletant que je n'ai pas pu poser avant la fin! de l'action de bout en bout avec des sujets forts. J'ai adoré ! J'ai littéralement plongé dans l'histoire. Les âmes sensibles peuvent le lire sans problème
Commenter  J’apprécie          370

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   14 juin 2021
- Vous entendez ça ? poursuit-il en plaçant sa main derrière son oreille.
- Quoi ?
- Les craquements. (...)
- C'est le bruit des vieilles maisons quand elles ont trop chaud ou trop froid. Elles se plaignent. C'est ce que vous avez entendu l'autre jour.
Elle hésite à lui demander si les vieilles maisons toussent aussi , mais elle se ravise.
Commenter  J’apprécie          200
iris29iris29   15 juin 2021
On n'appela pas le médecin, bien entendu. On n'alla pas non plus aux urgences. Apparemment, en plus de tous ses talents extraordinaires, [...] était également un gynécologue expérimenté. Il s'occupa de tout, nous envoyant chercher des serviettes, de l'eau, des remèdes homéopathiques inutiles.
Le bébé mis cinq jours à sortir.
Commenter  J’apprécie          120
iris29iris29   15 juin 2021
Mes doigts s'enroulèrent autour des siens. Il me laissa faire, m'autorisant à tenir sa main, et je le sentis se déverser en moi comme de l'eau s'écoule dans un canal une fois l'écluse ouverte.
Commenter  J’apprécie          210
calypsocalypso   14 février 2022
Quand j'y repense, la propension qu'ont les enfants à tolérer l'inacceptable me fascine.
Commenter  J’apprécie          180
iris29iris29   14 juin 2021
Entre le jour où, David confisqua nos chaussures et la nuit de notre évasion, deux ans plus tard, personne ne mit un pied hors de la maison.
Commenter  J’apprécie          100

Video de Lisa Jewell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Jewell
Vous épiez vos nouveaux voisins, vous épiez l'homme séduisant qui vit à côté, vous épiez ses moindres faits et gestes mais qui vous épie ?
Tous tes Secrets de Lisa Jewell, à retrouver dès le 18 octobre en librairie.
autres livres classés : empriseVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre