AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jusuf Vrioni (Traducteur)
EAN : 9782253044970
153 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (20/01/1988)

Note moyenne : 3.92/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Dans un bourg de l'Albanie médiévale, une vieille femme et sa fille - seules survivantes d'une famille dont la guerre et la peste ont fauché tous les enfants mâles - succombent à un épisode troublant sur lequel l'inspecteur local est chargé de faire la lumière: Doruntine a été mariée "au loin", selon la tendance moderne de l'époque; son frère Constantin avait, de son vivant, juré à leur mère de lui ramener sa fille chaque fois qu'elle exprimerait le désir de la revo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
HORUSFONCK
  27 avril 2020
Me voilà reparti pour un deuxième voyage avec Ismaïl kadaré.
Cette fois, il ne s'agit plus d'un général qui cherche les mort dans la terre d'Albanie..
Cette fois, dans ce court roman, c'est un frère défunt qui serait allé chercher sa soeur mariée au loin pour la ramener près de sa mère.
La légende de Doruntine est née.
L'histoire est envoûtante, de cette chevauchée sous les étoiles qui s'achève dans le village où une lignée va s'éteindre définitivement.
Le mystère semble épais et impénétrable comme cette brume froide de l'automne qui absorbe les cris et les appels.
La légende naît et se répand comme un feu que l'on ne saura maîtriser.
L'église et le gouvernement, redoutant l'orage religieux et les troubles, pressent l'autorité de faire la lumière sur le retour de Doruntine.
Quelle vérité, s'il en est une, découvrira le capitaine Stres au bout de son enquête?
Et qui ne rêve pas, au moins une fois, de revoir un être défunt?
Le roman est puissant, emmené dans la tragédie d''une famille anéantie et la malédiction d'une promesse non tenue car intenable: Cette terrible bessa.
Cette solennelle promesse qui marque le peuple d' Albanie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          500
LiliGalipette
  29 décembre 2018
Doruntine Vranaj revient chez sa mère après trois ans passés loin de sa famille, auprès de son époux. Elle affirme être revenue avec Konstantin, son frère, mais celui-ci est mort depuis des années, ainsi que les huit autres fils de la famille Vranaj. Qui, alors, a ramené Doruntine chez les siens ? « Peut-être que ce genre de choses plaît aux jeunes mariées d'aujourd'hui. Peut-être qu'elles aiment chevaucher la nuit enlacées à une ombre, dans les ténèbres et le néant. » (p. 185) L'affaire ne manque pas d'affoler le village et le capitaine Stres qui ne peut hélas pas interroger la jeune fille et sa mère, violemment ébranlées par leurs retrouvailles empreintes de mystère macabre. « Sous nos yeux est en train de naître une légende. » (p. 64) D'une noce à des funérailles, entre une promesse et une malédiction, le retour de Doruntine n'est pas seulement une énigme, c'est surtout la puissance manifestation de l'âme albanaise.
Je découvre Ismaïl Kadaré avec ce court texte et je suis enchantée. Sous le prétexte de présenter une fable médiévale albanaise, l'auteur célèbre son pays, son identité et la force d'esprit de son peuple. En outre, l'édition dans laquelle j'ai lu cette nouvelle est destinée aux scolaires et l'appareil critique est très intéressant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Myrinna
  05 mars 2017
La couverture ne payait pas de mine…Un auteur totalement inconnu…
Livre trouvé chez pêle-mêle…Et au départ, il ne faisait pas partie de ma liste.
Mais bon, j'étais partante pour découvrir la littérature albanaise…Intriguée par le scénario et par ce titre : Qui a ramené Doruntine ?
Voici mon ressenti…
J'ai aimé l'univers de policier et de légende (un peu comme le cavalier sans tête mais d'un autre âge.
Publié en 86, totalement oublié des étagères mais qui ne m'a pas laissé indifférente.
Bien sûr, ce ne sera pas mon coup de coeur de l'année mais j'ai passé un bon moment…
Qui sait si je trouve encore un autre titre de Kadaré ou un autre auteur albanais…Pourquoi pas !
Il m'a donné envie de découvrir un peuple, des légendes provenant d'autres terres.
Commenter  J’apprécie          150
Michel7090
  10 janvier 2015
"Qui a ramené Doruntine" d'Ismael Kadaré ?
Voilà la question que tous se posent dans une ville albanaise. Sa mère l'a trouvée devant sa porte un soir après que quelques coups y aient été frappés. Elle a crut voir une ombre s'enfuir et a fait entrer sa fille.
Cette dernière est mariée avec un homme d'un autre pays, lointain. Quand elle est partie avec son mari, Constantin son frère a promis de la ramener sitôt qu'elle le souhaitera. Mais Constantin comme ses neuf frères est mort.
A la question mais qui donc t'as ramenée ? c'est Constantin répond Doruntine.
Et c'est parti pour les bruits les plus fous, certains iront jusqu'à évoquer la résurrection de Constantin.
Stres officier de police est sommé de tirer cette affaire au clair par les autorités politiques et religieuses. On ne peut pas laisser de telles idées se développer dans le pays !
Quelle sera la conclusion ? Je vous laisse lire le livre.
J'ai aimé cette histoire. Derrière ce qui semble une anecdote, une histoire de superstition un peu ridicule dans un pays à l'époque médiévale, se trouve l'idée de la constitution d'une nation. On comprendra que des comportements culturels peuvent caractériser une peuple, le souder, lui donner sa force.
J'ai aussi aimé l'histoire telle qu'elle est racontée. J'ai trouvé que le style et les descriptions traduisent parfaitement l'atmosphère d'une époque, la saison le pays sous la neige.
J'ai découvert Kadaré par "Le général de l'armée morte", j'ai adoré l"Le palais des rêves". Après cette lecture je continue à aimer Kadaré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
zorazur
  09 janvier 2012
Voilà un petit livre étonnant. Comme dans toute son oeuvre Kadaré l'a prodondément ancrée dans les traditions et vieilles légendes albanaises et on n'imagine pas la richesse du folklore de ce petit pays et l'imagination de ses conteurs. La part d'ombre de cette histoire finalement très simple nous emmène bien plus loin qu'un simple mythe. Il y a une enquête quasi policière à l'arrière-plan pour élucider un vrai mystère, à savoir l'irréalisable, l'impensable, a pu être réalisé. Et la conclusion - la solution de ce mystère - dépasse les hypothèses les plus invraisemblables...
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
giatigiati   19 novembre 2017
A cause du froid, les gens se déplaçaient moins, mais, curieusement, la rumeur courait tout aussi vite que si le temps avait été plus clément. On eût même dit que, figée par le froid hivernal, cristalline et scintillante, elle filait plus sûrement que les rumeurs d'été, sans être exposée comme elles à la touffeur humide, à l'étourdissement des esprits, au dérèglement des nerfs. Néanmoins, cela ne l'empêchait pas, en se répandant, de se transformer de jour en jour, de s'amplifier, de s'éclaircir ou de s'assombrir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
oliviersavignatoliviersavignat   23 juin 2020
--J'étais si troublée, dès qu'il m'eut dit qu'il était Constantin et qu'il était venu me chercher, que j'ai été prise d'une horrible angoisse.
-- Tu as pensé à mal ?
-- Bien sûr. Au pire : à la mort.
-- D'abord à la mort de ta mère, puis à celle d'un de tes frères ?
-- Oui, de chacun d'eux tour à tour, y compris Constantin.
-- C'est pour cela que tu lui as demandé pourquoi il avait de la boue sur les cheveux et sentait la terre mouillée ?
-- Oui, bien sûr."
Malheureuse, pensa Stres. Il imaginait l'horreur qu'elle avait dû éprouver en pensant, ne fût-ce qu'un instant, qu'elle chevauchait derrière un mort, car elle avait apparemment couvert une bonne partie du chemin hantée par ce doute.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
crapettecrapette   15 mai 2014
Nous avons vu d'étranges choses,
Mais jamais morts et vivants
Chevaucher ainsi ensemble...
Commenter  J’apprécie          50
LiliGalipetteLiliGalipette   29 décembre 2018
« Peut-être que ce genre de choses plaît aux jeunes mariées d’aujourd’hui. Peut-être qu’elles aiment chevaucher la nuit enlacées à une ombre, dans les ténèbres et le néant. » (p. 185)
Commenter  J’apprécie          10
LiliGalipetteLiliGalipette   29 décembre 2018
« Sous nos yeux est en train de naître une légende. » (p. 64)
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Ismaïl Kadaré (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ismaïl Kadaré
http://www.club-livre.ch#Bessa_Myftiu Interview de Bessa Myftiu réalisée par le Club du Livre en partenariat avec Reportage Suisse Romande
Bessa Myftiu, née à Tirana, est une romancière, poète, conteuse, essayiste, traductrice, critique littéraire, journaliste, scénariste et actrice établie à Genève, en Suisse romande, de nationalité suisse et albanaise. Pour commander un ouvrage de Bessa Myftiu : En SUISSE : https://www.payot.ch/Dynamics/Result?acs=¤££¤58REPORTAGE SUISSE ROMANDE36¤££¤1&c=0&rawSearch=bessa%20myftiu En FRANCE : https://www.fnac.com/SearchResult/ResultList.aspx?SCat=0%211&Search=bessa+myftiu&sft=1&sa=0
Fille de l'écrivain dissident Mehmet Myftiu, Bessa Myftiu fait des études de lettres à l'université de Tirana et par la suite elle enseigne la littérature à l'université Aleksandër Xhuvani d'Elbasan. Elle devient ensuite journaliste pour le magazine littéraire et artistique albanais La scène et l'écran. Elle émigre en Suisse en 1991 et s'établit à Genève dès 1992, passant son doctorat et devenant enseignante à l'université de Genève en faculté des Sciences de l'éducation, tout en poursuivant en parallèle ses activités dans les domaines de l'écriture et du cinéma. Depuis 2013, elle enseigne à la Haute École Pédagogique de Lausanne. Elle est par ailleurs membre de la Société Genevoise des Écrivains BIOGRAPHIE 1994 : Des amis perdus, poèmes en deux langues, Éditions Marin Barleti [archive], Tirana 1998 : Ma légende, roman, préface d'Ismail Kadaré, L'Harmattan, Paris (ISBN 2-7384-6657-5) 2001 : A toi, si jamais?, peintures de Serge Giakonoff, Éditions de l'Envol, Forcalquier (ISBN 2-909907-72-4) 2004 : Nietzsche et Dostoïevski : éducateurs!, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-05-6) 2006 : Dialogues et récits d?éducation sur la différence, en collaboration avec Mireille Cifali, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-09-4) 2007 : Confessions des lieux disparus, préface d'Amélie Nothomb, Éditions de l'Aube, La Tour-d'Aigues (ISBN 978-2-7526-0511-5), sorti en 2008 en livre de poche (ISBN 2752605110) et réédité en 2010 par les Éditions Ovadia (ISBN 978-2-915741-97-1), prix Pittard de l'Andelyn en 2008. 2008 : An verschwundenen Orten, traduction de Katja Meintel, Éditions Limmat Verlag [archive], Zürich (ISBN 978-3-85791-597-0) 2008 : le courage, notre destin, récits d'éducation, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 9782915741087) 2008 : Littérature & savoir, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-915741-39-1) 2011 : Amours au temps du communisme, Fayard, Paris (ISBN 978-2-213-65581-9) 2016 : Vers l'impossible, Éditions Ovadia, Nice (ISBN 978-2-36392-202-1) 2017 : Dix-sept ans de mensonge, BSN Press, (ISBN 978-2-940516-74-2)
CLUB DU LIVRE : http://www.club-livre.ch#bessa_myftiu REPORTAGE SUISSE ROMANDE : http://reportage-suisse-romande.ch/
Vous souhaitez réaliser un interview littéraire - nous contacter info@club-livre.ch
#suisse #Club #livre #littéraire #littérature #roman #écrivain #auteur
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Littérature arménienneVoir plus
>Littérature des autres langues>Littératures indo-européennes>Littérature arménienne (38)
autres livres classés : littérature albanaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LES ROMANS DE KADARE

L'arrivée de deux Irlandais new-yorkais, Max Roth et Willy Norton, dans la ville de N., au coeur de l'Albanie, fait l'effet d'une bombe dont les intéressés auraient bien étouffé l'explosion. Le sous-préfet de N. partage bien sûr l'avis de son ministre : il n'est pas exclu que les deux étrangers soient des espions...

Le grand hiver
Le général de l'armée morte
L'année noire
Le dossier H

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ismaïl KadaréCréer un quiz sur ce livre