AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2748525078
Éditeur : Syros (08/02/2018)

Note moyenne : 3.42/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Chez les Ribout, il y a... Agathe, l’aînée indomptable qui, par inadvertance, se retrouve molle comme une guimauve face à un garçon. Mais aussi... Paul, le père qui fait semblant d’aller travailler et n’ose avouer où il passe réellement ses journées. Emmanuelle, la mère qui préfère dessiner des plats mijotés que les cuisiner. Alicia, la cadette « première de la classe » devenue « paria » à cause d’une sombre histoire de poux. Et last but not least... Django, le lapi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  08 février 2018
Nous suivons une famille en proie à de grands bouleversements. le père a décidé de quitter son emploi du jour au lendemain alors qu'il est le seul revenu de la maison.
La mère qui est illustratrice de livres pour la jeunesse tente de garder le cap et de nourrir tant bien que mal ses enfants. L'aînée est absorbée par sa rencontre avec une jeune homme de son âge alors que sa benjamine est perturbée par sa nouvelle voisine d'école d'origine rom.
Mais à quelle activité se consacre le père toute la journée lorsqu'il fait semblant de partir travailler ?
Un roman qui mélange un ton frais et une écriture vive avec des thèmes d'actualités comme la perte d'un travail et les préjugés qui concernent la vie des nomades.
Un récit positif qui nous propose de nous centrer plus sur notre présent sans avoir peur. L'omniprésence des lapins est aussi réjouissant.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
Commenter  J’apprécie          140
ramettes
  08 juin 2018
Avec un titre aussi énigmatique je ne pouvais qu'être attirée !
On découvre rapidement qu'une bien sympathique famille qui traverse des crises…
Le père a quitté son travail au bord du burn-out sans en vraiment en informer sa famille. Heureusement que sa femme est attentive et qu'elle a de la jugeote. Elle est fine, elle va prendre les choses en mains pour économiser et laisser du temps à son mari de se retourner. Elle va chercher des solutions mais son travail en free lance ne fonctionne pas trop et son nouvel hobby ne lui rapporte rien. Elle cherche à se reconvertir.
Va-ton assister à la fin d'un couple ? est-ce la descente aux enfer au niveau financier ?
Ce roman traite d'une nouvelle préoccupation de notre société. S'il y a quelques décennies on faisait carrière dans la même boîte en gravissant plus ou moins les échelons, c'est pratiquement fini de nos jours. Il faut être flexible, mobile, en perpétuel renouvellement. Ces deux parents réfléchissent chacun de son côté à comment retrouver leurs rêves et l'enthousiasme nécessaire pour rebondir avec deux enfants encore scolarisés. Ce sont deux artistes qui avaient pris à l'âge adultes des voies plus raisonnables …
Il ne faut pas oublier que c'est un roman jeunesse, alors allons voir ce qu'il en est des deux filles !
La fille aînée est en plein dans les premiers émois amoureux. Elle a la fibre artistique, mais elle tâtonne dans le milieu musical : guitare, écriture de chansons… Elle fait une rencontre grâce à son groupe qui se produit dans un petit café et sa vie change de chemin…
La seule qui semble plus terre à terre et qui entre dans le moule de la société c'est la petite de 10 ans. Elle ne voit rien de ce qui se passe dans sa famille. Tout ce qui compte c'est l'école, les bons résultats et ses amies. Et voilà qu'un petit grain de sable vient tout chambouler ou est-ce un pou ou un lapin ? Un changement de perspective peux vous faire voir les choses différemment.
Nous voyons donc la vie de quatre membres d'une même famille basculer. Ne croyais pas que Sandrine Kao après avoir joué avec ses personnages va les laisser souffrir. Non, elle va juste entrer de nouvelles données dans l'équation. Elle va provoquer des situations assez cocasses, tendres et lumineuses.
Qui va retomber sur ses pieds ? Et comment ?
Qui va s'ouvrir aux autres et voir sa vision du monde changée ?
Qui va trouver sa voie ? Qui va s'adapter à cette nouvelle vie et comment ?
Que vient faire cette histoire de lapin ? ça c'est une longue histoire qu'il faut découvrir au fil des pages.
Tous les personnages vont grandir en quelques semaines et apprendre que les différences peuvent se conjuguer.
On est tous l'étranger d'un autre. Vous pouvez rejeter l'autre ou lui vous rejeter. Ce faire accepter par l'autre n'est pas une évidence.
Écouter les désirs de l'autre, donner l'envie à l'autre. Tendre la main et savoir prendre la main qu'on nous tend. Il y a l'idée de réciprocité. Ce n'est pas donnant donnant. C'est mettre en commun les qualités de chacun.
C'est un roman drôle et pétillant, tendre et émouvant. On va être emporté dans une folle farandole colorée où les têtes vont tourner. Cela reste assez réaliste, il y a de la logique, de l'optimisme et le petit grain de grain de folie quoi donne de l'audace.
Lien : http://ramettes.canalblog.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Colibrille
  13 février 2019
Tout comme la couverture d'un livre, le titre a pour moi de l'importance. Preuve en est avec ce roman de Sandrine Kao dont le titre m'a immédiatement interpellée par son originalité.
Bien qu'elle aborde de nombreux thèmes sensibles comme l'immigration, la précarité et le chômage, l'intrigue reste malgré tout légère et enlevée. Pas forcément évidemment vu les sujets abordés, mais la joyeuse galerie de personnages permet d'apporter une touche de fantaisie, un grain de folie à l'ensemble. Je me suis tout de suite prise d'affection pour la famille Ribout. J'ai aimé leur solidarité, leur fibre artistique et leur joie de vivre en dépit des épreuves qu'ils traversent.
Par moment, l'intrigue m'a rappelé un des romans de Marie-Aude que j'aime énormément : "Papa et maman sont dans un bateau". Je pense que ce roman a tout pour séduire ceux qui aiment les belles histoires de famille où l'amour et la solidarité triomphent des préjugés.
Commenter  J’apprécie          40
NicolasFJ
  14 février 2018
Un très bon roman MAIS avec un titre, une couverture et surtout un résumé qui n'ont rien à voir avec le thème abordé.
"Django, le lapin qui va tout changer !" ne va rien changer du tout. Sa très fine intrigue arrive à la moitié du livre et pourrait être retirée sans bouleverser l'histoire.
Si le roman m'a plu, je suis assez abasourdi et déçu de voir un tel emballage sans aucun rapport avec le contenu.
Commenter  J’apprécie          40
Jangelis
  07 février 2018
Une très chouette lecture, et un livre plutôt original.
Une jolie surprise aussi pour moi : en général, quand on commence un livre, on sait à peu près ce qu'il va être, humour, drame, chronique familiale, livre enfantin ...
Ici, je n'ai pas su à quoi m'attendre, et je l'ai découvert avec plaisir au fil des pages.
Du coup, je n'en dévoilerai pas trop, même si une fois le livre paru, on a forcément plus d'indices.
Un belle histoire à plusieurs voix, à la fois drôle et tendre.
Une famille qui évolue, qui se cache, se dévoile, et qui finalement tente une expérience de vie qui va tous les bousculer.
Ce qui est agréable, c'est que chaque personnage est sympathique, parfois surprenant, mais plutôt positif, à sa manière.
Amusant qu'ils convergent tous, pour des motifs divers, vers le camp de Roms.
Amusant bien entendu le rôle du (des) lapin(s).
J'ai aimé que ce soit l'histoire d'une famille, banale, vie de tous les jours, une fillette excellente en classe, une ado férue de musique, des parents qui s'en occupent, mais qui ont aussi leurs problèmes.
J'ai aimé que le sujet des Roms soit abordé sans excès, ni positif ni négatif. Que tout ne soit pas tout rose, ni tout noir.
Bref, j'ai aimé vivre un bout de chemin avec cette famille, et je l'ai quittée à regrets.
Côté bande-son, je ne suis hélas pas familière de Django Reinhardt et du jazz manouche.
Par contre, Tony et West Side Story, ça sonne à mes oreilles et dans mes souvenirs !! Pas de mal à imaginer ce Tony-là !
Lien : https://livresjeunessejangel..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2018
Un récit positif, à la verve rieuse, qui se savoure dès 10 ans et bien au-delà.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe   02 février 2018
Je n'arrive à rien avec des personnages humains ! C'est trop concret, trop réel...Et si je gardais les lapins et qu'il leur arrivait de sacrés pépins ? Et s'ils se faisaient tous bouffer un par un ?
Commenter  J’apprécie          90
JangelisJangelis   07 février 2018
Des bohémiens, précisa sa soeur. au sens littéraire du terme, du mouvement de la fin du XIXe siècle auquel se rattachaient Rimbaud, Verlaine, une vie au jour le jour dans la pauvreté et dans la recherche d'un idéal artistique.
- Oh toi, n'en rajoute pas, on croirait m'entendre... l'interrompit Alicia. Tu ne supportais déjà pas d'avoir une porte sans loquet ; là, tu n'auras même plus de chambre !
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   12 février 2019
Dans le ciel bleu, les nuages filaient. Le vent faisait chanter les branches de l'orme et s'envoler des feuilles qui terminaient leur course en glissant sur les plis de la couverture restée au sol. Agathe suivit des yeux les vagues du tissu et se laissa porter par ce remous pour prendre le large. Elle serra le lapin encore un peu plus fort et abandonna là Tony, avec ces créatures merveilleuses et ses histoires plein la tête, en lui souhaitant qu'elles comblent ce grand vide qu'elle ressentait elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JangelisJangelis   07 février 2018
Voilà un aspect que les enseignants ne prenaient jamais en compte dans les énoncés de problèmes : l'inclusion des données sociales.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   12 février 2019
Les jours de pluie était intenables. Emmanuelle n'imaginait même pas passer l'hiver dans ces conditions. Et voir toujours autour de soi la misère sans rien pouvoir y faire était insupportable.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : romsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le banc

Quel le héros du livre ?

Medhi
Alex
Bobo

4 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Le banc de Sandrine KaoCréer un quiz sur ce livre