AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782823856019
320 pages
12-21 (08/02/2018)
3.58/5   12 notes
Résumé :
Neuf ans se sont écoulés depuis cette nuit terrible au cours de laquelle Ry Burke, tout juste âgé de dix ans, a fui la fureur dévastatrice de son père. Il n'a dû sa survie qu'à ses jouets, les Trois Innommables : le réconfortant et malicieux Mister Oursington, le sage Jésus en plastique, et l'étrange et inquiétant Teigneux, qui lui ont transmis force et conseils.

Aujourd'hui, l'heure est venue de quitter la ferme, et cette terre maudite de l'Iowa qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Amnezik666
  02 mars 2018
La quatrième de couv' fait état d'un « thriller paranormal« , c'est sans doute une façon d'aborder la question, pour ma part j'ai surtout eu le sentiment de lire un thriller psychologique particulièrement intense. Intense parce qu'il nous invite à partager les pensées d'un esprit fragile, au bord de la rupture, voire de l'implosion.
Si l'aspect paranormal est discutable, il ne fait par contre aucun doute que c'est un bouquin fortement déconseillé aux âmes sensibles. Certaines scènes sont bien trash, voire franchement gore, mais l'horreur n'est jamais gratuite et l'auteur ne joue pas la carte de la surenchère ; ici l'horreur est bel et bien ancrée dans la réalité et mise au service de l'intrigue et des personnages.
Daniel Kraus nous propose un thriller qui se construit autour de la relation entre un père (Marvin) et son fils (Ry), pas franchement le genre de relations « normales » entre papounet et fiston, mais plutôt une relation pervertie, nocive et nuisible fondée sur la peur. Une relation qui ne peut déboucher que sur une confrontation explosive, la question n'est pas tant de savoir qui prendra le dessus, mais plutôt d'évaluer les dommages collatéraux.
L'auteur aurait pu, par facilité, se concentrer sur ses deux personnages centraux et laisser aux autres des rôles plus ou moins subalternes, mais il n'en est rien. Si les personnalités de Jo Beth et Sarah sont définies par le biais de Ry et Marvin, il n'en reste pas moins qu'elles auront un rôle déterminant à jouer tout au long de l'intrigue.
Difficile de parler des personnages sans mentionner les fameux Trois Inommables, le sympathique Monsieur Oursington, le sage Jésus-Christ et Teigneux que son seul nom suffit à définir. Sans risquer de me montrer trop disert sur la question, il ne faut pas être un fin psychologue pour deviner que chacun est une projection de l'esprit de Ry, diverses facettes, plus ou moins enfouies, de sa propre personnalité.
Si vous pensez avoir tout vu et tout lu en matière de thriller, je vous invite à vous plonger dans Teigneux ; je n'irai pas jusqu'à dire que Daniel Kraus réinvente les règles du genre, mais il joue avec et les accommode à sa sauce, une sauce certes atypique, mais qui s'avère finalement fort réussie.
Au risque de passer pour un maso, j'ai pris beaucoup de plaisir à parcourir ce presque huis clos glauque et oppressant à souhait. Les auteurs qui osent chambouler les règles ne sont pas légion, il serait bien dommage de bouder son plaisir quand on en croise un. Et incontestablement, Daniel Kraus ose, et il le fait bien.
Lien : https://amnezik666.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
LeaTouchBook
  15 avril 2018
Très intriguée par le résumé de ce livre, je me suis plongée dans Teigneux sans aucune attente particulière mais avec beaucoup de curiosité. Une belle découverte !
Âmes sensibles passez votre chemin car nous sommes en présence d'un roman sombre, poisseux, violent. Un roman qui ne pourra laisser personne indifférent, un roman qui plaira autant aux amoureux du gore et de l'horreur qu'aux aficionados du thriller ou du roman noir américain. J'ai été très surprise par cette lecture et ce dans le bon sens car Daniel Kraus n'hésite pas à jouer avec les codes de genres différents, à jongler avec et à apporter sa propre touche à l'ensemble.
Teigneux est un roman qui porte principalement sur une relation malsaine, angoissante, dérangeante entre un père et son fils. Une relation qui a laissé sa marque dans la chair mais aussi dans le temps. C'est aussi une histoire qui met en exergue l'importance de la psychologie des personnages. L'auteur n'hésite pas à dépeindre la complexité de la personnalité, des pensées de Ry.
Tout le long de ma lecture j'ai ressenti des émotions très fortes car j'étais complètement happée dans cette atmosphère angoissante, dans cette intrigue stressante. Teigneux est pour moi un roman très original qui transcende les genres !
En définitive, Teigneux est une bonne découverte et je suis curieuse de lire d'autres romans de Daniel Kraus.
Lien : https://leatouchbook.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
redmary
  26 juillet 2019
Un excellent roman à la croisée de plusieurs genres. du bon polar noir et social à la base, qui bascule doucement mais surement vers le domaine du roman psychologique avant d'être fracassé par (c'est le cas de le dire) par un accident presque fantastique.
Les personnages sont extrêmement bien campés et réalistes, l'intrigue ne permet plus de lâcher le livre, tout est réuni pour une lecture addictive et sans ombrage.
Un roman qui ne devrait pas avoir à rougir devant les livres du grand stephen king, une vraie belle découverte!
Commenter  J’apprécie          10
fangtasia
  15 mars 2018
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu un roman si dérangeant et brutal. Daniel Kraus joue avec l'horreur de manière viscérale et psychologique. C'est un petit bijou dans le genre, mais il est assurément à ne pas mettre entre toutes les mains, âmes sensibles s'abstenir.
En tout cas, j'ai adoré et je le recommande très chaudement !
Lien : https://truebloodaddict.net/..
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
HaleahHaleah   12 juillet 2019
Marvin traitait son fils comme un homme, même quand il était beaucoup trop gamin pour porter ce fardeau. Il l'emmenait partout et pas juste dans les champs, les pâturages et les granges.
Il l'emmenait même aux W-C : tu vois, c'est comme ça que tu tiens ta bite pour pisser. Il l'emmenait au magasin : tu vois, c'est ainsi qu'on écrase un homme, un dollar à la fois. Il l'emmenait à l'église : tu vois, voilà comment on fredonne pendant les chants pour ensuite serrer la main de ses ennemis à la sortie. Ry était censé apprendre dès la première leçon et, quand il n'y parvenait pas, il se prenait une gifle. Ça faisait mal, mais rien de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Amnezik666Amnezik666   01 mars 2018
Il se rappela qu’on ne peut ressentir la tristesse que lorsqu’on a d’abord connu une joie véritable.
Commenter  J’apprécie          60
HaleahHaleah   12 juillet 2019
Le parcours de ses doigts avec le fil semblait suivre le tempo de la circulation de son sang et le tissu se resserrait sous les points au même rythme que les ventricules de son cœur. Tant qu'elle cousait, elle était en vie.
Commenter  J’apprécie          20
HaleahHaleah   14 juillet 2019
Ry se souvenait d'une époque où il était fidèle lui aussi, où il refusait d'aller où que ce soit sans son ours en peluche. Seuls les enfants étaient capables de dévotion ; cela lui donnait de l'espoir pour Sarah.
Commenter  J’apprécie          10
HaleahHaleah   12 juillet 2019
Il était seul au monde. Il l'accepta du mieux qu'il pouvait. Il avait jadis trouvé du réconfort à l'idée qu'un jour il mourrait sous les coups de son père ; désormais, il doutait de tout.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Daniel Kraus (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Daniel Kraus
En savoir plus sur "Automnal" : www.lisez.com/9791032404560
S'inscrivant dans la nouvelle vague des récits horrifique américains, Automnal tient autant du folk horror des films The Wicker Man et Midsommar que des écrits de Richard Matheson et Stephen King. Sous la plume du romancier Daniel Kraus, connu pour son travail avec Guillermo del Toro (La forme de l'eau, Trollhunters), Automnal redonne du sens au terme roman graphique en portant le récit d'horreur dans les hautes sphères de l'angoisse psychologique, en offrant la part belle à des personnages crédibles. Cela accompagné par le trait gras et puissant de Chris Shehan et du génie de la couleur Jason Wordie.
+ Lire la suite
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre