AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9781071363812
544 pages
Éditeur : Auto édition (06/06/2019)

Note moyenne : 4.61/5 (sur 37 notes)
Résumé :
Moi c'est Aly, écrivain encore inconnu et en galère le jour, serveuse dans un bar louche la nuit. Ma particularité ? Je partage une colocation avec les cinq plus beaux spécimens que la Terre ait portés : un ex collant, un fantasme inaccessible, un connard mégalo collectionneur de femmes, un rayon de soleil ambulant et un amateur de naturisme. Mais s'il n'y avait qu'eux... Voilà qu'un sixième débarque, et pas n'importe lequel ! Un bad boy sexy et dangereux à souhait.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
carine13400
  21 novembre 2019
Par où commencer…. Vous dire de foncer déjà le lire, serait une très bonne chose car qu'importe ce que je pourrai vous dire par la suite, ce roman c'est de la bombe atomique pour les fans accros à la romance et dévoreuses de roman que nous sommes.
Pourtant ce n'était pas gagné au départ. Il m'a fallu tout de même un certain temps pour entrer complètement dans le récit. Et ce ne sera peut-être pas gagné pour tout le monde. le style déjanté et atypique de l'auteure qui se démarque dès les premières lignes est un pari très risqué qui va être compris et adulé sur la blogosphère par son originalité et le fait que chaque lectrice pourra se retrouver dedans à un moment donné. Que ce soit dans une situation, dans une fonction ou encore dans une de ses lectures. Mais pour une lectrice ou un lecteur lambda ? Saura-t-il comprendre les messages de l'auteure et ses analyses ? Dans tout les cas, ça l'a fait pour moi et je valide à 2000 %.
La part de vérité qu'il contient est démente et tellement bien mise en situation. Ena L. casse les codes de la New Romance en nous offrant un panel de clichés hors du commun et en les transformant à sa manière. Elle nous ouvre les portes de son coeur, de sa partie cérébrale à multiples facettes, habitée ou pas de plusieurs personnalités. Quel auteur n'est d'ailleurs pas habité de ses personnages ? Combien sont-ils dans leurs têtes ? C'est une question qu'on se pose souvent… A-t-on enfin une réponse dans ce roman ? Je pense que oui 😉
Dans la tête d'Ena L., on y retrouve Aly. Aly cela pourrait être elle et nos convictions deviennent de plus en plus sûres au fil des pages. Ses pensées se mélangent entre l'héroïne et celle qui tient la plume. Mais l'héroïne ne tient-elle pas aussi une plume ? On dit qu'un auteur est souvent soumis à ses héros qui les mènent à la baguette et les emmènent un peu là où ils le désirent. Et c'est un peu ce que nous propose Ena L. dans Not A Fuckin' Romance.
Aly est une jeune belle femme de 25 ans qui assume parfaitement son côté bisounours et vivre dans sa bulle. Tout comme ses tenues vestimentaires qu'elle porte fièrement et qui marque sa personnalité. Écrivaine, (du moins elle essaie) elle vient de sortir son premier roman, son premier bébé dont elle est super fière. Elle vit à Bordeaux où elle partage une colocation avec six bellâtres plus beaux les uns que les autres, des bombes sexuelles, des canons atomiques. Bref, vous m'avez comprise. Un bavoir est hautement recommandé lors de votre lecture, je dirais même impératif !
Tous, sont le cliché parfait des héros qui nous font rêver… Nous avons le Bad Boy ténébreux, dangereux a l'enfance malheureuse que chaque héroïne de roman voudrait sauver. L'ex-futur médecin, beau et prévenant… L'apollon bien monté, amateur de robes de chambre, le connard arrogant et prétentieux ou encore le demi-frère intouchable, tout comme le canon hyper, hyper sexy mais… Complètement gay qui est alors aussi intouchable que le demi-frère qui n'a pourtant pas le même sang qu'elle et sur lequel il n'est pas interdit de fantasmer… Ou d'espérer. Vous me suiviez toujours ? Bref, le panel parfait de nos héros ou anti-héros de nos romances qui nous font baver et devant lesquels la belle Aly ne manquera pas de devoir essuyer son menton à plusieurs reprises. Mais la question est : Qui sera l'élue de son coeur ? 6 colocataires mais une multitude de possibilités ou pas… N'oubliez pas qu'Aly n'est pas dans une Fuckin »romance et que rien de rien ne va aller dans le bon sens !
Ce qui est certain dans un premier temps, c'est qu'Aly est un peu perdue et peu sûre d'elle depuis la sortie de son roman. Elle, qui n'aime pas se confronter aux vérités qui font mal et préfère de loin vivre dans sa bulle et son monde imaginaire, se retrouve à devoir se mettre en avant malgré elle et ses petites voix qui la hantent en permanence vont la faire se remettre en question. Ok, elle écrit avec son coeur, avec ses tripes, mais comment savoir si cela va plaire ? Comment écrire l'amour et le rendre vivant quand on est incapable de le vivre soi-même et qu'on se contente d'envier celui des autres ? Pourquoi n'aurait-elle pas aussi sa belle histoire ? Ses relations sont un tel fiasco qu'elle se retrouve à être troublée par chacun des colocs, demi-frère compris. Jusqu'à présent ses ex l'ont toujours déçue et ne lui ont pas permis de se dévoiler en tant que femme. Aly c'est pourtant une amoureuse de la vie, des arc-en-ciel et des bisounours. Une grande fan de Manga qui refuse, dans un sens, de grandir. Mais, c'est avant tout un rayon de soleil qui illumine tout son entourage bien qu'elle ne s'en rende pas compte. Une amoureuse de l'amour tout simplement mais, le connaîtra-t-elle un jour ? Peut-être que le nouvel arrivant pourrait lui ouvrir la porte du plaisir ? Celle de son coeur ? Allumer la petite étincelle qui lui manque pour embraser celle qui se cache au plus profond de son être et lui permettre de se dévoiler ?
Un roman léger, rafraîchissant et complètement barré qui ne l'est pas tant que cela finalement, tant il s'approche d'une vérité tellement évidente dans ses analyses et ses révélations. Un récit cinglé et original qui ne manquera pas de vous faire passer un excellent moment de lecture. Une comédie pleine de saveurs, de sensations et d'émotions qui m'ont emportée dans un tourbillon d'exaltation des sens et de la perception des sentiments tout comme celle des doutes et de la souffrance. Mais, aussi la perception du plaisir avec des scènes sensuelles et chaudes vraiment bien écrites et décrites qui nous embrasent par tout ce qu'elles peuvent transmettre. Tension, sensations, combustion, émotions… Et bien d'autres encore…
Ena L. va dépoussiérer la romance avec son récit mais, aussi nous faire vivre l'envers du décor lorsqu'on est auteur. Elle va nous ouvrir les yeux sur tout ce que peut ressentir cette personne qui tient la plume et nous fait vivre de magnifiques aventures avec ses récits. Ses illusions et ses désillusions par le biais de son héroïne. Nous montrer aussi qu'un auteur peut donner le sens qu'il le désire à son histoire d'une multitude de manières, nous laissant comme deux ronds de flan puis, nous faire bondir prête à l'étriper mais, sans omettre un sacré fou rire. D'ailleurs, des fous rire, j'en ai eu pas mal. Je plaide coupable moi qui suis souvent réticente à un certain degré de comédie, il m'a été impossible de ne pas me laisser attraper dans cette folie aussi déjantée que profonde et subtile.
Comme dit en début de chronique, j'ai eu du mal sur le départ. Je l'ai posé deux fois et suis passée à une autre lecture. Ce n'était pas le bon moment pour moi tout simplement. Et je suis très heureuse de lui avoir laissé sa chance. Une fois en vacances et reposée, je l'ai repris et je n'ai pas pu m'arrêter de le dévorer. de rire, de verser ma larme aussi et ce, plusieurs fois. Alors, si comme moi le début vous perd un peu, il faut persister et surtout pas lâcher, quitte à le lire à un autre moment.
Ce roman est un concentré d'émotions en tout genre. Suivre l'évolution d'Aly, la voir grandir, s'ouvrir, m'a transportée jusqu'au mot fin. Une fin qu'on ne veut pas voir arriver pour ne pas quitter cette bande de colocataires hors du commun que l'on aimerait tous et toutes pouvoir rencontrer un jour. Surtout, cet amour qui unit Hugo à sa moitié qui m'a fait rêver et ressentir des myriades de sentiments. Non, je ne nous parlerai pas de la moitié d'Aly ! Qui vous dit qu'elle va la trouver d'ailleurs ? Mystère et boule de gum comme on dit, même si pour moi, c'était une évidence dès le départ et qu'Ena L. m'a scotchée sur sa façon de faire, d'être et surtout de garder ses personnages fidèles à eux-mêmes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lixia
  02 août 2019
En voilà une lecture originale, amusante et rythmée par une plume peu conventionnelle mais agréable et fluide.
Aly est ce que beaucoup appellerait une jeune femme en marge de la société avec son goût prononcer pour le Japon et sa culture, notamment les mangas, jusqu'à se traduire dans son style vestimentaire.
C'est une petite nana (c'est le cas de le dire 😜) qui préfère vivre dans sa bulle bien à elle plutôt que de se confronter au monde réel et les désillusions qu'il peut infliger notamment pour les personnes trop douces, comme elle.
Après un diplôme littéraire, elle se destine à être écrivain mais comme beaucoup elle travaille à côté pour payer les factures, en tant que serveuse dans un bar très spécialisé 😱.
Et pour ne rien gâcher, elle vit avec cinq colocataires tous plus canons les uns que les autres. Il y a son demi-frère par alliance Jared sur qui elle fantasme en secret, Charlie le nudiste créole discret mais gentil, Kamran le futur médecin pot de colle, Hunter le bad boy sombre mais terriblement gentil et attirant et Také le talentueux musicien arrogant notoire mais sexy à souhait. En bonus, il y a également le petit ami de Jared qui squatte constamment, Hugo, le courant de bonne humeur et d'enthousiasme si dévoué et parfait pour les câlins.
C'est une personne avec le coeur sur la main qui déteste faire du mal au gens, alors elle préfère se retrouver dans des situations impossible plutôt que de blesser la personne qui la dérange par son comportement ou ses paroles.
On va découvrir ses déboires sentimentaux, ses réussites professionnelles, ses interrogations existentielles et ses remises en question, qu'elle arrive tant bien que mal à traverser avec l'aide précieuse de ses deux meilleures amies Cosette et Charlette.
À travers ses souffrances, ses joies (petites ou grandes) et ses sentiments que l'on vit avec elle tout au long du roman, on découvre une fille qui a besoin d'être aimée dans toutes ses excentricités et ses défauts et qui a besoin de pouvoir se consacrer entièrement à celui qu'elle aimera de tout son coeur.
De petites intentions en insultes, de soutien inébranlable en découvertes, en passant par le désir jusqu'aux véritables sentiments amoureux, Aly aura su me toucher car finalement on rêve tous de ce qu'elle recherche: la réussite professionnelle et la reconnaissance qui va avec, et surtout trouver son âme soeur qui vous comprend et vous aime pour ce que vous êtes jusqu'à la fin de vos jours.
Un moment de lecture calme et tendre, ponctué de rires.
Je n'aurai que deux petites remarques. La première, j'aurai aimé pouvoir avoir quelques points de vue des colocataires à certains moments clés, eux qui sont un point central de son histoire et de sa révélation au monde. J'adore les textes à plusieurs voix mais, sans être de parti prit, j'aurai trouvé cela judicieux ici.
Le second point est qu'il aurait fallu écrire d'une autre façon ou mettre mieux en valeur les pensées d'Aly qui se confondent avec la narration et les dialogues, c'est dommage.
Au-delà de ça, j'ai aimé ma découverte ponctuée de notifications aussi indispensables qu'humoristiques qui apportent un autre brin de folie à cette romance déjantée !!!
N'hésitez pas à découvrir les péripéties d'Aly et de ces colocataires à croquer 😍😜
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Lecoindeslivres
  16 août 2020
Je peine à mettre des sentiments clairs sur cette lecture. Que dire d'un livre que j'ai lu d'une traite mais au gré duquel mes yeux ont souffert d'avoir été tant levés au ciel... Je n'ai ni aimé, ni détesté mais une chose est sure, ce roman s'est perdue dans ma bibliothèque des livres aussitôt lus, aussitôt oubliés.
La quatrième de couverture laissait présager la romance mouvementée d'une jeune femme au caractère bien trempée, le tout pimenté d'une bonne dose d'humour. Je ne peux que reconnaitre à l'auteure de nous avoir servi ce qu'elle a promis. le plat est-il néanmoins savoureux ? Pas vraiment.
Le premier soucis tient du fait même de faire évoluer l'histoire au sein d'une colocation aussi peuplée. Offrir aux six personnages la même place relève du défi ! Non relevé pour cette fois ci. Si l'auteure a offert une place de choix à Aly, Hugo et Také, il n'en est pas de même pour les autres. Kamran se cantonne au rôle de l'ex petit ami aussi insignifiant que malaisant. Jared quant à lui, aurait pu tenir sa place de demi-frère protecteur et attachant s'il ne souffrait pas de la personnalité trop ensoleillée d'Hugo qui eclipse totalement la sienne tandis qu'Hunter n'a d'utilité que pour son côté bad-boy bien trop appuyé pour être un tant soit peu attirant. Toutefois, la palme d'or revient à Charlie qui passe totalement inaperçu tant et si bien que j'en ai oublié sa présence à maintes reprises. le déséquilibre des personnages est si flagrant qu'il emporte avec lui l'intérêt même de cette colocation.
De plus, si j'ai apprécié la personnalité déjantée d'Aly, son côté versatile m'a réellement agacée. A l'instar de l'ambiance un tantinet trop perverse qui règne en maître dans la maison. La relation malsaine qu'elle entretient avec Jared et Hugo a réussi à me mettre mal à l'aise et pourtant Dieu sait qu'il m'en faut. Celle d'avec Hunter n'est pas mieux puisqu'elle décrédibilise davantage une héroïne qui ne cesse de changer de cap. Je n'y ai vu aucune trace d'amour, ni même un semblant de passion, seulement une façon de combler sa solitude et son éternelle frustration.
Takéomi. Que dire de lui ? Il aurait pu être le personnage le plus intéressant de ce roman si seulement son charme n'était pas entaché de sa capacité extraordinaire à jurer à tout bout de champs et de son comportement plus que détestable. A ne pas s'y méprendre, il est odieux tant avec la gente féminine que masculine. En fin de compte, il se dessine davantage comme un petit gosse de riche en perpétuelle rébellion que comme un musicien sexy qui se bat pour
affirmer sa différence. Dommage.
Et pourtant, malgré tout ça, je n'ai pas réellement détesté cet ouvrage. Preuve en est, je l'ai avalé tout rond. L'aspect écrivain qui tente de percer dans ce monde si fermé qu'est l'édition y est pour beaucoup. J'ai aimé que l'auteure le désacralise sans toutefois en écorner son image.
Les introspections d'Aly quant à elles, m'ont beaucoup fait rire. L'auteure a su très souvent visé juste sur ses questionnements et ressentis. Bon point !
Pour finir, je dirais que c'est un livre qui pêche dans tout ce qui tient aux personnages en eux-mêmes et à fortiori, aux relations humaines mais qui sait jouer de son côté addcitif pour susciter l'envie de persévérer jusqu'au bout de ces quelques centaines de pages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
FloppyCorse
  09 août 2019
L'auteure nous prévient que son roman est complètement cinglé et je dois dire que je me suis laissée embarquer dans cette histoire rocambolesque et loufoque. J'ai beaucoup ri et quel bonheur de pouvoir s'évader aussi facilement du quotidien avec ce récit déjanté que j'ai vraiment adoré. D'ailleurs c'est un gros coup de coeur.
Notre héroïne et narratrice de l'histoire est Ally. Jeune femme de 25 ans, écrivain (ou écrivaine) venant de sortir son 1er roman et qui ne demande qu'à être connue, mais qui pour vivre est aussi serveuse dans un resto-bar un peu « louche » la nuit. Elle partage une colocation du doux nom de « Benetton » (vous comprendrez mieux en lisant l'histoire)avec 5 beaux gosses :
Jared, le fantasme inaccessible d'Ally
Hugo, rayon de soleil de toute cette joyeuse bande
Takeomi, dit Take, asiatique et futur star de la chanson qui est un vrai con**rd doublé d'un mégalo, collectionneur de femmes (les pauvre je les plains vu ses manières)
kamran, interne en médecine et ex-collant
Charlie, amateur de naturisme et dont personne ne sait ce qu'il fait dans la vie.
Ajoutez à cela Hunter, nouveau coloc' du style bad boy sexy et dangereux à souhait qui fera tout pour avoir ce qu'il désire… et vous aurez un beau mélange de « sexitude », de testostérone qui pourrait faire tourner la tête de la charmante Ally ?!
J'ai vraiment adoré le personnage d'Ally qui est tout en contradiction :
d'un coté : elle est bien élevée, timide, réservée quitte à paraître trop introverti, qui rêve du grand amour et qui vit dans un monde de licorne et de bisounours
de l'autre côté : elle a un look déjanté.En effet, elle est adepte de la manga attitude jusque dans sa façon de s'habiller à la mode Kawaï.
Ally semble assez perdue suite à la sortie de son 1er roman car elle ne sait pas comment faire pour se faire connaître, faire sa pub mais elle va découvrir l'envers du décor de l'édition : les ventes, les commentaires, le retour des lecteurs, l'aide (ou pas) des chroniqueurs mais aussi les vérités sur le « pourquoi » certains romans célèbres sont autant adulés alors que ce sont de vrais daubes lol A ce moment-là je me suis demandée si l'auteure ne nous soumettait pas ses propres peurs et questionnements à travers Ally. Un personnage vraiment attachant qui est un peu perdue par moment aussi bien dans sa vie privée que professionnelle. Pour ce personnage fleur bleue, à la recherche du grand amour, celui qui la fera vibrer comme dans les romans qu'elle affectionne, je n'aurai qu'un conseil à lui donner : ouvrir ses yeux car parfois l'amour peut se trouver sous nos yeux sans que l'on ne s'en rende vraiment compte.
Les personnages secondaires sont attachants, parfois énervants et bien qu'ils soient tous différents ils ont chacun une place importante dans la vie d'Ally. A vous de découvrir laquelle ? J'ai pris beaucoup de plaisir o les découvrir et j'avoue que certains m'ont vraiment touchés et étonnés car les apparences peuvent vraiment être trompeuses.
J'ai vraiment apprécié Cosette et Charlette, les jumelles déjantées et meilleures-amies d'Ally mais aussi Take qui sous ses airs de « tête à claque » cache un personne qui ne peut que vous faire fondre, même si son langage est un peu trop « fleuri » à mon goût lol
L'histoire est passionnante, prenante, drôle et addictive. Elle vous fera passer un super moment de franche rigolade. L'intrigue est bien ficelée et menée à bien. L'auteure saura vous étonner et vous surprendre avec des rebondissements hors du commun qui m'ont vraiment tenu en haleine et ont su attisé ma curiosité. L'épilogue est vraiment génial (même si j'ai eu une grosse peur à un moment donné mais ça je vous le laisse découvrir mdr) et j'avoue avoir eu du mal à quitter ses personnages hauts en couleur (d'ailleurs Ena si l'envie te prenait de faire un (ou des) spin-off je suis preneuse mdr).
La plume d'Ena L. est vraiment originale, prenante, envoûtante qu'elle en devient rapidement addictive. Je me suis régalée avec les notes de bas de pages qui sont précises mais en même temps aussi « barrées » que l'univers du roman.
Vous l'aurez sans doute compris, je vous conseille sans plus attendre de découvrir cette comédie romantique complètement loufoque comme l'est son héroïne.
Lien : https://lecturesaflots.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carinesanchez
  26 novembre 2020
C'est par ce roman que je découvrais la plume d'Ena et je suis tombée sous le charme direct. Not à fuckin' romance a une grande place dans mon coeur, pour cette raison et je le relis avec plaisir (1er livre dédicacé). Aussi, je me suis dit qu'il serait intéressant que je vous en reparle aujourd'hui, avant de vous donner mon ressenti prochainement sur les suivants.
Nous allons rencontrer Aly, serveuse le soir et écrivain le jour. Une jeune femme, un peu naïve sur les bords, qui rêve de vivre de ces écrits. Un look bien particulier, qu'elle assume totalement, inspiré de son amour pour tout ce qui touche au Japon (vous allez en voir de toutes les couleurs !). Elle semble vivre comme elle le dit elle-même, dans un monde de bisounours (tout le monde il est beau, il est gentil et les licornes pètent des paillètes…si si je vous jure !) Elle sort aujourd'hui, son 1er roman, mais ne s'est même pas préoccupé de la suite…La pub ! Faire connaître son livre, par tous les moyens est indispensable pour tout nouvel écrivain (n'est-ce pas Messieurs Dames !). Réseaux sociaux, dédicaces, et pourquoi pas chronique ! Surtout quand c'est par la meilleure qu'elle ne connaît absolument pas, sauf de réputation. Heureusement, ses amies, Cosette Charlette sont là pour l'informer de son existence. (moi, je m'y connais un peu, elle, elle effectivement passé sur tout, bieeennnn au-dessus !!!) Comme si son livre allait se vendre tout seul ! Enfin, c'est Ally quoi ! Des fois, elle est désespérante, mais tellement attachante ! Elle croit aussi, en l'amour, le vrai, le fort. Comme celui qu'elle lit dans le regard que s'échangent Hugo et Jared.
Elle partage avec ce dernier et 4 autres personnes une collocation à Bordeaux. Je dis 4 parce qu'Hugo, le petit ami de Jared n'est pas résident officiel, c'est juste un squatteur. Mais on ne lui en veut pas, comment ne pas aimer sa joie de vivre ou encore son physique plus qu'agréable à regarder. Mais en plus de ses deux derniers, Aly n'est en fait entouré que par des hommes les plus canon et sexy, les uns que les autres. Il y a donc officiellement Jared, qui se trouve être malheureusement pour elle, son demi-frère (Pourquoi ? Lisez, vous comprendrez !). Puis il y a Charlie, le black mystérieux, enfin pas tant que ça, puisqu'il ne laisse aucun mystère, quant à une certaine partie de son anatomie, mais ça vous le découvrirez par vous-même, perso, j'en suis encore toute retournée, rien qu'à l'imaginer ! Partage aussi cet appartement, Kamran, l'interne en médecine Pakistanais, lui, c'est l'amoureux transi, très collant. Puis nous avons Takéomi, Japonais d'origine, il est le leader d'un groupe de rock dont le succès ne cesse de s'accroitre et c'est aussi le meilleur ami de Jared. Et pour finir, nous rencontrons le dernier nouveau venu, Hunter. Encore une bombe ! Grand, brun, des yeux aussi noirs que ces cheveux et un charisme impressionnant (Et dire que je vis seule avec mes deux chattes ! Trop de la chance). Un melting- pot, où les occupants ont tout de même, les mêmes idées sur deux points : la fête et le sexe. Et si Aly se laissait tenter par l'un d'entre eux ?
J'ai adoré, l'histoire, je ne m'attendais vraiment pas à cette tournure des évènements. On y rencontre des personnages insolites et j'ai vraiment apprécié. Certains m'ont touché plus que d'autres, coups de coeur pour le couple Jared et Hugo. Mais aussi pour Hunter, dont j'ai hâte d'en découvrir plus et pour finir un pour Takéomi (qui l'aurait cru !). Comment peut-on être une personne aussi paradoxale ? La naïveté d'Aly m'a fait souvent sourire. L'écriture s'enchaine sur les séances émotions. Mélange de rire, (à ne surtout pas lire dans un lieu public, on vous prendra pour une branque !) mais aussi de tristesse, j'ai vraiment accroché au style. Il n'y a rien de mieux que de lire un roman qui vous fait vous évader. Et oui, avec Ena, on décolle réellement, on apprend le japonais, on retombe dans notre jeunesse (pour ne pas dire enfance) avec ses notes de bas de pages et elle améliore notre culture musicale ! Que demander de plus ? Ah oui, je sais… Encore plus d'histoires !!!!

Lien : https://www.facebook.com/mon..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


autres livres classés : comédieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16518 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre