AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070237869
Éditeur : Gallimard (31/10/1933)
3.78/5   18 notes
Résumé :
Dans L'homme qui était mort, le Sauveur, qui a beaucoup prêché et peu vécu, ressuscite plein de déception. Rempli d'amertume, l'âme éteinte, il part en quête de la vraie vie, de cet élan vital - si cher à Lawrence - qu'il a ignoré dans son premier séjour sur terre
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Unhomosapiens
  13 octobre 2018
« L'homme qui était mort » est en fait un hymne à la vie, à l'amour. Jésus se  « réveille » de son tombeau, et commence à redécouvrir le monde qui l'entoure. Réfléchissant sur le sens de sa vie passée et les actes commis. Il croît s'être fourvoyé, avoir raté sa vie, celle d'avant sa mise à mort. C'est au cours de cette errance qu'il va rencontrer la prêtresse d'Isis qui va voir en lui le retour d'Osiris. Jusqu'à leur union charnelle, sous l'oeil approbateur de la déesse Isis. L' « homme qui était mort » va renaître à la vie.
Dans ce conte philosophique, Lawrence dans une vision panthéiste, unit, dans un élan d'une rare spiritualité, la bible et la mythologie antique dans un seul « Tout ». Comme s'il n'y avait, au fond, qu'une seule vérité, qu'une seule façon d'appréhender le monde dans sa totalité. Je suis assez d'accord avec cette pensée. Lawrence, en génie visionnaire, va au-delà des dogmes et de la bien-pensance. La plénitude de l'Homme ne peut naître que de cette unité.
Ce texte est d'une rare poésie, d'une beauté enveloppante, qui nous raccorde à l'essentiel, où la description de la nature, du soleil couchant nous élève et nous prépare à l'acte d'amour. Lawrence sait aussi nous faire entrevoir le Divin, le Spirituel dans la description des actes quotidiens, ceux du paysan qui l'accueillera à sa sortie du tombeau, entre autre.
Drieu la Rochelle, dans sa magnifique préface parlera du « resserrement entre le spirituel et le corporel ». Il a raison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374
lecassin
  23 octobre 2012
« L'homme qui était mort » pourrait être considéré comme une nouvelle du fait de sa brièveté. Mais c'est bien plus que ça : un conte philosophique, une fable…
Le texte composé de deux parties. La première nous présente un Christ renaissant mais quelque peu désabusé ; un Christ qu'on retrouvera dans la deuxième partie, parfaire sa résurrection dans l'expérience du sexe et de la paternité. Un texte qui mêle thèmes bibliques et païens sous l'action régénérante du soleil et de la Méditerranée…Mieux… dans un style qui confine à la poésie.
Une préface de Drieu la Rochelle qui peut surprendre mais qu'on comprend mieux en se remémorant (merci Wikipédia) les engagements coupables de D.H. Lawrence en fin de vie. Une préface néanmoins remarquable, notamment dans son analyse du succès d'un auteur comme le fruit d'un malentendu.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 octobre 2018
Tout son visage reflétait la beauté que donne la souffrance et l'étrange et paisible candeur que donne la vie supérieure. Pour la première fois, elle était touchée au vif par la vue d'un homme, comme si la pointe d'une belle flamme de vie l'avait touchée.
Commenter  J’apprécie          120
UnhomosapiensUnhomosapiens   12 août 2019
Comme Nietzsche, Lawrence renoue le lien entre la nature et la société. Il sent le lien étroit entre les forces physiques et les forces spirituelles.
(Préface de Drieu la Rochelle)
Commenter  J’apprécie          100
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 octobre 2018
La vie doit être. Mais tout désir était mort en lui, même celui de manger et de boire. Il s'était levé sans aucun désir, pas même le désir de vivre, vide sinon de l'écrasante désillusion qu restait au fond de lui, à la place même de sa vie, écœurante. Pourtant, peut-être, plus profonde même que la désillusion, il y avait en lui une résolution sans désir, au-delà de la conscience.
Commenter  J’apprécie          40
lecassinlecassin   23 octobre 2012
Il était absorbé et des sensations nouvelles le pénétraient. La prêtresse d’Isis était aimable à ses yeux non pas tant par sa beauté que par le merveilleux rayonnement de sa féminité. Des mondes de soleils l’avaient embrasé d’une flamme mystérieuse, la flamme d’une femme épanouie, et la toucher, c’était toucher le soleil.
Commenter  J’apprécie          40
UnhomosapiensUnhomosapiens   11 octobre 2018
Il sentit avec une nausée se rouvrir la vieille blessure et il regarda à nouveau ce monde avec dégoût, redoutant les contacts avillissants.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de D.H. Lawrence (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de D.H. Lawrence
Lady Chatterley de Pascale Ferran : Entretien avec Michel Ciment (2006 / France Culture). Par Michel Ciment. Réalisation : Pierrette Perrono. Photographie : Pascale Ferran • Crédits : Sipa. Le 11 novembre 2006, dans son émission “Projection privée” diffusée sur France Culture, Michel Ciment recevait la réalisatrice Pascale Ferran pour s'entretenir avec elle autour de son film “Lady Chatterley” : une adaptation cinématographique d'un roman de l'écrivain britannique D. H. Lawrence. Pascale Ferran expliquait notamment les raisons pour lesquelles elle avait choisi d'adapter la deuxième version du livre, intitulée “Lady Chatterley et l'Homme des bois”. “Lady Chatterley et l'Homme des bois” (“John Thomas and Lady Jane”) est un roman du Britannique D. H. Lawrence publié en 1927. Deuxième des trois versions du roman polémique de 1928 “L'Amant de lady Chatterley”, il s'en distingue par l'absence de scènes crues et plusieurs variations, notamment à la fin. Moins connu que la version définitive, “Lady Chatterley et l'Homme des bois” a servi pour la mini-série télévisée britannique de Ken Russell diffusée en 1993, et l’adaptation cinématographique française de Pascale Ferran sortie en 2006, où jouent Marina Hands, Jean-Louis Coulloc'h et Hippolyte Girardot.
Sources : France Culture et Wikipédia
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura


Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

L'amant de Lady Chatterley - D. H. Lawrence

En quelle année est paru ce roman ?

1918
1928
1948
1968

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thème : L'Amant de Lady Chatterley de D.H. LawrenceCréer un quiz sur ce livre