AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782378370213
Éditeur : Fleur Sauvage (03/05/2018)
4.25/5   4 notes
Résumé :
Paul Grassi, fonctionnaire de police à l'unité de protection sociale, n'en peut plus de sa profession. Il ne gère plus ce quotidien de violence, de sordide, de misère humaine et de pression psychologique. Son métier a fait de lui un homme violent envers ses enfants et négligeant envers son épouse.
Un jour, il craque et quitte le domicile conjugal sans prévenir sa famille. Il ne se présente plus à son travail. Sa hiérarchie n'ayant pas été avisée, Paul devient... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (0) Ajouter une critique
Fabie13600
  02 mai 2018
Je vous le dis tout de suite : nouveau coup de coeur pour moi grâce à un de mes auteurs chouchous et de son livre « Sombres résurgences » qui m'a rendue complètement accro !
Vous l'aurez compris J.B Leblanc fait partie des auteurs que j'adore et que je suis à chacune des sorties littéraires car il a une plume que j'apprécie, il aborde des thèmes que j'aime et qu'il a tout simplement beaucoup de talent.
Bon je commence à parler du livre sinon…
Dans ce nouvel opus il nous dévoile une nouvelle face, plus noire, plus crue. Un thriller dans toute sa splendeur et c'est, à mon avis, une véritable réussite.
Il a su non seulement mettre en place une histoire prenante, mêlant des parcours individuels à la limite de la folie, mais aussi mettre en avant des personnages troubles, troublants, et démentiels pour certains.
Dès le premier chapitre nous sommes saisis, frappés par la folie pure.
Nous faisons donc la connaissance de Paul Grassi, un policier, qui au vu de son métier et des abominations qu'il côtoie lors de ses interventions, va péter un câble et tout quitter : boulot, femme, enfants,…
C'est la seule solution qui s'offre à lui, la seule raisonnable à ses yeux pour éviter de commettre le pire et devenir un des monstres qu'il traque. Mais voilà que, même au fin fond d'un village à plus de 800 km de chez lui, la noirceur le poursuit.
Pour des raisons financières au départ mais ensuite par compassion, il va revenir sur une affaire veille de plus de trente ans pour délivrer une personne de sa quête, lui fournir des réponses mais surtout pour réussir à se libérer lui-même.
Et là tout commence, s'accélère, s'emmêle pour nous emmener sur les traces d'une portée disparue et les secrets liés à cette dernière.
J'ai vraiment adoré la construction de l'histoire, ou devrais-je dire des histoires, qui donne tour à tour la parole aux différents protagonistes en incluant notamment des flash-back, ce qui nous permet de plonger dans leurs esprits et leurs pensées profondes.
Les personnages sont tout aussi hallucinants, surprenants, imprévisibles, glauques que ne l'est cette enquête.
Je dois avouer qu'au départ, j'ai détesté Paul par ce qu'il représente : la lâcheté, l'égoïsme dans toute sa splendeur. Il fuit sa vie, ses proches sans se soucier des conséquences. Mais au fil du récit, page après page, on le découvre et surtout on prend conscience de son mal être et son malaise en même temps que lui. On le voit peu à peu évoluer et au final je l'ai vraiment apprécié.
Bien entendu il y en a d'autres qui valent la peine d'être découverts pour différentes raisons et différents aspects.
J.B leur insuffle une sensibilité parfois à fleur de peau. Il fait dégager, par ses mots, des angles très réalistes ce qui nous permet de nous identifier à eux ou tout du moins de les comprendre.
Par des chapitres courts, intenses, l'auteur nous donne un rythme effréné, sans temps morts et totalement envoutant à notre lecture.
Il arrive à nous montrer les côtés les plus noirs, les plus sombres de situations ou de personnes sans pour autant nous rebuter. On essaie de les comprendre, on analyse avec lui leurs comportements, leurs actes et leurs réactions.
Je suis fan d'émissions sur les enquêtes criminelles ou celles sur les tueurs en série et par certains points j'ai retrouvé l'essence de ces reportages dans ce thriller où l'analyse de tous les aspects est mise en avant et pas seulement les actes en eux-mêmes.
Donc pour finir je me suis laissée emporter par cette histoire où nous pouvons constater que même les personnes les plus « stables » peuvent tomber, selon les évènements, dans des situations qui vont à l'encontre de leurs personnalités, de leurs certitudes, alors que d'autres sont perdus à jamais pourtant, parfois au fond de l'abysse une étincelle peut briller et essayer de les sauver…
Alors si vous aimez les thrillers bien ficelés, menés d'une main de maitre par un auteur talentueux, le tout dans un imbroglio savamment orchestré et bien foncez sans attendre !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lalitote
  07 mai 2018
Aller, je ne vous fait pas languir, autant le dire tout de suite ce livre a été un véritable coup de coeur. On sent ici un univers très masculin, Paul Grassi en est le personnage principal, ce fonctionnaire de police est en train de faire un p….. de Burn out. L'auteur ne nous épargne pas, les flash-backs ainsi distillés sont crus et dérangeants mais surtout ils apportent de la profondeur au récit. J'ai apprécié le réalisme des mises en situation terribles auquel il est confronté tous les jours la violence, les cas sociaux et la précarité, il devient un homme peu recommandable et c'est pour protéger sa famille de sa propre noirceur qu'il décide de tout quitter. Une fuite inexpliquée loin de son travail, de sa femme et de ses fils. Il achète dans le plus grand secret une maison en ruine avec l'idée de la rénover et d'en faire un havre de paix. Mais bien entendu rien ne va se passer tel qu'il l'espérait. La maison a une lourde histoire, sa propriétaire a disparu plus de trente ans auparavant et le frère de celle-ci, très âgé lui demande de reprendre l'enquête non élucidée à ce jour. A partir de là, on va suivre une lente descente aux enfers en faisant la connaissance du second personnage fort de l'histoire, un tueur fou, psychopathe dont on voit se dont il est capable dès le premier chapitre histoire de nous mettre directement dans le grand bain. le pire pour moi c'est d'avoir éprouvé de l'empathie pour ce tueur dont la personnalité est bien travaillée et fouillée. Trois personnages féminins très différents apparaissent la femme de Grassi , la disparue et Eva qui est celle qui m'a le plus touché par son amour inconditionnel. Alors avec un rythme infernal, chapitres courts on tourne les pages sans s'en rendre compte et le polar ce transforme en un thriller bien huilé pour ma plus grande satisfaction. Un seul personnage m'a laissé sur ma faim c'est celui du détective privé dont j'aurai voulu connaître l'histoire. Mais comme on le comprend dans les remerciements, il y aura certainement une suite que je lirai avec grand plaisir, la plume de JB Leblanc est acérée et précise autant pour ce qui est de nous décrire une atmosphère (j'ai encore les mauvaises odeurs de la maison dans le nez) que pour nous brosser une galerie de personnages forts. Si comme moi vous êtes fan de polar/thriller n'hésitez pas une seconde « Sombres résurgences » pourrait bien vous surprendre et emporter avec lui une petite part de votre humanité.
Lien : http://latelierdelitote.cana..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
KatEncoreunlivre
  12 juillet 2018
Une couverture et un titre qui me parlent et un auteur que je ne connaissais pas. le résumé peut paraître classique, un énième thriller qui aborde les turpitudes d'un policier, avouez que ca peut paraitre déjà vu, lu et relu. Et pourtant il n'en est rien. Lecteurs de thrillers vous en aurez pour votre compte...la folie et le sordide sont au rendez-vous..à la façon Jibé Leblanc !
Je savais que l'auteur écrivait dans le genre fantastique, donc j'ai osé espérer un petit mélange, et en fait rien du tout ! La mise en place de l'intrigue est immédiate, les pages se tournent toutes seules..
Paul Grassi lâche tout ! Être flic c'est être confronté au sordide, au glauque et à l'horreur..Sa famille ? Il fera preuve de beaucoup de lâcheté, mais que peut il faire d'autre quand lui même s'est transformé en ce qu'il traquait tous les jours ?
La noirceur l'a emporté, elle le poursuit....mais il ne sait pas ce qui l'attend quand il prend la décision d' acheter la maison de Marceline Sourdeval, disparue 30 ans plus tôt...
Une intrigue qui dès le départ prend forme, une première partie où il est impossible de ne pas s'imprégner de Paul Grassi, grâce à la précision de l'écriture et à ce réalisme fou lors de ses quelques flashbacks qui font grincer des dents..
C'est incroyablement captivant, et addictif grâce aux chapitres assez courts où d'habitude je n'y prête pas plus attention. Et pourtant ici c'est bien orchestré tant dans la psychologie que dans les descriptions utiles et agréables de cette maison où tout est resté en l'état depuis 30 ans. Comme si Marceline était toujours la maitresse de ces lieux il y réside cette rareté de sensations plus que palpables...
Un dénouement prématuré m'a fait appréhender la suite, ce qui en fait est nécessaire pour le final où se croisent la folie, le sordide et où l'angoisse monte crescendo..L'origine de cette disparition est tout simplement digne des plus hallucinantes horreurs que j'ai pu lire..
En bref..
L'écriture et le renouvellement pour une histoire c'est ce qui fait la différence pour une très bonne lecture, il ne faut pas que je me lasse. La manière d'écrire et l'impression de ne pas lire la même chose est ce qui fait pour moi de Sombres résurgences une histoire marquante et captivante.
J'ai été conquise par la richesse de cette écriture, l'atmosphère très prenante, et la place que prend la "noirceur"...
Je ne vais pas en rester là avec JB Leblanc, il a des choses à dire, des choses à me raconter ! C'est une très belle découverte d'un auteur talentueux, je remercie chaleureusement Fleur Sauvage pour me l'avoir fait découvrir.
https://encoreunlivre.wixsite.com/…/acc…/sombres-résurgences
Résumé
Paul Grassi, fonctionnaire de police, ne gère plus son quotidien de violence et de misère humaine. Devenu violent envers ses enfants et négligent envers son épouse, il craque, quitte famille et travail sans aviser personne, et devient un homme recherché.
Dans un village du nord de la France, il achète une maison en ruine pour y vivre en ermite.
Mais la demeure lui a été vendue par une personne en quête d'un secret enfoui. Et au village, le mal est en sommeil depuis près de trente ans...
L'arrivée de Paul Grassi va provoquer de nombreux remous.
Un thriller au réalisme aussi touchant que glaçant.Une véritable révélation !

Lien : https://www.facebook.com/enc..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
delphlabibliovore
  30 mai 2018
JB Leblanc dans " Sombres Résurgences" raconte une étrange histoire mêlant une vieille maison et un fonctionnaire de police, Paul Grassi, qui craque face à la noirceur de la vie et de son métier. Je ne veux pas en dire plus par crainte de divulguer l'intrigue.
Effectivement les personnages sont nombreux même si Paul Grassi est le héros. Ces différentes existences s'imbriquent pour aboutir à une histoire d'une grande complexité. L'auteur parvient à faire suivre ces diverses dimensions sans difficulté. Il est très clair dans cette démarche et cela est une des grandes qualités de JB Leblanc.
Il est aussi très méticuleux, ne laissant rien au hasard à l'image de Grassi. Parfois, malheureusement, cela engendre quelques longueurs préjudiciables au rythme de l'action. Ainsi les obsessions du personnage principal sont mises en avant et contribuent à faire mieux connaître son caractère mais j'ai ressenti un peu de lassitude à retomber à plusieurs reprises sur ces éléments, certes importants, mais trop souvent évoqués.

Par contre, la part d'humanité des protagonistes est très bien soulignée. La noirceur au centre de l'intrigue est omniprésente. le titre, " Sombres résurgences", témoigne de la part obscure du héros et des personnages secondaires. Ce roman fait comprendre intelligemment que tout n'est pas évident dans la personnalité de chacun. Paul Grassi apparaît comme irresponsable voire immature dans ses choix. Cet aspect me l'a rendu moins proche que je l'aurais souhaité. Mais c'est une option totalement assumée par l'auteur pour décrire l'évolution du policier.
" Il but le fond de whisky puis considéra la bouteille vide d'un air triste. Il se dégoûtait. Il était devenu un être méprisable. Un homme violent, agressif, dénué de compassion pour ses semblables. Sans avenir à long terme. Sans projet. Il flottait parmi les autres, il n'apportait plus rien."
J.B. Leblanc est adroit dans sa manière de décrire pas à pas les pièces emplies d'humidité. J'ai donc ressenti une sorte d'étouffement et de malaise durant les descriptions faites des différents lieux. La maison achetée par Grassi est inquiétante et je l'ai très vite compris.
Ce roman, un peu long pour ma part, est originale et dans certains passages très glauque. Si vous voulez de la noirceur, ce roman est pour vous. A cet égard, la couverture colle exactement au sujet.

Lien : https://delphlabibliovore.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheEdenofBooks
  17 juillet 2018
Après quelques lectures feel good, il était temps d'un peu varier ! Et avec ce livre, je vous garantis mes chers lecteurs que je ne pouvais faire mieux. Si vous aimez les romans noirs, que vous n'avez pas peur de lire des pages qui nous rejettent des images sordides et nous montrent la précarité sociale et les bas-fonds de la société, alors je vous recommande ce roman.
« Sombres résurgences » est un thriller de JB. Leblanc – qui est lui-même policier – publié par Fleur Sauvage en mai de cette année.
Nous faisons la connaissance de Paul Grassi, un homme oppressé et au bord de la rupture. Ce policier ne supporte plus son quotidien rythmé par un boulot montrant le sordide. Au bord du pétage de plomb, il décide de fuir et part de chez lui sans donner d'explications à sa femme et ses deux fils. Il achète incognito une maison abandonnée depuis plus de trente années suite à la disparition d'une femme. La maison étant inhabitée depuis trente ans, elle est couverte de moisissures, remplie de denrées pourries. Elle est à l'image de la société que le policier ne supporte plus. Paul ressent un profond malaise à son contact.
Marceline a disparu du jour au lendemain. Son frère Raymond proche de la mort a besoin de savoir ce qu'il s'est passé. C'est pour cela qu'il a accepté de se défaire de la maison à un policier dans l'espoir que celui-ci investigue. de manière habile, il va réussir à pousser Paul à enquêter alors que celui-ci voulait avoir la paix et s'éloigner. le policier en fuite va donc se lancer dans ce Cold Case.
Ce livre présente indéniablement de multiple qualités. Outre la plume accomplie de l'auteur, il se dégage une atmosphère lugubre et lourde. Les descriptions toutes en détails renforcent le dessein de JB Leblanc qui est de nous immerger dans un thriller à l'ambiance malsaine. de plus, des flash-backs récurrents nous plongent dans le passé du policier et nous font comprendre de manière convaincante le pourquoi de son mal-être. Enfin, des chapitres suivent le quotidien de sa famille suite à sa disparition nous livrant leurs réactions suite à la désertion de leur père et mari.
Un policier qui débarque dans un petit village, cela ne passe pas inaperçu. Surtout lorsque les villageois comprennent qu'il reprend l'enquête inaboutie. On apprend assez vite qui est le tueur, un monstre qui n'avait pas peur de se lancer dans les pires sévisses sur ses victimes. Dégoût garanti…
En bref:
Un thriller réaliste et au style accompli suivant un héros écorché qui va se retrouver sur les traces d'un tueur en série aux penchants effroyables.
Lien : https://theedenofbooks.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LalitoteLalitote   07 mai 2018
La jeune femme venait de la dépasser sans s'apercevoir de sa présence.

Le rythme cardiaque du tueur continuait d'accélérer. Il ne voyait qu'elle. Il ne percevait plus les bruits des péniches et es canards. Il revêtit la blouse blanche à la hâte, chaussa les lunettes de vue grand format et se coiffa du chapeau. Nouveau coup d'œil à gauche et à droite, puis de l'autre côté du fleuve? Personne sur la rive. En face, les rares promeneurs ne s'occupaient pas de lui. (page 9)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Video de JB. Leblanc (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de JB. Leblanc
Sombres Résurgences JB. Leblanc
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2144 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre