AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782221157848
418 pages
Robert Laffont (04/02/2016)
  Existe en édition audio
3.91/5   1502 notes
Résumé :
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences forment un trio inséparable.
Lorsque Hope tombe malade, ils décident de jouer aux apprentis sorciers, alchimistes de la vie.
Peut-on sauvegarder notre conscience et la transférer ?
Des laboratoires secrets de l'université de Boston jusqu'à un phare perdu au bout d'une île, s'engage une corses
Émouvant, mystérieux, plein d'humour et d'amour,
L'horizon à l'envers est un roman innovant q... >Voir plus
Que lire après L'horizon à l'enversVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (260) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 1502 notes
Les personnages:

Hope et Josh forme un couple de jeunes aux idées idéalistes qui ne se pose pas la question de l'interdit, des barrières, de l'impossible. Ils vivent chaque jour comme une chance, comme deux fous, ont des rêves pleins la tête, et un amour fou au fond de leur coeur! Avec l'aide de leur meilleur ami Luke, ils vont pouvoir se dépasser.

« Les trios sont toujours source de rivalités. Un contre deux, deux contre un, chacun pour soi, mais rarement trois coeurs battant à l'unisson et encore moins trois esprits. La rivalité est rageuse, source de créativité, d'énergie augmentée ».

Ce que j'ai ressenti:…Un coup de coeur!

En voilà, un auteur qui me ravi à chaque fois! J'adore son intention de nous faire voir la vie sous un angle plein d'espoir et de promesses heureuses. Ce nouvel opus reste toujours dans la même veine que ses précédents, mais il m'a émue au bord des larmes à de multiples reprises, j'avais l'impression de ne pouvoir les contenir. Il est des histoires comme cela qui nous « parle » plus que d'autres, qui ont un terrible écho dans nos quotidiens, qui nous permettent de poser nos souffles et de s'apaiser le temps de quelques lignes. A l'envers, c'est bien l'effet qu'il m'a fait, retournée la Stelphique, par cette histoire incroyable!

Ce n'est plus un secret, je suis une inconditionnelle romantique. C'est pourquoi cette relation entre Josh et Hope qui va défier le temps et l'espace, leur amour qui va se conjuguer à l'infini et qui dépassera l'entendement avait de grande chance de me plaire, plus que de raison! Entre prouesse scientifique et quotidien de jeunesse, l'auteur arrive à nous entrouvrir un horizon d'impossibles réalisable.

« Rien n'est plus imminent que l'impossible. » Victor Hugo (citation en début de roman).

J'ai beaucoup aimé évoluer dans ce monde de recherches, de neurosciences, de centre futuriste. Ca lui donne un « cachet », on est presque du domaine de la science fiction et pourtant, Marc Levy sait nous raconter les « petites choses de la vie ». Presque un brin philosophe, en tout cas, de bons conseils sur :comment nous aider à penser autrement notre vision du futur. J'aime cette ouverture qu'il laisse à nos esprits de réfléchir à plus grand: sur l'éthique, la moralité, sur la maladie, sur nos relations avec autrui.

Et la dernière chose que j'ai adoré, c'est cette vision poétique de l'Horizon à l'envers. Très joli concept. Bon et bien je crois que vous l'avez vu venir de loin, mais c'est bel et bien un coup de coeur 2016! Entre l'émotion (très mouillée) et une réflexion qui va au delà de ses pages, j'avais tout pour l'élire dans mon top de l'année! Merci Monsieur Levy pour ses doux moments que vous nous permettez de vivre dans ce roman!

« Ce sera ton tour de m'offrir un moment d'éternité. »

Lien : https://fairystelphique.word..
Commenter  J’apprécie          520
♫Voilà qu'octobre arrive
Et passe à la dérive
Septembre accourt derrière
C'est un mystère, c'est un mystère
Le mois d'août à L'HORIZON
Fredonne ces chansons
Vacances de l'an dernier
Que je vous ai pleurées! ♫
L'année A L'ENVERS - 1964 - Jacques Higelin - paroles de Boris Vian -

Hope aime Josh
Josh aime Hope
Biostase, hibernation, division précoce
Processus cellulaire que l'on stoppe
Cryogénisation, neurosciences
Odyssée de les patiences

Idée de génie, une vraie prouesse
test page 99, façon L Express
"Il est d'amples poitrines qui, pour respirer à l'aise, n'auront pas assez de l'Univers"
Hope n'est plus au top
la maladie, sale Hope rit
cHope de bière, préliminaires, petite prière
les bonnes raisons qui justifient
que l'on meure avant d'avoir vécu
...Personnellement pas très convaincu
Nique ta Hope ou nique ta mère
dans le noir tu verras plus clair
Inventaire à la Prévert
sur des Paroles à la Vian
Halo de rose, c'est un roman
où Josh rend d'Hal inopérant.







Commenter  J’apprécie          536
Ce n'est clairement pas le meilleur roman de Marc Levy que j'ai lus jusqu'à aujourd'hui. Je n'ai pas passé un désagréable moment, mais je l'ai trouvé un peu long par certains côtés.

Josh, Luke et Hope, tous les trois étudiants en neurosciences, travaillent sur un projet relevant du domaine de l'impossible : ils sont sur le point d'arriver à stocker la mémoire et la conscience d'un individu sur un "disque dur" [explications simplifiées]. Quand l'un des trois apprend qu'il a une tumeur au cerveau et qu'il ne lui reste plus que quelques mois à vivre, les deux autres mettront tout en oeuvre pour que leurs expérimentations donnent les résultats escomptés. Y arriveront-ils ?

J'ai reconnu le style de l'auteur : une narration fluide et agréable, qui frôle le surnaturel, avec quelques traits humoristiques, agrémentée d'une jolie romance.

Ici, il aborde en plus un sujet complexe de neurosciences, à savoir où sont stockés nos souvenirs et notre conscience dans le cortex cérébral. C'est là, clairement, que l'auteur m'a perdue : trop d'explications sur le sujet, notamment dans la première moitié, et donc trop lourd à la lecture, trop long, trop redondant, plutôt ennuyant.

Ça va mieux dans la seconde moitié, quand l'aspect scientifique laisse davantage de place à l'intrigue et aux personnages. Et l'intrigue justement, bien que tirée par les cheveux car difficile de se projeter dans ce genre d'avenir, est plutôt intéressante au final, bien amenée.

Quant aux personnages, même si je n'ai rien à leur reprocher, je n'ai pas réussi à les apprivoiser. Ils ont tous pourtant quelque chose qui les démarque les uns des autres, mais c'est, à mon humble avis, bien mal exploité. Je les ai trouvés, pour la plupart, insignifiants, peut-être un peu fades, rendant leurs relations les uns envers les autres un peu plates, peu intéressantes. L'histoire d'amour entre Josh et Hope m'a à peine touchée. le triangle amoureux est bien mal maîtrisé, pour n'avoir aucun sens finalement. J'ai trouvé dommage que le "haut potentiel intellectuel" de Josh ne soit vraiment mis en évidence qu'à la toute fin.

J'ai, en revanche, apprécié les petites touches d'humour semées ici et là, particulièrement les répliques cinglantes que les protagonistes s'envoient les uns aux autres. C'était également plaisant de retrouver la plume de l'auteur, simple, limpide, pleines de bons sentiments. J'y ai relevé d'ailleurs de jolies phrases.

Le dénouement, bien que prévisible, reste tout de même touchant, et plutôt bienvenu.
Commenter  J’apprécie          380
Luke, Josh et Hope, trois étudiants en neurosciences sont des amis inséparables. Josh et Hope vivent le grand amour. Avec Luke ils travaillent sur une idée folle, faire un back-up du cerveau. Enregistrer les souvenirs et la conscience d'une personne et les copier sur un ordinateur pour pouvoir les réintégrer après. Jusqu'au jour où ils apprennent que Hope est atteinte d'une tumeur incurable.
On devine la suite évidemment……………….
Comme dans tous les romans de Marc Levy on se laisse emporter dès les premières pages. Ce 17e roman est vraiment une belle réussite, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur. Un livre simple et agréable à lire pour s'évader pendant quelques heures.
Commenter  J’apprécie          310
Imaginez-vous vous réveiller quarante ans plus tard dans le corps d'un autre... A mi-chemin entre roman sentimental et nouvelle de science-fiction, ce roman se lit d'une traite. Moi qui ne suis pas vraiment une inconditionnelle des romans de Marc Levy, j'ai été plutôt agréablement surprise, en premier lieu par les éléments scientifiques développés ici en matière de neuro-sciences.
Hope, Josh et Luke forment un trio d'étudiants en neuro-sciences, passionnés par leur sujet et unis pour se lancer dans un incroyable projet: établir une carte informatique du cerveau humain. Ceci aurait des implications multiples, notamment la possibilité de stocker la mémoire d'une personne, en vue de la rétablir ensuite, après un accident par exemple, nécessitant de multiples interventions.
Les jeunes étudiants vont aller au-delà de leurs rêves les plus fous et se trouver dans la position d'apprentis-sorciers.
Le récit est prenant et remarquablement documenté, on peut ainsi découvrir les dernières découvertes en matière de neuro-sciences, comme la réalisation de réseaux artificiels de neurones, qui dans certaines conditions, peuvent s'agréger sur des puces de silicium et former un réseau (expérience réalisée par Thomas DeMarse à l'université de Floride), ou l'élaboration en cours d'un scanner-imprimante qui permettrait d'injecter des cellules saines, prélevées chez le patient et mises en culture et qui iraient s'implanter pour se reproduire et combler la lésion (expérience réalisée au Wake Forest Institute for Regenerative Medecine sous la direction du professeur Anthony Atala.)
Bref un bon moment de lecture et qui nous fait rêver (ou cauchemarder!!) sur notre futur possible...
Commenter  J’apprécie          210


critiques presse (1)
LaPresse
19 février 2016
Un Roméo et Juliette 3.0.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations et extraits (255) Voir plus Ajouter une citation
– Mon frère, répondit-elle, pardonnez-moi de vous interrompre, mais si vous communiquez vraiment avec notre Père qui êtes aux cieux, pourriez-vous lui suggérer de redescendre pour venir réparer ce gigantesque bordel qu'Il nous a laissé ? Ça fait deux millénaires qu'Il se la coule douce alors que son œuvre était loin d'être achevée quand Il a pris sa retraite. Dans le désordre, on pourrait évoquer les guerres, les famines, les catastrophes naturelles, les fous furieux, et croyez-moi, ils sont légion parmi les fidèles. C'est bien joli de nous accabler, de condamner nos péchés, mais il faudrait aussi avoir l'honnêteté d'aller au fond des choses. Dieu est bon ? Dieu est juste ? Tellement bon et juste que la moitié de ses disciples s'entretuent en son nom. Et vous pourriez demander à votre Père qui êtes aux cieux pourquoi des enfants ou des filles de mon âge ont des tumeurs dans la tête ? C'est trop facile de nous raconter qu'il a ses raisons et que ce n'est pas grave si nous ne les comprenons pas. Eh bien si, c'est grave ! dit-elle en s'emportant. Quelles bonnes raisons justifient que l'on meure avant d'avoir vécu ? Vos Dieux se saoulent dans leur Olympe en buvant notre sang. Alors, allez dire de ma part à notre Père qui êtes aux cieux que quand il croira en moi, je croirai en lui. Amen !
Commenter  J’apprécie          460
Si tu te donnes la peine de faire quelques recherches sur les serveurs que la faculté met à ta disposition,[...] tu apprendras que l'on appose depuis plusieurs années des cryosondes sur des petites tumeurs pour faire chuter leur température à moins quarante degrés. Des cristaux de glace se forment à l'intérieur des cellules malignes, et quand elles se réchauffent, elles éclatent.
p32
Commenter  J’apprécie          440
Interpréter une œuvre de Jules Matton exigeait une virtuosité hors pair et une grande sensibilité. Melly savait que l'auditoire ne lui pardonnerait rien. Une pianiste de son niveau se mettait en danger à chaque concert. Les critiques seraient assis au cinquième rang, là où l'acoutisque était la meilleure, et son vrai public attendrait d'elle une prestation exceptionnelle.
p276
Commenter  J’apprécie          310
Je veux rester émerveillé par un secret que l’on échange dans le silence d’un regard au milieu de tous, comme ceux que nous échangeons souvent en cours, être emporté par ces fous rires qui vous submergent quand il ne faut surtout pas rire, ta spécialité, et même par la peur d’être abandonné, parce que j’ai toujours peur que tu te lasses de moi et que tu t’en ailles. Je crois que l’on reconnaît parmi mille autres ceux qui aiment comme nous, ceux qui voient le monde avec la même innocence, ceux qui entretiennent l’espoir, ceux qui doutent d’eux-mêmes, mais pas de ceux qu’ils aiment. C’est un privilège de te connaître, Hope
Commenter  J’apprécie          180
- mon père m’a demandé si c’était sérieux entre nous.
- Et qu’est ce que tu lui as dit ?
- Que si je t’aime c’est justement parce que tu n’es pas quelqu’un de sérieux.
- Tu lui as dit que tu m’aimais !
- Et toi, tu m’aimes ?
- Je vais te confier quelque chose, Hope, quelque chose que je n’ai encore jamais dit, pas même a Luke. Je suis une imposture. Si tu savais tous les efforts que je fais pour ne pas devenir adulte. Je veux rester émerveillé comme quand j’avais douze ans ? parce un père et sa fille qui échangent le regard que j’ai aperçu dans ce restaurant tout a l’heure, par un couple qui s’embrasse…
- Qui s’embrasse comment ? interrompit Hope.
- Comme ca, répondit-il en l’embrassant. Je veux être touché en voyant des vieux comme ce qui sont assis sur le banc là-bas et qui sourient encore a la vie, ou devant un chien qui a une bonne tête et qui te regarde comme si tu étais l’incarnation même du bonheur. Je t’ai déjà parlé de ce bâtard qui fut mon compagnon d’enfance ?
- Non, mais continue.
- Je veux rester émerveillé par un secret que l’on échange dans le silence d’un regard au milieu de tous, comme ceux que nous échangeons souvent en cours, être emporté par ces fous rires qui vous submergent quand il ne faut surtout pas rire, ta spécialité, et même par la peur d’être abandonné, parce que j’ai toujours peur que tu te lasses de moi et que tu t’en ailles. Je crois que l’on reconnaît parmi mille autres ceux qui aiment comme nous, ceux qui voient le monde avec la même innocence, ceux qui entretiennent l’espoir, ceux qui doutent d’eux-mêmes, mais pas de ceux qu’ils aiment. C’est un privilège de te connaître Hope.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Marc Levy (130) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Levy
Nos auteurs vous parlent de leur perception du livre audio et de la nouvelle dimension que ce format peut donner à leurs oeuvres ! Écoutez, ce sont eux qui en parlent le mieux ! "Le livre audio est un compagnon de voyage assez extraordinaire" Marc Levy " Je trouve que le livre audio permet un exercice de fédération et de partage en même temps" Joël Dicker "Je trouve qu'il y a une valeur ajoutée par rapport à ce que moi j'ai souhaité dire en l'écrivant. Je pense qu'il peut vraiment y avoir une émotion supplémentaire" Agnès Martin-Lugand
Retrouvez leurs livres audio sur : https://www.lizzie.audio/
Rejoignez-nous sur nos réseaux sociaux : Instagram : https://www.instagram.com/lizzie_livr... Facebook : https://www.facebook.com/Lizzie.Lisez...
+ Lire la suite
autres livres classés : romanVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (4368) Voir plus



Quiz Voir plus

Marc Levy

Quel est le premier ouvrage de Marc Levy ?

Et si c'était vrai ...
L'étrange voyage de Monsieur Daldry
La Première Nuit
Mes amis mes amours

9 questions
609 lecteurs ont répondu
Thème : Marc LevyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..