AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266271881
Éditeur : Pocket (02/02/2017)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 476 notes)
Résumé :
Où se situe notre conscience ?
Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ?
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet.
Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (174) Voir plus Ajouter une critique
Stelphique
  22 février 2016
Les personnages:
Hope et Josh forme un couple de jeunes aux idées idéalistes qui ne se pose pas la question de l'interdit, des barrières, de l'impossible. Ils vivent chaque jour comme une chance, comme deux fous, ont des rêves pleins la tête, et un amour fou au fond de leur coeur! Avec l'aide de leur meilleur ami Luke, ils vont pouvoir se dépasser.
« Les trios sont toujours source de rivalités. Un contre deux, deux contre un, chacun pour soi, mais rarement trois coeurs battant à l'unisson et encore moins trois esprits. La rivalité est rageuse, source de créativité, d'énergie augmentée ».
Ce que j'ai ressenti:…Un coup de coeur!
En voilà, un auteur qui me ravi à chaque fois! J'adore son intention de nous faire voir la vie sous un angle plein d'espoir et de promesses heureuses. Ce nouvel opus reste toujours dans la même veine que ses précédents, mais il m'a émue au bord des larmes à de multiples reprises, j'avais l'impression de ne pouvoir les contenir. Il est des histoires comme cela qui nous « parle » plus que d'autres, qui ont un terrible écho dans nos quotidiens, qui nous permettent de poser nos souffles et de s'apaiser le temps de quelques lignes. A l'envers, c'est bien l'effet qu'il m'a fait, retournée la Stelphique, par cette histoire incroyable!
Ce n'est plus un secret, je suis une inconditionnelle romantique. C'est pourquoi cette relation entre Josh et Hope qui va défier le temps et l'espace, leur amour qui va se conjuguer à l'infini et qui dépassera l'entendement avait de grande chance de me plaire, plus que de raison! Entre prouesse scientifique et quotidien de jeunesse, l'auteur arrive à nous entrouvrir un horizon d'impossibles réalisable.
« Rien n'est plus imminent que l'impossible. » Victor Hugo (citation en début de roman).
J'ai beaucoup aimé évoluer dans ce monde de recherches, de neurosciences, de centre futuriste. Ca lui donne un « cachet », on est presque du domaine de la science fiction et pourtant, Marc Levy sait nous raconter les « petites choses de la vie ». Presque un brin philosophe, en tout cas, de bons conseils sur :comment nous aider à penser autrement notre vision du futur. J'aime cette ouverture qu'il laisse à nos esprits de réfléchir à plus grand: sur l'éthique, la moralité, sur la maladie, sur nos relations avec autrui.
Et la dernière chose que j'ai adoré, c'est cette vision poétique de l'Horizon à l'envers. Très joli concept. Bon et bien je crois que vous l'avez vu venir de loin, mais c'est bel et bien un coup de coeur 2016! Entre l'émotion (très mouillée) et une réflexion qui va au delà de ses pages, j'avais tout pour l'élire dans mon top de l'année! Merci Monsieur Levy pour ses doux moments que vous nous permettez de vivre dans ce roman!
« Ce sera ton tour de m'offrir un moment d'éternité. »

Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          440
kazupanda
  29 avril 2016
Le dernier Marc Levy était disponible à la médiathèque de mon village et j'ai donc décidé de l'emprunter avant que tout le monde se jette dessus. Je ne suis pas une adepte de cet auteur, j'ai adoré certains de ses romans et d'autres beaucoup moins. Mais j'aime bien me tenir au courant de son actualité quand j'en ai l'occasion et certains critiques que j'ai lu sur L'Horizon à l'envers m'ont interpellée. Très sincèrement, j'étais partie avec la certitude que j'allais vraiment adoré ce roman qui touche à des sujets qui m'intéressent : les limites des nouvelles technologies, la conscience, le lien entre l'humain et la machine... Toutes les questions que soulève Marc Levy dans ce roman ne sont pas inédites, ni innovantes. le sujet avait, par exemple, été abordé dans le film Transcendance, sorti en 2014. Cela dit, je ne peux pas dénigrer le livre juste parce que Levy n'est pas le premier à évoquer la possibilité d'uploader une mémoire humaine sur un ordinateur. Mais j'attendais de Marc Levy qu'il le fasse de manière originale, j'avais vraiment envie d'être transportée par cet horizon à l'envers, quitte à être chamboulée dans mes habitudes. Et je ne l'ai pas été. J'ai trouvé que l'auteur mélangeait beaucoup de choses, mais la solution est restée hétérogène pour moi. Les éléments qu'il a tenté de mettre ensemble n'ont pas pris et je me suis ennuyée une bonne partie du roman.
Tout d'abord, j'ai trouvé la mise en place de l'histoire vraiment longue et je n'ai pas été fasciné par les explications et les théories pseudo-scientifiques du début. J'ai vraiment eu du mal à m'attacher à ce trio mal assorti et, honnêtement, j'ai trouvé certains dialogues beaucoup trop pompeux pour de simples étudiants, aussi intelligents soient-ils. Moi qui, d'habitude, ne rechigne pas à une petite romance, je n'ai pas vraiment cru à celle qui se déroulait sous mes yeux. En fait, c'était bizarre parce que d'un côté, je trouvais que l'histoire n'avançait pas et que Levy tournait autour du pot un peu trop longtemps, et de l'autre la romance entre Hope et Josh va trop vite. Lui nous est présenté comme un dragueur invétéré, elle comme la bonne copine. Et d'un coup, c'est le grand amour sans trop de raison. Ou alors j'ai loupé quelque chose. Je ne sais pas. En tout cas, non je n'y ai pas cru. Et du coup, une fois le couple formé, on se doute de la suite des événements, on se doute de la personne qui va être "confrontée à une mort imminente". Autrement dit, Marc Levy fait du Marc Levy et j'ai été déçue. le triangle amoureux, car vous vous doutez bien que les deux potes ne peuvent tomber amoureux que de la même fille, la maladie qui tombe comme par hasard sur elle et en plus elle s'appelle Hope. Je pense, très sincèrement, que ça m'aurait plus touché si ça avait été l'amitié entre Josh et Luke qui avait été au centre du scénario...
Autant vous dire qu'une fois arrivée au noeud de L'Horizon à l'envers, à l'événement censé tout chambouler dans la vie du trio, j'étais à peu près sûre d'avoir deviné la fin. On peut presque dire que j'étais déçue d'avance. Et, je dois l'avouer, j'ai été surprise! Je ne m'attendais pas du tout à la tournure que prennent les événements et, pour le coup, j'étais plutôt contente même si j'ai trouvé ça un peu tiré par les cheveux et, encore une fois, un peu long pour en arriver au fin mot de l'histoire qui - pour le coup - était attendu une fois l'effet de surprise passé. On comprend très vite les enjeux et ce qui se trame mais je ne peux pas en dire trop pour laisser la surprise à ceux qui ne l'ont pas encore lu. Ce que je peux dire, en revanche, c'est qu'une histoire de Levy qui finit mal n'est pas une histoire de Levy... Pourtant, ce sont celles que je trouvent les plus touchantes même si l'optimisme fait parfois du bien aussi. Comme je le disais au début, l'auteur a fait un espèce de mélange bizarre entre un récit scientifique (dont, apparemment, la plupart des expériences évoquées seraient véridiques), une histoire d'amour à l'eau de rose un peu trop mélangé avec Nos Etoiles Contraires concernant le faux optimisme de Hope. Bref, j'ai retrouvé plein de choses que je connaissais déjà, et qui étaient très bien séparément mais qui ne fonctionnent pas ensemble à mes yeux. Finalement, la seule personne que j'ai trouvé attachante dans ce roman c'est Amélia, la belle-mère de Hope. Je l'imaginais comme la mère de Felicity Smoak dans la série Arrow, l'actrice Charlotte Ross.
Une fois n'est pas coutume, mon opinion va à l'encontre d'une grande majorité des lecteurs de ce roman. Je ne sais pas si le problème vient de moi ou du fait que les fans de l'auteur aiment de toute façon tout ce qu'il publie, mais j'avoue avoir un peu du mal à comprendre cet engouement vraiment incroyable face à cette histoire durant laquelle je me suis vraiment ennuyée. Autant, des fois, je ne trouve pas ça génial mais je passe quand même un bon moment, autant cette fois je me suis forcée à le terminer en espérant le déclic qui me ferait changer d'avis. J'ai quand même eu une bonne surprise en plein milieu du livre.. qui est vite retombée comme un soufflet! Bref, pour cette fois je passe mon tour en espérant que le prochain de l'auteur saura me convaincre...
Lien : http://kazupanda.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          252
alainmartinez
  26 février 2016
Luke, Josh et Hope, trois étudiants en neurosciences sont des amis inséparables. Josh et Hope vivent le grand amour. Avec Luke ils travaillent sur une idée folle, faire un back-up du cerveau. Enregistrer les souvenirs et la conscience d'une personne et les copier sur un ordinateur pour pouvoir les réintégrer après. Jusqu'au jour où ils apprennent que Hope est atteinte d'une tumeur incurable.
On devine la suite évidemment……………….
Comme dans tous les romans de Marc Levy on se laisse emporter dès les premières pages. Ce 17e roman est vraiment une belle réussite, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès de l'auteur. Un livre simple et agréable à lire pour s'évader pendant quelques heures.
Commenter  J’apprécie          270
Ladoryquilit
  28 janvier 2016
Lorsqu'ils se rencontrent, Josh, Hope et Luke sont étudiants en neurosciences. Rapidement ils se lieront d'amitié, une amitié de celle qui transforme notre quotidien, et partageront leur passion et leur espoir en l'avenir. Josh et Luke ont en effet un projet fou et ambitieux, la conscience peut elle être sauvegardée ? Transférer de nouveau ensuite ? Peut on conserver des souvenirs dans un logiciel ? Pour les trois étudiants, cet espoir fou va les mener dans une histoire où l'impossible pourrait devenir possible, où l'amour pourrait bien survivre après la mort et où l'amitié peut nous porter plus loin que ce qu'on imagine...
Avec Marc Levy on a toujours ce secret espoir que l'auteur nous emmène encore dans une histoire qui nous bouleversera au fil des pages, nous offrira une histoire de celle qu'on a envie de partager avec tous ou encore une histoire dont on aura du mal à refermer le livre. L'horizon à l'envers est une de ces histoires.
"Les trios sont toujours source de rivalités.
Un contre deux, deux contre un, chacun pour soi,
mais rarement trois coeurs battant à l'unisson et encore moins trois esprits.
La rivalité est rageuse, source de créativité, d'énergie augmentée."
Hope, Josh et Luke forment donc rapidement un trio. Un trio porté par une amitié ici indéfectible et une histoire d'amour qui ira bien au delà de ce que l'on imagine au début. Ils représentent à eux trois la jeunesse, l'avenir et portent de magnifiques espoirs. Cet espoir qui sera si important au fil des pages et du roman et qui en sera le fil rouge. Hope...
Comment imaginer qu'un jour la conscience pourrait être "informatisée" ? Récupérée ? Retransmise par la suite ? Que les souvenirs peuvent être sauvegardés ? Hope, Josh et Luke nous feront croire que ceci est possible et Marc Levy nous laisse entrevoir un avenir marqué par cette possibilité.
Comme pour chacun de ces romans l'histoire s'approfondit de pages en pages, prend de l'ampleur au fil des chapitres, cache d'autres histoires derrière la seule qu'on imaginait et nous amène à nous questionner sur bon nombre de choses. Ici la neuroscience, la cryogénisation ou encore le pouvoir de l'espoir.
Avec des personnages attachants, plein de vie et qui nous bouleverseront plus d'une fois, nous plongeons totalement dans leur quotidien. Entre les liens père/fille comme pour Hope et Sam ou encore Mélody et Harold, l'amitié sacrée et l'importance d'un meilleur ami ou encore la force de l'amour, Marc Levy fait de petits sentiments que nous rencontrons tous au cours de notre vie une très grande histoire.
Nous retrouvons également les thèmes qui sont chers à l'auteur et rencontrés dans de précédents romans. Une petite note parlant du travail d'écrivain par ici ou une remarque sur les réseaux sociaux par là, des thèmes dont il avait déjà fait allusion dans le passé.
"Afficher tout ce que l'on fait, c'est vouloir montrer aux autres
que notre vie est plus belle que la leur. La mienne est juste différente
parce que c'est ma vie et pas celle d'une autre, alors je la garde pour moi."
Et bien entendu l'écriture de Marc Levy est toujours aussi passionnante et passionnée. L'auteur nous transporte littéralement dans son histoire qu'il ponctue de pointes d'humour, certaines répliques et scène nous font bien sourire, de passages nous tirant quelques larmes et de messages et vérités sur la vie, l'amour ou encore l'amitié qui vous toucheront.
"Ce que nous croyons a peu d'importance,
c'est la façon dont nous aimons qui fait de nous ce que nous sommes."
Bref vous l'aurez compris avec L'horizon à l'envers Marc Levy signe une nouvelle et belle réussite. Avec ce roman original, innovant, tendre et bouleversant l'auteur nous offre une merveilleuse histoire d'amour et d'amitié portée par un espoir en un avenir incroyable. Vous en ressortirez ému, troublé, vous serez passé du rire aux larmes au fil des pages, vous serez surpris par l'histoire dans l'histoire (je ne vous révèle pas tout !) et vous n'aurez pas vu le temps passer... Et n'oubliez pas, les petits riens forment un grand tout.
Rendez-vous le 11 février prochain pour vous plonger dans L'horizon à l'envers aux Éditions Robert Laffont/Versilio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Aela
  27 mai 2017
Imaginez-vous vous réveiller quarante ans plus tard dans le corps d'un autre... A mi-chemin entre roman sentimental et nouvelle de science-fiction, ce roman se lit d'une traite. Moi qui ne suis pas vraiment une inconditionnelle des romans de Marc Levy, j'ai été plutôt agréablement surprise, en premier lieu par les éléments scientifiques développés ici en matière de neuro-sciences.
Hope, Josh et Luke forment un trio d'étudiants en neuro-sciences, passionnés par leur sujet et unis pour se lancer dans un incroyable projet: établir une carte informatique du cerveau humain. Ceci aurait des implications multiples, notamment la possibilité de stocker la mémoire d'une personne, en vue de la rétablir ensuite, après un accident par exemple, nécessitant de multiples interventions.
Les jeunes étudiants vont aller au-delà de leurs rêves les plus fous et se trouver dans la position d'apprentis-sorciers.
Le récit est prenant et remarquablement documenté, on peut ainsi découvrir les dernières découvertes en matière de neuro-sciences, comme la réalisation de réseaux artificiels de neurones, qui dans certaines conditions, peuvent s'agréger sur des puces de silicium et former un réseau (expérience réalisée par Thomas DeMarse à l'université de Floride), ou l'élaboration en cours d'un scanner-imprimante qui permettrait d'injecter des cellules saines, prélevées chez le patient et mises en culture et qui iraient s'implanter pour se reproduire et combler la lésion (expérience réalisée au Wake Forest Institute for Regenerative Medecine sous la direction du professeur Anthony Atala.)
Bref un bon moment de lecture et qui nous fait rêver (ou cauchemarder!!) sur notre futur possible...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Les critiques presse (1)
LaPresse   19 février 2016
Un Roméo et Juliette 3.0.
Lire la critique sur le site : LaPresse
Citations & extraits (193) Voir plus Ajouter une citation
clairedmlclairedml   16 octobre 2017
Je veux rester émerveillé comme quand j'avais douze ans, par un père et sa fille qui échangent le regard que j'ai aperçu tout à l'heure, par un couple qui s'embrasse, je veux être touché en voyant des vieux qui sourient encore à la vie...Je veux rester émerveillé par un secret que l'on échange aux yeux de tous, être emporté par ces fous rires qui vous submergent quand il ne faut surtout pas rire et même par la peur d'être abandonné, parce que j’ai toujours peur que tu te lasses de moi et que tu t’en ailles. Je crois que l'on reconnaît parmi mille autres ceux qui aiment comme nous, ceux qui voient le monde avec la même innocence, ceux qui entretiennent l'espoir, ceux qui doutent d'eux-mêmes, mais pas de ceux qu'ils aiment. C'est un privilège de te connaître, Hope. (p.114)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
clairedmlclairedml   16 octobre 2017
Penser qu'on n'a pas le droit d'être triste parce qu'il y a bien plus malheureux que soi est aussi stupide que de s'interdire d'être heureux parce qu'il y a bien plus joyeux.
Commenter  J’apprécie          10
clairedmlclairedml   16 octobre 2017
Je crois que tu as peur du bonheur, Hope. Peut-être que tu crains d'y goûter et qu'il te file entre les doigts. Mais le bonheur, ça demande de prendre des risques. Si tu n'es pas prête à tout pour repousser les murs de ton quotidien, alors peut-être que tu ne veux pas être heureuse.
Commenter  J’apprécie          00
clairedmlclairedml   16 octobre 2017
Parfois, c'est impossible d'expliquer ce que tu ressens pour quelqu'un, mais tu sais que cette personne t'emmène là où tu n'étais encore jamais allé. Auprès de toi Hope, c'est le plus bel endroit que j'ai atteint dans ma vie.
Commenter  J’apprécie          00
clairedmlclairedml   16 octobre 2017
La délicatesse était ce qui la rendait la plus heureuse au monde, une qualité qu'elle vénérait entre toutes, qui témoignait d'un équilibre parfait entre le coeur et l'esprit.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Marc Levy (83) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marc Levy
Mélanie Morinet et Didier Debroux recevaient dimanche 25 juin 2017 recevaient dans le cadre du neuvième salon Saint-Maur en Poche sur la scène de la Griffe Noire l'auteur français Marc Lévy...
La Dernière des Stanfield de Marc Levy aux éditions Robert Laffont
Ma vie a changé un matin alors que j'ouvrais mon courrier. Une lettre anonyme m'apprenait que ma mère avait commis un crime trente-cinq ans plus tôt. L'auteur de cette lettre me donnait rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore et m'ordonnait de ne parler de cette histoire à personne. J'avais enterré Maman à Londres au début du printemps ; l'été s'achevait et j'étais encore loin d'avoir fait mon deuil. Qu'auriez-vous fait à ma place ? Probablement la même erreur que moi.
Eleanor-Rigby est journaliste au magazine National Geographic, elle vit à Londres. Un matin, en rentrant de voyage, elle reçoit une lettre anonyme lui apprenant que sa mère a eu un passé criminel. George-Harrison est ébéniste, il vit dans les Cantons-de-l'Est au Québec. Un matin, il reçoit une lettre anonyme accusant sa mère des mêmes faits. Eleanor-Rigby et George-Harrison ne se connaissent pas. L'auteur des lettres leur donne à chacun rendez-vous dans un bar de pêcheurs sur le port de Baltimore. Quel est le lien qui les unit ? Quel crime leurs mères ont-elles commis ? Qui est le corbeau et quelles sont ses intentions ? Au c ur d'un mystère qui hante trois générations, La Dernière des Stanfield nous entraîne de la France occupée à l'été 44, à Baltimore dans la liberté des années 80, jusqu'à Londres et Montréal de nos jours.
" Un roman mené de main de maître. Magnifique et addictif ! " Gilles Tranchant, Librairie Cheminant " Marc Levy a toujours eu la passion des secrets de famille. Mais là, il se surpasse. " Josyane Savigneau " Entre émotion et suspense : un jeu de piste haletant. " Philippe Chauveau, Web TV Culture
9782221157855
L'Horizon à l'envers de Marc Levy aux éditions Pocket
Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable. Lorsque Hope tombe malade, ils décident de jouer aux apprentis sorciers, alchimistes de la vie. Peut-on sauvegarder notre conscience et la transférer ? Des laboratoires secrets de l'université de Boston jusqu'à un phare perdu au bout d'une île, s'engage une course effrénée pour défier la mort. Émouvant, mystérieux, plein d'humour et d'amour, L'horizon à l'envers est un roman innovant qui explore la mémoire des sentiments.
9782266271882
Vous pouvez commander La Dernière des Stanfield sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Marc Levy

Quel est le premier ouvrage de Marc Levy ?

Et si c'était vrai ...
L'étrange voyage de Monsieur Daldry
La Première Nuit
Mes amis mes amours

9 questions
485 lecteurs ont répondu
Thème : Marc LevyCréer un quiz sur ce livre
. .