AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782940606238
221 pages
Éditeur : Editions Eaux Troubles (22/02/2019)

Note moyenne : 4.43/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Entre ange et démon, la maîtrise du Thriller américain par un auteur francophone de haut vol.Détroit février 2016. L?amant de Madison Espino est sauvagement assassiné devant elle. Trois ans plus tard, toujours hantée par ce tragique souvenir, elle se rend auprès de sa mère mourante à San Diego. Un road trip commence alors au travers de plusieurs états. Mais ce dernier sera perturbé par une série de meurtres. Tous avec la même signature, une large ouverture sous la ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
LanaTurner
  23 juillet 2019
Pas de traces, efficace !
Sauf qu'il y en a des traces!
Une traînée de cadavres comme on émietterait des morceaux de pains.
Dans ce roman, nous partageons la route de Madison.
Jeune brune aux regard pétillant, expressif.
Des courbes intenses , des robes qui en témoignent.
Pas de mini jupe, ni de vulgarité...
Juste Une femme.
Naturellement parfaite.
Vous roulerez avec maddie ,mangerez avec Maddie!
Puis vous Assisterez curieux, à l'ouverture de souvenirs demeurés cachés. Comme longtemps mis sous scellés.
La question dans ce roman n'est pas tant de savoir « qui »?
Qui s'amuse à tuer chaque personne à qui elle parle?!
Mais.... pourquoi....
Ce livre traite du regard des hommes sur les femmes qui ne cachent pas leurs beautés et comment celles-ci doivent en subir les conséquences. Si le nombre d'épisodes Désagréables, infligés par la gente masculine est exagérés pour le bien du roman, l'écrivain a su Viser juste et pointiller des faits souvent relatés.
Apprendre la différence entre une femme qui est flattée de plaire,
Mais qui ne tiens pas à ce qu'on lui fiche la main au cul.
Avoir le droit de vivre et d'agir, sans que cela sois mal interprété.
La fraîcheur de la route, la froideur de la mort,
La douceur des sentiments divinement exprimés
et un tour dans le passé.
Une fois de plus Chris nous pousse à réfléchir, à mesurer le pour et le contre de chaque situation.
Mais plus encore! Il nous dénonce le pourquoi du parce que!
Il Nous force à disséquer chaque pièces, parce que chacune à son incidence.
Madison arrivera t elle a rejoindre sa mère mourante à temps?
Comment se terminera la route....
A vous de lire....
L.T
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          453
Tostaky61
  15 juillet 2019
Je viens de terminer ce voyage en compagnie de Madison, l'héroïne du roman de Chris Loseus.
3800 km entre Détroit (Michigan) et San Diego (Californie). Un voyage qui ne fut pas de tout repos.
Il faut dire que Madison, elle a une belle carrosserie, et je ne vous parle pas, là, de la magnifique Chevrolet Camaro cabriolet modèle 1968 qu'elle vient d'acheter pour son périple, non, je vous parle de son physique qui attire toutes les attentions, les bonnes comme les mauvaises.
Il y a trois ans elle a assisté au meurtre de Stan, l'homme qui partageait sa vie.
Aujourd'hui elle prend la route pour aller dire adieu à sa mère à qui il ne reste que quelques jours à vivre.
Heureux qui comme Madison a fait un beau voyage me direz-vous ?
Las. Un assassin guette.
Il suit la jeune femme comme son ombre et sème les cadavres.
Il y a quinze ans, déjà...
Mais laissez Madison,  sous la plume de Chris Loseus, vous conter son histoire.
D'abord, un tel trajet à bord d'une si belle voiture, il faut prendre le temps, on a des bornes à faire et mieux vaut une conduite prudente. Il y a aussi du sang, beaucoup, il faut que ça reste discret, au maximum, il faut nettoyer (vous n'avez pas d'eau ? Un coca fera l'affaire), il faut se rendre invisible. Et puis, il y a ces souvenirs, d'enfant, d'adolescente, de femme qu'il faut analyser, canaliser, évacuer, des tiroirs à ouvrir...
Je me suis laissé embarquer, j'ai dévoré ce roman en quelques heures.
Du bon travail Monsieur Loseus.
Le voyage et ses péripéties, et puis ce personnage, cette femme, jeune, belle, torturée, ce passé qui la hante.
L'auteur mêle efficacement le présent et les souvenirs en flash-back.
Tout doucement il nous amène à la révélation d'un terrible secret.
Il est malin ce Chris.
Dès les premières pages, il nous tient.
Il nous livre, par petites doses, un thriller bien ficelé.
Il veut que, comme moi, vous ne lâchiez plus votre bouquin et tant pis pour les nuits blanches...
Si vous ne connaissez pas encore l'écriture de cet auteur, et que vous avez envie d'un bon road trip, je vous conseille fortement de partir dans le sillage de sa petite "latino".
P.S. : Pour les machos et obsédés de tous poils, Loseus fait passer un message je vous laisse le découvrir.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LinstantDesLecteurs
  16 février 2020
Tic, Tac, le temps presse et la route est encore longue… Tic, Tac…
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous emmène en voyage avec Madison. Un périple, un road Trip loin d'être banal… Merci Chris pour toutes ces émotions !
Un livre difficile à expliquer ! Mais je vais tenter de vous rendre de mon mieux ce que j'en ai ressenti !
Madison vient de l'apprendre de la bouche du médecin, ça mère va mourir. Il ne lui reste plus beaucoup de temps… 3 ans qu'elle ne l'a pas vue, trois ans qu'elles ne se sont pas parlé. Mais c'est le moment, Madison doit voir sa mère pour lui dire, avant qu'il ne soit trop tard. Dire toutes ces choses que l'on veut, qu'on n'a jamais le temps de dire avant que l'autre s'en aille…
D'ailleurs, elle n'a pas eu le temps de lui dire toutes ces choses à Stan… Il y a trois ans… Il ne lui reste que les clac clac clac des pas qui s'en vont derrière eux, et Stan, le regard qui s'éteint… devant elle… Ces images lui reviennent en tête comme une ritournelle qu'elle ne peut occulter, qu'elle ne peut faire taire. Clac, Clac, Clac. Mais elle doit avancer… le temps presse.
Elle trouve une Chevrolet Camaro, au bruit sourd quand elle ferme la porte et à la capote qui se baisse. Elle fera le voyage vers San Diego dans ce bolide… Pas de permis, pas de papier d'identité, elle n'a pas pris le temps de les récupérer avant de partir, le temps presse… Elle respire et avale les kilomètres (enfin les miles), elle se sent libre et vivante. Voilà que les verrous qui fermaient les tiroirs des souvenirs ont décidées de se déverrouiller les uns après les autres, de manière désorganisé, comme ils en ont envie et quand ils en ont envie !
Elle en prend plein la tête et nous aussi ! Elle roule, elle fait des rencontres, des chouettes et des plus angoissantes… Clac, clac, clac les pas reviennent… Clac clac clac… le road trip de Madison prend une tournure étrange ! Des morts commencent à jalonner sa route… Mais qui fait ça ? Pourquoi ? Qui lui en veut ? Trois ans qu'elle n'avait pas ressenti ça, mais elle n'a pas le choix, sa mère n'a plus le temps, elle non plus ! Elle doit poursuivre sa route, coûte que coûte mais aura-t-elle le temps d'atteindre San Diego ? Arrivera-t-elle à échapper à ce tueur qui la piste ?
Eh bien voilà Mes Loulous, c'est dans une ambiance ouatée mais fraîche, éclatante mais écrasante que nous nous plongeons dans l'histoire de Madison. Chris Loseus est arrivé à rendre cette atmosphère où non seulement il nous le dit « Madison avait la sensation bizarre d'être libre au volant de la Camaro, et en même temps de ne pas l'être dans sa tête, pas maîtresse de sa mémoire », mais en plus, on le ressent carrément !
Un thriller psychologique, où l'on tourne en rond, où l'on se fait surprendre par ces fameux tiroirs qui s'ouvrent quand bon leur semble et ils nous déversent des flots d'images bonnes ou mauvaises, des flots de vie qui nous permettent de reconstituer celle de Madison ! Jusqu'à présent, elle avait verrouillé ses accès…
Vous savez, nous ne nous rappelons pas toujours de tout et en plus, j'ai appris cela il n'y a pas si longtemps, notre cerveau sublime les souvenirs et parfois même les invente… Cette alchimie particulière formée de neurones, de synapses et de connexions électriques nous permet d'ouvrir ou non un passage. Pourquoi le cerveau de Madison a-t-il gentiment octroyé toutes ces années ?
Notre cerveau est capable de beaucoup… Chris joue avec nos têtes, nos nerfs et nos tripes ! Et je dois dire que c'est délectable !
Un style fluide et addictif qui nous entraîne doucement sur la route, à bord de la Camaro. Comme une complainte de Sirène que l'on ne peut repousser plus longuement et qui nous attire sans jamais nous laisser une minute… Je l'ai défié ce fantôme, je l'ai débusqué avant qu'il ne me trouve lui ;) Et j'ai eu cette sensation de plénitude où je me suis dit « ha je t'ai bien eu ;) » et ça c'est chouette aussi :D
Oui, Chris nous surprend, il nous trimbale de droite, de gauche, il nous fait faire des connaissances particulières et toucher du doigt l'ensemble de la vie et de ses accrocs.
Il nous entraîne dans l'environnement américain, il nous en fait ressentir chaque miles, chaque morceau. J'ai aimé parcourir le road trip aux côtés de Madison mais maintenant, nos chemins se séparent et je vais verrouiller le tiroir de ce souvenir… Pour le garder bien au chaud. Il ressortira quand lui l'aura décidé…
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous recommande « le voyage de Madison » de Chris Loseus ce road trip, thriller psychologique à huis clos, envoûtant et dérangeant ! Où les morts s'entassent mais… le style est fluide, mais vous aurez l'impression d'avoir un petit caillou dans la chaussure qui vous dérangera… Vous savez celui qui appui doucement… Il ne vous fait pas mal, mais il vous gêne… Il jouera avec votre cerveau et vous vous le triturerez jusqu'à la fin de l'histoire… Mouaaaaah Génial ;)
Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Coryne1966
  05 septembre 2019
Chris Loseus est un auteur français de romans et de séries. Il a vécu de sa passion du ski jusqu'à la trentaine. Puis, il va devenir pendant une dizaine d'années, "Sale Manager", ce qui va l'amener à beaucoup voyager et à découvrir de nouveaux paysages. Actuellement, il vit dans les Alpes et se consacre au ski, à l'écriture et à quelques missions de consultations.
"Le Voyage de Madison" est son avant-dernier roman à ce jour. J'ai rencontré Chris Loseus au Second Salon du Polar de Saint Laurent du Var (06) où il m'a bien vendu son livre avec une super dédicace. Mais ai-je aimée cette lecture ?
Madison, dont le mari a été assassiné dans un parking, il y a 3 ans, apprend que sa maman va mourir. Elle ne l'a pas revue depuis plusieurs années mais elle n'hésite pas et part la rejoindre à bord d'une Chevrolet Camaro cabriolet modèle 1968 sans avoir le permis. Ce "road-trip" va la mener de Détroit dans le Michigan à San Diego en Californie. Mais son voyage va être semé de rencontres et de... meurtres ! Veut-on la protéger ou la pourchasser ?
Chris Loseus écrit au féminin et c'est une réussite. Il y a une finesse dans le ton employé et une espèce de pudeur quand il exprime les sentiments des personnages. Nous nous promenons entre le présent et de nombreux flash-back où Madison retrouve certains de ses souvenirs.
J'ai découvert assez rapidement le coupable mais cela ne gâche absolument pas la suite de la lecture. Maintenant, Chris Loseus à la question de la dédicace "Qui ? Et pourquoi ?", je sais répondre !
Une lecture que je vous conseille et je vais continuer à lire ses livres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
moijelisetvous
  09 avril 2019
Et bien voilà, mon premier Chris Loseus achevé... A force de le voir passer sur les réseaux, de le croiser vite fait avec les Gones du noir, de le lire dans le recueil de nouvelles Phobia et puis enfin la vraie rencontre au salon de Saint Chef, voilà j'ai pris la route avec Madison...
Un road trip inattendu, nous partons avec Madison au volant d'une Camaro, qui doit rejoindre San Diego où sa mère est mourante.
Elle fuit quelque chose on le sent rapidement, notamment la mort de Stan son fiancé, il y a trois ans, égorgé sous ses yeux. Elle rêve de liberté, laisser son passé derrière elle mais très vite son parcours va être jalonné de meurtres. On la pourchasse !? On la protège de rencontres indélicates ?!? Madison se pose mille questions, et nous aussi du coup 😉
On pense à plein de choses rapidement aux côtés de Madison dans cette Camaro, mais jusqu'à la dernière page, les chemins sont multiples et j'adore ça.
Alors je vais me lancer dans deux comparaisons sans doute hasardeuses, mais voilà à qui j'ai pensé en lisant " le voyage de Madison" :
-Grégoire Delacourt avec "la liste de mes envies", parce que c'est un exercice difficile de se mettre dans la peau d'une femme pour un auteur et je trouve que Chris Loseus m'a surpris au même titre que La liste de mes envie pour cet aspect là. L'exercice est pleinement réussi, Madison est un personnage, qui souffre, qui a souffert et les ressentis de "femme" vous sont livrés bruts, en pleine figure, magistrale...
- la deuxième comparaison serait avec Hervé Commère. Je vous en ai longuement parlé, avec Imagine le reste, Sauf, Ce qu'il nous faut c'est un mort.... Et ce que j'apprécie énormément chez Hervé Commère, ce sont ces personnages si humains, aussi bien moi, que toi et les autres, c'est humain dans sa grandeur et sa déchéance . Et là encore Madison, fait partie de ces personnages que tu as envie de connaître, d'accompagner, c'est simple, c'est la vie...
Un grand merci Chris Loseus pour ce road trip, que l'on ne lâche pas...😉
#levoyagedemadison
#chrisloseus
#eauxtroubles
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
LectureChronique2_0LectureChronique2_0   07 avril 2019
Rouler lui permettait de réfléchir. Elle découvrait ça. Les kilomètres qui défilent, la régularité de la vitesse, cette sensation hypnotique qui laisse l'esprit mouliner. Et pour mouliner, ça moulinait fort. Le rapprochement s'était fait avec l'annonce à la radio. Elle ne l'avait pas fait avant.
C'étaient des morceaux qu'elle avait enfouis profondément au fond de sa tête. Des choses qu'on oublie, qu'on n'arrive pas à associer. Le meurtre de Roberto mettait tout en évidence. Elle faisait le lien grâce à ces foutues gorges tranchées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   14 février 2019
Elle était libre d’aller retrouver sa mère, et c’était bon. La vie était un tourbillon, trois années sans nouvelles… et voilà qu’elle apprenait qu’il ne lui restait que quelques jours… Un grand vide s’ouvrait, et elle se sentait précipitée dedans. Ce n’était pas comme si elle pouvait repousser sa visite, lui parler plus tard. Elle ne serait plus là, définitivement. Absente pour toujours. Il fallait qu’elle la voie avant qu’elle s’en aille, sa place était à ses côtés. Elle avait disparu subitement, sans laisser d’adresse, sans même un numéro de téléphone où la joindre. Tout allait trop vite, mais elle allait se rattraper. Ce qui comptait, c’était qu’elles se retrouvent, à ce moment où la vie vous échappe et où le Bon Dieu vous rappelle à lui. Elle sourit en ayant ces pensées… C’étaient les mots de sa mère…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 février 2019
Elle marchait sur le trottoir, et ça glissait vraiment, alors elle avançait prudemment, perchée sur une paire d’escarpins, les yeux rivés sur le sol. C’était ridicule de s’habiller comme ça, avec une jupe et des talons, alors qu’une pluie verglaçante tombait sur la ville et qu’elle prenait le bus pour aller bosser. Mais ça faisait partie du job, il fallait bien présenter, et puis sa mère était fière de la voir partir comme ça, parce qu’elle avait réussi, et que ça se voyait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 février 2019
Elle le regarda avec ses grands yeux noirs. Cette fille lui mettait des papillons dans le ventre. Ce sourire, et puis ces yeux, cette énergie… Merde ! Il se sentait vivant. En croisant son reflet dans la vitrine, il remarqua son pantalon fatigué, sa chemise qui bâillait entre les boutons, et ça le ramena à la réalité. Fallait faire une affaire et puis c’était tout ! Cette fille était magnifique, mais il avait passé l’âge. Fallait qu’il oublie ça !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   14 février 2019
Il lui avait fait un clin d’œil, et elle l’avait trouvé craquant quand il avait fait ça. Cool et élégant à la fois, et ça n’avait rien à voir avec le costume qu’il portait. C’était naturel, et tellement délicat de sa part. Alors, elle était montée dans la voiture et lui avait tendu une main maladroitement, en couvrant ses jambes avec son
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Chris Loseus (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Loseus
Bill, Dangereuse innocence - Chris Loseus - LTL # 190
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre