AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Jean-Luc Steinmetz (Éditeur scientifique)
EAN : 9782253081029
439 pages
Le Livre de Poche (16/03/2005)
4.23/5   30 notes
Résumé :
Il n'y a point, dans les rares ouvrages de Mallarmé, de ces négligences qui apprivoisent tant de lecteurs et les flattent secrètement d'être familiers avec le poète; point de ces apparences d'humanité qui touchent si facilement toutes les personnes pour lesquelles ce qui est humain se distingue mal de ce qui est commun. Mais on y voit au contraire se prononcer la tentative la plus audacieuse et la plus suivie qui ait jamais été faite pour surmonter ce que je nommera... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Arimbo
  20 octobre 2020
Ce livre rassemble la quasi totalité des poèmes en vers, sauf le célèbre "Un coup de dés jamais n'abolit le hasard" ainsi que les poèmes en prose de Mallarmé. Sont réunis aussi plusieurs écrits, dont certains donnent un éclairage précis de la conception de la poésie de Mallarmé. Grâce à eux, on comprend que le poète, à l'opposé de Rimbaud qui voulait changer le monde, qui rêvait d'une fonction sociale de la poésie, lui veut en faire un art élitiste, réservé à des initiés, inaccessible au commun des mortels; il se montre d'ailleurs irrité du caractère populaire qu'a pris selon lui l'art poétique. Et cette ambition d'une poésie sacrée, religieuse, mystique, va se traduire par l'utilisation préférentielle des mots pour leur son ou leur capacité d'évocation, par une syntaxe altérée, par un rythme si particulier, hypnotique, que l'on ressent à la lecture à haute voix, toujours indispensable pour le poème, la poésie est orale, oracle même dans ce cas. Mais il faut noter qu'à l'inverse du Rimbaud des Illuminations, qui a choisi la prose, ou de la poésie surréaliste du 20ème siècle, qui emploie principalement le vers libre, Mallarmé enchâsse son texte poétique dans le cadre strict du mètre et de la rime, le poème ayant souvent la forme du sonnet.
De ce fait, sauf pour les premiers poèmes en vers influencés par Baudelaire, et certains sonnets de circonstance (tels les trois "Éventails' le "Billet à Whistler",...), la poésie en vers de Mallarmé est difficile, hermétique, mais, et ceci entre autres par le choix de respecter une construction traditionnelle, la lecture à haute voix de beaucoup de poèmes donne une sensation, certes un peu froide, ici pas d'envolées lyriques, mais une sensation extatique, religieuse, analogue pour moi à un motet de Palestrina, une oeuvre d'Arvo Pärt, ou à un vitrail de cathédrale. Mémoriser certains de ces poèmes et les réciter permet d'en mieux saisir leur caractère "magique". Je cite quelques uns de mes préférés: les Tombeaux de Poe, Baudelaire, Verlaine, le Don du Poème, la Prose pour des Esseintes, "Ses purs ongles très-haut...", "Une dentelle s'abolit dans le doute..." "À la nue accablante tu..."
Les poèmes en prose sont beaucoup plus accessibles, la forme emprunte à Beaudelaire (d'ailleurs, ils ont été écrits presque tous avant que ne paraissent les Illuminations de Rimbaud en 1887, qui montrent de nouvelles façons d'agencer le poème en prose). Ce sont de textes, souvent pleins d'ambiguïté, de mystère et d'étrangeté.
En conclusion, même si j'ai plus "d'affinités électives" avec, entre autres, la poésie de Rimbaud, Baudelaire, Apollinaire, Eluard, Chedid, pour ne citer que les poètes français, j'admire aussi depuis longtemps le rythme sacré du vers mallarméen.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          264
Jackiedream
  09 mai 2016
Dès les premières pages de cet ouvrage, ce fut d'abord la beauté du vers (ou de la prose, d'ailleurs) qui m'a saisie. J'ai réellement trouvé le style, la musicalité de la poésie de Mallarmé magnifique. Les images de la nature, des fleurs, de l'eau sont très jolies sans être classiques. En fait, je ne sais pas trop dire pourquoi ni comment mais ces poèmes m'ont touché, m'ont parlé sans que j'en comprenne toujours le sens. Je me suis simplement laissée porter par la mélodie, la beauté des images... Cette première lecture m'a donné envie de conserver cet ouvrage dans un coin pour le redécouvrir plus tard sous un nouveau jour, et sans doute mieux le comprendre. Je suis cependant passée un peu à côté de la prose, ce qui n'a rien d'étonnant puisque je n'aime pas vraiment lire de poèmes en prose.
Bref, je n'ai pas beaucoup d'arguments à avancer mais ces poèmes sont certainement parmi les plus beaux, quoique parfois obscurs, que j'ai lu. Ils m'ont appris qu'il y avait deux niveaux de compréhension : celui du cerveau, et celui du coeur. Et cela m'a fait du bien de reposer un peu mon cerveau pour laisser le champ libre à mon coeur, à mon âme. Une belle découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Aurel82Aurel82   25 avril 2019
Renouveau

Le printemps maladif a chassé tristement 
L'hiver, saison de l'art serein, l'hiver lucide, 
Et dans mon être à qui le sang morne préside 
L'impuissance s'étire en un long bâillement.

Des crépuscules blancs tiédissent sous mon crâne 
Qu'un cercle de fer serre ainsi qu'un vieux tombeau, 
Et, triste, j'erre après un rêve vague et beau, 
Par les champs où la sève immense se pavane.

Puis je tombe énervé de parfums d'arbres, las, 
Et creusant de ma face une fosse à mon rêve, 
Mordant la terre chaude où poussent les lilas,

J'attends, en m'abîmant que mon ennui s'élève... 
— Cependant l'Azur rit sur la haie et l'éveil 
De tant d'oiseaux en fleur gazouillant au soleil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
RaleighRaleigh   23 mai 2016
Ombre magicienne aux symboliques charmes!
Une voix, du passé longue évocation,
Est-ce la sienne prête à l'incantation?
Encore dans les plis jaunes de la pensée
Jetée, antique, avec une toile encense,
Sur un splendide amas d'ostensoirs refroidis,
Par les oublis à jour, séniles et roidis
Disjoints selon les trous et les dentelles pures
Du retable laissant par ses belles guipures
Désespéré monter le vieil éclat voilé,
s'élève, (ô quel lointain en ces appels celé!)
Le vieil éclat voilé du vermeil insolite,
De la voix languissant, nulle, sans acolyte,
Qui jettera son or par dernières splendeurs,
Elle, encore une antienne aux versets demandeurs
A l'heure d'agonie et de luttes funèbres!
Et, force du silence et des noires ténèbres,
Tout rentre également en l'immortel passé,
Fatidique, vaincu, monotone, effacé
Comme l'eau des bassins anciens se résigne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
aleatoirealeatoire   26 juillet 2013
Et, triste, j'erre après un rêve vague et beau,
Par les champs où la sève immense se pavane
Commenter  J’apprécie          91
RaleighRaleigh   19 juin 2016
Tant pis! vers le bonheur d'autres m'entraîneront
Par leur tresse nouée aux cornes de mon front:
Tu sais, ma passion, que, pourpre et déjà mûre,
Chaque grenade éclate et d'abeilles murmure;
Et notre sang, épris de qui le va saisir,
Coule pour tout l'essaim éternel du désir.
Commenter  J’apprécie          20
aleatoirealeatoire   30 juillet 2011
Le néant à cet Homme aboli de jadis ;
"Souvenir d'horizons, qu'est ce, ô toi, que la Terre ?"
Hurle ce songe ; et, voix dont la clarté s'altère,
L'espace a pour jouet le cri : "Je ne sais pas !"
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Stéphane Mallarmé (38) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Mallarmé
Stéphane MALLARMÉ — Un poète face aux musiciens (France Musique, 1993) L'émission "Les Imaginaires", par Jean-Michel Damian, diffusée le 25 septembre 1993 sur France Musique. Présences : Jean-Yves Bras, Stéphane Goldet, Gilbert Amy, Michel Borne et Evelyne Andreani.
autres livres classés : poésieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
1045 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre